L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Partagez
avatar
Invité
Invité

LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 15:59

LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

http://www.ihsnews.net/wp-content/uploads/2014/04/perou-gay.jpg

Soutenez-nous, abonnez-vous à IHSnews.

Tandis que les déclarations de l’Evêque d’Anvers suscitent un certain énervement au sein de la hiérarchie ecclésiastique, de nombreux fidèles ont décidé également de manifester leur désaccord.

L’évêque d’Anvers Johan Bonny a franchi une limite en proposant la reconnaissance ecclésiastique des relations bi- et homosexuelles, a fait savoir mardi la section anversoise de l’Union des étudiants catholiques flamands. Le président de l’organisation étudiante n’est autre que Wouter Jambon, le fils du vice-Premier ministre Jan Jambon.

Mgr Johan Bonny avait plaidé le week-end dernier pour une reconnaissance par l’Eglise de ces relations. « Nous devons chercher au sein de l’Eglise une reconnaissance formelle de la relation qui est également présente chez de nombreux couples bi- et homosexuels. Tout comme il existe dans la société une diversité de cadres juridiques pour les couples, il devrait également y avoir une diversité de formes de reconnaissance au sein de l’Eglise », a-t-il déclaré dans l’édition du Morgen parue samedi.

L’Union des étudiants catholiques flamands d’Anvers estime qu’avec ses propos, l’évêque dépasse une limite « de dogmatique et de morale ». « De cette manière, il laisse d’abord entendre que les homosexuels n’auraient ainsi pas leur place au sein de l’Eglise catholique. C’est manifestement incorrect. Chaque personne est appelée par Dieu à devenir membre de l’Eglise catholique. »

Le sacrement du mariage doit demeurer l’union d’un homme et d’une femme, selon les étudiants catholiques. « Dieu désire que la sexualité se passe dans le cadre du mariage. De cette manière, l’objectif de la sexualité, la reproduction de l’homme, est la fondation d’une famille », selon eux.

« Il semble vouloir considérer les relations sexuelles se produisant en dehors du mariage comme n’étant pas des péchés », poursuit l’association étudiante. « Cela a pour conséquence que tout le monde, homosexuels et personnes mariées, pourrait entretenir des relations sexuelles en dehors du mariage sans que cela soit considéré comme un péché par l’Eglise. »

Si ce genre de déclarations épiscopales ne fait pas grandir l’Eglise, la saine réaction des étudiants belges est en revanche un signe encourageant et d’espérance quant à l’avenir. Un réveil de l’Europe semble effectivement en marche.

P. M. Astiguerta
avatar
Invité
Invité

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 16:07

Reconnaissance ecclésiastique des relations homosexuelles: "Mgr Bonny dépasse une limite"
Selon un communiqué de l’agence Belga, lu ce jour sur le site de « La Libre » : ( 30-12-2014 )

« L'évêque d'Anvers Johan Bonny a franchi une limite en proposant la reconnaissance ecclésiastique des relations bi- et homosexuelles, a fait savoir mardi la section anversoise de l'Union des étudiants catholiques flamands. Le président de l'organisation étudiante n'est autre que Wouter Jambon, le fils du vice-Premier ministre Jan Jambon. Johan Bonny a plaidé le week-end dernier pour une reconnaissance par l'Eglise des relations holebi. "Nous devons chercher au sein de l'Eglise une reconnaissance formelle de la relation qui est également présente chez de nombreux couples bi- et homosexuels. Tout comme il existe dans la société une diversité de cadres juridiques pour les couples, il devrait également y avoir une diversité de formes de reconnaissance au sein de l'Eglise", a-t-il déclaré dans l'édition du Morgen parue samedi.

L'Union des étudiants catholiques flamands d'Anvers estime qu'avec ses propos, l'évêque dépasse une limite "de dogmatique et de morale". "De cette manière, il laisse d'abord entendre que les homosexuels n'auraient ainsi pas leur place au sein de l'Eglise catholique. C'est manifestement incorrect. Chaque personne est appelée par Dieu à devenir membre de l'Eglise catholique."

Le sacrement du mariage doit demeurer l'union d'un homme et d'une femme, selon les étudiants catholiques. "Dieu désire que la sexualité se passe dans le cadre du mariage. De cette manière, l'objectif de la sexualité, la reproduction de l'homme, est la fondation d'une famille", selon eux.

"Il semble vouloir considérer les relations sexuelles se produisant en dehors du mariage comme n'étant pas des péchés", poursuit l'association étudiante. "Cela a pour conséquence que tout le monde, homosexuels et personnes mariées, pourrait entretenir des relations sexuelles en dehors du mariage sans que cela soit considéré comme un péché par l'Eglise."

Cette prise de position des étudiants catholiques a suscité de vives réactions. Les Jeunes socialistes anversois ont ainsi dénoncé une "vision carrément angoissante" de l'homosexualité au sein de l'Eglise, ajoutant ignorer jusque là que le H de KVHV (Katholiek Vlaams Hoogstudentenverbod) signifiait "homophobie". Ils ont par ailleurs déposé une plainte auprès du Centre pour l'égalité des chances. »
avatar
Invité
Invité

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 16:17

Que fait Rome ? Mgr Bonny veut une reconnaissance ecclésiastique des couples homosexuels


Le forum catholique

L'évêque d'Anvers Mgr Johan Bonny, candidat favori à la succession de Mgr Léonard , plaide samedi 27 décembre 2014, dans le journal flamand De Morgen , pour une reconnaissance ecclésiastique des relations bi et homosexuelles. Partant du constat qu’il existe aujourd’hui, même parmi les catholiques, d’autres types de relations que le mariage entre un homme et une femme il estime qu’ il est dès lors important que ces autres types de relation puissent bénéficier d’une certaine forme de reconnaissance dans l’Eglise.

Rappelons à nos lecteurs que cet évêque, jamais désavoué ou même rappelé à l'ordre par Rome, avait déjà, dans une lettre écrite à l'occasion du synode sur la famille, interpellé le Vatican afin qu’il ouvre les portes aux homosexuels et aux couples divorcés.. Dans cet entretien, il va beaucoup plus loin en demandant une bénédiction ecclésiastique pour les "holebis" (NDLR de LPL : contraction des trois mots gays : homosexuels, lesbiennes, bisexuels) et en remettant en cause le dogme même du mariage.
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Claire le Sam 3 Jan 2015 - 10:00

J'avais lu ça également et ça m'a horrifié !

J'espère que le Vatican va réagir ! Rolling Eyes
avatar
Invité
Invité

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 21:42

avatar
Invité
Invité

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Mer 17 Juin 2015 - 12:59

Mgr Bonny sera le délégué de la conférence des évêques de Belgique au prochain synode

Communiqué de presse :

Le bulletin de presse du Saint Siège annonce ce 16 juin 2015 l’agréation de Mgr. Johan Bonny, évêque d’Anvers comme Père Synodal, délégué par la conférence des évêques de Belgique.
Mgr. Van Looy, évêque de Gand, est nommé membre suppléant.

Le Synode Ordinaire de la famille se déroulera à Rome du 4 au 25 octobre 2015.


Les bras m'en tombent ...
Mich'el
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Claire le Mer 17 Juin 2015 - 16:08

reflechi
avatar
Romain

Messages : 167
Date d'inscription : 27/01/2014
Localisation : Belgique

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Romain le Mer 17 Juin 2015 - 18:07

Je voudrais voir un tel évêque face aux Apôtres, à saint Paul, à Marie très Sainte et face au Christ pour voir s'il oserait tenir le même langage, s'il oserait seulement lever la tête et croiser leurs regards !?
avatar
Invité
Invité

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Mer 17 Juin 2015 - 23:17

Oui Romain,

Un jour, de toute façon, il croisera le regard de son Seigneur...
Prions pour la conversion de cet évêque.

A ce synode, l'Allemagne, la Belgique et la France seront bien mal représentés.
Heureusement que l'Afrique apportera cet esprit de l'évangile pour contrer cet esprit du monde qui s'est introduit dans nos conférences épiscopales occidentales.

Dieu que ce synode va être redoutable.
Prions, prions, prions !

avatar
Invité
Invité

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par Invité le Dim 13 Sep 2015 - 22:20

MGR BONNY : toujours lui parmi d'autres destructeurs dans notre Eglise en crise douloureuse...

L'évêque d'Anvers se démarque de l'enseignement traditionnel de l'Eglise sur la sexualité humaine

De Jeanne Smits, sur son blog :

Mgr Bonny s’en prend à “Humanae vitae”. L’envoyé de la Belgique au synode critique le concept même de loi naturelle
L’évêque d’Anvers, à moins de deux mois du synode sur la famille auquel il participera en tant qu’envoyé de l’Eglise catholique en Belgique, s’en est pris dans un livre collectif à l’enseignement traditionnel sur la sexualité humaine, la contraception et jusqu’au concept de loi naturelle qui ne s’accorde pas, selon lui, avec la multiplicité des histoires et des cheminements de chacun. Mgr Johan Bonny s’oppose frontalement à Humanae vitae – ce texte si largement oublié déjà dans les documents officiels sortis du synode extraordinaire en octobre dernier.

Mgr Bonny avait déjà à plusieurs reprises rallié la cause d’une modification de l’enseignement pérenne de l’Eglise, proposant même une forme de « reconnaissance » des unions homosexuelles (voir ici et ici). Sa nouvelle intervention s’est faite sous forme de contribution à un livre publié par l’édieteur allemand Herder Verlag, Zerreißprobe Ehe (« le mariage à l’épreuve »), sous le titre : Le synode des évêques sur la famille : les attentes d’un évêque diocésain. Le livre est préfacé par le cardinal Lehmann.

L’encyclique Humanae vitae, soutient-il, n’a pas recueilli le « consensus » des évêques, raison pour laquelle elle a été dès sa publication à l’origine de « tensions, des conflits et de fractures ». Mgr Bonny regrette que l’Eglise ne laisse pas davantage de place à la « conscience individuelle » des fidèles en ce qui concerne « les méthodes de planning familial et du contrôle des naissances » et il espère que le synode sur la famille saura corriger tout cela.

« Toutes les constitutions et tous les décrets du Concile Vatican, y compris les plus difficiles, ont finalement été acceptés dans le cadre d’un consensus. Il ne restait presque rien de cette collégialité trois ans plus tard, lorsque Humanae vitae a paru. Que le pape rendrait un jugement concernant les problèmes de « la population, la famille et les naissances », le Concile l’avait prévu. Mais qu’il allait ignorer la recherche collégiale du plus large consensus possible, le Concile ne l’a pas prévu. »

C’est une « déchirure qui ne doit pas durer », selon Mgr Johan Bonny.

On notera que son idée de la « collégialité » est celle d’une sorte de démocratie épiscopale, où la fidélité à la tradition qui assure à l’Eglise de se conformer à l’enseignement de son Chef, le Christ, peut passer par pertes et profits. C’est le péché commun à toute forme de démocratie positiviste : elle ne se soucie pas de la vérité, faisant toujours primer la majorité numérique.

Plus largement, Mgr Bonny conteste l’enseignement traditionnel de l’Eglise sur la sexualité et le caractère peccamineux – « intrinsèquement désordonné » – des actes homosexuels. « Le progrès scientifique nous permet de modifier ce point de vue. D’abord, on sait que l’homosexualité existe aussi dans le monde animal. » C’est oublier la différence de nature entre l’homme doué de raison et l’animal, qui n’a pas de responsabilité morale, n’ayant pas de liberté… Après tout, les animaux volent, tuent, torturent, abandonnent leur progéniture ou la dévore sans que cela justifie de semblables comportements humains.

Mgr Bonny affirme pourtant que selon « saint Thomas, l’homme et la femme s’attirent l’un l’autre par un instinct naturel, comme cela est le cas avec tous les autres animaux. L'attraction à l’égard di sexe opposé est universelle et ne connaît pas d'exceptions. Selon cette approche, une action contre l'inclination hétérosexuelle représente une rupture consciente de l'instinct naturel ; d’où vient le concept d'un “péché contre la nature”, comme l'apôtre Paul l’a répété. » Les « progrès scientifiques » indiqueraient donc que saint Paul s’est trompé tout comme saint Thomas – sauf que le péché contre nature est celui qui va contre la propre nature de l’homme, à comprendre dans sa différence spécifique par rapport à l’animal : être doué de raison et de liberté.

Mais pour Mgr Bonny, « dans notre culture personnaliste, l’interdiction des relations homosexuelles est considérée comme une discrimination inacceptable : il y aurait donc des hommes et des femmes qui n’ont pas le droit de vivre leur sexualité, pour la seule raison qu’ils ne vivent pas de la même manière que l’immense majorité des gens ! », s’exclame-t-il.

C’est dans ce contexte qu’il qualifie lui-même de « personnaliste » que Bonny rejette la « loi naturelle » comme fondement de la moralité parce qu’elle considère certains actes comme bons ou mauvais indépendamment de l’histoire et de la biographie personnelle des individus. C’est le relativisme moral : s’il est vrai qu’une personne ne pèche pas nécessairement en posant un acte mauvais, lorsqu’il n’a pas conscience de faire le mal par exemple, cela n’autorise pas à faire disparaître la distinction objective entre le bien et le mal. Et encore moins à laisser cette appréciation, devenue changeante et subjective, aux hommes – à moins de leur dire « Vous serez comme des dieux » !

Il va de soi que Mgr Bonny propose de mettre au rebut toutes les exigences de l’Eglise en matière de l’exercice sexualité : il le fait en rejetant toute forme d’interdit général qui ferait porter à l’Eglise une « énorme responsabilité » : « Nous savons désormais que l’interdit imposé de l’extérieur sur la pratique sexuelle provoque des déplacements inconscients des émotions correspondantes : cela peut conduire à des conséquences désastreuses – alcoolisme, drogue et autres abus, maladies psychosomatiques, problèmes relationnels, intolérance, agressivité, autoritarisme, etc. »

Pour vivre heureux, vivons couchés – avec qui bon nous semble !

Toutes les citations rapportées ci-dessus proviennent du blog de Mathias von Gersdorff et de LifeSiteNews.
avatar
marie-rose

Messages : 734
Date d'inscription : 28/02/2014

Re: LES JEUNES CATHOLIQUE BELGES RAPPELLENT À L’ORDRE MGR BONNY

Message par marie-rose le Lun 14 Sep 2015 - 8:58

C ABOMINABLE!!!!!!!!
ça me rappelle le film"Le troisième secret"et la discussion avec le réalisateur
Il y a vraiment des satanistes dans l'Eglise!!!!!!!!!!!!!!

    La date/heure actuelle est Mer 20 Sep 2017 - 23:54