L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Partagez
avatar
Invité
Invité

Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Invité le Sam 23 Mai 2015 - 20:32

Feu l’Irlande catholique



On n’a pas encore les résultats, mais il est acquis que le oui est très largement majoritaire, dans le référendum sur le soi-disant « mariage » homosexuel en Irlande

Dans un pays où la grande majorité des habitants se dit catholique et où 92% des écoles primaires dépendent de l’Eglise catholique…

Cela montre bien l’incurie du clergé irlandais, puisque ces catholiques ne connaissent pas le catéchisme et n’ont même plus aucun réflexe de la loi naturelle.

Il faut dire aussi que rares ont été les vrais opposants, par peur d’être traités d’homophobes par la dictature de l’idéologie dominante qui est la pensée unique dans les médias.

Il est ainsi ahurissant de voir que la première personne à déclarer : « C'est une claire victoire pour le camp du oui », a été le fondateur et directeur de l’Institut Iona, considéré comme catholique conservateur, qui avait fait campagne pour le non et qui adresse ses « félicitations » aux vainqueurs. Comme s’il s’agissait d’un scrutin pour départager deux positions aussi respectables l’une que l’autre…

Les grands responsables sont évidemment les évêques, et le clergé en général. Des prêtres, évidemment médiatisés, ont ouvertement pris position pour le oui, de nombreux évêques se sont tus, et si le primat d’Irlande, Mgr Eamon Martin, archevêque d’Armagh, a dit avec assurance et précision ce qu’il fallait dire, ce que dit l’Eglise véritable, sur le mariage et la famille, d’autres ont carrément refusé de prendre position. Ainsi l’archevêque de Dublin en personne, Mgr Diarmuid Martin, qui a dit à plusieurs reprises qu’à titre personnel il voterait non, mais que sa politique « n’était pas de dire aux autres comment voter ». Dans l’Irish Times, il a écrit qu’il avait sa propre opinion mais, ajoutait-il littéralement : « Je n’ai pas envie de bourrer mes opinions religieuses dans la gorge des autres ». Sic. Et il soulignait n’avoir aucun rapport avec quelque organisation que ce soit faisant campagne pour le non…

L’évêque de Derry, participant à un débat alors qu’il n’est pas évêque en Rpublique d’Irlande, soulignait que les gens étaient libres de voter comme ils le veulent, l’important étant de se faire une opinion mûrement réfléchie sur la question, car la décision ne « devait pas être prise à la légère ». Ajoutant qu’il ne fallait surtout pas voter non pour de « mauvaises raisons »…

Et bien entendu l’archevêque de Dublin se référait au pape : « Ma position est celle du pape François, qui, dans les débats autour du mariage homosexuel en Argentine, a dit qu’il était contre la légalisation du mariage des personnes de même sexe, mais qu’il était cohérent aussi de dire aux gens de ne juger personne. » [Le seul acte du cardinal Bergoglio avait été d'écrire une lettre aux... monastères - sic - de son diocèse.]

De même, l’ancienne présidente Mary McAleese, qui se pose en catholique pratiquante, avait-elle appelé à voter oui en montrant en exemple de nombreux évêques irlandais qui ont fait preuve « d’ouverture vis à vis des homosexuels »… « Je sens la même ouverture chez le pape François. »

Y aura-t-il un évêque, ou une quelconque personnalité catholique, pour réclamer désormais, et en urgence, la suppression du préambule de la Constitution ? Car, avec le « mariage » homosexuel dans cette Constitution, son préambule devient quasiment blasphématoire : « Au nom de la Très Sainte Trinité, de laquelle découle toute autorité et à laquelle toutes les actions des hommes et des États doivent se conformer, comme notre but suprême, Nous, peuple de l'Irlande, Reconnaissant humblement toutes nos obligations envers notre seigneur, Jésus Christ… »

Y a-t-il eu au moins, pendant la campagne (que je n’ai pas suivie) quelqu’un pour souligner la très grave contradiction entre le préambule et l’amendement soumis au vote ? On peut en douter fortement. C’est là qu’on voit à quel point un peuple anciennement catholique a pu être anesthésié, chloroformé, abruti.

Et il reste que c’est une grande honte pour l’Eglise que ce soit un pays nominalement catholique qui soit le premier au monde à instituer le soi-disant mariage homosexuel par référendum.

Blog de Daoudal
avatar
Invité
Invité

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Invité le Sam 23 Mai 2015 - 20:39



Mgr Eamon Martin, archevêque d’Armagh au sujet du mariage ( sorry it's in english ! )
avatar
Invité
Invité

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Invité le Sam 23 Mai 2015 - 20:47

En Irlande, les partisans du « oui » au mariage homosexuel crient victoire

Alors que les bulletins de vote du référendum étaient en cours de dépouillement samedi 23 mai, les partisans de la légalisation du mariage homosexuel ont commencé à revendiquer la victoire.

23/5/15 - 14 H 16

« C’est une claire victoire pour le camp du oui », a déclaré David Quinn, directeur de l’Institut Iona, un groupe défendant les intérêts de la communauté catholique.

Les partisans du « oui » au mariage homosexuel en Irlande commençaient samedi 23 mai à crier victoire alors que les bulletins de vote du référendum historique, organisé la veille, étaient en cours de dépouillement. De son côté, le camp du non semblait résigné à concéder la défaite. « C’est une claire victoire pour le camp du oui », a déclaré à la télévision un des principaux responsables de la campagne du non, David Quinn, directeur de l’Institut Iona, un groupe défendant les intérêts de la communauté catholique.

DES RÉACTIONS DIVERSES

Selon ce responsable, le « oui » aurait remporté environ deux bulletins sur trois. « C’est objectivement une victoire impressionnante pour le oui », a ajouté M. Quinn, adressant ses « félicitations » aux partisans du mariage homosexuel. « C’est vraiment historique, nous sommes le premier pays au monde à voter pour l’égalité dans le mariage dans le cadre d’un référendum », a déclaré le ministre de la Santé, Leo Varadkar, premier membre d’un gouvernement irlandais a avoir fait son coming out.

UN RÉFÉRENDUM HISTORIQUE REFLÉTANT LES INTERROGATIONS DE LA SOCIÉTÉ IRLANDAISE

Vendredi, plus de 3,2 millions d’Irlandais ont été appelés à se prononcer sur une modification de la Constitution proposant d’autoriser « le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe ». Ce référendum historique a donné lieu à des débats passionnés, reflétant les interrogations de la société irlandaise face aux prises de positions de l’Église catholique. « La démocratie a gagné, quel que soit le résultat », estimait samedi 23 mai le journal irlandais Independent, notant que « la manière dont sont perçus les homosexuels dans ce pays s’est améliorée ».

LES ÉVÊQUES IRLANDAIS APPELLENT À BIEN RÉFLÉCHIR
LE « OUI » DÉFENDU PAR LES PRINCIPAUX PARTIS POLITIQUES, LE « NON » PAR L’ÉGLISE CATHOLIQUE

Le « oui » a été défendu par tous les principaux partis politiques irlandais, y compris le Fine Gael, pourtant plutôt conservateur, du premier ministre Enda Kenny. Le camp du oui a aussi reçu le soutien de personnalités du sport et du spectacle. Dans le camp adverse, l’Église catholique d’Irlande et les conservateurs ont clamé que le mariage devait rester l’apanage des couples composés d’un homme et d’une femme. Dix-huit pays, dont treize en Europe, ont légalisé le mariage entre personnes de même sexe, mais à chaque fois par voie parlementaire.

La Croix avec AFP

Je trouve cet article de " la croix " d'une tiédeur déconcertante, et vous ?

M'
avatar
AZUR

Messages : 1056
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par AZUR le Lun 25 Mai 2015 - 12:02

Tout à fait, Mich'el!Sad C'est pour ça que je n'achète pas ce genre de journaux! quefaire
avatar
Invité
Invité

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Invité le Lun 27 Juil 2015 - 11:33

L’IRLANDE VOTE UNE LOI POUR LES TRANSSEXUELS



Le 27/07/2015

Nous l’avions annoncé comme étant un danger potentiel à surveiller, nos prévisions se sont malheureusement avérées fondées.

Deux mois à peine après avoir adopté le mariage homosexuel par voie de référendum, l’Irlande s’enfonce un peu plus dans la voie de la régression morale et de l’opposition à l’ordre naturel en votant une des lois les plus progressistes du monde sur « la reconnaissance de l’identité de genre ». Tout citoyen irlandais majeur peut désormais librement demander à changer la mention de son genre dans son état civil, s’il estime qu’elle ne reflète pas son identité.

Seuls le Danemark, l’Argentine et Malte sont aujourd’hui aussi progressistes. L’arrivée de l’Irlande dans ce quatuor est d’autant plus marquante, que cette nouvelle loi était précédée d’un grand vide légal. Suite à des réclamations portées par un tanssexuel irlandais « Lydia Foy » devant la Haute Cour irlandaise, cette dernière avait jugé en 2007 que l’Etat violait la Convention européenne des droits de l’homme en refusant de reconnaître son genre.

L’Irlande s’est donc mise à la confection d’un projet de loi nommé «Gender Recognition Bill». Ses détails ont longuement été discutés l’an dernier : fallait-il exiger que les personnes transgenres mariées commencent par divorcer avant de changer d’état civil ? Sans quoi la loi aurait créé, de facto, des unions homosexuelles donc illégales… Mais, le mariage homosexuel voté en 2015 a rendu la question caduque. Restait alors la question débattue de savoir si le pays allait proposer aux mineurs la même choses qu’à leurs aînés ? Heureusement, en définitive le changement d’état civil est impossible pour les moins de 16 ans, et accessible aux 16-18 ans sous réserve de consentement parental et d’avis médical.

Mais pour tous les adultes, il n’y a plus aucune limite… Nul besoin de fournir un certificat du psychologue prouvant que l’on est atteint de «transsexualisme», ni de subir une stérilisation ou une chirurgie de réattribution sexuelle, comme c’est le cas en France par exemple. Depuis le vote de la loi mercredi (elle doit être promulguée fin juillet), le changement d’état civil est désormais accordé sur simple «auto-déclaration».

Les associations LGBT évidemment se réjouissent, mais comme à leur habitude en veulent toujours plus et aimeraient voir la loi élargie au cas des personnes intersexes et non-binaires (qui ne se définissent ni comme «homme» ni comme «femme», vous ne saviez pas que cela existait, nous non plus). Le cas des mineurs reste également polémique : «on risque de condamner les enfants à des sentiments de stigmatisation, d’exclusion et de discrimination», regrette Boris Dittrich, ex-politique néerlandais et militant des droits de l’homme. Et si on prenait soin d’eux et de leur malaise plutôt que de chercher à changer ce que la nature à fait ? Mais peut-être est-ce trop demander à des idéologues plus soucieux de faire passer leurs idées que des conséquences de celles-ci.

P. D. Iouristoff

- See more at: http://www.ihsnews.net/?p=27854#sthash.wOxiSAjD.dpuf

Rosana

Messages : 115
Date d'inscription : 15/06/2015
Localisation : Bourgogne

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Rosana le Lun 27 Juil 2015 - 15:35

et on a encore pas tout vu!!Qu'est ce qui nous attend encore avec ses lois qui conduisent à la mort.
avatar
Claire
Admin

Messages : 8153
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Claire le Lun 27 Juil 2015 - 16:26

Oui tu as raison Rosana, on n'a pas encore tout vu. On ne croyait pas descendre aussi bas et pourtant on y est !

prendspitie
avatar
AZUR

Messages : 1056
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par AZUR le Lun 27 Juil 2015 - 21:33

Révoltant!



:prions1: prendspitie


Dernière édition par AZUR le Mar 28 Juil 2015 - 10:00, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par Invité le Mar 28 Juil 2015 - 0:19

Azur, je trouve ce chat avec la mitraillette être un mauvais exemple.
C'est une image haineuse, pourrais-tu la remplacer par quelque chose de plus chrétien s'il te plaît ?
Exprimer sa colère est parfois nécessaire, mais montrer la violence est contre productif...
Que Jésus t'inspire...

Fraternellement,

Michel

avatar
AZUR

Messages : 1056
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Un OUI qui déshonore l'Irlande :

Message par AZUR le Mar 28 Juil 2015 - 10:02

@ Mich'el: c'est fait !Very Happy
Mais ce n'est pas la mitraillette, c'est le décalage entre le minou avec....
Il y en a un autre qui boxe... mais j'aurais du le mettre dans un contexte plus léger, je pense!desole

    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 11:22