L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Dim 9 Mai 2010 - 19:15

Bonjour à tous !

J'ai découvert un texte au sujet du Ciel dont je partage pleinement la teneur. Je vois en effet le Ciel ainsi; il me fait donc plaisir de vous partager vision...




Le ciel est le lieu où vous trouverez le bonheur parfait


C'est par amour pour tous mes fils et toutes mes filles que j'ai créé le monde avec tous les végétaux, les animaux et les oiseaux. Vous m'êtes tous très chers, chacun d'entre vous, et j'ai prévu pour vous un endroit
charmant où passer votre séjour terrestre. Je vous ai donné la terre entière et tout ce qu'elle renferme afin que vous en usiez sagement.
Si vous m'aimez en retour et exprimez cet amour en observant les commandements que je vous ai donnés, vous serez avec moi au ciel un jour. Le ciel est ma demeure et celle de Jésus, mon Fils, et de l'Esprit Saint. Y habite aussi Marie, la Mère de Jésus et votre Mère, et vous y habiterez également si vous faites ce que je vous dis.

Ma demeure est bien plus belle que la terre. Lorsque vous arriverez ici, vous serez stupéfaits de sa beauté exquise.

Des millions d'anges peuplent le ciel, et leur joie est de me servir. Vous aimerez entendre chanter leurs chœurs et vous vous réjouirez de leur sagesse. Le ciel est aussi habité par des millions des saints, qui furent mes grands amis pendant leur existence sur la terre. Imitez-les et vous les rejoindrez un jour.

Le ciel est le lieu où vous trouverez le bonheur parfait. Tous y vivent dans mon divin amour, il n'y a ni division ni haine dans mon paradis. Il y règne toujours une grande joie. Il n'y a pas d'inquiétude ni de
maladie. Tous les aveugles et les estropiés ont retrouvé la perfection car au ciel, il n'y a plus de handicap. On ne vieillit plus au ciel : on reste toujours jeune. Vous ne connaîtrez jamais la faim ni la soif au paradis.

Je vous invite, mes enfants, à travailler avec énergie avec l'aide de ma grâce afin qu'un jour vous puissiez parvenir à cet endroit que j'ai préparé pour vous. Ce que je déteste, c'est le péché, car il m'offense, moi votre
Père; mais si vous vous repentez, je vous pardonnerai et j'effacerai votre péché. Je vous bénis tous. »

Quand vous mourrez, vous allez rencontrer les membres décédés de votre famille, et il y aura une grande réunion au ciel. La plupart d'entre vous seront éternellement heureux d'être avec moi, mes saints et mes anges,
dans toute la beauté du ciel qui vous attend. Quand vous viendrez à moi au moment de la mort, vous arriverez à votre dernière demeure et lieu de repos avec votre Sauveur. »

Au ciel pas d'égoïsme, pas de haine ni de ressentiment, pas de jalousie ni d'orgueil. Tous sont débordants d'amour et s'aiment les uns les autres.
Une grande joie inonde le cœur de chacun J'ai créé chacun de vous par amour et je prends soin de vous
quotidiennement. Je vous ai envoyé mon Fils Jésus qui a vécu avec vous et subi une mort horrible sur la croix. Il s'est offert en sacrifice suprême pour réparer vos offenses à mon égard. J'ai accepté son sacrifice parfait et je vous ai ouvert le ciel. Si vous faites ce que mon Fils vous a enseigné et que vous regrettez toutes vos fautes, vous serez avec moi un jour dans le ciel.
Vous ne pouvez imaginer ce qui est en réserve pour vous au ciel. La Vous ne pouvez imaginer ce qui est en réserve pour vous au ciel. La principale joie est de vivre en ma présence pour toujours. Vous serez
avec mon Fils Jésus et le Saint-Esprit et avec moi, votre Père. Vous serez avec Marie, la Mère de Jésus, avec les millions d'anges et tous les saints.
Au ciel pas d'égoïsme, pas de haine ni de ressentiment, pas de jalousie ni d'orgueil.
Tous sont débordants d'amour et s'aiment les uns les autres. Une grande joie inonde le cœur de chacun.
C'est mon appel à vous tous : préparez-vous avec les grâces que vous a méritées mon Fils Jésus sur la croix à venir dans la demeure qui vous est réservée ici au ciel.
Soyez des membres à part entière de l'Église fondée par mon Fils, priez régulièrement et aimez-vous mutuellement.
Soyez humbles et demandez-moi ce dont vous avez besoin, je vous le donnerai.
Tous ceux qui suivent mon Fils Jésus sont mes fils et mes filles bien-aimés et je prends soin de chacun d'eux.
Priez pour tous ceux qui ne croient pas afin qu'ils puissent obtenir de moi le don de la foi.
Je vous aime. »
Passez le reste de votre vie engagés envers le Seigneur. Ne faites que les choses que vous savez qui lui plaisent.
Ne vous concentrez pas sur vos problèmes quotidiens dans votre monde à terme.
Ouvrez vos esprits et vos cœurs au futur et à l'éternité qui est votre destinée si vous suivez les pas du Seigneur.
Cherchez votre destinée à travers les bonnes œuvres et l'amour pour vos frères et sœurs ici sur terre.
Rappelez-vous que tous les frères et sœurs que vous rencontrez sur cette planète seront avec vous pour toute l'éternité.

Pensez maintenant à votre responsabilité envers eux pour faire en sorte que leur éternité soit un lieu céleste que Dieu le Père a planifié pour vous tous, plutôt qu'un lieu de noirceur qui est choisi par ceux d'entre vous qui choisissent de vivre dans les ténèbres et qui se détournent de la lumière du Père, aussi bien que ceux qui choisissent de me renier en tant que Fils du Père.

Sachez que vous êtes responsables du temps que vous avez passé ici sur terre et que vous serez jugés au dernier jugement sur la façon dont vous avez dirigé votre vie.

Sachez que vous vous jugerez vous-même à cet égard, quand vous serez debout devant le Père. C'est à l'intérieur de vous, enraciné à l'intérieur de votre âme même, que vous réviserez toutes vos expériences, mais pour voir ces expériences comme le Père les voit.
Pourrez-vous passer ce test quand vous vous tiendrez debout, en jugement devant votre Créateur, pour le temps que vous avez passé ici sur terre? Serez-vous capables de faire face à votre Fabricant et lui demander son pardon pour les fautes que vous avez commises dans la vie? Serez-vous capables de passer le test que vos expériences de vie nécessitent que vous regardiez, tandis que vous entrevoyez votre sort dans une éternité en attente?
C'est là, à ce moment, que beaucoup d'âmes déchues se détournent de la lumière du Père et qu'elles essaient de cacher leurs péchés dans leurs propres ténèbres créées par elles-mêmes.
C'est alors, que celles qui se détournent du Père, trouvent un lieu appelé l'enfer où de leur propre choix elles choisissent la noirceur plutôt que la lumière.
Maintenant que vous savez ces choses, comment choisirez-vous de passer l'éternité? Comment vous tiendrez-vous debout devant le Seigneur quand votre temps sera venu? Aurez-vous le courage de réviser votre vie et de demander en toute humilité d'être admis dans le royaume que Dieu a préparé pour vous?
Pour ceux d'entre vous qui suivent le chemin de la flamme éternelle tout au cours de leurs vies, les récompenses sont grandes pour vous dans le royaume céleste. Choisissez de suivre la Lumière du Christ et vous serez récompensés!
« Mon peuple, je vous ai parlé à plusieurs reprises de la bataille entre le bien et le mal qui a lieu ici sur terre.
Le prix ou le but de cette bataille, ce sont vos âmes.
Celles (les âmes) qui sont gagnées par mes anges et mes saints, seront récompensées au ciel.
Celles qui sont perdues aux mains du démon et de ses anges, souffriront pour toujours dans les flammes de l'enfer.
Plusieurs ont essayé de dépeindre le ciel avec des termes de la terre parce que vous ne connaissez que l'expérience de cette vie. Parce que vous serez dans un monde spirituel, vous n'avez aucune idée de ce que ce sera au ciel sans votre corps. Vous serez dans une totale extase de paix avec mon amour qui vous entourera.
Vous me verrez comme je suis dans la vision béatifique, et vous serez placés au niveau du ciel choisi, basé sur votre amour pour moi dans votre vie.
Vous serez témoins de chants continuels de louanges envers moi et vous serez tellement attachés à ma gloire et mon amour que de vous morfondre ne vous viendra jamais à l'esprit.
Dès que vous aurez eu le plus petit avant-goût du ciel, vous ne désirerez jamais partir.
Dans l'au-delà nous conservons toute notre personnalité, vous y retrouvez ma sensibilité, mon éducation et également certaines de mes expressions.
Constatez que dans la Bible, les écrivains inspirés tels que Matthieu, Luc, Paul, Marc et Jean, pour parler d'événements s'expriment fort différemment suivant leur culture.


Source: www.priere-intercession.com

Je vous invite à visiter ce site... Vous y trouverez de très belles choses.

Gilles. Ville de Québec - Canada


Dernière édition par Gilles le Lun 18 Sep 2017 - 17:33, édité 2 fois (Raison : Titre tout en majuscule à éviter svp. Merci)
avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Dim 9 Mai 2010 - 21:02


Alors là quel délice !!! On a envie d'y goûter tout de suite.
Venez dans notre groupe de prières Gilles et vous verrez que nous ne parlons que de ça, nous avons la même vision ! On se languit !

Le plus terrible passage sera celui où l'on verra nos fautes face à face avec les yeux de Dieu.....

Vous allez faire plaisir à petit frère avec la phrase suivante :

"Dans l'au-delà nous conservons toute notre personnalité, vous y retrouvez ma sensibilité, mon éducation et également certaines de mes expressions."
ça lui tient à coeur Very Happy

Merci, maintenant je cours sur le site


"Claire" (on ne se moque pas Gilles)
avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Lun 10 Mai 2010 - 22:40

avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Mar 11 Mai 2010 - 18:18

Extrait du livre d'Anthony DeStefano: "En route vers le Ciel" (2004).

Le premier jour au Ciel, il y aura de l'électricité dans l'air. Des gens qui ne se sont pas vus depuis des années seront réunis. Et ils seront redevenus jeunes!
Les personnes ayant vécu avec un handicap physique ou ayant souffert de maladies débilitantes sur Terre, seront énergiques, robustes et bien-portantes que le meilleur des athlètes.


Imaginez l'intensité émotionnelle qui naîtra de cette expérience. Imaginez la rivière de larmes qui coulera. Imaginez le bruit de ces milliards de personnes riant, pleurant, discutant et s'activant. Ce sera vraiment tout un spectacle.

Certaines personnes n'arrivent pas à concevoir notre Dieu Tout-Puissant présidant une fête comme celle que vous venons de décrire. C'est ridicule! Dieu est également amour et, puisqu'Il aime tant nous voir heureux, pensez-vous qu'Il nous privera d'un tel moment de bonheur? Certainement pas.

Et le "summum", c'est qu'une fois passées ces premières heures précieuses, cette réunion intense, nous n'aurons vécu que notre premier matin au Ciel !


Voir sur Google les écrits de monsieur Anthony DeStéfano.
--------------------------------------------------------------------------------------------------



Le ciel, notre ultime séjour


Saint Luc 20, 27-40

Des sadducéens - ceux qui prétendent qu’il n’y a pas de résurrection - vinrent trouver Jésus, et ils l’interrogèrent : « Maître, Moïse nous a donné cette loi : Si un homme a un frère marié mais qui meurt sans enfant, qu’il épouse la veuve pour donner une descendance à son frère. Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d’enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien, à la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour femme ? » Jésus répond : « Les enfants de ce monde se marient. Mais ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au monde à venir et à la résurrection d’entre les morts ne se marient pas, car ils ne peuvent plus mourir : ils sont semblables aux anges, ils sont fils de Dieu, en étant héritiers de la résurrection. Quant à dire que les morts doivent ressusciter, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur : le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; tous vivent en effet pour lui. » Alors certains scribes prirent la parole pour dire : « Maître, tu as bien parlé. » Et ils n’osaient plus l’interroger sur quoi que ce soit.

Prière d’introduction Jésus Christ, ces moments de prière ne sont que l’ombre de l’intimité que nous aurons éternellement dans le ciel. Affermis ma foi en ta présence. Augmente mon attention à tes paroles et à tes inspirations. Fais croître mon entière confiance en toi. Rends solide mon amour. Je te demande de bénir tous ceux qui se joignent à moi pour prier avec ces méditations, âmes qui partout dans le monde se tournent vers toi. Puissions-nous tous un jour jouir de Ta présence et Te remercier éternellement pour la grâce de t’avoir connu et pour être descendu du ciel chaque jour, pour venir à notre rencontre et nous encourager à hâter le pas vers toi.

Demande Aide-moi à situer ma vie dans une perspective qui me fera saisir les vérités éternelles.
Points de réflexion

1. Les temps qui viennent. Jésus Christ parle ici du temps de la résurrection qui vient. Comme l’année liturgique tire à sa fin, nous réfléchissons sur la fin des temps, la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Tout aussi vrai que nous avons des corps en ce monde, nous avons aussi, par la grâce de Dieu, une nature impérissable. Saint Paul nous le dit dans sa 1e lettre aux Corinthiens : « Ce qui est semé est corruptible, ce qui ressuscite est incorruptible...... Il faut en effet que cet être corruptible revête l’incorruptibilité et que cet être mortel revête l’immortalité. » (15, 42 et 53). Méditer les vérités éternelles - la mort, le jugement, le ciel et l’enfer - est toujours bénéfique. Réfléchissons sur ce premier point : notre propre mort. Elle est inévitable. Nous sommes périssables et nous dépérissons chaque jour. Que sera ce dernier moment ? Pour certains, il sera terrible car ils ont avancé vers l’inconnu. Pour d’autres, ce sera le moment de la rencontre avec Celui qu’ils ont appris à aimer toute leur vie.

2. Le ciel, notre demeure. A propos des âmes et de leur rapport avec le ciel, C.S. Lewis dit ceci : « Notre âme a une configuration curieuse parce qu’elle est en forme de creux, un creux fait pour contenir une dilatation particulière des contours sans frontières de la divine substance. Ou encore, une clé pour ouvrir une des portes dans une maison à plusieurs demeures. Car ce n’est pas l’humanité dans l’abstrait qui doit être sauvée, mais toi, ce simple particulier, ce lecteur. Créature bénie et comblée, tes yeux Le verront, Lui et pas un autre. Tout ce que nous sommes, hormis le péché, est destiné au plus grand bonheur si nous laissons Dieu agir selon ses voies. Votre place au ciel semblera faite expressément pour vous, pour vous seul, car vous avez été préparé pour elle. » Ces paroles nous font réfléchir sur ce qu’est notre condition d’enfants de Dieu. Méditons maintenant sur ce second point et réjouissons-nous à la pensée de cette place toute prête qui nous attend au ciel.

3. En bonne compagnie. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique décrit ainsi la bonne compagnie que nous aurons au ciel : « Cette vie parfaite avec la Très Sainte Trinité, cette communion de vie et d’amour avec la Trinité, avec la Vierge Marie, les anges et tous les saints, s’appelle ‘ le ciel ‘ ». Et à un autre endroit, « vivre au ciel, c’est vivre avec le Christ. Les élus vivent dans le Christ mais ils conservent, ou plutôt trouvent leur véritable identité, leur propre nom. » Le Père J. Boudreau, s.j. dans son livre ‘La Joie du ciel’ parle des joies de la vie en société au ciel. « La vie du ciel est aussi une vie de pures joies sociales. Hormis les joies de la vision béatifique, il n’y en a certes pas de plus douces que celles qui proviennent de la fréquentation du monde des saints. » C’est pour cela que nous avons été véritablement créés. Notre vie en ce monde est brève, comme un éclair qui fend le ciel et qui en dépit de sa fulgurante lumière disparaît en un instant. Notre vie éternelle, voilà ce qu’elle est : elle est éternelle ! Nous aurons tout le temps voulu pour nous rencontrer, nous fréquenter.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, ma vie reflète-t-elle la préparation à mon ultime demeure au ciel ? Il serait normal qu’il en soit ainsi. Comme nous pouvons nous empêtrer rapidement dans des réseaux que nous tissons nous-mêmes et qui nous font perdre de vue la raison même pour laquelle tu nous as créés. Aide-moi à retenir cette vérité. Qu’elle façonne ma manière de penser, d’aimer et d’agir en ce monde pour que je puisse mériter cette vie éternelle et entraîner beaucoup d’autres à cette rencontre perpétuelle en ta présence, à ce banquet que tu as promis.

Résolution J’approfondirai mes connaissances sur les fins dernières et les vérités éternelles en relisant quelques passages sur le sujet dans le Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC 988-1029).

Source: Le ciel, notre ultime séjour - 5. Les méditations - Catholique.org

Gilles. Ville de Québec - Canada
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Sam 23 Juin 2012 - 14:39





Quand j’atteindrai l’autre rive...

Quand j’atteindrai l’autre rive,
Aurai-je été assez pauvre de cœur pour avoir eu besoin de Toi ?
Aurai-je laissé mes vaines richesses pour m’ouvrir à ta Parole ?

Quand j’atteindrai l’autre rive,
Aurai-je été assez doux et miséricordieux pour pardonner,
Pour ne pas me venger de celui qui m’a blessé,
Pour ne pas juger trop vite celui qui n’est pas comme moi ?

Quand j’atteindrai l’autre rive,
Aurai-je assez pleuré sur le sort d’une partie de l’humanité ?
Aurai-je été assez persécuté pour la justice ?
Aurai-je assez tenté d’ajuster notre monde à ce que Tu attends de lui ?
Aurai-je été insulté pour Te défendre ?

Quand j’atteindrai l’autre rive,
Aurai-je gardé un cœur pur, droit, sans hypocrisie,
Qui observe ta loi d’amour et qui ne cherche pas à se sauver sur le dos des autres ?

Quand j’atteindrai l’autre rive,
Aurai-je été un instrument de paix,
Pas un partisan de la paix,
Pas quelqu’un qui seulement condamne la guerre,
Mais qui construit la paix autour de soi,
Dans la famille, le boulot, le quartier, le pays ?

Ferai-je partie du cortège des Saints ?
Aurai-je part à Ton royaume ?
La question est ouverte.
D’une part, je ne me sens pas encore saint,
Pas encore prêt,
Trop loin encore de ce programme que Tu m’as fixé,
Mais d’autre part je connais ta bonté
Je sais que Tu nous veux tous avec Toi
Et je Te prie.

La vie devant moi est encore longue,
Ou courte, je ne sais pas,
Mais Tu peux me donner ton aide
Pour être un peu plus pauvre, doux, pacifique, pur, miséricordieux.
Bref, j’ai besoin de Toi,
Ajuste moi à tes vues.
Soutiens mes efforts.
Si Tu entres dans ma vie dès aujourd’hui,
Je sais que mes chances seront plus grandes
D’habiter un jour avec Toi.


(Prière de Toussaint sur le texte des Béatitudes (Mat 5, 1-12))

avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Sam 23 Juin 2012 - 21:06

Merci Gilles, c'est très beau !
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Dim 24 Juin 2012 - 22:02

Entretien avec le Docteur Jean-Jacques Charbonier sur son livre: "Les 7 bonnes raisons de croire à l'au-delà" (Edition Guy Trédaniel. 245 pages)


Jean-Jacques Charbonier (1ère partie) by yann212


jean-jacques Charbonier (2ème partie) by yann212
avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Mar 26 Juin 2012 - 8:55

<
object id="mediaplayer1207292540" classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" width="576" height="432">
Père José Maniyangat





Le Père José nous décrit son expérience de " vie après la mort "

Joseph et Theresa, ont eu sept enfants : Jose, Mary, Theresa, Lissama, Zachariah, Valsa et Tom. Je suis né le 16 juillet 1949 à Kerala, aux Indes.

À l’âge de 14 ans, je suis entré au petit séminaire Sainte-Marie à Thiruvalla pour y commencer mes études pour la prêtrise.
Quatre ans plus tard, je suis allé au grand séminaire pontifical Saint-Joseph à Alwaye, Kerala, afin d’y poursuivre ma formation à la prêtrise. Après avoir complété les sept années de philosophie et de théologie, j’ai été ordonné prêtre le 1er janvier 1975 et j’ai servi comme missionnaire dans le diocèse de Thiruvalla.

Le dimanche 14 avril 1985, fête de la Divine Miséricorde, je m’en allais célébrer une messe dans une église de mission dans la partie nord de Kerala lorsque j’ai eu un accident mortel. Je roulais à motocyclette et j’ai été heurté de plein fouet par une jeep conduite par un homme en état d’ivresse qui revenait d’un festival hindou. On m’a transporté d’urgence à un hôpital situé à environ 55 kilomètres. Durant le trajet, mon âme est sortie de mon corps et j’ai fait l’expérience de la mort. Immédiatement, j’ai rencontré mon Ange gardien.

J’ai vu mon corps et les personnes qui me transportaient à l’hôpital. Je les ai entendues pleurer et prier pour moi. A ce moment, mon Ange m’a dit : « Je vais t’amener au Ciel, le Seigneur veut te rencontrer et te parler. » Il a ajouté qu’en chemin, il voulait me montrer l’Enfer et le Purgatoire.

L'Enfer

L’Ange m’a d’abord escorté en Enfer. C’était une vision effroyable. J’ai vu Satan et les démons, un feu inextinguible aux environs de 2000° C., des vers rampant, des gens qui criaient et se battaient, et d’autres torturés par les démons.
L’Ange m’a dit que toutes ces souffrances étaient dues à des péchés mortels sans repentir. Puis, j’ai compris qu’il y avait sept degrés ou niveaux de souffrances selon le nombre et la sorte de péchés mortels commis dans leur vie terrestre. Les âmes paraissaient très laides, cruelles et horribles. C’était une expérience affreuse.
J’ai vu des gens que je connaissais mais dont je n’ai pas la permission de révéler l’identité. Les péchés qui les ont condamnés étaient principalement l’avortement, l’homosexualité, l’euthanasie, la haine, le refus de pardonner et le sacrilège. L’Ange m’a dit que si ces personnes s’étaient repenties, elles auraient évité l’Enfer et seraient allées plutôt au Purgatoire.

J’ai aussi compris que celles qui se repentent de ces péchés pouvaient être purifiées sur terre par leurs souffrances. De cette manière, elles peuvent éviter le Purgatoire et aller directement au Ciel. J’ai été surpris lorsque j’ai vu en Enfer même des prêtres et des évêques que je ne m’attendais pas à trouver là. Plusieurs d’entre eux y étaient parce qu’ils avaient trompé les gens avec leurs faux enseignements et leur mauvais exemple.

Le Purgatoire

Après la visite en Enfer, mon Ange gardien m’a escorté au Purgatoire. Là aussi, il y a sept degrés de souffrances et un feu inextinguible. Mais c’est beaucoup moins intense qu’en Enfer et il n’y avait pas non plus de querelles et de combats.
La principale souffrance de ces âmes est d’être séparées de Dieu. Certaines de ces âmes qui sont au Purgatoire ont commis de nombreux péchés mortels, mais elles se sont réconciliées avec Dieu avant leur mort. Bien que ces âmes souffrent, elles jouissent de la paix et savent qu’un jour elle verront Dieu face à face.

J’ai eu la chance de communiquer avec les âmes du Purgatoire. Elles m’ont demandé de prier pour elles et de dire aussi aux gens de prier pour qu’elles puissent aller au Ciel rapidement.

Quand nous prions pour ces âmes, nous recevons leur reconnaissance à travers leurs prières et, au Ciel, leurs prières deviendront plus méritoires.

Il m’est difficile de décrire la beauté de mon Ange gardien. Il est radieux et brillant. Il est mon compagnon constant et m’aide dans tous mes ministères, particulièrement mon ministère de guérison. Je fais l’expérience de sa présence partout où je vais et je lui suis reconnaissant pour sa protection dans ma vie quotidienne.

Le Ciel

Par la suite, mon Ange m’a escorté au Ciel en passant à travers un grand et éblouissant tunnel blanc. Je n’ai jamais ressenti autant de paix et de joie dans ma vie. Puis, aussitôt, le Ciel s’est ouvert et j’ai entendu la plus belle musique qui soit. Les Anges chantaient et louangeaient Dieu.
J’ai vu tous les Saints, spécialement la Sainte Mère et Saint Joseph et plusieurs évêques et prêtres consacrés saints qui brillaient comme des étoiles.

Lorsque j’ai paru devant le Seigneur Jésus, Il m’a dit : « Je veux que tu retournes dans le monde. Dans ta seconde vie, tu seras un instrument de paix et de guérison pour mon peuple. Tu marcheras sur une terre étrangère et tu parleras une langue étrangère. Tout est possible pour toi avec ma grâce. » Après ces paroles, la Sainte Mère m’a dit : « Fais tout ce qu’Il te dit. Je t’aiderai dans tes ministères. »

Les mots ne sauraient exprimer la beauté du Ciel. La paix et le bonheur qu’on y trouve dépassent un million de fois notre imagination. Notre-Seigneur est beaucoup plus beau que toutes les images connues. Son visage est radieux et lumineux, et beaucoup plus beau qu’un millier de levers de soleil. Les images que nous voyons dans le monde ne sont qu’une ombre de sa magnificence.
La Sainte Mère était près de Jésus ; elle était si belle et si radieuse qu’aucune des images que nous voyons dans ce monde ne peuvent se comparer à sa beauté. Le Ciel est notre vraie maison, nous sommes tous créés pour aller au Ciel et jouir de Dieu éternellement.

Puis, je suis revenu dans le monde avec mon Ange.

Pendant que mon corps était à l’hôpital, le médecin a complété tous les examens et on m’a déclaré mort. La cause de la mort était l’hémorragie. Ma famille a été avertie et comme elle était loin, le personnel de l’hôpital a décidé d’envoyer mon cadavre à la morgue. Étant donné que l’hôpital n’avait pas l’air climatisé, ils craignaient la décomposition rapide de mon corps.
Pendant qu’ils m’emmenaient à la morgue, mon âme est revenue dans mon corps. J’ai ressenti une douleur atroce à cause des nombreuses blessures et des os brisés. J’ai commencé à crier et les personnes ont eu peur et se sont enfuies en hurlant. L’une d’elles s’est adressée au médecin et lui a dit : « Le cadavre pousse des cris ! »

Le médecin est venu examiner mon corps et a déclaré que j’étais vivant. Puis il a dit : « Le Père est vivant, c’est un miracle, ramenez-le à l’hôpital. » De retour à l’hôpital, ils m’ont fait des transfusions de sang et j’ai été amené en chirurgie pour réparer les os brisés. Ils ont travaillé sur ma mâchoire inférieure, l’os pelvien, les poignets et ma jambe droite. Après deux mois, je suis sorti de l’hôpital, mais un médecin orthopédiste a dit que je ne marcherais plus jamais. Je lui ai répondu : « Le Seigneur qui m’a redonné ma vie et qui m’a ramené dans le monde me guérira. »

De retour à la maison, nous avons tous prié pour un miracle. Même après un mois et les plâtres enlevés, je n’étais toujours pas capable de bouger. Mais un jour, pendant que je priais, j’ai senti une douleur extraordinaire dans la région pelvienne. Peu de temps après la douleur a disparu complètement et j’ai entendu une voix qui disait : « Tu es guéri. Lève-toi et marche. » J’ai ressenti la paix et la puissance de la guérison dans mon corps. Je me suis levé immédiatement et j’ai marché. J’ai loué et remercié Dieu pour ce miracle.

J’ai rejoint mon médecin pour lui donner les nouvelles de ma guérison et il en a été stupéfait. Il a dit :
«Votre Dieu est le vrai Dieu. Je dois suivre votre Dieu.»
Le médecin était Indien (des Indes) et il m’a demandé de lui enseigner la foi de notre Église.
Après quoi je l’ai baptisé et il est devenu catholique.


avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Jeu 27 Mar 2014 - 3:24

avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Jeu 27 Mar 2014 - 12:07

Merci Gilles d'avoir remis cette vidéo en Français car celle que j'avais mise en Novembre 2012 a été retirée depuis, mais il y a d'autres infos complémentaires :

http://l-arc-en-ciel.forumactif.org/t1187-temoignage-d-un-petit-garcon-de-3-ans-1-2-qui-a-vu-jesus-et-le-paradis?highlight=un+petit+gar%C3%A7on

 soisloué  pour ce petit garçon !
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Sam 16 Juil 2016 - 17:18





QUE SE PASSE-T-IL À LA MORT ?  Dans certains cas le Christ, vient Lui-même au lit de mort pour accueillir son serviteur, sécher ses larmes avec amour et l’introduire au Paradis...

Un jour que j’étais en prière, seul, je me trouvai subitement environné d’un grand nombre d’êtres spirituels ou, pour parler autrement, aussitôt que mes yeux spirituels furent ouverts, je constatais que j’étais à genoux parmi un grand nombre d’anges et de saints.
Je fus d’abord ébloui de leur aspect glorieux en comparant mon état inférieur au leur. Mais je fus vite mis à l’aise par leur sympathie si réelle et leur amicale bienveillance. J’avais déjà éprouvé la paix que donnait la présence de Dieu dans ma vie, mais la communion avec ces saints m’inonda d’une joie nouvelle et merveilleuse.
Dans nos entretiens je reçus diverses réponses à mes questions relativement aux nombreux problèmes et aux difficultés que je rencontrais.
     Je commençai par les questionner sur ce qui se passe au moment de la mort et sur l’état de l’âme après la mort. Je leur dis que nous savions ce qui se passe entre l’enfance et la vieillesse, mais que nous ignorions complètement ce qui arrive au moment de la mort et ce qui est derrière la porte de la mort.
     Seuls ceux qui ont passé par la mort et sont entrés dans le monde des esprits pourraient nous fournir des informations correctes et précises à ce sujet.
     « Pouvez-vous, leur dis-je, nous éclairer là-dessus ? »
    Un de ces saints me répondit : « La mort est semblable au sommeil, et on ne souffre pas en passant par la mort, sauf dans le cas de certaines maladies corporelles ou de conditions mentales.
 
De même qu’un homme rendu de fatigue s’endort profondément, ainsi l’homme est vaincu par le sommeil de la mort.
La mort est si souvent subite, qu’il a peine à réaliser qu’il a quitté le monde matériel pour entrer dans le monde des esprits. Éblouis par les choses nouvelles et magnifiques qu’il voit autour de lui, il s’imagine visiter quelque nouveau pays ou ville du monde physique qu’il n’a encore jamais vus.
 
« Ce n’est que lorsqu’après avoir été instruit plus complètement qu’il réalise que son nouveau corps spirituel est différent de l’ancien corps matériel. Il se rend compte alors qu’il a passé de ce monde matériel à celui des esprits ».
 
Un autre de ces saints ajouta encore la réponse suivante à ma question : « En général, dit-il, au moment de la mort le corps perd la faculté de sentir ; il ne souffre pas mais se sent comme accablé par un lourd sommeil. Parfois dans les cas d’extrême faiblesse, ou après un accident, l’esprit quitte le corps sans que celui-ci en soit conscient.
 
     « Quant à l’esprit de ceux qui ont vécu sans aucune préparation à la mort ou à entrer dans le monde des esprits, ils sont extrêmement déroutés et effrayés quant à leur sort, et doivent rester assez longtemps dans les régions inférieures de l’état intermédiaire. Les esprits de ces sphères inférieures préoccupent et troublent souvent les gens de ce monde.
 
Mais les seuls êtres auxquels ils puissent nuire sont ceux qui pensent comme eux et qui leur ouvrent librement leur cœur. Ces mauvais esprits en s’alliant à d’autres qui leur ressemblent feraient un mal immense dans le monde si Dieu n’avait confié la protection de Son peuple et de Sa création à une multitude d’anges, de sorte qu’ils sont toujours en sécurité et bien gardés. Les esprits malins ne peuvent nuire aux humains que s’ils sont de même nature qu’eux, et seulement d’une manière limitée.
 
     « Ils peuvent, il est vrai, troubler les rachetés mais pas sans la permission divine.
« Parfois Dieu permet à Satan et à ses anges de tenter et de persécuter Son peuple, pour l’éprouver et le faire sortir de l’épreuve Plus fort et meilleur, comme ce fut le cas pour son serviteur Job. Mais cette épreuve est un gain plutôt qu’une perte pour le croyant. »
   Un autre de ces saints répondit à ma question en ces termes : « Beaucoup de ceux qui n’ont pas consacré leur vie à Dieu, lorsqu’ils voient la mort s’approcher paraissent devenir inconscients, mais lorsqu’ils aperçoivent les faces hideuses de ces esprits diaboliques qui les entourent, ils sont comme paralysés par la peur.
 
     « Tandis que la mort d’un croyant est en général tout l’opposé, car il est extrêmement heureux,
     Voyant des anges et des esprits sanctifiés venir à sa rencontre.
« De plus, ses bien-aimés disparus viennent souvent entourer son lit de mort et conduire son âme au monde spirituel. Dès qu’il y arrive il se sent « at home », non seulement parce que lorsqu’il était encore dans ce monde, il s’est préparé à entrer dans ce « Home » en se confiant en Dieu et par Sa communion avec Lui, mais aussi parce qu’il retrouve ses amis qui l’ont devancé »
    Puis un quatrième saint ajouta : « L’œuvre des anges est de conduire les âmes de ce monde à l’autre. En général Christ lui-même se révèle dans sa gloire à chaque âme, dans le monde des esprits, mais en réglant la puissance au degré de développement spirituel de ces âmes. Dans certains cas Il vient Lui-même au lit de mort pour accueillir son serviteur, Sécher ses larmes avec amour et l’introduire au Paradis. De même qu’un enfant à sa naissance trouve tout ce dont il a besoin, ainsi l’âme en entrant dans le monde spirituel voit tous ses besoins satisfaits.


 
CHAPITRE III
LE MONDE DES ESPRITS
     Au cours d’une conversation avec les saints ils me donnèrent le renseignement suivant :
« Après la mort, l’âme de chaque être humain entre dans le monde des esprits, et chacune, d’après sa croissance spirituelle, habitera avec des esprits de même nature et de même mentalité, soit dans les ténèbres soit dans une lumière glorieuse. Nous sommes certains que personne n’est jamais entré, avec son corps matériel, dans le monde spirituel, sauf Christ, et un petit nombre de saints, dont les corps ont été transformés en corps glorieux ;(Note Myriamir: On ne dit pas que la Vierge Marie est entrer avec son corps, mais puisque l’ont dit qu’un petit nombre de saints y sont entrer, j’en conclue que la Vierge Marie en fait parti) cependant il a été accordé à quelques-unes de voir le monde des esprits durant leur séjour ici-bas, et même de contempler le ciel comme nous lisons de saint Paul dans II Cor. 12 : 2, Quoiqu’ils ne se soient pas rendus compte s’ils entraient au Paradis avec ou sans leur corps ».
Après cet entretien, ces saints me conduisirent ici et là, me montrant beaucoup de choses et d’endroits merveilleux. Je vis que de tous côtés des milliers et des milliers d’âmes arrivaient continuellement dans le monde des esprits, toutes accompagnées d’anges. L’âme des bons n’avait avec elle que des anges ou de bons esprits qui les avaient conduits de leur lit de mort jusqu’au ciel.
 
Les esprits malins n’avaient pas la permission de les approcher, mais se tenaient à distance et les regardaient. Je vis aussi qu’il n’y avait pas de bons esprits auprès des âmes vraiment mauvaises, mais qu’elles étaient entourées d’esprits malins qui les avaient suivies depuis leur lit de mort, tandis que des anges se tenaient là pour empêcher les esprits malins de donner libre cours à la malice de leur nature en tourmentant ces âmes.
Ces esprits malins conduisirent presque immédiatement ces âmes dans les ténèbres, car dans les jours de leur chair elles avaient permis à ces malins esprits d’exercer sur elles leur mauvaise influence et de les entraîner à toutes espèces d’actions mauvaises. Les anges ne forcent jamais le libre arbitre des âmes. Je vis là aussi beaucoup d’âmes qui venaient d’arriver dans le monde des esprits, et qui étaient accompagnées de bons comme de mauvais esprits, ainsi que par des anges aussi.
Mais bientôt la différence radicale de ce qu’avait été leur vie commença à s’affirmer de sorte qu’elles se séparèrent les unes des autres, les bonnes pour s’allier aux bonnes et les mauvaises pour s’allier aux mauvaises.
 
     Fils de la lumière.
Quand les âmes des hommes arrivent dans le monde des esprits, les bons se séparent immédiatement des méchants. Dans ce monde-ci tous sont mélangés, mais il n’en est pas ainsi, dans le monde spirituel. J’ai souvent remarqué que l’esprit des bons, des fils de la lumière, quand ils entrent dans le monde des esprits, commencent par se baigner dans les eaux cristallines et impalpables d’un océan qui leur procurent un rafraîchissement intense et vivifiant.
Ils se meuvent dans ces eaux merveilleuses comme dans une atmosphère qui ne les mouille pas, ne les noie pas, mais les purifie complètement et les prépare à entrer dans ce monde lumineux et glorieux où ils passeront l’éternité dans la présence de leur Sauveur et dans la communion d’innombrables saints et d’anges.
     Fils des ténèbres.
Quelle différence entre ces âmes et celles qui ont mené une vie de péché ici-bas. Elles sont mal à l’aise dans la compagnie des enfants de lumière et sont tourmentées par la lumière révélatrice de la gloire ambiante, de sorte qu’elles cherchent à se cacher là où leur nature impure et souillée ne pourra se voir.
Une fumée noire et puante monte de la partie la plus basse et la plus sombre du monde des esprits malins, et dans leur effort pour se cacher et échapper à la lumière, ces fils des ténèbres se précipitent tête baissée dans cette région d’où l’on entend leurs gémissements et leurs cris de remords.
Mais le ciel est ainsi fait que cette fumée y est invisible et qu’on n’y entend pas ces gémissements à moins que, pour une raison spéciale, il y ait un esprit qui désire voir l’affreux état de ces âmes perdues.
     Mort d’un enfant.
    Un petit enfant mourut d’une pneumonie et un groupe d’anges vint pour conduire son âme dans le monde des esprits. J’aurais voulu que sa mère pût assister à cette merveilleuse cérémonie, car au lieu de pleurer elle aurait chanté de joie, tant les anges prennent soin des enfants avec un amour et une sollicitude, comme aucune mère ne peut les montrer. J’entendis un de ces anges dire : « Voyez comme la mère de l’enfant pleure sur cette courte séparation ! Dans peu d’années elle retrouvera le bonheur d’être avec lui ! » Alors les anges conduisirent l’âme de l’enfant dans cette magnifique et lumineuse partie du ciel réservée aux enfants, et où ils les soignent et les instruisent dans toute la sagesse céleste, de sorte que graduellement les enfants deviennent semblables aux anges.
 
    Plus tard la mère mourut aussi, et son enfant, devenu comme un ange, vint avec eux, accueillir l’âme de sa mère. Lorsqu’il lui dit : « Mère, me reconnais-tu ? Je suis ton fils Théodore », le cœur de la mère fut inondé de joie, et ils s’embrassèrent dans des transports de bonheur. Ce fut un spectacle touchant ! Puis, tout en marchant ensemble, il montrait à sa mère en le lui expliquant tout ce qu’ils voyaient en passant. Pendant tout le temps qu’elle dut rester dans l’état intermédiaire, il resta avec elle, et lorsqu’elle eut terminé l’instruction nécessaire, son fils l’emmena dans la sphère plus élevée où il habitait lui-même.
     Là ils virent de tous côtés des paysages magnifiques où se trouvaient d’innombrables âmes qui jadis sur la terre avaient souffert pour Christ et avaient ensuite atteint la glorieuse place d’honneur qui les attendait. Tout alentour se trouvait de belles montagnes, de fraîches sources et de merveilleux paysages, et les jardins étaient remplis de toutes sortes de belles fleurs et de fruits délicieux.
Il s’y trouvait tout ce que le cœur peut désirer. Son fils lui dit : « Dans le monde physique qui n’est qu’un pâle reflet de celui-ci, nos bien-aimés pleurent sur nous, mais dis-moi, si ceci est la mort ou la vraie vie que toute âme désire ? » La mère répondit : « Mon fils, ceci est la vraie vie, et si j’avais su, dans le monde, la vérité concernant le ciel, jamais je n’aurais pleuré ta mort. Quel dommage que les habitants de la terre soient si aveuglés !

Malgré le fait que Christ a expliqué clairement la gloire du ciel et que les Évangiles parlent si souvent de cette gloire éternelle du Père, non seulement les ignorants n’en savent rien, mais de nombreux croyants en sont au même point. Dieu veuille que tous puissent un jour arriver dans ce bienheureux séjour de gloire ! »
     Mort d’un philosophe.
  L’âme d’un philosophe allemand entra dans le monde des esprits et aperçut de loin la gloire incomparable du monde spirituel et le bonheur sans borne de ses habitants. Il en fut charmé mais, ancré dans son intellectualisme, il ne put y pénétrer et jouir de ce bonheur. Au lieu d’admettre la réalité de ce qu’il voyait, il raisonnait ainsi : « Il n’y a pas de doute que je ne voie toutes ces choses, mais quelle preuve puis-je en avoir de leur existence objective, et que ce n’est pas une illusion née dans mon esprit ? Je veux appliquer à toutes ces scènes les principes de la logique, de la philosophie et de la science, et seulement alors pourrai-je me convaincre de leur réalité et être certain qu’ils ne sont pas de l’imagination.
 
     Les anges lui répondirent : « Il est évident, d’après tes paroles, que ton intellectualisme a faussé ta nature entière, car de même qu’il faut des yeux spirituels et non pas corporels pour discerner le monde spirituel, il faut aussi une compréhension spirituelle pour en saisir la réalité et non pas l’exercice de l’intelligence avec les éléments de la logique et de la philosophie.
     « Ta science traitant de faits matériels est restée avec ton cerveau et ton crâne matériel sur la terre. Ici la seule science spirituelle est celle qui résulte de la crainte et de l’amour de Dieu ».
Puis un des anges s’adressant à un autre lui dit : « Quel dommage que tant de gens oublient cette déclaration de l’Écriture, cette précieuse parole du Seigneur : Si vous ne naissez de nouveau et ne devenez comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux (Mat. 18 : 3) ».
Je demandai à l’ange ce que serait le sort de cet homme et il me répondit : « que s’il avait mené une vie coupable, du commencement à la fin, il aurait en mourant rejoint les esprits de ténèbres mais comme il n’est pas privé de sens moral, il errera en aveugle dans la semi obscurité des états intermédiaires, heurtant partout sa tête de philosophe jusqu’à ce que, reconnaissant sa folie, il se repente.
Il sera enfin apte à accepter les enseignements nécessaires que les anges préposés à ce service sont prêts à lui donner. Il sera alors admis à entrer en pleine lumière dans la sphère supérieure ».
  Dans un sens, l’espace infini dans son entier – pour autant qu’il est rempli de la Présence de Dieu qui est Esprit – est un monde spirituel. Dans un autre sens, le monde visible est aussi un monde spirituel puisque ses habitants sont des esprits revêtus de corps humains. Mais il existe encore un autre monde d’esprits qui est l’asile temporaire des esprits qui, à la mort, ont quitté leur corps.
C’est là un état intermédiaire pour un lieu intermédiaire entre la gloire lumineuse des plus hauts cieux, et l’espèce d’obscurité et de ténèbres des enfers. Il s’y trouve d’innombrables degrés d’existence et l’âme est conduite à celui auquel ses progrès d’ici-bas l’ont préparée. C’est là que des anges préposés à ce service instruisent l’âme pendant un temps plus ou moins long jusqu’à ce qu’elle aille rejoindre les bons esprits dans une plus grande lumière, ou les malins esprits dans une profonde obscurité et qui ont la même nature et la même mentalité.
 


Source : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Textes/index.html

Écrit par G. SECRETAN,pasteur

Source : http://wp.me/p1aACN-hR2

avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Dim 17 Juil 2016 - 18:05



Comment expliquer la nature du ciel ?
 
« Nulle langue humaine ne le peut, répond Mgr Gaume dans son Catéchisme de persévérance. Saint Paul nous assure que l’œil de l'homme n'a rien vu, que son oreille n'a rien entendu, que son cœur n'a jamais désiré rien de pareil au bonheur que Dieu réserve à ses justes pendant l'éternité. Contentons-nous de bégayer quelques mots et disons en général que le bonheur de la vie éternelle comprend, d'une part, la délivrance de tous les maux, et, d'autre part, la jouissance de tous les biens.

 La délivrance de tous les maux : il est dit expressément dans l'Apocalypse que les bienheureux n'auront plus ni faim ni soif; que le soleil ni les vents brûlants ne les incommoderont plus; que Dieu essuiera les larmes de leurs yeux; que la mort ne sera plus; que les pleurs et les gémissements, les douleurs n'auront plus lieu.

 La jouissance de tous les biens : Notre-Seigneur nous la révèle par cette étonnante parole : Courage ! dit-il, serviteur bon et fidèle, entrez dans la joie de votre Maître. Ainsi, la joie des bienheureux est si grande qu'elle ne peut entrer dans les cœurs, mais que les cœurs doivent y entrer, et qu'ils en seront environnés et pénétrés; qu'ils y seront perdus et abîmés comme le poisson au milieu de l'immense Océan ; en un mot, qu'ils y seront heureux et parfaitement rassasiés. Comment s'accomplira ce délicieux mystère ? par la participation aux deux sortes de biens qui composent la béatitude éternelle. Ces biens sont essentiels ou accessoires.

 La véritable béatitude, celle qu'on peut appeler essentielle, consiste dans la vision de Dieu et la connaissance de sa beauté infinie, source de toutes les beautés et de toutes les amabilités créées. Nous verrons Dieu face à face, tel qu'il est; nous le posséderons, nous l'aimerons sans aucune crainte de le perdre jamais. Nous verrons le Père tout-puissant, qui nous a créés ; le Fils infiniment sage, qui nous a rachetés ; le Saint-Esprit infiniment bon, qui nous a sanctifiés. Non seulement nous verrons Dieu, mais nous l'aimerons et nous le posséderons sans aucune crainte de le perdre jamais.

 Ce n'est pas tout encore. Non seulement nous verrons Dieu, source de toute beauté; non seulement nous posséderons Dieu, source de tout bien; non seulement nous aimerons Dieu, source de toutes délices, mais nous lui deviendrons semblables. Les Saints conservent toujours, il est vrai, leur propre substance, mais néanmoins ils reçoivent une force admirable et comme divine, qui les fait paraître plutôt des dieux que des hommes. Quoique la langue humaine soit impuissante à expliquer une si grande merveille, nous en voyons cependant quelque image dans les choses sensibles. Le fer qu'on met au feu prend la forme du feu; et, quoique sa substance ne soit pas changée, cependant elle paraît changée et réduite en feu.

 Ainsi, les Saints, introduits dans la gloire céleste, sont tellement enflammés par l'amour de Dieu, que, quoique leur nature ne soit pas changée, ils sont néanmoins beaucoup plus différents de ceux qui vivent sur la terre que le fer incandescent de celui qui est froid. Pour tout dire, en un mot, le bonheur souverain et absolu, que nous appelons essentiel, consiste dans la possession de Dieu. Que peut-il manquer au parfait bonheur de celui qui possède le Dieu très bon et très parfait ?
 
Quant aux biens accessoires, les énumérer serait une chose infinie. Il est même impossible de les connaître tous. Nous devons savoir, en général, que tous les genres de biens et de plaisirs qu'il est possible de désirer et de goûter sur la terre, soit pour l'esprit, soit même pour le corps, nous les posséderons avec une pleine abondance, mais d'une manière si élevée et si incompréhensible, que, suivant l'Apôtre déjà cité, l’œil n'a rien vu, l'oreille n'a rien entendu, et le cœur de l'homme n'a jamais rien conçu de semblable.
 
Pour en toucher quelque chose, disons que le bonheur accidentel des Saints est une conséquence du bonheur essentiel dont ils jouiront, et ce bonheur consiste dans la satisfaction complète de tous les désirs que l'homme, devenu semblable aux Anges, peut avoir pour son corps et pour son âme. Ajoutons que l'âme bienheureuse jouira de trois dons, ou qualités élevées à leur plus haute perfection: la vision, la compréhension ou la possession, et la fruition, magnifique récompense des trois vertus théologales. La vision est la faculté de voir Dieu face à face ; elle sera la récompense de la Foi. La compréhension est la faculté de posséder Dieu comme souverain bien ; elle sera la récompense de l'Espérance. La fruition est la faculté de jouir délicieusement de Dieu, principe et fin de tout amour ; elle sera la récompense de la Charité. Ces trois ineffables félicités seront d'autant plus grandes que nous aurons pratiqué avec plus de perfection les trois vertus dont elles seront le prix.

 Ajoutons encore que le corps jouira de quatre qualités : la clarté, l'agilité, la subtilité, l'impassibilité. De plus, le corps et l'âme de certaines classes de bienheureux jouiront d'une gloire particulière qu'on appelle auréole.

 « L'auréole, dit saint Thomas, est la récompense privilégiée d'une victoire privilégiée. Comme il y a trois victoires privilégiées, dans les trois grands combats que l'homme doit soutenir sur la terre, il y a aussi trois auréoles. Dans les combats contre la chair, la victoire privilégiée, c'est-à-dire la plus excellente, c'est la virginité. Dans les combats contre le monde, la victoire privilégiée, puisqu'elle coûte au vainqueur son sang et sa vie, c'est le martyre. Dans les combats contre le démon, la victoire privilégiée, puisqu'elle chasse l'esprit de ténèbres et de mensonge non seulement de notre cœur, mais encore du cœur des autres, c'est la prédication.    « Ainsi, trois ordres de Saints dans le Ciel jouiront de l'auréole: les vierges, les martyrs et les docteurs. Dans cette dernière classe il faut comprendre les Prédicateurs, les Catéchistes, en un mot tous ceux qui enseignent par leurs paroles ou par leurs écrits les vérités du salut » (St Thomas, Somme théologique, III, q.91, a. 11).

 Maintenant que sera cette auréole et quel avantage procurera-t-elle aux Saints qui en seront favorisés ? En elle-même l'auréole sera un rayonnement plus éclatant de la gloire essentielle des Saints. Pour l'âme, elle sera une félicité propre et particulière, en rapport avec la victoire dont elle sera la récompense; pour le corps, elle sera un éclat plus vif qui fera reconnaître parmi tous les bienheureux les vierges, les martyrs et les docteurs.

 Ainsi, l'auréole des vierges sera une lumière d'une blancheur éclatante qui les enveloppera comme d'un nuage diaphane, au travers duquel on verra la pureté sans tache de leur âme. Elle leur attirera l'admiration et le respect de toute la Jérusalem céleste, avec l'amour particulier de Notre-Seigneur, dont elles formeront l'inséparable cortège, en chantant l'hymne éternel de leur double victoire, c'est-à-dire de la double intégrité de leur âme et de leur corps.

 L'auréole des martyrs sera une lumière couleur de pourpre et de rose, qui enveloppera leurs corps et fera briller d'un éclat plus vif leurs glorieuses cicatrices, les fera reconnaître et admirer comme les héros de la foi et leur méritera les faveurs spéciales de la part de l'auguste Trinité et surtout de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le roi des martyrs.

 L'auréole des docteurs sera une lumière semblable, suivant l'Écriture, par l'éclat et la couleur, à celle des étoiles du firmament, qui les fera reconnaître au loin pour ces astres bienfaisants dont les rayons dissipèrent les ténèbres de l'ignorance et de l'erreur, que le démon amoncelait autour de l'Église militante et s'efforçait de faire pénétrer dans chaque homme venant en ce monde.                         +
 
Mgr Gaume, Catéchisme de Persévérance, 2è édit., Tome III, p. 463-469.
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Lun 18 Juil 2016 - 17:57


Cette vidéo, parue sur CNN, présente l'incroyable talent d'une jeune fille de 12 ans qui a vu le ciel et entrepris de le peindre.


Traduction et voix françaises: Bernard et Iris de Bézenac




avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Mar 19 Juil 2016 - 16:02

avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Ven 16 Sep 2016 - 18:55



Les mystiques parlent du Ciel...




Ciel, Paradis - JesusMarie.com


****************************************************




Que ferons-nous au paradis ?

Qu’y ferons-nous ? Ce n’est probablement pas une bonne question, mais c’est la première qui vient à l’esprit — à moins d’imaginer le paradis comme lézarder sur une plage ou se trouver dans l’exceptionnelle compagnie de purs contemplatifs.

Pour la plupart nous avons des activités, et beaucoup les trouvent agréables. J’aime jouer du piano, ma femme adore jardiner, ma fille, sage-femme, aime aider à mettre des enfants au monde. Mais il n’y aura au paradis ni piano, ni plate-bandes à désherber, ni femmes accouchant dans une maternité, ni etc... Il n’y aura pas de harpes non plus — ceci malgré le cliché habituel.

Alors, ne serait-ce pas utile d’avoir une information fiable sur ce que nous pourrions y faire si (et quand) nous y parviendrons ?

À notre époque de sciences expérimentales, une éventuelle information sur la vie après la vie peut être trouvée dans les nombreux ouvrages publiés sur l’expérience de mort imminente.

Mais si vous ouvrez un tel livre, abandonnez tout espoir d’information ; ils ont souvent plus de deux cents pages, dont quatre ou cinq sur le "voyage" — rencontre au Ciel avec connaissances ou amis, anges, Jésus, grande lumière et intense sentiment de savoir trop ineffable pour être révélé. Parfois, il est interdit au sujet/auteur de révéler ce qu’il a appris.

On dispose d’autres sources avec les récits de saints visionnaires ayant eu la faveur de révélations particulières. L’Église catholique compte un certain nombre de tels visionnaires.

Mais, bizarrement, il semble que les plus prolixes de ces révélations ne traitent ni du paradis ni de l’enfer, mais du purgatoire. Ste Françoise Romaine, Ste Catherine de Gênes, Ste Marie-Madeleine de Pazzi, Ste Brigitte, et autres se sont vouées à des intercession pour les pauvres âmes du purgatoire, et ont publié des récits de leurs souffrances.

Il est possible que l’absence relative de récits de visions du paradis résulte simplement de l’incapacité sur terre à saisir l’incommensurabilité d’une expérience céleste. St. Jean (1 Jn, 3:2) nous dit que le changement dans l’autre monde sera si profond qu’on ne peut le décrire.

« Nous sommes dès maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Mais nous savons que lorsque s’en fera la manifestation nous Lui serons semblables, parce que nous Le verrons tel qu’Il est. » Et St. Paul (1 Co, 2:9) semble nous prévenir de ne même pas tenter d’imaginer comment sera le paradis : « Ce que l’œil n’avait pas vu, ce que l’oreille n’avait pas entendu, ce que le cœur de l’homme n’avait pu concevoir, c’est là ce qu Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. »

D’autre part, quelques éléments semblent nets : avant la résurrection des morts, les âmes au paradis n’auront ni corps, ni mains, ni pieds. Et Jésus nous dit que les élus seront comme les anges de Dieu au Ciel. (Mt, 22:30) Heureusement, St Thomas d’Aquin avait posé le même genre de questions qui nous interpellent : il voulait avoir une information sur le comportement des âmes sans ["sans" en français dans le texte] le corps dans l’au-delà. Dans la Summa theologica il fouille les Écritures, Aristote, St. Augustin et autres Pères de l’Église et propose des conclusions semblant s’emboîter précisément dans la littérature sur l’expérience de mort imminente. Par exemple, il déclare que l’âme libérée du corps se trouvera en quelque sorte incomplète puisque par nature elle est attachée au corps, mais en même temps éprouvera une plus grande liberté de l’intelligence, car le poids et le souci du corps forment un voile sur la clarté de l’intelligence dans la vie présente.

Ainsi donc Thomas d’Aquin rejoint les témoignages unanimes des théoriciens de l’expérience de mort imminente sur la fantastique libération et l’illumination intellectuelle caractérisant la séparation [de l’âme et du corps]. L’âme étant séparée ne pourra avoir la moindre influence sur les objets. Ce qui reflète l’expérience des personnes décrivant l’expérience de mort imminente, se déplaçant à travers les murs ou autres obstacles. Traitant de la séparation de l’âme, Thomas d’Aquin fait souvent référence à la parabole dite par Jésus (Lc, 16:19-31) de l’homme riche (Dives) en enfer suppliant le père Abraham d’envoyer le mendiant qu’il avait ignoré (Lazare) avec une goutte d’eau pour lui rafraîchir la langue, ou, tout au moins de permettre à Lazare d’avertir ses cinq frères afin qu’ils échappent à ces tourments.

Tout comme Dives avait la faculté de voir Abraham au paradis, les âmes — purs esprits — pourront apercevoir d’autres âmes et communiquer à grande distance avec elles et même avec les anges. Comme Dives, elles garderont le souvenir des évènements de leur vie sur terre, de ce qu’elles auront accompli ou connu. Et tout comme Dives avait souci d’alerter ses cinq frères à propos de l’enfer, les âmes séparées du corps peuvent s’inquiéter de personnes sur terre, même sans avoir pleine connaissance de leur état. Les âmes conserveront leurs habitudes intellectuelles et les concepts acquis au cours de l’existence, mais sans liens à des images sensées ou à des souvenirs. Mais leur faculté de connaissance dépendra directement de Dieu. L’âme de l’homme recevra directement de Lui la lumière intellectuelle, comme dit dans le Psaume 4:7 « La lumière de ton visage est gravée sur nous, Seigneur. »

En définitive, il n’y aura pas de foi, puisque la foi concerne l’invisible, ni espérance, puisque l’espérance concerne ce qu’on n’a pas encore, mais uniquement amour, l’amour qui demeure dans la vie à venir et sera alors à la mesure du bonheur des individus. « plus grand aura été l’amour accompagnant nos actions sur terre, plus grand sera notre bonheur venu de Dieu. »

Il se peut que l’expérience de mort imminente nous donne une indication sur ce que pourrait être l’entrée dans la vie au-delà. Mais puisque rien d’impur ne peut se présenter face à Dieu, la plupart d’entre nous ferait bien d’apprendre tout doucement à perdre un bon paquet de mauvaises et si agréables habitudes.

Peut-être est-ce pourquoi tant de saints nous parlent plus du purgatoire que du paradis.




avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Lun 23 Jan 2017 - 16:30



En tant que chrétiens, nous avons tous hâtes de rejoindre le Ciel... N'est-ce pas la destination ultime de tout croyant ?

Jésus a pris notre place, peu importe le nombre de fautes que nous avons commises dans notre vie, si nous invoquons le nom de Jésus pour le pardon de nos péchés, Il est juste et fidèle pour nous pardonner et remplacer notre dossier par le Sien qui nous rend justes.

Ce ne sont ni nos bonnes actions, ni notre gentillesse qui nous ouvrent la porte des cieux. Seul Jésus est le chemin qui mène à Dieu.

Certes, le Seigneur nous récompensera pour nos bonnes œuvres accomplies ici-bas, mais celles-ci ne sont que le fruit de notre Salut accompli par Jésus sur la Croix.

"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie." (Éphésiens 2:8-9)

Voici une petite vidéo humoristique mais tellement vraie qui nous démontre que Jésus Seul nous donne accès au Ciel :


avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Lun 23 Jan 2017 - 16:33



C'est avec un grand plaisir que je vous partage ce magnifique et lumineux témoignage.

Comme il est très long, vous pourrez le lire en entier en cliquant sur le lien.

Gloire à Notre-Seigneur ! Cela nous donne le goût de nous "envoler" pour le Ciel !

Cliquer sur ce lien pour lire cet extraordinaire témoignage :

IL A VISITÉ LE CIEL !!! ( UN EXTRAORDINAIRE TEMOIGNAGE D'UN MISSIONNAIRE )

COLLETT PERCY (1902-1998)


avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Mar 24 Jan 2017 - 18:58



Le vrai Ciel

J’ignore où cette idée fausse au sujet du ciel a vu le jour, mais je vous assure que la Bible n’enseigne pas que nous y flotterons sur des nuages en jouant de la harpe.

Dieu nous a accordé des dons et équipés pour que nous accomplissions sa volonté durant notre vie. Pendant l’éternité, il aura encore un plan pour nous. Dans le passage du jour, Jésus décrit le royaume du ciel dans le contexte d’un homme riche qui remet de l’argent à ses serviteurs pour qu’ils l’investissent. Le maître a félicité les esclaves l’ayant fidèlement servi et leur a confié plus de responsabilités.

Quand nous nous tiendrons devant le tribunal de Christ, notre plus grande récompense sera de l’entendre nous dire : « C’est bien, bon et fidèle serviteur » (Mt 25.23). Je ne peux m’imaginer entendre des mots qui me plaisent davantage que les paroles élogieuses du Seigneur que j’aime plus que tout. Dieu nous confiera également de nouvelles responsabilités dans le royaume. C’est la partie de la récompense qui correspond au verset 23 : « \[…\] tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ». Pas de paresse pour nous !

Devant nous s’étendront de nouveaux cieux et une nouvelle terre pour que nous en jouissions (2 Pi 3.13). Dans notre corps renouvelé, le cœur et l’âme en parfaite harmonie avec le Seigneur, nous le servirons ainsi que notre prochain.

Dieu a un plan pour chaque croyant et il lui a accordé des dons particuliers pour le mener à bien. La nonchalance n’a sa place ni ici-bas ni dans notre demeure céleste. Le monde est notre terrain d’entraînement pour la vie meilleure à venir; préparons-nous donc comme de bons et de fidèles serviteurs.

    soisloué
avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Mar 24 Jan 2017 - 20:03

Que tout cela est beau ! On a hâte d'y être !

Gloire à Toi Seigneur !
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Mar 24 Jan 2017 - 20:18

Claire a écrit:Que tout cela est beau ! On a hâte d'y être !

Gloire à Toi Seigneur !
Moi aussi ! banane
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Jeu 16 Fév 2017 - 2:54



Le Ciel nous attend...

La fin du mal et de la souffrance, l’assurance de vivre dans l’éternité avec Dieu: pour le chrétien, l’espérance est une nouvelle des plus réjouissantes! A méditer, à l’heure où le Ciel n’est pas un thème forcément en vogue.

Que serait la foi chrétienne sans l’espérance de la résurrection et de la vie éternelle? Une illusion regrettable! L’apôtre Paul avait une conscience aigüe de cette vérité quand il écrivait aux chrétiens de Corinthe: «Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espérance dans le Christ, nous sommes les plus pitoyables de tous» (1 Cor. 15, 19). Quels que soient les «avantages» de la foi, ils sont insignifiants si Jésus n’est pas ressuscité et vainqueur de la mort, car cette victoire signale la fin du règne destructeur du diable et du mal.Quelle bonne nouvelle !

Trop réticents à parler du Ciel ?

Et pourtant, longtemps présentée comme une motivation majeure de la conversion au Christ et de la fidélité spirituelle, l’espérance éternelle du chrétien est un thème qui semble souffrir de désaffection aujourd’hui. Il est vrai que cet espoir a longtemps servi abusivement de moyen d’asservissement des classes sociales défavorisées par les autorités politiques ou religieuses soucieuses de préserver leurs privilèges: «Contentez-vous de votre sort sur terre; vous aurez votre récompense au ciel». Et puis, nous ne connaissons pas les détails de cette éternité. Nous savons seulement que nous serons comblés, notamment par la présence même de Dieu. Mais le fait que l’au-delà reste mystérieux ne nous empêche pas de l’anticiper avec plaisir.

La rencontre ultime avec Dieu

Dieu nous promet la fin de nos questionnements quand nous le rencontrerons face à face. D’après Paul, ce jour-là, nous connaîtrons comme Dieu nous connaît.
(...)

 
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Jeu 16 Fév 2017 - 19:19



Ce que vous ferez ou vivrez au paradis...

Chacun de vous cherche à savoir comment est réalisée la vie éternelle dans l’au-delà.

En premier lieu, il vous appartient de bien assimiler le but de votre présence sur terre et surtout les raisons profondes de vos souffrances, pour concevoir ce que le Seigneur attend de vous.

Si vous pouviez comprendre et imaginer l’infinie Lumière d’Amour, la sérénité et les extases qui vous attendent dans la Jérusalem céleste, votre comportement actuel changerait entièrement et peut-être auriez-vous même tendance à négliger les choses de la terre !

Au-delà de cette allégresse, de ces fêtes radieuses et de la mission spécifique qui attend chacun de vous, votre esprit ne saura plus envisager d’autre triomphe ou d’autre splendeur que la présence de Dieu. Cette réalité, car c’est bien une réalité, franchira les limites de votre entendement et dépassera toutes les forces et toute la capacité de votre nature humaine…

La vie éternelle est l’ensemble de toutes les fascinations de l’univers, de toutes les beautés imagées et décrites dans les Livres saints ; ce sont également les plus belles fleurs de la création, des parfums si subtils, bien au-delà de ceux que vous humez, d’admirables prairies dans lesquelles coulent des eaux fraîches et limpides.

Le Ciel c’est cela en effet ; mais c’est tellement, oui tellement plus beau encore !

Quand vous vous représentez la ronde des élus du Ciel, vêtus de gloire divine, le Ciel est encore mieux et bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

Sur terre, vous vous nourrissez d’espérances parfois trompeuses, mais au Ciel, ce seront d’incessants ravissements, des émois élevés au-delà de toute mesure, de tout exemple et de toute expression, oui c’est bien cela. En définitive, par rapport aux biens que Dieu vous prépare et qui excèdent tout ce que vos sens peuvent percevoir, vous n’avez rien vu ni entendu d’analogue, ni même d’approchant …

—  Vous n’avez jamais vu la lumière inaccessible de Dieu baignant d’amour …
—  Jamais votre oreille n’a entendu les infinies symphonies, ni votre cœur goûté cette paix inimaginable.
—  Il y a des parfums que le souffle de l’air ne dissipe pas, des saveurs qui ne décroissent pas, des biens et des douceurs que ne suivent aucun dégoût, ni aucune satiété…
—  Et c’est là que Dieu est contemplé sans interruption !

Il est connu sans erreur d’esprit, loué sans lassitude. De son Royaume Il en a fait l’objet exclusif de ses pensées qu’il rapporte à cette création qui est l’universalité de ses œuvres.

Au vu de tout cela, votre intérêt est de faire de sérieux efforts pour avoir directement accès à ces merveilles. La foi vous enseigne que, pour opérer la plus petite œuvre méritoire, le secours divin de la grâce est indispensable à l’homme… Il peut s’agir d’un signe de croix, d’une invocation du Nom de Jésus, d’une prière fervente vers la vie du Ciel, mais surtout de l’eucharistie et être exemplaire en diffusant la Bonne Nouvelle.

Dieu, pour « construire » la Jérusalem céleste, étendit tous les trésors de sa sagesse.

A cet effet, comme architecte, Il choisit son propre Fils. C’est de ses propres mains qu’il travailla à cette œuvre sublime. Rien de souillé ne peut entrer dans le sanctuaire de toutes les justices, ce qui signifie une purification préalable appelée purgatoire. Tout amour et tout motif terrestre demeurent au Ciel, comme demeure aujourd’hui tout l’amour entre Marie, Joseph et Jésus.

Au Ciel, la femme aimera encore plus son mari ou la mère son enfant. C’est dans une vision béatifique que le cœur de chacun de vous s’ouvrira à l’infini. Ainsi l’amour qui unit chacun sera plus grand que le plus beau des mariages terrestres. En réalité, vous serez mariés avec tous, chacun étant aimé pour lui-même en Dieu.

Rassurez-vous, au lieu de détruire l’amour de la terre, l’amour divin le transfigure dans des proportions infinies et inimaginables à votre esprit. Dans cette unité parfaite, l’Église du Ciel est une véritable Communion des Saints.

Message du Ciel – Jean messager de la lumière – Livre Tome 4
avatar
Invité
Invité

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017 - 20:18

Bonsoir Gilles, coucou

Je te demande de respecter la consigne de mettre les liens qui mènent aux sites où tu copies les articles. les logos seuls ne suffisent pas !

D'autres part, les magazines français, ont tous des copyrights et il est interdit de les copier, à moins que tu ne demandes une autorisation à titre personnel, dont tu dois nous aviser.

Quant aux autres pays il va falloir vérifier parce que tu ne tiens pas compte de leur avis je pense
du moment que tu ne le fais pas pour les magazines français...

C'est peut-être tentant mais tu es censé t'assagir avec l'âge... Very Happy

avatar
Claire
Admin

Messages : 8176
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Claire le Jeu 16 Fév 2017 - 20:52

Oui c'est exact Jérémie !
j'ai vu récemment que c'était passible de poursuites avec amendes à la clé ! Rolling Eyes
ausecours
avatar
Gilles

Messages : 978
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Gilles le Ven 17 Fév 2017 - 1:42

Raphaël de l'Enfant Jésus a écrit:Bonsoir Gilles,  coucou

Je te demande de respecter la consigne de mettre les liens qui mènent aux sites où tu copies les articles. les logos seuls ne suffisent pas !

D'autres part, les magazines français, ont tous des copyrights et il est interdit de les copier, à moins que tu ne demandes une autorisation à titre personnel, dont tu dois nous aviser.

Quant aux autres pays il va falloir vérifier parce que tu ne tiens pas compte de leur avis je pense
du moment que tu ne le fais pas pour les magazines français...

C'est peut-être tentant mais tu es censé t'assagir avec l'âge... Very Happy
D'accord ! J'en tiendrai compte scrupuleusement à l'avenir. super

Pourtant, je n'ai jamais vu de @copyrigth sur d'autres sites, sauf sur "Info-Chrétienne" et "Aleteia" ? scratch

Quoiqu'il en soit, je respecterai la consigne dorénavant.

Au fait, les articles sur ce fil de discussion vous intéressent-ils ? reflechi Si ce n'est pas le cas, je n'en posterai plus.

Contenu sponsorisé

Re: Selon Vous... Comment Sera Le Ciel Quand Vous Quitterez Ce Monde ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017 - 13:37