L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


"Le 13e jour" film sorti Mercredi 13 Janvier sur les écrans à PARIS

Partagez
avatar
Claire
Admin

Messages : 8034
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

"Le 13e jour" film sorti Mercredi 13 Janvier sur les écrans à PARIS

Message par Claire le Jeu 14 Jan 2016 - 9:30

Bande Annonce
 
extrait "Apparition surnaturelle"
 
extrait "J'ai entendu une toute petite voix"
 
 
 
Aux frontières du film et du documentaire, Le 13e Jour sort ce mercredi sur les écrans – ou plutôt sur un unique écran à Paris. Son sujet – Fatima – et son point de vue, ouvertement catholique, ne favorisent pas la reconnaissance médiatique ni la distribution en salles. D’autant que ses réalisateurs ont délibérément choisi le dépouillement, la retenue, l’intimisme même pour un sujet qui pouvait se prêter au spectaculaire, voire au kitsch. C’est un premier bon point.
 
Les réalisateurs anglais, Ian et Dominic Higgins, se sont tôt spécialisés dans le cinéma expérimental et digital ; Le 13e jour est leur premier long-métrage, paru en 2009 en langue anglaise, obtenant aussitôt d’excellentes critiques de la part des milieux catholiques anglophones. Qu’il ait fallu attendre près de sept ans la sortie française du film est révélateur de la difficulté de passer la barrière laïciste qui se dresse dans le monde cinématographique français. Il aura fallu la ténacité de la maison de production SAJE, proche de la Communauté de l’Emmanuel, pour que l’aventure puisse avoir lieu. Elle s’était déjà distinguée en faisant entrer Cristeros dans les cinémas français ; on lui doit aussi la sortie française de Padre Pio de Carlo Carlei, saluée en son temps par reinformation.tv.
 
 
Intimisme et cinéma d’art au service du message de Fatima
 
Ian et Dominic Higgins ont choisi de conter l’histoire de Fatima, cruciale pour notre temps, en lui donnant une saveur surannée par l’image mais très actuelle et précise dans la présentation des voyants, Lucie, Jacinthe et François, et du message qui leur a été confié. On peut y voir un film d’art et d’essai : images en noir et blanc, éclairage qui fait penser aux allures visuelles du cinéma muet, peu de dialogues. Le rythme lent force à la réflexion. On est aux antipodes du reportage, même si l’imagerie renvoie clairement aux photos d’époque.
Et pourtant, l’objectif de restituer, autant que faire se peut, la vérité des événements est bien atteinte. Les Higgins ont choisi de tourner sur place, au Portugal ; ils ont choisi des acteurs peu connus, mais professionnels, pour les rôles d’adultes, tandis que les noms des enfants ne sont même pas mis en avant.
 
Au départ, les frères Higgins avaient reçu une commande pour un court-métrage sur le Miracle du Soleil : creusant un sujet qu’ils connaissaient peu malgré leur éducation catholique, ils ont compris que c’était l’ensemble de l’histoire de Fatima qu’il fallait porter à l’écran et en ont convaincu leur « investisseurs », Leo Hughes, grand dévot de Notre Dame. « Fatima représente tellement plus qu’un événement monumental », expliquaient-ils lors d’un entretien avec Ignatius Press lors de la sortie du film.
 
 
“Le 13e jour”, un film remarquable de sobriété
 
 
Ils ont choisi de concentrer leur film sur les six mois qu’ont duré les apparitions mariales de Fatima, les 13 de chaque mois de mai à octobre, culminant dans l’esprit du public avec le Miracle du Soleil que 70.000 témoins ont vécu mais chez les petits voyants avec le message et les secrets confiés par la Mère de Dieu qui donnait maternellement son « plan de paix » au monde. Un plan fait de prière et de pénitence associé à la dénonciation des erreurs « de la Russie » où de fait, en 1917, la révolution bolchevique prenait le pouvoir. Les apparitions préalables de l’ange du Portugal qui ont magnifiquement préparé les enfants à la venue de la Sainte Vierge ne sont pas évoquées.
 
Le contexte de l’époque était celui d’une guerre mondiale d’une barbarie inédite. Mais la menace qui pesait sur le monde était bien plus grave et n’a pas fini de produire ses effets…
 
La force du 13e Jour est de suivre les enfants dans leur ouverture à la grâce et à la responsabilité de porter ce message. Ici l’intimisme est un atout : en braquant leur caméras sur trois enfants dont la vie a été bouleversée, les réalisateurs révèlent par leur art les doutes et le courage, les souffrances et les affres liées à une « popularité » dont Lucie et ses cousins se seraient bien passés, d’autant que leurs visions leur avaient valu les moqueries de beaucoup et, pour Lucie, la défiance de sa mère et du curé du village. Sans compter la ruine qui menaçaient leurs familles du fait de l’afflux de curieux qui piétinaient leurs terres et mettaient en péril leur subsistance.
 
 
La sortie du “13e jour” à Paris : un film à ne pas manquer
 
Le film permet ainsi de vivre quasiment en direct cette croix psychologique que les voyants ont acceptée avec courage, préférant la fidélité à leur mission aux attraits d’une vie ordinaire rude mais douce, ponctuée des chants et des danses qui étaient leur quotidien, « avant ».
 
Il évoque également avec beaucoup de détails la persécution dont Lucie, Jacinthe et François ont été l’objet de la part des autorités portugaises, alors sous la coupe de la franc-maçonnerie : ils ont cru qu’ils seraient jetés dans un chaudron d’huile bouillante et refusé pour autant de nier la réalité de leurs visions ou de révéler les secrets que la Vierge leur avait confiés.
 
L’héroïsme ordinaire et extraordinaire qu’ils ont su déployer par fidélité aux apparitions est au cœur de ce film, meilleure preuve de leur sincérité et de l’authenticité du message. Celui-ci en est l’autre protagoniste : c’est pourquoi les paroles de Notre Dame et ses demandes y prennent bien plus de place que le fameux Miracle – très bien mis en scène au demeurant.
 
 
Anne Dolhein
 
http://reinformation.tv/13e-jour-film-fatima-sortie-paris-dolhein-49413-2/
 
 
• Séances : du 13 au 19 janvier au Lucernaire à Paris, 53 rue Notre-Dame des Champs, puis du 20 au 26 au Publicis, 129 avenue des Champs-Elysées.
avatar
Claire
Admin

Messages : 8034
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: "Le 13e jour" film sorti Mercredi 13 Janvier sur les écrans à PARIS

Message par Claire le Jeu 14 Jan 2016 - 10:05

Communiqué de la paroisse Saint Nicolas des Champs à PARIS 3e :

http://www.asaintnicolas.com/spip.php?article550

Saje Distribution sort, à partir du 13 janvier 2016, un nouveau film : Le 13e Jour.


Ce long-métrage inédit met en scène les évènements autour des apparitions de Fatima entre le 13 mai et le 13 octobre 1917, en se plaçant du point-de-vue des trois enfants : Lucie, Jacinthe et François.
C’est un film sobre et exigeant, qui nous invite à la conversion : « une expérience cinématographique et spirituelle » (Ilestvivant).
Le film sera projeté au cinéma Lucernaire de Paris (53 rue Notre-Dame-des-Champs dans le 6ème arrondissement) à partir du 13 janvier 2016 : deux séances par jour à 14h et 20h30.

ATTENTION :

du 20 au 26 janvier, les projections du 13e Jour auront lieu au cinéma Le Publicis (129 avenue des Champs-Elysées).

Vous pourrez trouver les informations pratiques et réserver votre séance sur Allociné en cliquant ici
avatar
Claire
Admin

Messages : 8034
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: "Le 13e jour" film sorti Mercredi 13 Janvier sur les écrans à PARIS

Message par Claire le Mer 3 Fév 2016 - 0:36

Voici un mot de la production 


Chers Amis,

Depuis le 13 janvier, un nouveau film de Saje Distribution est à l'affiche à Paris et à Lourdes : Le 13e Jour.
Vous pouvez découvrir la bande-annonce et deux extraits en cliquant ici

Ce long-métrage inédit met en scène les apparitions de Fatima entre le 13 mai et le 13 octobre 1917, en se plaçant du point-de-vue des trois enfants : Lucie, Jacinthe et François.
C'est un film sobre et exigeant, qui nous invite à la conversion (« une expérience cinématographique et spirituelle » selon Ilestvivant). Mais il sera difficile de le faire programmer sur une semaine complète par les salles de cinéma comme nous le faisons actuellement à Paris.

Nous avons du coup prévu pour ce film un mode de distribution complètement alternatif : le Cinéma à la demande. Le film pourra être diffusé en salle à chaque fois qu'un groupe constitué (paroisse, ciné-club, aumônerie, association, communauté etc.) manifestera le souhait d'organiser une séance spéciale autour du film (éventuellement suivie d'un débat, pour lequel nous pouvons fournir un dossier pédagogique). Si la salle de cinéma pressent que ce soir-là, sa salle sera pleine, elle n'a aucune raison de fermer ses portes, au contraire. Pour le groupe qui organise la séance spéciale, cela ne coûte rien. Chaque spectateur payant sa place le jour J au cinéma, comme pour n'importe quel film.
 
D'ores et déjà des projections sont prévues à St-Cloud, Solliès-Pont, Conflans-Sainte-Honorine, Lorient, Avignon, Lille, Nancy, Bressuire, Rennesetc.
Si la perspective d'organiser une projection vous intéresse, contactez-nous par mail à contact@sajeprod.com, pour que nous voyions avec vous comment réserver la salle de cinéma en fonction de la date souhaitée. 

En attendant, voilà quelques retours presse à propos du film :

« C'est le récit de cet événement mondialement connu, mis en scène à la fois dans sa dimension factuelle (une reconstitution réaliste en noir et blanc) et dans son mystère surnaturel (des passages en couleurs et des effets lumineux) » (Le Figaro)

"Indiscutablement, Ian et Dominic Higgins, réalisent avec Le 13ème jour bien plus qu'une simple mise en images des faits. Ils les transcendent pour atteindre l'âme du spectateur et signent ainsi une œuvre d'art authentiquement chrétienne !" (Bruno de Seguins Pazzis, dans Liberté Politique)

« Le film inaugure en beauté le centenaire de Fatima (qui commence dès cette année puisqu'avant la Vierge, il y eut l'apparition de l'ange, en 1916 » (La Nef)

« L'évocation du grand miracle du soleil, point d'orgue du film, est une remarquable tentative de rendre la puissance céleste en langage visuel. » (Famille Chrétienne)

« Ce film magnifique et bouleversant est une belle invitation à la méditation. » (France Catholique)

Hubert de Torcy invité sur Radio Notre Dame le 13 janvier pour l'émission « Le grand témoin » avec Louis Daufresne en podcast ici (Radio Notre Dame)
 
Nous sommes à votre disposition pour plus d'informations si nécessaire.

Merci pour votre fidélité !

​L'équipe de Saje Distribution

Bastiano18
http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2016/02/02/33312077.html

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 4:30