L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Mer 2 Juin 2010 - 15:24

Rappel du premier message :







La voyance

A en juger par le nombre de petites annonces proposant des services de voyance, il faut se rendre à l'évidence, les Hommes sont fortement consommateurs de ce type de prestations. La période difficile que nous vivons y est certainement pour quelque chose: chômage, vie sociale difficile, problèmes de coeur, attentats, guerres etc... On le voit, les soucis ne manquent pas; les sollicitations non plus: horoscopes dans les journaux, émissions télévisées, publicités en tous genres, sites internet, forums de voyance etc...

Il est bien difficile de ne pas être tenté. Quand ce n'est pas par les médias, c'est par le bouche à oreilles: Qui d'entre nous ne s'est jamais vu proposer aller voir x ou y voyant(e) censé(e) nous dire de quoi l'avenir sera fait, quelle décision prendre, qui épouser ou pas ou encore comment faire revenir l'être aimé...

Parallèlement à tout cela, nous constatons un recul de la Religion, une méconnaissance grandissante de ce qu'est la Volonté de Dieu. Il semble bien que plus la Religion recule, plus les pratiques ésotériques augmentent.

On le voit, de l'homme de la rue aux grands politiques et décideurs, beaucoup semblent succomber aux charmes et talents des voyants. Mais est-ce sans danger?

La question peut paraître saugrenue, mais il faut bien reconnaître que les pratiques de la voyance sont loin d'être désintéressées. Certains voient surtout combien ils pourront vous soutirer d'argent. Les exemples ne manquent pas... S'il y a des personnes qui se disent satisfaites de leur voyant, beaucoup ont eu à regretter avoir jamais franchi le seuil de leur porte. D'où la question: est-ce sans danger? est-ce tout simplement permis? et si non pourquoi?

Dans l'exposé qui va suivre vous seront expliqués pourquoi:

  • il est interdit à qui croit en Dieu de consulter des voyants.
  • les dangers auxquels vous vous exposez (même si vous êtes athée):
    <BLOCKQUOTE>- escrocs n'en voulant qu'à votre argent
    - mages exerçant en plus une pression psychologique sur vous
    - dangers pour votre équilibre psychique
    - perte de votre liberté de décision, "dépendance psychologique"
    - risque de possession par des esprits diaboliques
    </BLOCKQUOTE>
  • que faire en cas de problèmes...

Le but de ces pages n'est pas de condamner les individus, mais de les avertir des dangers auxquels ils s'exposent. Le propos n'est pas de dire si "ça marche ou pas" mais de dire à quel point c'est dangereux, à quel point le prix à payer va être élevé et pas forcément en argent!

Des pistes vous seront également proposées pour vous aider à vous en sortir, à briser les liens occultes que vous avez peut être déjà contracté.

Ne l'oubliez jamais, Jésus a dit :


"Je suis le chemin, je suis la vérité, je suis la vie. Personne ne peut aller au Père autrement que par moi. (Jean 14, 6)"


Je vous invite également à visionner cette excellente video de Kto (realplayer est nécessaire).

Si vous pensez que ces pages sont trop "dogmatiques", bien que basées pour l'essentiel sur la Parole que Dieu nous révèle dans la Bible; je vous invite à lire nos témoignages. Vous verrez qu'ils sont éloquents!...

Par ailleurs, une section entière de ce site est dédiée aux véritables voyants. Si vous êtes vous-même voyant, je vous invite à la lire, elle est faite spécialement pour vous. Je préviens d'emblée: elle ne concerne que ceux qui pensent avoir de réelles capacités; qu'ils les monnayent ou pas. Les charlatants n'y trouverons rien qui les intéresse.


Interdiction faite aux croyants de consulter les voyants, mages etc..

Dieu, notre Père très aimant et miséricordieux nous met en garde contre des pratiques qu'il sait pouvoir être mortelles pour notre âme. Voilà pourquoi il nous interdit de nous y livrer!

Entre autres avertissements, on trouve dans l'Ancien Testament:

"On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et devins, qui invoque les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu, et c'est à cause de ces abominations que Yahvé ton Dieu chasse ces nations devant toi. (Deutéronome 18, 10-12)"

Dans le Nouveau Testament également la condamnation de ces pratiques est reprise:

Si quelqu'un vous dit alors: "Regardez, le Messie est ici" ou bien! "Il est là", ne le croyez pas. Car de faux Messies et de faux prophètes apparaîtront; ils accompliront de grands miracles et des prodiges pour tromper, si possible, même ceux que Dieu a choisis. Écoutez! Je vous l'ai annoncé d'avance. (Matthieu, 24, 23-25)."

Saint Paul nous avertira également du danger que constitue le recours à des pratiques que Dieu n'a cessé de dénoncer tout au long des Écritures:

« Viendra un temps au cours duquel les hommes ne supporteront plus la sainte doctrine mais, en fonction de leur propre vouloir, ils s'entoureront d'une horde de maîtres qui leur chatouilleront les oreilles; et ils détourneront l'ouïe de la vérité pour se tourner vers les fables » (2 Timothée 4, 3-4).

On le voit bien, la fréquentation des voyants constitue une désobéissance aux commandements de Dieu. Nous sommes pourtant mis en garde par les Écritures! Elles nous préviennent de ce que cela constitue une désobéissance mais également une mise en danger de notre propre Salut!

Saint Jean de la Croix (docteur de l'Église Catholique), nous enseigne également ceci dans son livre "La montée du Carmel") au chapitre XX:

(nb: le texte étant assez long, j'ai du couper certains passages. Pour le lire dans son intégralité, suivez ce lien.)

"Dès lors qu'il nous a donné son Fils, qui est sa Parole, il n'a pas d'autre parole à nous donner. Il nous a tout dit à la fois et d'un seul coup en cette seule Parole; il n'a donc plus à nous parler. [...]

Voilà pourquoi celui qui voudrait maintenant l'interroger, ou désirerait une vision ou une révélation, non seulement ferait une folie, mais ferait injure à Dieu, en ne jetant pas les yeux uniquement sur le Christ, sans chercher autre chose ou quelque nouveauté. Dieu pourrait en effet lui répondre de la sorte: Si je t'ai déjà tout dit dans ma parole, qui est mon Fils, je n'ai maintenant plus rien à te révéler ou à te répondre qui soit plus que lui. Fixe ton regard uniquement sur lui; c'est en lui que j'ai tout déposé, paroles et révélations; en lui tu trouveras même plus que tu ne demandes et que tu ne désires. Tu me demandes des paroles, des révélations ou des visions, en un mot des choses particulières; mais si tu fixes les yeux sur lui, tu trouveras tout cela d'une façon complète, parce qu'il est toute ma parole, toute ma réponse, toute ma vision, toute ma révélation. Or, je te l'ai déjà dit, répondu, manifesté, révélé, quand je te l'ai donné pour frère, pour maître, pour compagnon, pour rançon, pour récompense.[...]

Celui qui voudrait recevoir encore par la voie surnaturelle certaines communications surnaturelles semblerait accuser Dieu de ne pas nous avoir donné en son Fils tout ce qui nous était nécessaire, comme nous l'avons dit. Supposé même qu'il agisse ainsi tout en ayant la foi, et en croyant ses enseignements, il manifeste un esprit de curiosité et l'imperfection de sa foi. Ce n'est donc point de cette curiosité qu'il faut attendre un enseignement doctrinal ou une communication par voie surnaturelle.[...]

Ainsi donc nous devons nous guider en tout d'après la doctrine du Christ Notre-Seigneur, fait Homme pour nous, de son Église, de ses ministres qui nous parlent d'une manière humaine et visible. Par cette voie nous trouverons le remède à nos ignorances et à nos faiblesses spirituelles; par cette voie nous trouverons des secours abondants pour tous nos besoins. Tout ce qui sort de cette voie ou s'en écarte, non seulement est de la curiosité, mais encore une grande présomption. On ne doit rien croire de ce qui vient par voie surnaturelle, si ce n'est, je le répète, l'enseignement de Jésus-Christ fait Homme, et celui de ses ministres qui sont hommes aussi. Cela est tellement vrai que saint Paul a dit: « Si quelque ange du ciel venait vous évangéliser autrement que nous, hommes, nous vous avons évangélisé, qu'il soit maudit et excommunié (Gal. I ) »

Il est donc vrai que nous devons toujours nous en tenir à ce que le Christ nous a enseigné. Tout le reste n'est rien; et nous ne devons pas le croire s'il n'est pas conforme à son enseignement."

Après avoir lu ce qui précède, il est clair que nous ne devons pas de notre propre volonté chercher par quelque technique que ce soit à pratiquer (ou consulter des personnes s'adonnant à) la voyance, le spiritisme (voir à ce sujet ce qui est dit sur la page spiritisme) etc...

Aucun esprit bienheureux ne répondra! Aucun ange, aucune personne décédée se trouvant au paradis ou encore en purgatoire (les âmes du purgatoire sont des âmes saintes, elles sont assurées d'aller au ciel et sont donc obéissantes à la volonté de Dieu).

Dans ces conditions, qui donc peut oser désobéir et communiquer des visions sur sollicitation? les esprits déchus... a savoir les démons dont Satan - père du mensonge - est le chef ainsi que les âmes damnées des hommes ayant obstinément refusé l'amour de Dieu (voir à ce sujet ce qui est dit à la page enfer). Il leur est facile de se faire passer pour qui vous voulez... Leur objectif n'est certainement pas votre bien être... mais plutôt la perte de votre âme! votre damnation!!! Vous comprenez mieux à présent pourquoi vous ne devez pas consulter de voyants! et, si vous l'avez déjà fait, ne pas recommencer.


Pour un service immédiat, vous paierez très très cher par la suite!

Ne vous fiez pas non plus à une mise en scène pieuse (images pieuses, petit autel, etc...) car en réalité, ce n'est pas une prière adressée à Dieu qui sera dite, mais bien une formule magique marmonnée! Par conséquent ne vous laissez pas abuser par un "habillage" pseudo-religieux qui brouille les cartes... si je puis dire...

Rien n'est gratuit dans le monde de l'occultisme... comme nous allons le voir dans la section consacrée aux dangers liés à la voyance...


haut de la page



Les dangers auxquels vous vous exposez

Je ne m'étends pas sur le problème financier bien qu'il puisse être aigu pour certains. En effet, dans la mesure où nous ne devons pas recourir à la voyance, sa politique tarifaire ne nous concerne pas.

Pour ceux qui auraient décidé malgré tout de s'adonner à la voyance, (que vous ayiez délibérément décidé de passer outre les mises en garde divines ou que vous ne croyiez tout simplement pas en Dieu. Je le redis: fréquenter les voyants ne vas pas avec se dire Chrétien!) le bon sens devrait être éveillé dès lors qu'on vous demande des sommes importantes.

Peut-être vous dites-vous qu'après tout, si en versant quelques dizaines d'euros vous pouviez être rassuré quand à vos angoisses existentielles, on pourrait se dire qu'on les dépense bien pour d'autres choses... mais...

Même en cas d'abus purement financier, la perte est le moins grave de tous les problèmes auxquels vous vous exposez...

En effet, les plus grand dangers ne sont pas là! Heureusement, beaucoup de voyants n'ont pas de réelle capacité et seul votre porte monnaie sera affecté. Si cela pouvait vous dissuader...

Déjà plus inquiétants sont les voyants ou mages qui vont vous proposer des travaux occultes (moyennant finance bien entendu). Certains vont prendre - ou tenter de prendre - sur vous un ascendant psychologique. Ceci leur sera d'autant plus facile que vous venez les voir avec un esprit crédule ou dans un moment de grande difficulté. Si vous n'avez pas assez de personnalité pour couper court dès le début, vous risquez d'entrer dans un engrenage où l'on vous demandera toujours plus d'argent, où certains vous menaceront si vous "osiez parler" ou si vous cherchiez à les quitter avant qu'ils ne vous y autorisent. Il y a là, vous le voyez, la mise en place d'une influence sur votre personne.

Par suggestion, vous allez modifier le cours normal de votre vie, sans même peut être vous en rendre compte, afin de conformer les événements à ce que vous a dit le voyant. Il en résulte d'une certaine manière la perte au moins partielle de votre liberté. En modifiant votre comportement (même inconsciemment) suite à des consultations, vous ne vivez plus votre vie en Homme ou en Femme pleinement libre! Ce que vous réalisez risque de n'être ni plus ni moins que le plan du démon pour vous... et non plus vos propres choix de vie.

Même si vous avez affaire à un charlatan, vous risquez (en plus de l'argent), des séquelles psychologiques. Votre personnalité n'en sortira pas raffermie. Si par malheur, votre voyant ou mage a de réels pouvoirs, alors les choses seront pire encore pour vous. En effet, bien que cela vous paraisse incroyable des liens occultes auront peut être été mis en place entre vous et le mage, et à travers lui: entre vous et des puissances maléfiques. Peut être même aura-t-il prononcé directement des maléfices à votre encontre! (envoûtements par exemple).

Je sais bien ce que dirons les plus sceptiques parmi vous, et je vous comprend d'autant mieux que j'étais comme vous! Cependant, la lecture de livres écrits par des prêtres exorcistes réputés (Dom Gabriele Amorth par exemple, ancien prêtre exorciste du diocèse de Rome et président de l'association internationale des exorcistes. Cf. Bibliographie pour avoir les références) montre clairement que la fréquentation des voyants, des mages etc... est souvent à l'origine de problèmes maléfiques. Tous ne sont pas d'égale gravité, mais dans les cas extrêmes - heureusement fort rares - cela peut aller jusqu'à la possession diabolique! Bien que cela semble inconcevable à un esprit cartésien, il existe des personnes qui ont fait un véritable pacte de sang avec Satan.

A votre avis, que risquez vous si c'est le cas de la personne que vous allez consulter?

haut de la page



Que faire en cas de problèmes

Voyons a présent quelle conduite tenir si suite à des consultations (même anciennes), les choses ne se passent plus tout à fait normalement dans votre vie. Nous l'avons vu, vous avez peut être contracté des liens maléfiques avec un mage, voir même avec le démon. La palette des troubles est vaste et tous ne sont pas d'égale gravité. Le cas extrême nous l'avons dit étant la possession diabolique.

Bref, que faire? La première chose, cela tombe sous le sens: ne plus retourner consulter de voyants ni de mages! Vous n'iriez que de mal en pis.

Ensuite, il faut revenir vers Dieu! C'est Jésus qui vous viendra en aide! L'Église du Christ avec ses prêtres est là pour vous accompagner, au nom de Jesus-Christ, sur ce chemin.

Il convient donc (selon Dom Gabriele Amorth, prêtre exorciste) de commencer par une bonne confession générale accompagnée de la reprise d'une intense vie de prière et de grâce (ce qui signifie aussi qu'il faut renoncer à ce qui fait obstacle à la grâce... il faut donc se confesser pour obtenir le sacrement du pardon, mais aussi soi-même pardonner du fond du coeur à qui vous aurait fait du mal!). Des prières dites de "délivrance" (voir en page "les prières du chrétien") peuvent être dites à titre privé, mais c'est le prêtre (Chrétien) qui seul peut dire des prières et des bénédictions au nom de l'Église. Par ses prières, le prêtre demande à Jésus de vous libérer. C'est en son nom qu'il peut demander à ce que les liens maléfiques soient rompus. Vous même devez prier. Votre prière doit être dite avec foi, chaque jour. Vous pouvez dire des prières qui vous sont propres.

La Très Sainte Vierge Marie et Saint Michel Archange peuvent aussi être sollicités pour intercéder en votre faveur auprès du Seigneur. (selon Dom Gabriele Amorth - mais il n'est pas le seul - la prière du Rosaire a un très grand pouvoir).

Si vous êtes Chrétien, il vous est fortement conseillé de vivre l'eucharistie (soit: la messe, la communion et l'adoration eucharistique).

Si le prêtre estime que votre cas le nécessite, il vous recommandera peut être d'aller consulter le prêtre exorciste de votre diocèse (nb: Dans l'Église Catholique, le service rendu par le prêtre exorciste que vous aura désigné l'évéché est GRATUIT. Donc si quelqu'un vous réclame de l'argent, il n'est PAS prêtre exorciste de l'Église Catholique... quoiqu'il dise ou se prétende. En pareil cas, PARTEZ! et allez à l'évéché pour que l'on vous désigne un VÉRITABLE prêtre exorciste dans votre diocèse!). Parfois, il peut arriver que vous ne trouviez personne qui veuille vous écouter. Si cela devait vous arriver alors il vous faudrait aller voir votre Évêque afin qu'il vous désigne un prêtre exorciste. (Si lui non plus ne veut pas vous entendre, n'hésitez pas à changer de diocèse! ces questions peuvent mettre mal à l'aise n'importe qui fut-il Évêque...)

Evitez d'aller voir le prêtre exorciste de vous même, directement. En effet, ils sont peu nombreux et débordés. La plupart du temps, votre prêtre pourra vous venir en aide sans avoir besoin d'exorciste. Les prières de délivrance (accompagnées des moyens décrits ci-dessus) sont en effet suffisantes dans la plupart des cas. Si votre cas le nécessite, il vous aiguillera.

Si donc vous en êtes à consulter un prêtre exorciste, c'est lui qui décidera de ce qu'il y a lieu de faire ou pas. Sachez que par lui-même il n'a aucun pouvoir, il n'est pas un magicien! il n'est pas un gourou etc... (Ne soyez pas vexé ni surpris s'il vous envoie consulter un psychiatre ou un psychologue ne fus-ce que pour exclure toute cause naturelle...)

Quand il effectue un rituel, le prêtre exorciste agit au nom de Jesus Christ. Il engage l'Église qui a reçu mandat du Christ pour chasser les démons en son nom. C'est par Jésus que vous serez sauvé! De votre côté, vous devez faire acte de volonté, montrer que vous désirez rompre avec le démon c'est-à-dire: vous convertir (au sens de revenir vers Dieu. Pas nécessairement de changer de religion, je dis ça pour les personnes non-chrétiennes qui nous lisent. Qu'elles sachent que les prêtres exorcistes peuvent leur venir en aide également. Jesus a donné sa vie sur la Croix par amour pour tous les hommes quels qu'ils soient afin que tous puissent être sauvés!)

"Ayant réuni les Douze, il leur donna puissance et autorité sur tous les démons et il leur donna de guérir les maladies." (Lc 9, 1).

"Rien ne pourra vous nuire. Pourtant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous soient soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux." (Lc 10, 18-20).

Le chemin vers la libération peut être long. Il peut demander du temps. Soyez en conscients.

"C'est par le nom de Jésus Christ que cet homme se présente devant vous parfaitement guéri. Il n'existe pas d'autre nom qui ait été donné aux hommes par lequel nous devions être sauvés." (Actes 4, 10-12).

Source: sosparanormal - accueil

Gilles. Ville de Québec - Canada


Dernière édition par Gilles le Mar 9 Oct 2018 - 17:03, édité 1 fois
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par AnneLéa le Mer 10 Oct 2018 - 17:35

Je vous comprends très bien Claire, pour ma part j'ai vécu beaucoup de rejet et même de coupure avec bien des personnes que j'ai voulu éveiller , sensibiliser et démontrer la vérité de ces dangers, peine perdu , le temps n'est pas encore arrivé pour eux de vouloir comprendre. Le monde est fasciné par ces pratiques et ils pensent que par ces pratiques  ils obtiendront  tout autant de ce côté terrestre que pour l'autre côté.
Prions ....
.


avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Mer 10 Oct 2018 - 18:08

Traduction simultanée en français :


avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Claire le Mer 10 Oct 2018 - 20:29

AnneLéa a écrit:Je vous comprends très bien Claire, pour ma part j'ai vécu beaucoup de rejet et même de coupure avec bien des personnes que j'ai voulu éveiller , sensibiliser et démontrer la vérité de ces dangers, peine perdu , le temps n'est pas encore arrivé pour eux de vouloir comprendre. Le monde est fasciné par ces pratiques et ils pensent que par ces pratiques  ils obtiendront  tout autant de ce côté terrestre que pour l'autre côté.
Prions ....
.



La personne dont je vous parlais, à peine m'avait-elle répondu hier soir en se moquant, qu'il lui arrivait une épreuve aujourd'hui.
Je l'ai eue en larmes au téléphone, mais va-t-elle comprendre ? Va-t-elle faire le rapprochement ? je ne veux plus rien lui dire car cela fait déjà plusieurs fois que je l'avertis.....
On ne peut que prier, c'est Jésus qui convertit.

Uniondepriere
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Lun 15 Oct 2018 - 21:03

Un témoignage catholique long mais des plus édifiants...

À lire jusqu'à la fin !


Dans l’occultisme par le bouddhisme

J’ai été médium et guérisseur pendant quelques années. Venant d’une tradition bouddhiste tibétaine (pas de famille), j’ai préparé mon âme par certaines pratiques occultes de la lignée tibétaine et tout naturellement je suis tombée dans l’occultisme.
J’ai vécu des attaques démoniaques, ainsi que ma famille suite à mes choix de vie. Ma conversion a été bouleversante, car c’est le Seigneur qui est venu à moi, moi simple humaine et grande pécheresse.

J’ai demandé le baptême après un long catéchuménat, très éprouvant pour moi, accompagné de beaucoup d’attaques ; j’ai dû voir un exorciste aussi.
Je n’ai cessé de dire à qui veut l’entendre que l’occultisme (la liste est longue pour sa déclinaison) abîme et casse notre liberté.
Anita.

TOUTE MA VIE J’AI CHERCHÉ UN ABSOLU. Croire que nous étions une humanité spontanée a toujours été pour moi une aberration. Je devais avoir 17 ans quand je me suis mise à lire des livres parlant de religion. (J’avais lu la Bible, mais l’Ancien Testament avait éprouvé ma recherche ; je me dis aujourd’hui que si j’avais démarré par le Nouveau Testament, j’aurai entendu l’appel).

Je tombe sur un livre parlant du bouddhisme


Je tombe sur un livre sur le bouddhisme ; waow ! Voilà une philosophie qui me semble intéressante. Je me suis plongée dedans, j’ai trouvé un groupe de méditation « bouddhisme tibétain » et j’ai pratiqué. Au début c’est la méditation qui m’intéressait beaucoup ; puis on m’a invitée à venir à des rituels bouddhistes. Au début je ne comprenais pas réellement la réalité de la chose, car très peu de pratiquants comprennent la chose.

J’ai commencé à faire des formations au sein du centre bouddhiste




Afin de comprendre cette démarche j’ai commencé à faire des formations au sein du centre bouddhiste « mère ». Les retraites étaient éprouvantes, on passe d’un échelon à un autre : pour faire telle pratique, il faut faire telle retraite. Il n’y a pas qu’une histoire d’argent (même si cela coûte assez cher) ; nous devons préparer notre cœur et esprit à cette pratique afin de pouvoir la vivre pleinement.

Je ne comprenais pas pourquoi, quand je revenais de ces retraites, je vivais des expériences spirituelles belles, mais éprouvantes. Mon esprit changeait. Je n’avais plus les mêmes perceptions qu’un « humain lambda », mes ressentis étaient très sensibles. Je me souviens une fois, après 15 jours de retraite enseignement, en rentrant chez moi, je n’avais plus la possibilité de sortir à l’extérieur et d’avoir une conversation normale ; j’étais comme ivre : ce que je voyais, touchais ou entendais me semblait plus réel ; j’avais toujours un temps d’avance sur les actions. Je sentais bien qu’il y avait une transformation, c’est bien ce que l’on demande au bouddhiste pratiquant.



J’ai développé ces « dons »


Et puis naturellement je me suis rapprochée, ou plutôt on m’a proposé tel stage (en dehors du bouddhisme) pour améliorer mes ressentis, ou rencontrer tel magnétiseur qui formait, de faire tel « soin énergétique » etc. Je plongeai carrément dedans. Évidemment, au bout d’un certain temps j’ai développé ces « dons ». Je pouvais soigner avec les mains (dans la nuit j’avais les mains en feu, je n’arrivais pas à dormir).



J’entendais des choses, on me donnait des informations sur des gens ; il suffisait que je parle à des personnes pour entendre dans ma tête des détails sur leur existence ; quand je les évoquais avec elles, elles « hallucinaient » de m’entendre de parler de leur vie.

J’utilisais le pendule ; j’avais fait un stage à ce sujet, sauf qu’au bout d’un moment je n’avais même plus besoin du pendule pour savoir ou ressentir les choses ; j’avais comme un fluide qui passait dans mes mains.

Quand je « soignais » les personnes avec les mains, là aussi j’avais l’impression de sentir l’intérieur de leur corps ; mes mains chauffaient, et elles n’avaient plus mal ou étaient soulagées. Pendant les soins, j’entendais des voix, et je disais aux personnes des choses sur leur vie, comment elles devaient la mener à présent. Je disais que j’étais en contact avec leurs défunts, et qu’ils me donnaient des messages.

J’avais beaucoup de succès ; bien évidemment j’en ai fait mon métier. Pour moi je faisais du bien. J’apportais à l’autre la joie. Nous étions un groupe de fréquentations, qui partageaient leurs expériences ; quand nous avions besoin d’un soin nous le recevions.

J’étais toute-puissante, certains me contactaient pour prendre des décisions ; plus je pratiquais sur les autres et plus mon « pouvoir » grandissait, mes « dons » s’affinaient, devenant plus précis ; j’avais même l’œil sur l’avenir (j’avais des visions).



Et puis un jour ces dons, me sont devenus des malédictions


Un soir j’étais dans mon lit à lire, ainsi que mon époux, et ma fille dans sa chambre en train de dormir. Et là j’ai ressenti qu’il y avait beaucoup de monde autour de moi ; j’étais terrifiée, car je vivais ça souvent, sentir ces défunts (qui me parlaient, qui me touchaient parfois). Mais ce soir-là, il n’y avait rien de bienveillant, il n’y avait pas de discussion ou d’information à recevoir. J’ai commencé à trembler et j’ai senti le mal. Pour une personne, dire le mal, c’est juste un mot ou une image ; mais savoir et sentir cela proche de soi, c’est inexprimable ; j’étais de plus en plus oppressée, mon mari voyait mon agitation et me demandait ce que j’avais.



Je me suis mise à hurler, et j’ai senti qu’on volait quelque chose en moi du plus profond de mon âme. Je courrais dans toute la pièce, comme une folle. Ma fille s’est mise à crier aussi en disait qu’il y avait quelque chose de méchant dans sa chambre. Ce soir-là mon mari aurait pu appeler les urgences pour dire « ma femme devient folle » ; et il ne l’a pas fait, car il n’avait pas pris conscience de la réalité de mon nouveau métier et de ma nouvelle façon de vivre (très souvent absent par son travail).

Le lendemain, j’ai appelé un médecin de mes fréquentations (un vrai médecin — il y en a beaucoup qui pratiquent aussi ces « soins » à leurs patients), lui expliquant ce que j’avais vécu. Et là, il me dit que pour des personnes comme nous, c’est fréquent de vivre ça, et qu’il fallait demander aux entités « lumineuses » de venir en aide par la prière, et m’a proposé un soin.

Malgré cela, j’ai continué comme une véritable droguée. Plus je pratiquais, plus les attaques devenaient violentes, mais on me disait (mes fréquentations) que comme je faisais du bien, alors les entités du bas astral me voulaient du mal, et qu’il fallait que je continue, car j’étais protégée par des entités « lumineuses ou angéliques ».


Les attaques


Les attaques se passaient ainsi : on me touchait violemment le corps ; j’avais l’impression que j’avais des choses dans le ventre car il y avait des spasmes particuliers ; j’avais la sensation qu’on « m’enfonçait » quelque chose dans le corps qui permettait de boire ma substance (mon énergie vitale). Bien évidemment, je ne dormais pas de la nuit.

Cela a duré pendant des années. Le jour ou j’ai commencé à prendre un « bout » de conscience de la chose, c’est le jour où ma fille qui dormait avec moi dans le lit (son papa absent), s’est relevée brusquement, m’a regardée droit dans les yeux : elle avait le visage déformé et elle me parlait dans un langage inconnu. J’ai été terrifiée. On ne s’en prenait pas qu’a moi, mais aussi à ma fille. J’en ai parlé à mes fréquentations qui m’ont dit que je ne devais pas lâcher, qu’ils vivaient ça, eux aussi, mais que nous avions une mission de bien.
Le soir, quand je me faisais attaquer, ma fille parlait systématiquement dans son sommeil. Il y avait aussi des manifestations dans notre maison : craquements, coups dans les meubles, dans les murs ; apparitions aussi… la maison des horreurs !




Mon mari ne voulait pas entendre parler de cela. Mais il avait vécu des choses, et en était terrifié. Je n’avais pas besoin de lire des livres de « Stephen King, auteur de livre de terreur », je le vivais chaque soir chez moi.



Au bout d’un moment, j’ai commencé à comprendre que je me leurrais


Et je me suis posé la question : mais de qui ai-je ce « pouvoir » ? Un jour je suis tombée sur un livre (je ne me rappelle plus le titre), cela parlait d’une personne qui était tombée dans l’occultisme par jeu, l’avait pratiqué par passion, et au bout d’un moment avait compris qu’elle devenait victime. Dans ce livre, cet auteur va rencontrer une personne pour un conseil, et cette personne lui dit : « tu trouveras des réponses dans les Évangiles ».

Ni une ni deux, je suis allée dans une boutique accolée à une église et je demande : « bonjour Madame, je voudrais les Évangiles ». Elle me tend la Bible et je lui dis : « non je veux les Évangiles ». Elle sourit et me montre dans la Bible où se trouvent les Évangiles. Pour moi la religion était une véritable aberration, donc je suis un peu secouée de devoir rentrer chez moi avec la Bible.

Je la pose sur ma table de chevet pour une lecture le soir. Ce soir-là, je n’ai pas pu lire… Une des plus grosses attaques que j’ai vécues, j’ai même failli vivre « un viol », est-ce possible ? Il y a eu toujours au fond de moi une force qui me permettait de me battre « spirituellement » contre ces choses, et je sentais que je n’allais plus avoir cette force d’ici peu.



Je comprends que la cause de mon tourment c’est le « bouquin » posé à côté de moi. Je le prends et commence à le lire. En le prenant, en lisant les premières lignes, je comprends l’importance de ce que je vais lire.


La rencontre de Jésus

C’est en lisant une parole de Jésus que j’ai senti une secousse dans mon cœur, un tremblement, ma première expérience spirituelle avec Jésus. J’ai découvert un « terma » (dans le bouddhisme, il s’agit d’un trésor spirituel caché dans le temps — au-delà de notre espace-temps, comme si le disciple avait la possibilité de sortir du temps linéaire). Et pour moi, il s’agit d’une « relation ineffable » (un amour que le langage humain ne pourrait décrire). La seule chose que j’aie pu faire à ce moment-là, c’est poser la Bible et vivre cette expérience dans le silence.

Avoir vécu ça m’a bouleversée ; mon monde, mon paradigme s’effondrait d’un coup. Je lisais chaque soir un bout, sachant que je savais que j’allais m’en prendre « plein la tête » par la suite, car je subissais des attaques très violentes.

Et puis je commençai à faire quelque chose que je n’avais jamais fait… j’ai commencé à prier. Pas en disant « oh entité lumineuse »… non ; je priais Jésus. Je savais qu’il était mon Sauveur ; plus le temps passait et plus j’en prenais conscience. Le signe, c’est que les attaques, je les vivais même dans la journée.




Un soir, à bout de forces, j’ai décidé d’essayer juste de dormir, pas de lecture, juste une petite prière à ma sauce, en priant Jésus. L’attaque arrivait, j’étais en quelque sorte au bout du rouleau. Je n’avais plus la force, ni physique ni morale non plus. Et là… une grande colonne blanche est apparue dans ma chambre. J’étais seule, j’étais terrifiée sur le coup ; je me suis dit que je ne voulais pas voir ce que c’était, et puis je me suis dit que je n’avais plus rien à perdre.

Et j’ai regardé, là, devant moi, quelque chose de lumineux, une forme humaine en prière est apparue. Je n’ai pas pu distinguer de visage, c’était magnifique, la terreur s’échappa et là, je vécus une décharge d’Amour immense. Cette apparition a disparu (cela avait bien duré 10 secondes, les plus longues de ma vie d’ailleurs), et je ne pourrais vous dire le temps qu’a duré cet état d’Amour (je ne sais comment l’exprimer)… comme si ma chambre, mon cœur, mon esprit, ma dimension était pleine de ça. Il n’y avait plus de pensée, il y avait juste l’Amour.



Mon catéchuménat


Le lendemain je me suis levée, je suis allée à l’église de mon quartier pour voir un prêtre. Après lui avoir parlé de ce que je vivais, de ma vie… de mes mauvais choix il m’a dit que seul le baptême m’aiderait.

J’ai dû voir avec ma fille un exorciste, et la présence d’un autre prêtre a été essentielle. Je me souviens de ce moment éprouvant, ce combat en moi. Je sentais qu’une fureur terrible était en moi. L’exorciste m’a demandé de prendre une chose dans la main. Je me suis retrouvée à prendre conscience en ayant cette chose dans la main que je ne pouvais la tenir, j’avais en vie de vomir, et je me suis effondrée sur ma chaise. Il m’avait expliqué qu’il s’agissait un bout de relique d’un Saint.


J’ai fait mon catéchuménat (qui a duré 3 ans pour moi, j’avais très soif). Quelques heures avant mon baptême mon tourment a été difficile. Durant la durée de ma préparation au baptême, j’ai vécu très souvent des attaques. Elles étaient bien faibles ces attaques, elles avaient moins de force, moins de puissance, car je priais beaucoup. Je savais que je n’étais pas seule, et que je ne le serais jamais plus.




Mon baptême


Les 4 étapes avant mon baptême ont été difficiles, particulièrement la séance d’exorcisme devant l’assemblée… Je pensais être « libérée » après ma séance chez l’exorciste… Eh bien non, car j’ai « dégusté » en silence à genoux devant l’autel ; en moi il eut un véritable combat, j’en tremblais. J’essayais de me contenir de peur que l’on puisse me voir vivre ça. Mes accompagnateurs savaient ce que je vivais, et ils priaient toujours pour moi.



Après le baptême, avec mon mari nous nous sommes mariés à l’église ; ma fille avait fait son baptême bien avant moi. Aujourd’hui notre famille chemine ensemble. Notre chemin c’est Jésus, notre Seigneur et notre Sauveur.

On me demande quelquefois : pourquoi les catholiques… pourquoi ne pas être allé chez les protestants. Je me suis posé la question. Cela m’a semblé tellement évident. Et puis, j’ai vécu une belle expérience spirituelle avec Marie dans la simplicité de deux mots : « je t’aime » ; et j’ai compris que Marie était essentielle dans ma foi, car je pouvais la suivre pour parvenir à Jésus.

Une autre chose pour terminer ce témoignage. Dans le monde de mes fréquentations, quand les uns et les autres ont su que je demandais le baptême, cela a fait grincer beaucoup de dents. J’imagine que beaucoup de choses ont été faites dans mon dos pour que je revienne « à la raison ».

Le jour de mon baptême, dans la paroisse, deux de mes anciennes fréquentations sont venues, un couple. Ils semblaient venir avec « amitié » ; la femme est arrivée avec une longue robe rouge sang, elle détonnait dans l’assemblée ; je savais sa signification. Après le baptême, elle s’est précipitée avec son sourire vers le prêtre pour lui dire « mon grand-père était un curé défroqué ». À ce moment-là, j’ai compris que je devais prier pour eux.



Croire que le mal est loin, c’est un leurre


Je ne suis pas totalement « guérie », je le sais bien, car j’ai encore des « relents » de mon ancienne vie… Je connais certains événements avant que cela n’arrive, je lis les pensées des autres… et encore d’autres choses… C’est toujours de manière inconsciente. Je crois qu’on essaie de me retendre la perche. Je sais qu’il me suffit d’une pensée infime pour y retomber. Aujourd’hui, je sais que la limite physique (j’aime bien parler de dimensions) est si fine qu’il est facile d’ouvrir la porte d’une dimension à une autre. Croire que le mal est loin, c’est un leurre ou une croyance pour des adultes inconscients. S’ils savaient…



En écrivant ce témoignage, je me dis que j’aurais tellement d’autres choses à dire… mais il me faudrait des centaines de pages, et j’imagine que vous avez tellement de choses à faire. Ce que je n’ai pas dit et qui est essentiel, c’est qu’à un moment donné, quand j’ai commencé à lire les Évangiles, je prenais conscience que les défunts n’étaient plus là et que comme vous le dites si bien, et que j’ai toujours dit, je me suis fait « rouler dans la farine » par des démons (le diable…).

Et je suis terrifiée de voir qu’il existe aujourd’hui dans notre société tellement de « perches » pour faire tomber l’humain entre les mains du mal. Il y a tellement de supports différents, même au sein de notre « Église » des fois. On m’a toujours demandé de venir à des groupes de prière, de louanges avec message, ou de guérison… quand j’ai entendu ça, j’en ai claqué des dents de peur. On fait entrer le démon par la grande porte de l’Église. Ça, j’ai su faire ; mais ce n’étaient pas les anges, Dieu ou les Saints qui communiquaient avec moi !!!



Prière


Permettez-moi de finir ce message par une prière, car le fait d’évoquer la chose m’a fragilisée.
Seigneur Jésus,
Éloigne-nous du mal des hommes, et du Malin.
Je te confie ma famille,
les prêtres et ceux qui sont là
pour révéler aux hommes ta présence.
Seigneur Jésus,
pardonne-nous, nous sommes si faibles
et c’est grâce à ton appel que nous avançons à ta suite.
Amen.



Blog composé par le Père Dominique Auzenet, prêtre catholique du diocèse du Mans, avec une équipe.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Claire le Lun 15 Oct 2018 - 21:13

amen2 pour le site !  https://sosdiscernement.org/
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Mar 16 Oct 2018 - 17:00

avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Claire le Mar 16 Oct 2018 - 22:05

Beau témoignage !   super
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Mer 17 Oct 2018 - 1:55

Merci pour ton appréciation chère "Claire" ! mercifleur




Témoignage : méditation transcendantale… Dieu m’a délivré !

Dieu m’a délivré :


Père Joseph-Marie (Jacques Verlinde)


Lorsque j’ai rencontré la méditation transcendantale, j’avais abandonné toute pratique religieuse. J’étais alors chercheur en chimie nucléaire et j’ai décidé de suivre mon gourou en Inde où j’ai passé de longs séjours dans son ashram des Himalayas. À la suite d’une expérience spirituelle forte, j’ai redécouvert Jésus et suis revenu en Europe.

Dès mon retour, j’ai fait la connaissance d’un radiesthésiste très impressionné par les facultés de médium que j’avais acquises à travers la pratique des techniques orientales de méditation qui développent la médiumnité. Rien d’étonnant à ce que je manie le pendule avec dextérité ! On m’a donc convaincu d’utiliser ce « don » au service du Seigneur pour aider et soigner les gens. Je continuais à aller à la messe tous les jours, à communier, à prier le chapelet. J’aimais le Seigneur et je voulais le suivre de tout mon cœur. Très vite, on a découvert que j’avais également un don de guérison par magnétisme. Les personnes me demandaient de poser la main sur elles ; elles sentaient un fluide et cela leur faisait du bien…

J’ai compris par la suite le caractère occulte de toutes ces pratiques : il s’agit bien de la gestion, de la maîtrise et du travail de forces obscures. En un coup d’œil, je voyais ce qui n’allait pas chez la personne. C’était tout simplement de la voyance. J’ai très vite abandonné le pendule qui m’était devenu inutile. Il n’est qu’un « support » qui amplifie et visualise les intuitions perçues dans l’état de fusion médiumnique avec l’objet (la personne) exploré(e). Les écoles ésotériques citent la radiesthésie comme une forme de voyance,

Un des dangers de ces techniques réside dans le fait qu’elles induisent un lien entre le patient et le praticien. Je me suis rendu compte qu’on pouvait aller très loin dans ce domaine. Avec un minimum de concentration, je parvenais à pénétrer les pensées de la personne rencontrée. L’effet provoqué peut être très important : quel profond manque de respect de la personne ! On fait irruption dans son intimité et on peut exercer sur elle un véritable pouvoir.

Bientôt, j’ai compris qu’existaient des états fusionnels spirituels. J’ai été pris malgré moi par des symptômes étranges qui s’apparentaient à des phénomènes de spiritisme ; des « entités spirituelles » me sollicitaient intérieurement et m’invitaient à un dialogue !

Comme scientifique, j’ai interrogé de nombreuses personnes qui travaillaient dans ce domaine. Beaucoup m’ont avoué travailler avec les esprits en reconnaissant qu’ils créaient des liens très difficiles à rompre ! Autrement dit, on crée des liens par magnétisme, parfois même sans s’en apercevoir et sans aucune possibilité réelle de maîtrise. Or, je le dis avec force, Dieu nous a créés libres. Tout ce qui aliène notre liberté à quelque niveau que ce soit – physique, psychique et a fortiori spirituel – n’est pas conforme à son dessein d’amour. Mon expérience m’a montré que les conséquences des pratiques occultes sont graves. Elles induisent des traumatismes plus ou moins importants au niveau physique, psychique ou spirituel.

Certains prétendent que ces phénomènes paranormaux seraient simplement liés à la gestion de canaux d’énergies naturelles qui sont à notre disposition ou à des interactions fusionnelles avec des énergies cosmiques. Ces personnes ne manquent pas de souligner que ces énergies ont été créées par Dieu et que, selon la Bible, toute la création est bonne – elles se gardant bien de faire mention de la chute des anges et du péché origine (cf. Gn 3,1-24 et Rm 5,19). Or, ces faits changent tout ! Si la nature, en tant que telle, n’est pas mauvaise, il n’en demeure pas moins qu’elle gît désormais « sous le joug de l’ennemi » (cf. Rm 8, 20). En d’autres termes, même si ces énergies naturelles ne sont pas mauvaises en elles-mêmes, elles peuvent être manipulées par des entités spirituelles qu’il vaut mieux ne pas fréquenter

Permettez-moi une comparaison entre un médium et un appareil de radio captant la bande d’ondes FM. Rappelons que le principe de la fréquence modulée consiste en une onde porteuse, de grande longueur d’onde, à laquelle on superpose une petite onde qui véhicule l’information. Lorsque vous ouvrez votre appareil radio sur la longueur d’onde FM, vous captez en même temps la grande onde et la petite qui lui a été superposée. De même, lorsqu’un médium croit s’ouvrir aux énergies naturelles (= l’onde porteuse), il court le risque de se voir visité également par des entités spirituelles (= onde portée) qui sont actives au niveau de celles-ci. Ce risque est plus qu’une hypothèse théorique : j’en ai moi-même constaté toute la réalité dans ma propre vie !

J’ai expérimenté, en particulier, que les bonnes intentions ou la pratique religieuse ne mettent pas à l’abri du danger. Notre foi n’est pas de la magie. Lorsque les esprits ont commencé à solliciter mes facultés psychiques voire physiques, j’ai été complètement démonté. Je ne comprends pas comment des gens peuvent être fiers de vivre de telles expériences. J’avoue que j’avais peur et que je me posais beaucoup de questions. Tout s’est déclenché lorsqu’un jour, au cours d’une eucharistie, au moment de l’élévation, j’ai entendu ces mêmes entités soi-disant esprits bienveillants guérisseurs – crier des paroles blasphématoires contre le Seigneur ! J’étais écrasé de confusion.

Je suis allé voir le prêtre après l’eucharistie. « Mon fils, ce n’est pas étonnant, m’a-t-il dit. Je suis l’exorciste du diocèse ! » Certes, je n’étais pas « possédé » puisque je menais une authentique vie théologale, mais j’étais lié par ces pratiques contradictoires avec ma foi. Aussi ai-je dû me soumettre à une série de prières de délivrance pour que le Seigneur me libère de ces liens que j’avais contractés avec les esprits du monde occulte. Finalement, j’ai été totalement délivré par la puissance du Sang et du Nom de Jésus. Mais j’étais délabré physiquement et psychologiquement, un long chemin de guérison a été nécessaire pour reprendre pied totalement… Mais le Seigneur a achevé en moi avec patience ce qu’il avait commencé. Je ne cesse de rendre grâce à Dieu qui m’a sorti du tombeau. J’étais mort et il m’a redonné la vie. Oui, Il m’a vraiment ressuscité !

Cahiers du Renouveau, Il est Vivant, n° 125, juin 1996.


Source : CHARISMATA

avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Ven 9 Nov 2018 - 15:22

avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Claire le Ven 9 Nov 2018 - 16:38

Ne pas hésiter à se rendre sur le site du Père VERLINDE où l'on trouve tout ce qui concerne les sciences occultes :

https://final-age.net/
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Lun 12 Nov 2018 - 18:33



Les "secrets merveilleux" de l’Abbé Julio

Vu le nombre important de chrétiens qui, en pleine bonne foi, utilisent les livres de magie de l’Abbé Julio comme s’il s’agissait de recueils de prières, nous avons cru bon de dévoiler l’horizon de pensée de ce curé de campagne devenu une référence dans le monde occulte. La citation proposée reprend des thèses classiques du spiritisme auquel adhère notre auteur : Jésus serait le plus grand des médiums, qui communique avec Dieu (qu’il nomme « son Père ») par le truchement de l’Esprit (Saint). L’Église a hélas perdu la clé d’interprétation des évangiles et dans son ignorance, elle condamne massivement le spiritisme au lieu d’opérer un juste discernement, que notre Abbé, bien plus éclairé que l’Église, s’empresse de faire à sa place. Il distingue trois types de spiritisme.

Le premier est « faux, impur » et condamnable : il s’agit de « l’invocation des Esprits mauvais » qui « existent bel et bien » et que « tout prêtre et tout chrétien a le devoir de combattre sans trêve ».

Le second type de spiritisme est plus redoutable encore car il paraît inoffensif alors qu’il est extrêmement dangereux. Il s’agit de l’évocation « des Esprits, ni mauvais, ni bons, mais qui entourent la terre de leur cercle serré et ne cherchent que les terrestres communications, soit pour y venir à demeure et voler les forces vitales et spirituelles de ceux qu’ils imprègnent, soit que n’étant pas encore complètement désincarnés, ils voudraient se rattacher à la terre à nos dépens ». Il s’agirait donc d’âmes errantes attachées à la vie terrestre et essayant d’y rester en puisant dans les énergies vitales des curieux fréquentant « le spiritisme des salons ». L’Abbé dénonce les conséquences désastreuses de ces pratiques : « maladies nerveuses, déséquilibre, folie ».

Mais il y aurait un troisième type de spiritisme, à vrai dire le seul digne de ce nom, le spiritisme « vrai et pur », le spiritisme « scientifique » qui conduit ceux qui le pratiquent « jusqu’au seuil du mystère. Sûrement, la clé du sanctuaire leur sera confiée ». Les esprits qu’ils invoquent seraient selon notre auteur, les membres de « l’Eglise triomphante, les Fils de Dieu qui ont cherché la lumière ici-bas dans la simplicité de leur âme, et la trouvent dans l’Au-Delà dans une ascension perpétuelle vers l’Absolu ». Tels seraient donc les esprits supérieurs que l’Abbé invoque et qui répondent à ses appels grâce aux services de « la haute médiumnité de personnes privilégiées ».

Notons que ces « vrais guides ne se communiquent qu’à ceux qui sont dignes, par la préparation nécessaire, par leurs efforts héroïques vers la vertu, d’entrer en rapport avec eux ». Nous retrouvons grosso modo les distinctions proposées par Rozier et bien d’autres occultistes, entre la magie « ordinaire », faisant appel aux entités astrales auxquelles le magicien commande, et la « haute magie », qui traiterait avec des esprits supérieurs, auxquels le mage obéit. Il va sans dire que la haute magie ne pratique que la magie blanche et laisse la sorcellerie aux magiciens du niveau astral.

On demeure perplexe devant tant de candeur ! Alors que l’Abbé Julio dénonce les agissements « des esprits ni bons ni mauvais » du second type de spiritisme, « qui prennent tous les masques », il ne semble pas soupçonner que les esprits soi-disant supérieurs auxquels il se confie, sont tout aussi maléfiques que les précédents. Ils ont tout simplement su s’adapter à leur interlocuteur potentiel. Satan sait bien qu’on ne prend pas des mouches avec du vinaigre ; aussi prend-il soit de se déguiser en Ange de lumière (cf. 2 Co 11, 1) pour attirer ceux qui cherchent à justifier leur recherche de pouvoir, en argumentant qu’ils ne « font que du bien » (magie « blanche »). Mais tout au long de l’histoire de l’Église, les Pères et le Magistère ont toujours condamné toutes les formes de magie, quelle que soit leur couleur. La fin d’une action, aussi bonne soit-elle, ne justifie jamais le recours à des moyens illicites, comme par exemple l’invocation des esprits déchus du monde occulte.

Source : https://final-age.net/

Aussi : Qui est l'abbé Julio ? - CHARISMATA charismata.free.fr/?p=1421
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Ven 16 Nov 2018 - 16:41

Témoignage : ne jouez pas avec les esprits !




CHARISMATA
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Ven 7 Déc 2018 - 17:08


Les horoscopes, une passerelle vers l’occulte ?

Lire son horoscope peut sembler être un divertissement, mais il se cache quelque chose de beaucoup plus sinistre derrière cette habitude.

Consulter son horoscope peut paraître anodin et lire ce que les « étoiles » vous disent de votre journée très amusant. En ouvrant votre journal, vous retrouvez cette rubrique en dessous de la météo ou des mots croisés. Mais on le trouve également sur le web ou présenté comme un service sur nombreux sites d’actualité. L’Église, cependant, ne croit pas que l’astrologie soit un simple divertissement. Elle est fermement convaincue que quelque chose de beaucoup plus sinistre se cache derrière cette pratique, pouvant ouvrir les portes au mal dans la vie d’une personne.


Dieu seul connaît l’avenir

L’astrologie est une pratique ancienne qui trouve ses racines dans diverses religions païennes, avant Jésus-Christ. Elle a comme objectif principal de prédire l’avenir en fonction du mouvement des corps célestes. Cela place l’astrologie dans la catégorie de la « divination ». Quand une personne lit comment se déroulera sa journée, elle a cette volonté sous-jacente de posséder une sorte de « pouvoir » sur le temps. C’est alors que la lecture des horoscopes entre dans le plan du malin.

Dieu seul connaît l’avenir, contrairement à Satan et à ses adeptes. Cependant, comme ce sont des esprits dotés d’une grande intelligence, ils peuvent observer ce qui se passe sur la Terre et offrir ainsi aux individus une prédiction de ce qui peut arriver. C’est ce qui ressort le plus de la chiromancie (lecture des lignes de la main) ou des « médiums » qui recherchent activement l’aide d’un esprit mauvais pour prédire ce qui se passera dans la vie d’une personne.


Suite du texte : Les horoscopes, une passerelle vers l’occulte ?



Philip Kosloski
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Lun 10 Déc 2018 - 15:45


Le pape François parle de la voyance

Les prophètes et les sages, en particulier, insistent sur cela, touchant un point névralgique du chemin de foi du croyant. Parce que la foi consiste à avoir confiance en Dieu – qui a la foi, a confiance en Dieu – mais vient le moment où, en se confrontant aux difficultés de la vie, l’homme expérimente la fragilité de cette confiance et sent le besoin de certitudes différentes, de sécurités tangibles, concrètes. Je m’en remets à Dieu, mais la situation est un peu difficile et j’ai besoin d’une certitude un peu plus concrète. Et là est le danger ! Et alors, nous sommes tentés de chercher des consolations même éphémères, qui semblent remplir le vide de la solitude et adoucir la difficulté à croire. Et nous pensons pouvoir les trouver dans la sécurité que peut donner l’argent, dans les alliances avec les puissants, dans la mondanité, dans les fausses idéologies. Parfois, nous les cherchons dans un dieu qui puisse se plier à nos demandes et intervenir de façon magique pour changer la réalité et la rendre telle que nous la voulons ; une idole, justement, qui en tant que telle ne peut rien faire, impuissante et mensongère. Mais nous aimons les idoles, nous les aimons beaucoup !

Une fois, à Buenos Aires, je devais aller d’une église à l’autre, mille mètres, plus ou moins. Et je l’ai fait à pied. Et il y a un parc à mi-chemin et dans le parc, il y avait des petites tables, mais beaucoup, beaucoup, où étaient assis les voyants. C’était rempli de monde qui faisait la queue. Tu lui tendais la main et il commençait mais le discours était toujours le même : il y a une femme dans ta vie, il y a une ombre qui vient, mais tout ira bien… Et puis, tu payais. Et cela te donne une sécurité ? C’est la sécurité – permettez-moi ce mot – d’une stupidité.

Aller voir un voyant ou une voyante qui lit les cartes : cela, c’est une idole ! C’est l’idole et quand nous y sommes très attachés, nous achetons de fausses espérances. Tandis qu’à cette espérance de la gratuité, que Jésus-Christ nous a apportée en donnant gratuitement sa vie pour nous, à celle-là parfois nous ne faisons pas tellement confiance. (10/1/17)




Source :
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Mar 8 Jan 2019 - 17:32


Le Reiki ?

Si vous avez déjà entendu parler du reiki, je vous conseille cet article récent de Bertran Chaudet que je viens de transformer en e-book.

Vous pouvez le lire ici, et le télécharger en cliquant sur les liens en début d’article.

Bonne et sainte année à tous ! Et surtout, soignez-vous bien, car le froid arrive !




Père Dominique Auzenet, prêtre catholique du diocèse du Mans
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Gilles le Ven 11 Jan 2019 - 18:52


Quelles sont les pratiques actuelles qui peuvent être des « portes d’entrée » à une emprise maléfique ?

Il y en a de multiples ! Signalons les suivantes : « actives », il s’agit de la personne elle-même ; « passives », il s’agit d’une personne de son entourage.

Note : cet article écrit en 2010 ayant suscité récemment de nombreuses incompréhensions, nous avons demandé sa réécriture et publierons une nouvelle version prochainement




Comment mettre le diable KO ?


Les conseils du père Amorth, exorciste du Vatican

Dans son testament spirituel, le célèbre exorciste du diocèse de Rome nous dit comment mettre Satan hors d’état de nuire : en accourant vers "Dieu, plus beau que le diable".

Trop de chrétiens ne croient plus au diable, tel ce cardinal qui glaça un jour le père Gabriele Amorth, le célèbre exorciste et expert en mariologie, en lui disant : « Rien que de la superstition ! » D’autres voient le diable partout, jusqu’à lui porter un intérêt malsain. Le père Amorth rétablit la juste perspective dans ce « testament spirituel » au soir de sa vie (il a 90 ans). La vérité, c’est que Dieu est infiniment « plus beau que le diable » et beaucoup plus attrayant, confie-t-il dans ce livre d’entretien avec son confrère Angelo De Simone. Dommage que trop de catholiques rendent ce Dieu Amour rebutant… ce qui fait bien entendu le jeu du diable.

Nous sommes enfants de Dieu : voilà la bonne nouvelle dont tout chrétien devrait rayonner. Comment évangéliser sans irradier l’Amour de Dieu ? Comment transmettre un tel feu sans être non simplement « religieux » (tout le monde, même l’athée le plus endurci, l’est d’une façon ou d’une autre !) mais blotti contre le cœur de Jésus ?

Se mettre sous la protection de Marie

Certes, le diable existe et « possède » certaines personnes, au demeurant peu nombreuses. Le père Amorth aura passé une grande partie de sa vie à les en délivrer. Il est aussi bien placé pour débusquer « les empreintes et les œuvres dévastatrices du diable » dans notre société. Pourtant, cet « expert » de Lucifer se garde d’en faire une obsession, et donne ce conseil de vie face aux inévitables tentations et chutes qui jalonnent la vie d’un chrétien : « S’il existe un moyen de détacher le diable de nous, c’est celui qui consiste à se laisser attirer par la bonté et la beauté qui émanent du bien et de notre Dieu-et-Père ». Se mettre à l’école et sous la protection de Marie est la voie royale que lui-même a adoptée.

Rien d’irénique chez ce disciple du Padre Pio : il ne minimise en rien le mal, le péché, l’Enfer. Mais il sait comme la « petite » Thérèse que nous serons jugés sur l’amour. Or, depuis la chute d’Adam et Eve, « la raison profonde qui empêche la communion avec Dieu est, encore et toujours, la peur de Dieu ; peur qui empêche de se sentir aimé comme un enfant ». Tel est le mensonge mortel de l’ange des ténèbres : « Dieu ne t’aime pas ». C’est là « le pire des maux » et la source de tous les autres : « Ne pas avoir connu le Père ». Sans l’Amour du Père, « la loi n’est qu’un pesant fardeau ».

Se remettre totalement à l’Amour du Père

Tout au long de sa vie, jusqu’au sommet du Golgotha, le Christ nous montre comment résister à Satan et être vainqueur du mal : en se remettant totalement au Père, en s’abonnant à son amour. Cela ne va pas sans participation de notre part, sans une mobilisation de chaque jour, tout au long de notre vie pour « transformer notre état de serviteur en gratifiante identité de fils ». Dans cet itinéraire, le diable porte pierre : « (…) sa présence et son action dans le monde nous maintiennent en alerte afin que nous préparions au combat ». Le Fils veut en effet nous associer à sa lutte victorieuse contre Satan et ses œuvres pour être vainqueurs avec Lui entre les mains du Père.

Ce combat, le chrétien est donc appelé à le mener en autre Christ, non pas en rendant coup pour coup aux malfaisants, mais en témoin pacifique de la vérité : « Notre combat n’est pas dirigé contre des créatures de chair et de sang mais contre les esprits du mal qui habitent ce monde de ténèbres ». N’allons pas nous en prendre à des personnes qui « n’ont pas eu la chance de connaître le Père », mais, obéissons au Christ et suivons les directives que saint Paul donnait aux chrétiens de Rome : soyons vainqueurs du mal par le bien car « la vengeance engendre la vengeance, elle ne rompt pas la chaîne du mal : elle la perpétue et l’aggrave ».


Humilité, foi et prière

 
En définitive, le piège diabolique le plus redoutable, c’est la tiédeur, l’indifférence, l’engourdissement spirituel qui nous plonge insensiblement dans les ténèbres. Comment y échapper ainsi qu’à la cohorte des tentations sataniques ? Les remèdes sont connus depuis deux mille ans : « (…) humilité, foi, prière (le rosaire), fréquence des sacrements (messe, sacrement de réconciliation), vie chrétienne conforme à l’Evangile, œuvres de charité et pardon accordé aux ennemis ». Toujours à l’école et sous la protection de Marie.

Dieu plus beau que le diable, testament spirituel, Père Gabriele Amorth, Éditions Bénédictines, 160 pages, 15 euros



avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Claire le Sam 12 Jan 2019 - 17:25

Gilles a écrit:

Le Reiki ?

Si vous avez déjà entendu parler du reiki, je vous conseille cet article récent de Bertran Chaudet que je viens de transformer en e-book.

Vous pouvez le lire ici, et le télécharger en cliquant sur les liens en début d’article.

Bonne et sainte année à tous ! Et surtout, soignez-vous bien, car le froid arrive !




Père Dominique Auzenet, prêtre catholique du diocèse du Mans

MERCI pour cet article que je vais pouvoir transmettre à une soeur d'un groupe de prière, qui ne savait pas que c'était mauvais.
On en parlait pas plus tard qu'hier, les gens ne savent pas....

"Mon peuple périt, faute de connaissance" 

Osée 4:6


Contenu sponsorisé

Re: Danger ! Voici les "portes" par lesquelles les démons peuvent entrer...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Jan 2019 - 20:58