L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde

Partagez
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde

Message par Claire le Jeu 14 Jan 2016 - 14:16

Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde





Portes Ouvertes vient de rendre public son rapport 2016 (portant sur l’année 2015) intitulé Index mondial de persécution des chrétiens. Globalement la persécution a doublé et sa source principale est l’islamisme. En voici la présentation.

Les faits de violence contre les chrétiens ont doublé et l’extrémisme islamique, 1ère source de persécution, s’enracine chaque année. L’année qui vient de s’écouler est l’année des débordements.
1. En haut du classement – En tête de l’index, on trouve pour la 14e année consécutive la Corée du Nord, suivie respectivement de l’Irak et de l’Érythrée. En 2015, trois pays ont fait une poussée de fièvre antichrétienne : l’Érythrée, le Pakistan et la Libye. Le Pakistan figure en 6ème place, son plus haut rang jamais atteint.
2. Une progression constante de la persécution – La violence meurtrière et exterminatrice contre les chrétiens et leurs églises a augmenté avec l’enregistrement de 7 100 cas de chrétiens tués en 2015 pour des raisons liées à leur foi, soit une augmentation de 63 % par rapport à l’année dernière où on en comptait 4 344. Plus de 2 406 églises ont été ciblées par des procédures de fermeture arbitraire, des attaques et des destructions en 2015, soit plus du double par rapport à 2014 (1062).
3. Inde : violence en toute impunité contre les chrétiens – En Inde, l’arrivée au pouvoir des nationalistes hindous a exacerbé les tensions contre les chrétiens. Les exactions contre la minorité chrétienne ont augmenté, et ce, en toute impunité. Rajeshwar Singh, dirigeant influent proche du pouvoir, a annoncé un plan politique d’élimination totale des minorités religieuses au profit de l’hindouisme d’ici le 21 décembre 2021.
4. L’extrémisme islamique : encore la première source de persécution – D’année en année, cette tendance ne fait que se renforcer et a des répercussions partout dans le monde. Dans 35 pays sur les 50 que comptent l’index, l’extrémisme islamique est le principal mécanisme de persécution, que ce soit dans des pays du Moyen-Orient, d’Afrique Subsaharienne ou d’Asie (Centrale et du Sud-Est).


Pour découvrir le rapport Index mondial de persécution des chrétiens 2016, c’est ici ! On peut commander le rapport imprimé  !
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde

Message par Claire le Jeu 14 Jan 2016 - 14:44

Allemagne : réfugiés chrétiens persécutés par des réfugiés musulmans…




Il n’y a pas que les jeunes filles allemandes qui ont à subir les assauts de “réfugiés” musulmans. Les réfugiés chrétiens y sont aussi les victimes des réfugiés musulmans comme le dénonce l’higoumène Daniel supérieur du monastère orthodoxe Saint-Georges (patriarcat de Moscou) de Götschendorf (Brandebourg), dans une lettre qu’il a adressée au directeur de la chancellerie fédérale et ministre fédéral Peter Altmaier.

Le supérieur du monastère Saint-Georges (situé à 100 km de Berlin) et membre du Conseil de l’intégration auprès du Chancelier fédéral d’Allemagne, l’higoumène Daniel (Irbits), a adressé une lettre au ministre fédéral pour les attributions spéciales et directeur de la chancellerie fédérale d’Allemagne, Peter Altmaier, dans laquelle il a exprimé sa préoccupation au sujet de la situation des réfugiés chrétiens en Allemagne, qui sont exposés à des persécutions de la part des musulmans dans les camps pour migrants.
Dans certains cas, la situation est sérieuse à ce point, que les chrétiens veulent revenir chez eux.

Le père Daniel a écrit : « Avec grande préoccupation et honte, nous avons appris, ces derniers jours, que les migrants chrétiens de Syrie, Érythrée et d’autres pays sont exposés, dans les camps pour réfugiés, à des outrages, des persécutions et des harcèlements violents de la part de leurs voisins musulmans. Cela concerne aussi la minorité religieuse des yazidis. Les cas ne sont pas rares, lorsque le harcèlement va jusqu’aux blessures et menaces de mort. Ce sont les ex musulmans convertis au christianisme, qui sont particulièrement exposés.

Conformément à la tradition islamique, ceux-ci doivent être châtiés pour avoir apostasié l’islam. Ils sont exposés à une violente pression et craignent pour leur vie, car pour les musulmans radicaux, les “apostats” perdent tout droit à la vie. Pour beaucoup d’entre eux, la possibilité de demeurer la nuit dans les camps pour réfugiés est donc exclue, et ils sont contraints pour cette raison de dormir, par exemple, dans l’église évangélique-luthérienne de la Sainte-Trinité située à la Südendstrasse, dans le quartier de Berlin-Steglitz.

Un certain nombre de chrétiens arrivants du Moyen Orient éprouvent des pressions si fortes qu’ils veulent rentrer chez eux, parce que leur situation là-bas leur semble un moindre mal, comparée aux conditions dans les sites allemands de réfugiés. Nous considérons cela incompatible avec les buts de la culture allemande et de la politique d’offre d’asile, et il est honteux que de telles conditions prévalent dans l’octroi d’un abri en Allemagne.

Les chrétiens recherchent une protection en Allemagne et ce faisant, en partie pour les raisons susmentionnées, ils se sentent ici moins en sûreté que dans les pays d’où ils sont issus. Cela va à l’encontre de la politique allemande à l’égard des réfugiés, laquelle dans une mesure importante comporte des buts nobles et désintéressés. Il ne peut et il ne doit y avoir aucun “rabais” sur le droit en vigueur ici.
Qui plus est, l’Allemagne offre aux gens de confession musulmane la liberté religieuse dans les camps pour réfugiés et, il leur est permis notamment de construire des mosquées improvisées là où ils sont réinstallés. En outre, il est inacceptable, de notre point de vue, que les forces de police n’interviennent que rarement, voire jamais, dans la résolution des conflits religieux.
Quelles que soient les causes que l’on invoque pour cela, c’est précisément là que les droits fondamentaux dans notre pays ont besoin d’une protection particulière. Il n’y a pas d’alternatives à cela. Aussi, nous vous demandons d’exercer la pression nécessaire pour que soit assurée l’observance de la législation allemande dans les centres pour demandeurs d’asile et, jusqu’à ce que cela soit possible à mettre complètement en place, d’accepter les propositions du clergé des différentes confessions chrétiennes d’Allemagne, et de garantir que les chrétiens soient logés séparément des musulmans.
Notre société ne doit pas permettre que des gens qui, en Allemagne, cherchent à être protégés de la guerre et de la terreur, trouvent en réalité, ici, le contraire de ce qui leur était promis par les politiciens allemands. Nous vous en prions, faites le nécessaire pour que la disposition des Allemands à recevoir des réfugiés s’étende aussi aux chrétiens et aux yazidis, sans quoi, dans le cas contraire, la belle parole de “culture d’accueil des réfugiés” peut s’avérer simplement une farce »
.

Comme l’a raconté l’higoumène Daniel au site russe Pravmir, il aide lui-même, actuellement, une famille de réfugiés de Damas. Le chef de famille est un Arabe qui a étudié en Russie, son épouse est russe, et ils ont une petite fille. « Ils sont arrivés, il y a environ deux mois en Allemagne. Ils sont chrétiens. On les a transférés de camp en camp, on ne leur donne pas d’argent pour la nourriture, ils sont à trente dans une chambre. Dans le camp où ils sont maintenant, il n’y a que deux familles chrétiennes de Syrie. Aussi, on peut s’imaginer les pressions qui sont exercées sur eux pour des motifs religieux. Il y a beaucoup de camps semblables, et de telles familles ne sont pas rares. Aussi, nous sommes simplement appelés à aider, comme nous le pouvons, de telles familles » a souligné l’higoumène Daniel.



Source : Orthodoxie, 12 janvier
avatar
marie-rose

Messages : 734
Date d'inscription : 28/02/2014

Re: Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde

Message par marie-rose le Ven 15 Jan 2016 - 9:54

Il faut beaucoup prier,que peut on faire d'autre? C'est triste :prionsamis:
avatar
AZUR

Messages : 1027
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde

Message par AZUR le Ven 15 Jan 2016 - 10:13

C'est lamentable ! : prendspitie
Pour le reste, une bonne partie de l'Occident a oublié ses racines chrétiennes! Et c'est là oú le bât blesse!
Si notre foi était solide comme celle des Chrétiens d'Orient, il n'y aurait aucun souci!
Ça me fait penser au passage de l'AT d'hier! Cf. Explication de ce texte par notre pape François dans son homélie .

avatar
Invité
Invité

Re: Portes Ouvertes : la persécution des chrétiens en hausse dans le monde

Message par Invité le Ven 15 Jan 2016 - 11:53



Carte de l'Index 2016 des chrétiens persécutés dans le monde © Portes Ouvertes


Le bilan annuel que fait l’ONG protestante Portes Ouvertes du niveau de persécution des chrétiens est particulièrement amer cette année. Michel Varton détaille : sur les 40 pays où la situation est la plus grave, 36 connaissent une augmentation des persécutions, sept une stagnation et sept une diminution. Il parle d’une « année de débordement des persécutions ». Débordement du djihadisme, qui touche à présent des zones où il était inexistant, comme la République démocratique du Congo ou le Kenya. Débordement des migrations et débordement des restrictions à la liberté, adoptés comme des contre-mesures à cet islam.


Question de méthodologie 

L’index des persécutions propose un « top 50 » des pays où il est le plus difficile de vivre la foi chrétienne. Pour ce faire, Portes Ouvertes se fonde sur les persécutions constatées, des plus violentes aux plus insidieuses : de l’exécution des chrétiens à des manœuvres plus subtiles comme le refus de leur verser des allocations (en Inde par exemple). Cette méthode permet d’alerter sur de nouveaux foyers de persécutions peu connus comme l’Érythrée en Afrique.
Il ne s’agit pas en revanche d’un document qui permet d’analyser le niveau de tolérance d’un état à l’égard d’une religion. Le fait que l’Iran, par exemple, soit classé à la 9e place, devant l’Arabie saoudite (14e place), se justifie par la répression des convertis dans ce premier pays. En Arabie saoudite, où il n’existe pas d’églises, contrairement à l’Iran, et où le gouvernement fait preuve d’une intolérance religieuse comparable à celle de l’État islamique pour ses propres citoyens, le problème des convertis ne se pose pas : ils sont tellement cachés qu’ils passent « sous les radars ».


Inquiétude en Inde

Présente dans 60 pays, Portes Ouvertes s’appuie sur un réseau dense qui lui permet de mettre le doigt sur des pays où des persécutions graves sont peu relevées par les médias. C’est le cas en Inde, par exemple, où des membres du parti hindouiste au pouvoir rêvent ouvertement d’un pays « débarrassé des chrétiens et des musulmans en 2020 ». John Dayal, secrétaire général du Conseil des chrétiens en Inde, était l’invité de Portes Ouvertes lors de la présentation de son index 2016. Il assure : « Je ne crois pas une minute que cela puisse arriver. Ce qui m’inquiète, c’est que des leaders nationalistes proches du pouvoir puissent le dire impunément et que leurs paroles soient relayées par les médias ». Il s’étonne d’un tel niveau d’intolérance dans une Inde qui se targue d’être « la plus grande démocratie du monde ». Il en appelle donc à l’opinion internationale qui a les moyens de faire changer d’attitude de l’Inde à l’égard de ses minorités.


Des populations « modérées » contaminées par l’islam radical

Une nouvelle fois, c’est l’islam radical qui constitue le principal vecteur de persécutions des chrétiens dans le monde. Les cas de l’ lrak, et de la Syrie sont bien connus, mais Michel Varton ajoute des éléments troublants, rarement relayés par les médias. Outre les persécutions des chrétiens dans les zones tenues par l’Etat islamique, on voit une progression de l’islam radical chez des populations supposées être modérées. Des chrétiennes réfugiées à Erbil, notamment, en zone kurde, ont été contraintes de se voiler. L’effet de contagion de l’islam radical sur l’islam modéré, notamment en Afrique, représente une menace sourde, difficile à cerner et extrêmement préoccupante.


« 300 000 chrétiens en Corée du Nord »

Dans le pays qui emporte systématiquement la palme de l’intolérance religieuse, Portes Ouvertes estime qu’il existerait 300 000 chrétiens, vivant leur foi dans la plus grande clandestinité. En raison de la famine et de la répression qui y sévissent, des Coréens du nord tentent le passage très risqué jusqu’à la Chine et rapportent des situations orwelliennes. À l’école, les enfants sont encouragés à chercher « un grand livre noir » dans leur maison et à le rapporter à leur professeur. Si le livre en question est une Bible, la famille est déportée. Certaines familles enterrent leurs Bibles dans le jardin et ne prient que la nuit. Ils attendent que leurs enfants aient 12 ans pour leur apprendre qu’ils sont nés dans une famille chrétienne.


Une nouvelle visibilité de la persécution des chrétiens

Au milieu de ces constats dramatiques, Michel Varton remarque un infléchissement positif des médias. « Lorsqu’il y a 30 ans je parlais de persécutions des chrétiens dans le monde, mes interlocuteurs étaient surpris. À présent, ces persécutions sont en train de devenir visibles. »


ALETEIA

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 1:48