L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


**Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Partagez
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

**Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Claire le Ven 17 Avr 2015 - 9:43



Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé


Santus     jeudi, 00:07


Notre Seigneur par sœur Claire Ferchaud dit : 


A tous les pécheurs qui s’agenouillent devant l’image de mon Cœur broyé, sans contrition, ma grâce agira avec une telle force qu’ils se relèveront convertis. 


Aux indifférents, mon regard seul touchera leur cœur et les enflammera d’une ardeur pour pratiquer le bien… Je veux que cette image soit répandue par toute la terre… partout où elle sera honorée, je répandrai d’abondantes bénédictions. 


C’est aux prêtres surtout que je m’adresse. Je veux former autour de mon Cœur une couronne de douze étoiles, où je me choisirai douze victimes sacerdotales qui seront mes consolateurs. Je demande aux prêtres de répandre cette image partout où ils passeront… et, partout où ils publieront mon Cœur martyrisé, je rendrai leur ministère fructueux et bénirai la moindre parole qu’ils diront en mon nom… S’ils rencontrent des âmes endurcies, qu’ils prient mon Sacré Cœur et elles se convertiront. 
Si quelques unes refusent de croire les vérités de la religion, qu’on glisse à leur insu, dans leur appartement, l’image de mon Cœur broyé… elle fera des miracles de grâces en conversions subites et toutes surnaturelles. 


A ceux qui baiseront, avec un véritable amour, l’image de mon Cœur broyé, je leur remets le pardon de leurs fautes, même avant l’absolution… 


Par cette dévotion, j’attirerai les cœurs à moi… je les élèverai à la perfection la plus haute… je susciterai de nombreuses vocations sacerdotales et il y aura de saints prêtres par la vertu de ce Cœur déchiré. 


Enfin, je serai le consolateur à l’heure de la mort : les âmes qui m’auront honoré ici-bas sous ce Cœur broyé rendront les derniers soupirs dans les plus hauts transports d’amour… 


Les pécheurs donneront un signe de repentir à l’heure dernière, lorsqu’on leur présentera l’image : ce sera le seul qu’ils ne pourront refuser… Un seul regard… un seul acte d’amour et de demande de pardon vers cette image me suffira pour ouvrir le Ciel à l’âme qui doit paraître devant moi à l’heure dernière. » 


Et Jésus termine : « Je suis venu pour les pécheurs, pour ceux qui sont morts, afin de donner la vie… 
Je veux régénérer le monde par ce Cœur couvert de plaies… je ne viens pas pour mettre la terreur parmi vous, mais je suis le Dieu d’amour, qui pardonne et veut vous sauver tous ». 


Jésus s’adresse à chaque âme en particulier : « Et toi, veux-tu me consoler de l’oubli de ton frère ? Aime-moi pour lui… pour que je pardonne à tous… Pourrais-je faire pour toi plus que je n’ai fait ?... L’Amour est plus fort que la mort !... l’Amour !... c’est la rédemption qui sauvera l’univers ».


Dernière édition par Claire le Mer 12 Juil 2017 - 21:20, édité 1 fois
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Histoire du Sacré Coeur - Claire Ferchaud

Message par Claire le Ven 17 Avr 2015 - 9:56

Histoire du Sacré Coeur - Claire Ferchaud


1917 : Claire Ferchaud.

Claire Ferchaud (1896-1972), la Grande Guerre lui révèle l’agonie du Christ, le Coeur broyé par la France. A la fin de l’année 1916, les apparitions se multiplient.

Le 28 novembre, elle se trouve par la pensée dans la chambre du Président à genoux où une voix inconnue dit : " Raymond, Raymond ! Pourquoi me persécutes-tu ? " 
" Les temps sont mauvais sur la terre ; les coeurs sont broyés parfois, mais même dans l’épreuve on continue à m’outrager. Le mal se rallume dans les âmes, et c’est la France qui ouvre dans mon coeur cette blessure d’où s’échappent des flots de sang. 
Je veux tenter un dernier effort ; mon amour surpasse toute mesure : j’aime tant la France ; je veux la sauver... En mon nom, je te commande d’écrire au Chef de ceux qui gouvernent. L’image de mon Coeur qui doit sauver la France. C’est à eux que tu l’enverras. Si on la respecte, c’est le salut ; mais si on la foule aux pieds, ce sont les malédictions du Ciel qui tombent et écrasent tout Ie peupIe. Va droit à ceux qui vous gouvernent. Si tu savais comme la conscience de ces gens-là est agitée ! Je remue leurs coeurs ; à toi maintenant de me faire connaître. La chose te paraît grave, mais obéis ; c’est le salut de ta Patrie " (26-11-1916).

"  Les gouvernants sentent que Dieu seul peut les sauver. Mais lâches qu’ils sont, ils vivent chacun dans leur milieu, cachant ces pensées au fond de leur coeur. C’est pourquoi tu vas écrire au Président lui montrant son devoir sur lequel tout le peuple doit se former. S’il ne se soumet pas à ce que je lui adresse par toi, de grands malheurs menacent sa personne et ses droits. Au contraire si, par lui, je suis gravé sur le drapeau français, dès le lendemain, il poursuivra l’ennemi qui fuira en désordre et le rejettera au-delà de la frontière. En peu de temps, c’ est la paix pour toutes les nations " (16-12-1916).

Le 1er janvier 1917 elle écrit une lettre au Président Poincaré. Le 16, M. De Baudry d’ Asson, député de Vendée, la remet en mains propres.
Une lettre ne suffit pas, la mission de Claire doit, s’effectuer par des contacts, des relations avec le haut clergé, la haute politique. Interrogée fin décembre à Poitiers, sur sa mission, par une commission de théologiens, Claire reçoit l’accord de son évêque, Mgr Humbrecht.

Le 27 février, Claire écrit une deuxième lettre au Président Poincaré rappelant que les " francs-maçons sont les bourreaux de son Coeur adorable. C’est à vous qu’il demande de régner sur la France officielle, c’est par vous qu’ il veut être peint sur le drapeau national ".

Le 1er mars, Jésus demande à Claire : " Va supplier le cardinal, demande-lui de passer cette nuit dans la basilique ; dis-lui qu’ensuite tu reprendras le chemin de ton village, emportant avec toi le grand secret national. "

Claire écrit le 6 au cardinal qui répond le 12 au chanoine Crépin, Supérieur de Montmartre, de faire accompagner la jeune fille toute la nuit, dans le plus grand secret.

La nuit d’Adoration Claire reçoit plusieurs secrets :la franc-maçonnerie trahit le secret de la France à l’ ennemi, elle sera châtiée ; " Je demande aux braves petits soldats de France, jusqu’aux généraux qui sont aux armées, de déployer le drapeau du Sacré-Coeur, malgré les défenses formelles qu’on fera autour d’eux, et que tous aillent de l’avant, je leur promets la victoire. 
"Claire transmets les messages au cardinal Amette le 18 mars y compris l’avertissement aux généraux."
Cette petite vendéenne, est reçue à l’Elysée le 21 mars par le Président Poincaré. L’audience n’apporte rien de positif, Poincaré se retranche derrière les lois laïques mais promet d’intervenir à la Chambre. 
En mai 1917 la situation militaire est catastrophique.

Claire Ferchaud, qui n’a décidément convaincu personne, s’adresse le 7 mai aux généraux de France, leur transmet le même message qu’à Poincaré.
"Mon général. C’est pour obéir à Dieu que j’ai l’honneur de faire connaître sa volonté à tous les généraux de France. 
Notre-Seigneur qui aime tant les Francs leur demande d’accomplir un acte de foi vis-à-vis de sa royauté divine et de réclamer près du chef de l’État que l’image du Sacré-Coeur, signe d’espérance et de salut, brille officiellement sur nos couleurs nationales. 
En récompense de cet hommage rendu à Dieu par nos vaillants défenseurs, le Sacré-Coeur leur promet le salut et la victoire sur tous nos ennemis. 
C’est aussi pour éviter une catastrophe que Dieu fait avertir nos généraux de la perte que risque notre pauvre pays de France, qui conduit par un gouvernement impie et dont la franc-maçonnerie dirige la France à sa perte par d’affreuses trahisons. 
Qu’on me permette d’ exposer l’avertissement que Notre-Seigneur dans sa bonté fait connaître à tous les bons Français. Je revis Notre-Seigneur pleurant sur la France. Il parla et il dit : Le peuple de France est à deux doigts de, sa perte : le traître vit au coeur de la France ; c’est la franc-maçonnerie qui, pour obtenir la perte éternelle de ce pays, d’accord avec l’Allemagne, a engendré cette guerre ; les trahisons se poursuivent, et si quelqu’un pouvait pénétrer dans l’intérieur de plusieurs cabinets, il en découvrirait les pièges. 
Sans moi, la France serait perdue, mais mon amour qui veut la vie de cette France arrête le fil électrique qui communique le secret de la France à l’ennemi. 
La franc-maçonnerie sera vaincue. De terribles châtiments fondront sur elle. Mais je demande aux braves petits soldats de France, jusqu’aux généraux qui sont aux armées, de déployer le drapeau du Sacré-Coeur malgré les défenses formelles qu’on fera autour d’eux, et que tous, officiers et soldats aillent de l’avant. 
Je leur promets la victoire. La franc-maçonnerie, le gouvernement actuel, seront châtiés ; Non Satan aura beau faire, jamais la France ne lui appartiendra. " 
Cette communication eut lieu le 16 mars 1917.

Cette lettre fut écrite à quinze exemplaires et envoyée aux généraux suivants :

Lyautey, ministre de la Guerre dans le précédent ministère (Briand) ; Pétain, généralissime ; Micheler, commandant la lre armée ; Guillaumat, commandant la 2e armée ; Humbert, commandant la 3e armée ; Gouraud, commandant la 4e armée ; Passaga, commandant la 5e armée ; Maistre, commandant la 6e armée ; Boissoudy, commandant la 7e armée ; Gérard, commandant la 8e armée ; Duchesne, commandant la 10e armée ; et aussi les généraux : de Castelnau, Nivelle, Fayolle, et Foch.
 



Retour vers le sommaire histoire du Sacré Coeur :
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32691001.html
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Claire le Mar 11 Juil 2017 - 20:12

Je fais remonter ce fil très important pour notre temps :


Claire Ferchaud, la dévotion au Sacré-Cœur et la messe perpétuelle -1-


Publié le 30 janvier 2015 par sirkendu

– Par Marie, merci à Elle !


Le 29 Janvier 1972, s’éteignait à Loublande Claire Ferchaud dont le nom ne semble pas très connu car son histoire a été soigneusement cachée, pervertie, déformée. La mission que lui a confié le Ciel va à l’encontre des souhaits des dirigeants de ce monde. Sa mission ressemble à celle de Jeanne d’Arc.



Partie 1


Loublande se situe à la limite des départements des Deux-Sèvres, de la Vendée et du Maine-et-Loire, donc en plein cœur de la Vendée Militaire.
Claire Ferchaud « Une humble petite fleur champêtre » naquit aux Rinfillières dépendant de la commune du Puy-Saint-Bonnet (Deux Sèvres à l’époque, mais Maine et Loire maintenant) le 5 Mai 1896.
Dès son berceau le Seigneur la forma en se tenant visiblement près d’elle sous les traits d’un Enfant qui s’adaptait à son âge pour la guider sur le rude chemin de l’expiation. Elle ne comprit qu’à 14 ans l’exceptionnelle rareté de cette grâce qui préparait l’exceptionnelle vocation qui serait la sienne : Aller trouver le Président Poincaré pour lui transmettre la demande de Notre-Seigneur d’apposer l’effigie du Sacré-Cœur sur le drapeau. Elle s’exécuta avec larmes et courage tout en pressentant que ce serait refusé. 


Cela se passait en Mars 1917… deux mois avant les avertissements de la Sainte Vierge à Fatima !


Sa demeure


Le 1er Mars, Jésus demande à Claire d’aller supplier le cardinal Amette de lui accorder la faveur d’aller passer une nuit dans la basilique de Montmartre. Il acquiesce à condition que cela se passe dans le plus grand secret, qu’elle soit accompagnée et qu’elle retourne ensuite dans son village.
Claire y reçut plusieurs secrets au sujet de la franc-maçonnerie qui livre les secrets de la France à l’ennemi : « Les trahisons se poursuivent. Si quelqu’un pouvait pénétrer dans l’intérieur des cabinets il en découvrirait les pièges ». « Le peuple de France est à deux doigts de sa perte ». « Je demande aux braves petits soldats de France, jusqu’aux généraux qui sont aux armées, de déployer le drapeau du Sacré-Cœur malgré les défenses formelles qu’on fera autour d’eux, et que tous aillent de l’avant, je leur promets la victoire. » Claire transmet ces messages au cardinal Amette le 18 Mars, y compris l’avertissement aux généraux. 
Le 21, notre petite vendéenne est reçue à l’Elysée par le président Poincaré qui se retranche derrière les lois laïques. 
Le 7 Mai, elle s’adresse aux généraux et leur transmet par lettre le même message qu’à Poincaré. 15 généraux les recevront, aucun ne bougera.





Si la bataille du drapeau n’aboutit pas, la dévotion au Sacré-Cœur atteint son apogée et son rayonnement s’étend aux autres fronts. Les comités distribueront par centaines de milliers les insignes. Le 26 Mars a lieu à Paray dans la chapelle de l’apparition la bénédiction des drapeaux alliés écussonnés du Sacré-Cœur de Jésus. En la Basilique, le cardinal Amette prononce la consécration des soldats catholiques des armées alliées.
L’apparition de Notre-Dame à Fatima, dès qu’elle est connue, crédibilise la dévotion au Sacré-Cœur et la renforce par le culte marial.
Et pendant ce temps en France, les signes extérieurs de la religion ne sont plus tolérés. L’apposition du Sacré-Cœur sur le drapeau national est interdite, les contrevenants menacés de poursuites, la consécration des soldats au Sacré-Cœur est interdite par le ministre de la guerre Painlevé. C’est alors que Claire accepta d’être « humiliée jusqu’à être pécheresse universelle en portant le poids des iniquités du monde » et d’abord de la France.



Par la suite Claire écrira : « Le drapeau qui eût été sanctifié par l’image sainte, sera symboliquement représenté devant Dieu par des âmes expiatrices, dont le caractère distinctif sera de vivre spirituellement ce « Cœur de Jésus broyé par les péchés des hommes, par les fautes de la France. » 


Pour ce faire elle rassembla autour d’elle quelques âmes victimes. C’est grâce au dévouement et à la générosité de trois familles qu’un terrain pourra être acheté, une chapelle construite et bénie le 12 Juin 1918 par Mgr Humbrecht… Ce jour-là ce fut la 2ème victoire de la Marne marquant l’arrêt subit de l’armée allemande et son refoulement par l’offensive du général Mangin. Il y a des coïncidences marquées au coin d’une réponse de Dieu…
Des “postulantes” se présentent… la paroisse refleurit d’une dévotion extraordinaire au Sacré-Cœur… mais l’enfer veille et s’acharne.

En Septembre « Le curé Audebert reçoit, de son évêque pourtant bienveillant, l’ordre de supprimer les solennités religieuses du premier Vendredi sans tenir compte de la dizaine de milliers de personnes déjà sur les lieux ainsi que les prédicateurs retenus. Le recrutement est interdit et dès lors, celles qui resteront, vivront cachées dans leur retraite « afin de faire rendre le maximum d’amour de tout ce qui les crucifie. »





En 1922, Benoit XV convoque Claire Ferchaud pour la récompenser de son obéissance, mais la veille de son départ un télégramme annonce que le Saint Père est très mal… Il mourra le lendemain, jour prévu pour l’audience.

Jusqu’en 1935, si les ordres avaient été exécutés car venant de haut, ils l’avaient été par des cœurs paternels. 

Tout allait changer avec la nomination d’un nouvel évêque. Claire parlera d’une ère de terreur. 
On ira jusqu’à lui donner « la défense d’écrire, de recevoir, de s’ouvrir à personne ». La population se retournera contre elle. 
En Octobre 1940, c’est un nouvel arrêt de mort : suppression des privilèges de la chapelle qui équivaut à une fermeture… en Décembre, au moment où il était si difficile de se procurer quoi que ce fût, les sœurs sont priées de quitter en huit jours… leur habit religieux… car « Vous n’êtes que des laïques ! » C’est le coup de lance final : « Son œuvre est consommée. »
Tout comme au Calvaire l’enfer pensait avoir gagné la partie. L’œuvre Rédemptrice de Jésus paraissait anéantie alors qu’elle était accomplie.

Claire Ferchaud « a vécu effacée pendant cinquante-cinq ans dans la Maison du Sacré-Cœur édifiée à Loublande où elle s’était retirée avec ses compagnes le jour de Noël 1917 ». 
Depuis sa disparition, le 29 Janvier 1972, c’ est devenu un lieu de pèlerinage.
« Beaucoup de gens viennent prier sur sa tombe et à la chapelle des Rinfillières. »



En 1964, le cardinal Ottaviani déclarait : « Le calvaire de Loublande est terminé » et la chapelle fut ré-ouverte.
La deuxième Mission de Claire était de faire établir « LA MESSE PERPETUELLE ». 


Le Seigneur lui en avait donné la vision :
« Je vis dans la lumière une Croix où je n’apercevais le sommet qu’à hauteur des Cieux ; cette Croix était plantée sur le terrain le plus élevé des Rinfillières et des religieuses en gravissaient la pente avec chacune une Croix sur leur épaule. » (Notes autobiographiques-p.100)





Claire écrira plus tard : « En notre temps de perversion, de l’athéisme officiel monstrueux des individus et des Nations, les sacrifices d’âmes généreuses, les actes de piété, la multiplicité des œuvres semblent insuffisants pour endiguer le mal, redresser les esprits, éteindre les haines, et attirer le pardon et la paix de Dieu sur les peuples. Il ne s’agit plus d’une portion du globe, c’est toute la terre qui, dans un océan d’orgueil, brave son Créateur et son Souverain. 
C’est donc au nom de l’Univers qu’un Autel, sur un point précis, ferait monter vers le Père, Dieu éternel, sans interruption, le Seul Très Saint, l’Unique efficace Sacrifice de l’Agneau sans tache, Sacrifice divin, centre et union de toute vie religieuse, de tout acte s’adressant au Seigneur, de tout apostolat, de toute famille, de toute vie humaine, afin que l’Auguste Trinité ne voie plus de la terre que ce divin Creuset où les pauvres actes de vertus sont changés en l’Amour d’un Dieu offert à Dieu. »

(D’après Au plus fort de la tourmente – Claude Mouton)

Chercher aux éditions de Chiré, les livres de Claude Mouton. Mais sont-ils tous encore en stock ?

http://www.chire.fr/Recherche-Claude-Mouton.aspx


Il est bien de connaître d’abord « Ils regarderont vers Celui qu’ils ont transpercé » qui reprend largement l’historique du Sacré Coeur.
Puis « Au plus fort de la tourmente… » ; « Et Jésus modela son âme » , « Présence de Claire Ferchaud » qui réfute la thèse de JY le Naour.



– Par Marie, merci à Elle !


( https://creationschretiennes.wordpress.com/2015/02/02/lhistoire-cachee-de-la-fille-ainee-de-leglise-qui-a-blesse-le-sacre-coeur/ Partie 2 )


( https://creationschretiennes.wordpress.com/2015/02/03/une-histoire-balbutiante-comme-arretee-mais-en-fait-inachevee/ Partie 3 )


https://creationschretiennes.wordpress.com/2015/01/30/claire-ferchaud-la-devotion-au-sacre-coeur-et-la-messe-perpetuelle/
avatar
AZUR

Messages : 1329
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par AZUR le Mer 12 Juil 2017 - 17:15

Que dire de maintenant? La FM gouverne, s'affiche ouvertement et nous impose ses lois impies et répugnantes. prendspitie
Je ne connais pas bien Claire Ferchaud....
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Claire le Mer 12 Juil 2017 - 21:18

Ah Maryline, je ne connaissais pas non plus mais je te recommande vivement de lire sa vie qui se trouve dans le 3e lien ci-dessus.

J'ai lu sa vie en entier, c'est bien dommage que l'on ne connaisse pas cette femme qui a tant souffert pour la France. Elle voyait Jésus toute petite. J'ai terminé hier soir et j'en étais toute émue.

Comme c'est triste cette obstination à ne pas vouloir suivre la volonté de Dieu ! On aurait pu éviter 2 guerres et la France serait sauvée maintenant.....
Mais dans l'église on a préféré prendre cette fille pour une affabulatrice ! Alors que c'était une 2e Jeanne d'Arc.

Dans le récit de sa vie, on voit la grande Miséricorde de Dieu, c'est inimaginable !

prendspitie


Tu me diras ce que tu en penses  Very Happy
avatar
AZUR

Messages : 1329
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par AZUR le Jeu 13 Juil 2017 - 13:50

Ah oui, j'ai lu: je n'avais pas vu les deux autres liens en dessous ...

Par exemple:" En 1930, le Père Lémius, O. M. I., qui a fini de construire la Basilique Nationale du Vœu à Montmartre, faisait part à Claire Ferchaud de ses objections. Elles peuvent se résumer ainsi : Pour obtenir la victoire de la France, vous réclamez le Sacré-Cœur sur le drapeau. Or, la France a obtenu la victoire sans le Sacré-Cœur ; donc votre message ne venait pas du Ciel !"

Mais comment peut- on être si obtus : l'Allemagne allait prendre sa revanche , bien sûr.
Avec les conditions plutôt humiliantes qu'elle avait eues, ce n'était pas du tout la paix définitive!
On a pas écouté Notre Dame de Fatima non plus .

Mais là, ça concerne directement la France et ce n'était pas sorcier de mettre le Sacré- Coeur sur le drapeau!
Il me semble qu'il n'y ait que le Maréchal Foch qui l'ait fait ....

Extrait de la réponse de Claire Ferchaud à ce prêtre:

" Que de vies épargnées par le Drapeau du Sacré-Cœur qui, donnant la victoire aussi prompte qu’éclatante, chassait à tout jamais de nos frontière les intrigues étrangères…
Notre France, délivrée du joug étranger, revivait dès lors une ère de paix que les siècles n’ont pas connue…
Le Drapeau du Sacré-Cœur, comme la Croix du Sauveur, est une arme terrible contre l’enfer, c’est pourquoi la victoire promise par cet emblème est aussi et surtout cette victoire sur les ennemis de nos âmes…
Par le Drapeau du Sacré-Cœur, la maçonnerie est détruite jusque dans sa racine…
Dégagée de cette entrave, la France renaissait grande, puissante, glorieuse…
Le régime de la république disparaissait du fait de la destruction de la maçonnerie, de magnifiques conversions s’opéraient ;
le drapeau aux trois couleurs, purifié par l’Image Sacrée du Divin Cœur de Jésus, recouvrait sa blanche parure fleur-de-lysée…
La France à genoux, par des prières et des pénitences publiques faisait réparation du passé, à la stupéfaction du monde entier, notamment des Juifs… saisis de ce « miracle ».
Le Divin Cœur redonnait à la France son Trône et sa Couronne, par l’Élu de son choix, et la France redevenait un royaume de paix et de prospérité, de vraie paix, parce qu’établie par le Divin Cœur Lui-même.

Les promesses de cette victoire si solennelle, offerte à la France en 1917, ont toujours eu, comme condition, l’apposition du Sacré-Cœur de Jésus sur le Drapeau Français…

Tandis que les Français ont tout refusé au Cœur de Jésus… et l’on s’est étonné de la durée de la guerre… et l’on s’étonnerait d’un nouveau fléau…(!!!!)
Il y a eu le temps pour la Miséricorde et cette miséricorde, on ne l’a pas comprise…
le temps de la justice viendra, mais trop tard pour beaucoup ; ils n’auront même pas le temps de se ressaisir…
Heureuses, alors, les âmes qui seront marquées au « Sang de l’Agneau », c’est-à-dire celles qui auront « entendu » et « profité » des avertissements du Divin Cœur et les auront mis dans la pratique de leur vie chrétienne, celles qui auront travaillé à l’extension du Règne du Sacré-Cœur…
Ces grands maux, que l’on pourra comparer à la destruction des hommes après le déluge… je voudrais les épargner à la terre… Mais que puis-je obtenir ? Qu’une prolongation de la Divine Patience de Dieu, car je sens que cet Amour Divin méprisé a besoin d’être vengé.
Si au Calvaire, dans l’Agonie Suprême du Christ, l’Amour et la Justice se sont embrassés, la Justice cependant n’a cessé d’être au Service de l’Amour, pour venger à temps l’honneur de cet Amour méprisé.
Si Jésus châtie la France, c’est qu’IL l’aime encore et la prédestine à de grandes choses…
IL la sauvera. N’a-t-il pas dit un jour : « Si les hommes, par leur injustice et leur malice, essayaient d’effacer le nom de la France de la carte du monde, Je l’y écrirais à nouveau et, cette fois, en lettres d’or… »

Et maintenant, je remercie Jésus de m’avoir permis de jeter ce cri d’alarme à la terre… puisse-t-il être entendu un jour…"

Enfin:
" Dans la nuit du 7 au 8 Février 1922 Jésus réclamait : « Demande la permission de fonder cet Ordre qui sauvera le monde…
Dis à l’autorité religieuse qu’elle doit montrer l’exemple de la fermeté dans le devoir pour la défense de la foi…
Dis aux prêtres qu’ils déshonorent leur titre et leur vocation par leur luxe, le bien-être, la richesse qui s’installe en maîtresse chez eux.
Dis aux prêtres, à mes prêtres, que s’ils ne se convertissent pas et s’ils ne font pas pénitence, ils attirent la juste punition de Mon Père céleste. »

Jésus dit plus fort : « Je veux sauver le monde par Mon Divin Cœur…
Malgré elles, J’apprendrai aux créatures que Je suis seul leur Dieu et leur Roi…
Ma fille, ne crains pas ta peine et dis bien haut Ma Volonté de voir ici s’élever un centre de prières et de pénitences pour remédier au désastre qui ravage le monde des âmes…
si on te refuse, Je tiendrai compte du refus, mais qu’un jour on ne crie pas miséricorde, lorsque, si volontairement, on refuse l’Amour que J’offre à tous maintenant.. »

Le 24 Mars 1922, Jésus disait à Claire :
« La réalité vivante de Mon Amour s’exécutera au plus fort de la tourmente ».
Et le 26 Septembre Dieu le Père, d’une voix forte et puissante dit :
« Le monde sera sauvé malgré lui… c’est du centre de la plus Pure Gloire de Dieu que rejailliront des torrents de Grâces qui inonderont l’œuvre de Miséricorde que Je veux fonder ici pour la résurrection du monde. »

"Deux ans avant sa mort, en 1970, Claire écrivait Sad extrait)
31 Mars 1970 : « Il faudra bien que le message de Loublande enterré, sorte de terre pour le salut du monde ».
« Depuis 50 ans et plus, la descente est vertigineuse et tout essai de remontée s’avère vain. »
« Seigneur, que Votre Voix se fasse entendre en tonnerre et, sur nos fronts inclinés par le repentir, votre colère se transformera en Miséricorde. »

Je cite un extrait :
 En 1917, à Rome, la Franc-Maçonnerie fêtait son 2ème centenaire et, sous les fenêtres du Vatican, insultait le Pape et déployait l’étendard de Lucifer foulant saint Michel sous ses pieds avec cette inscription : « Satan doit régner au Vatican, le Pape sera son esclave ».

On est en 2017: 3 siècles de saleté.....

Cette affreuse guerre aurait carrément pu être évitée et les horreurs qui en ont découlé! C'est révoltant!
Des millions de morts depuis et ça continue: tout ça à cause de l'entêtement et du manque de foi de quelques personnes.....
prendspitie


Dernière édition par AZUR le Jeu 13 Juil 2017 - 14:08, édité 1 fois
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Claire le Jeu 13 Juil 2017 - 14:00

Bonjour Maryline,


Tu as été touchée par les mêmes choses que moi ! Smile


Que faut-il de plus pour toucher les gens, je ne sais pas !!!

Prions  Espérons !
avatar
AZUR

Messages : 1329
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par AZUR le Jeu 13 Juil 2017 - 14:13

Oui et encore, j'ai essayé d'être synthétique mais il faut vraiment qu'un maximum de personnes lisent ceci!
Je ne sais pas non plus: on est une minorité et le reste se fiche royalement de tout ce qui peut être moral.
Je crois qu'il n'y a plus que les personnes âgées qui ont connu une époque moins athée où il y avait des cours de morale à l'école, plus de foi, etc. qui sont encore lucides et ... pas toutes!
unionpriere
queDieubenisse
avatar
AZUR

Messages : 1329
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par AZUR le Jeu 13 Juil 2017 - 14:19



J'ai trouvé ce drapeau brodé par une congrégation de soeurs..... sunny
J'aimerais bien avoir un drapeau comme ça car notre drapeau révolutionnaire: beurk.
avatar
AZUR

Messages : 1329
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par AZUR le Jeu 13 Juil 2017 - 14:35

Ça me rappelle une voyante française( mais je ne sais plus qui c'est: Axelle, Monique-Marie ou Fille du du Soleil qui avait eu comme mission de prévenir Hollande ( et son gouvernement?) lors du mariage pour tous.
Lui non plus n'a pas tenu compte de ce qui lui a été dit ( j'avais lu ça dans Stella Maris) ......comme Pointcarré .
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Claire le Jeu 13 Juil 2017 - 18:33

Ah pour Hollande, je n'avais pas su, si quelqu'un pouvait retrouver....
avatar
AZUR

Messages : 1329
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par AZUR le Ven 14 Juil 2017 - 11:03

C'est en 2012 ou 2013, j'ai lu un article de stella Maris à l'époque: la voyante avait un message justement pour Hollande ... mais ça lui est passé au dessus.
C'était peut-être Monique-Marie qui est plussur Paris mais je ne sais plus.
C'est sur un Stella Maris de l'avant- mariage pour tous .
Si j'ai du temps, je chercherai plus tard car je les gardais.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9625
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Claire le Jeu 30 Aoû 2018 - 9:37

"Chrétiens magazine" reparle de Claire FERCHAUD ce mois-ci. Je poste cet article pour ceux qui ne connaîtraient pas encore celle qui a fait connaître l'image du Coeur broyé de Jésus :

http://www.chretiensmagazine.fr/2018/08/lettre-de-claire-ferchaud-14-generaux.html

bellejournee

Contenu sponsorisé

Re: **Promesses de Jésus concernant l'image du coeur broyé à Claire Ferchaud**

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 20:53