L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Jeu 26 Jan 2017 - 1:35

Rappel du premier message :




« Vous, les jeunes que la société de consommation amène à devenir des êtres compulsifs et dépendants, il vous faut retrouver les véritables valeurs, sinon vous vivrez comme des robots et des esclaves. Vous deviendrez obsédés et dépendants des belles autos, de votre apparence physique et de tout ce qui nourrit en vous les fausses valeurs.

Vous tous, mes enfants qui vous enivrez dans l’alcool, dans les drogues, comment vous sentez-vous quand vous êtes seuls ? Intérieurement, vous ressentez que vous n’êtes pas sur le bon chemin et que vous êtes incapables de vous en sortir par vous-mêmes, car vous êtes dominés par les esprits du mal. Plus encore, si vous avez le cœur fermé à l’égard de ceux qui désirent vous aider, les forces du mal prennent tout et vous entraînent jusqu’à la mort de votre âme et de votre corps.

Beaucoup se disent : « Je n’ai pas voulu faire ce geste. Je ne comprends pas. » Comme vous dites si bien, « je n’ai rien vu ». Prenez conscience, mes enfants, que vous êtes envahis par le mal et que vous avez besoin d’aide. Revenez vers la prière ! Allez chercher l’aide de mes prêtres !

Vous tous qui n’avez jamais entendu parler de mon Fils Jésus-Christ, votre Sauveur, sachez qu’Il veut vous aider, car Il connaît votre désespoir. Il connaît votre solitude ! Il vous a créés, mes enfants ! Aujourd’hui, Il vient visiter la Terre, au travers de Son Cœur d’Accueil, pour accueillir pour vous Sa toute puissance de lumière qui chasse les ténèbres.»

Message de la Vierge Marie reçu par Micheline Boisvert 
Tome 2, avril 2000, pages 95 et 96


Dernière édition par Gilles le Ven 27 Jan 2017 - 20:06, édité 1 fois
avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Claire le Mer 8 Fév 2017 - 0:03

Je pensais avoir répondu à cet article sur l'Islande et ne vois plus mon commentaire :

je saluais les bonnes initiatives de ce pays pour encourager les jeunes.

amen2

Il serait bon de les imiter....
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Mer 8 Fév 2017 - 18:57

8 février 2017


Addict à la pornographie, il retrouve l’espérance en Jésus

Jason Castro révèle dans une vidéo I’m a second, de quelle manière l’addiction à la pornographie a presque détruit son mariage, et comment il a pu retrouver l’espoir en Jésus.

Jason est chanteur. Il a terminé quatrième de la saison 7 de «American Idol». Son interprétation de « Hallelujah » de Jeff Buckley était resté longtemps en tête des ventes sur iTunes. Mais malgré son succès, Jason connut un épisode dépressif au cours duquel la pornographie sera un réconfort. Il deviendra très vite dépendant à la pornographie.

Citation :« En tournée, je regardais des films pornographiques tous les jours et même plusieurs fois par jour… Cette dépendance m’a tiré vers le bas. J’étais toujours déprimé, je ne dormais pas la nuit… J’avais honte, mais j’y revenais toujours. C’est le cycle de la dépendance. Je ne pouvais plus arrêter. »
Alors que Jason et sa petite amie Mandy, qui se préparaient au mariage, n’avaient jamais eu de relations sexuelles, il trompa sa future épouse en couchant avec une femme qu’il ne connaissait quasiment pas.

Suite de l'article en entier et vidéo : Addict à la pornographie, il retrouve l’espérance en Jésus


© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Addict à la pornographie, il retrouve l’espérance en Jésus


avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Mer 15 Fév 2017 - 16:04



« Comprenez que chaque fête de l’Église est un temps de grâces pour vous. Vous avez beaucoup d’occasions de fêter sur la Terre, mais trop de ces fêtes sont vides d’amour et de paix. Elles vous éloignent des vraies valeurs. Mon cœur est triste quand je vous vois vous perdre dans ces lieux, mes enfants.

Vous qui pensez que mes enseignements sont dépassés, réfléchissez. Comment vous sentez-vous quand vous ressortez de ces soirées ? Souvent vous n’êtes pas heureux et vous ressentez une grande tristesse à cause des gestes et des actes que vous avez posés. Ces états d’âme sont pour vous la confirmation que vous n’y êtes pas à votre place. Je vous en supplie, mes enfants, ne vous laissez plus entraîner dans ces lieux de ténèbres. Revenez à la prière ! Revenez vers l’Église et le sacrement du Pardon. »

Message de la Vierge Marie reçu par Micheline Boisvert
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Jeu 16 Fév 2017 - 3:58



Suis-je accro ? Comment savoir ?

Explications d’un médecin pour discerner si on est devenu dépendant à quelque chose ou à quelqu’un...

Clairement, vous savez que vous êtes dépendant quand vous devenez excessivement attaché ou asservi à certains comportements, ou certaines choses ou encore certaines personnes. Comment évaluer ce « excessivement » ? Vous devenez excessif quand vous êtes possédé(e) par un besoin impérieux d’une substance (on appelle cela de l’appétence), d’une relation, ou d’un comportement. Vous présentez alors une absence de contrôle sur vous-même, vous savez que « c’est plus fort que vous » et vous cédez de manière compulsive et fréquente, voire habituelle à ce désir.

La privation de ce désir peut avoir des conséquences psychologiques sur vous. Vous en êtes au point où vous êtes prêt(e) à sacrifier votre famille, votre travail, votre sécurité financière, votre santé… votre équilibre dans le seul but de sauvegarder votre dépendance, qu’elle soit psychologique ou physiologique. Vous vous en rendez compte, ce qui vous culpabilise beaucoup. Le problème, c’est que la culpabilité aggrave l’angoisse. Cette dernière augmente la recherche d’un soulagement, qui se fait … à travers la dépendance : c’est un cercle vicieux.

Le terme addiction devrait être limité au diagnostic médical de dépendance d’une substance ayant pour conséquences des effets physiques et/ou physiologiques. Mais elle est bien plus sournoise. Elle se retrouve aussi dans l’alternance sans fin entre manque et plaisir. C’est vrai chez tout homme, mais à un niveau différent : travail-vacances, déplaisir-récompense, contrariété-satisfaction, stress-détente.

La cessation de la prise de l’objet de votre dépendance, et donc son abstinence, s’accompagnent de ce qu’on appelle un « syndrome de sevrage« . Votre entourage se rend compte que la prise de la substance à laquelle vous êtes dépendant, a des effets délétères sur vous, à la différence d’un aliment ou d’un médicament qui agit pour faire du bien au long court.

Si vous êtes dans ce cas-là, vous avez alors besoin d’être aidé. Il n’y a pas de honte à se faire aider. Tout individu dans sa vie a eu et aura recours à de l’aide. Exposez votre trouble à une personne compétente, et faites-vous encourager -si vous le pouvez- par un ami ou une amie.

Christian Klopefenstein, médecin

Source :


avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Jeu 16 Fév 2017 - 15:58


Une vie insignifiante

En public, la plupart des gens semblent heureux et confiants, mais sous ces apparences, bon nombre se sentent vides. Il est possible de se trouver parmi une grande foule tout en ayant l’impression d’être seul.

Ils sont nombreux à ne voir aucun sens à la vie. Pour contrer cette vacuité, certains s’affairent, d’autres ont recours aux drogues ou à l’alcool et d’autres encore recherchent la fortune, la puissance ou l’amour. Le plaisir pour eux est toujours de courte durée.

La vie semble parfois vide pour une raison : Personne ne peut être satisfait jusqu’à ce qu’il connaisse l’amour inconditionnel et transformateur du Tout‑Puissant. Jésus a d’ailleurs dit : « Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance » (Jn 10.10). Le Seigneur veut que nous goûtions la plénitude, ce qui n’est possible que lorsqu’on entretient une relation avec Lui.

Même les croyants peuvent ressentir ce vide. Cela peut être dû à la désobéissance; un petit détour dans notre vie spirituelle peut nous éloigner de Dieu et nous dérober notre satisfaction. Les chrétiens peuvent aussi obéir à la Parole sans pourtant avoir remis leurs désirs au Seigneur. Par exemple, maints croyants tentent de combler leur vide au moyen de réalisations, de richesses ou de relations. Quand on accorde à ces choses plus d’importance qu’à Dieu, elles se transforment en idoles.

Nous ne pouvons vivre pleinement que lorsque nous accordons la priorité à Dieu. Prions pour sa direction en sondant notre cœur. Confessons‑lui tout péché et demandons‑lui de remplir notre vie comme lui seul le peut.

Source :
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Sam 18 Fév 2017 - 16:28



L'addiction aux réseaux sociaux en images

Saviez-vous que se connecter sur Facebook est le premier geste au réveil pour 48% des 18-34 ans ? Saviez-vous qu'un utilisateur se connecte en moyenne environ 14 fois par jour sur Facebook ? Grâce à cette vidéo, vous comprendrez pourquoi les réseaux sociaux peuvent avoir un effet addictif et pourquoi il faut les utiliser avec modération.



Source :
L'addiction aux réseaux sociaux en images - Famille Chrétienne

avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Mer 9 Mai 2018 - 18:35

avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Mer 9 Mai 2018 - 18:36



L’homme qui croyait avoir réussi sa vie

« J’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois et réjouis-toi » (Luc 12.18/19).

Voilà le discours tenu par cet homme riche ; il est satisfait de sa réussite matérielle suite à une récolte extraordinaire. Il veut traduire cette réussite par quelques projets très alléchants : des loisirs, du repos, des repas riches et arrosés, des plaisirs. Il n’a pas un seul instant pensé aux ouvriers qui ont travaillé dur, toute l’année, dans ses champs, pour leur accorder une participation aux bénéfices ; il n’a pas pensé aux conditions climatiques qui furent favorables pour obtenir un si bon rendement (peut-être que s’il y avait eu des tempêtes, de la grêle, il aurait maudit le ciel), mais là, il n’est pas reconnaissant envers la providence. N’est-ce pas là une attitude assez répandue ? Quand tout va mal on maudit Dieu, quand tout va bien, on l’oublie totalement !

C’est ainsi qu’agit cet homme, il oublie ses ouvriers, il oublie Dieu, il n’a pensé qu’à lui, à son bien-être, à son plaisir.

Il avait atteint le point culminant de la réussite matérielle, il avait assuré ses vieux jours ; il avait, pour garantir son avenir, non seulement le nécessaire, mais également le superflu. Quelle réussite !

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Jésus nous dit qu’au moment même où cet homme raisonnait comme nous venons de le voir, Dieu s’adresse à lui et lui dit : « Insensé ! Cette nuit même tu vas mourir ; et ce que tu as préparé pour qui sera-ce ? » Jésus termine son histoire par cette parole : « Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu » (Luc 12.20/21). La réussite, envisagée uniquement sous l’angle d’un bonheur égoïste, n’est qu’illusion de réussite.

A l’instant où cet homme pensait avoir réussi, où il était arrivé au faîte du succès, voilà que Dieu le traite d’insensé ! Insensé, toi qui t’es imaginé que la réussite matérielle est l’essentiel dans la vie. Insensé, toi qui as oublié un autre paramètre capital pour une vie réussie : le bonheur des autres, et la reconnaissance envers Dieu.

Voilà pourquoi l’Écriture nous recommande ceci : « Partage ton pain avec celui qui a faim… tu seras comme une source dont les eaux ne tarissent jamais » (Ésaïe 58.7/11).

Cet homme nous rappelle que la réussite matérielle n’a de sens que si elle est partagée.

Un conseil pour ce jour :

Si vous avez le bonheur d’avoir un bon job, si matériellement vous êtes à l’aise, rendez grâces à Dieu, et n’oubliez pas les pauvres (Galates 2.10).

Paul Calzada

avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Sam 12 Mai 2018 - 16:11



L'argent est un serviteur et non un maître !

Il vaut mieux être content de ce que l'on a que de se laisser entraîner par ses désirs car cela est aussi inutile que de poursuivre le vent (Ecclésiaste 6 v 9)

L'argent ! Un sujet bien tabou jusque dans nos familles !

Nous passons du temps à gagner notre subsistance, il est tout aussi important d’en passer pour le gérer.

Voici quelques questions au sujet de l’argent. Les réponses que je vais y apporter, vont montrer le lien étroit qui existe entre l’argent et le style de vie que j’ai adopté.

   L'argent me préoccupe, m'inquiète, m'angoisse ?

   J'estime en avoir suffisamment ? Possible de vivre décemment avec moins ?

   Mes envies ? Quand les satisfaire ? hier, tout de suite ou ça peut attendre ?

   Suis-je atteint par la fièvre du toujours plus ?

   Donner aux autres ? Avec bonheur, avec un pincement au cœur, par habitude, ou parce que je m'impose des règles ?

   Quand je pense argent, quels sentiments montent dans mon cœur : peur de manquer, insécurité, confiance, ne pas pouvoir joindre les 2 bouts, joie de donner, reconnaissance pour ce que j’ai?

Pour ma part, je ne veux pas vivre dans la peur de manquer bien qu’à la prochaine rentrée, il y aura les frais de deux étudiants dans la famille.

Certains mois, les factures pleuvent de tout part et m’obligent à reporter certaines dépenses. Notre voiture compte plus de 400 000 kilomètres (au passage, calculez le nombre de vidanges !) et cela ne me pose aucun problème. Il va de soi que je suis tout à fait hors concours par rapport à mes voisins qui changent de voiture quand le cendrier est plein !

Donner fut un apprentissage progressif pour moi. Pas facile, mais à présent j'ai découvert la joie que cela procure.

Aujourd’hui je choisis de :

   vivre dans la reconnaissance, sachant que tout m'est donné

   rester vigilante afin que l'argent reste un serviteur et ne devienne point un maître !

   croire en la promesse de Dieu pour ses enfants: Mon Dieu pourvoira à tous mes besoins.... (Philippiens 4 v19)

avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Mar 19 Juin 2018 - 18:01

19 juin 2018


Porno, drogue, alcool, écrans… « Il n’y a jamais eu autant d’individus si proches d’un danger potentiel »

« Il n’y a jamais eu autant d’individus si proches d’un danger potentiel »… Voilà les propos du politologue Dominique Reynié quand il évoque la consommation de la pornographie par les jeunes.

Et il n’est pas question ici de leçons d’éducation, de morale ou de foi, mais bien d’une alerte lancée par de plus en plus de spécialistes de disciplines variées, suite à différentes enquêtes récemment révélées dans les médias. Les chiffres de la consommation sont accablants et au-delà des chiffres, les conséquences sur le développement des adolescents et des jeunes commencent à émerger.

Michel Reynaud, président du Fonds Actions Addictions, alerte les familles...


« Les parents sous-évaluent les consommations de leurs enfants en matière d’alcool, de tabac, de jeux d’argent et de pornographie. »

Suite du texte en entier : Porno, drogue, alcool, écrans… « Il n’y a jamais eu autant d’individus si proches d’un danger potentiel »



avatar
Claire
Admin

Messages : 9907
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Que dire à un camarade de classe sur le fait que la pornographie ainsi que les…

Message par Claire le Mer 20 Juin 2018 - 11:06

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/dmV3X2ixivg" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Ven 24 Aoû 2018 - 18:07



Comment partager sa foi avec une personne sous addiction ?

Si le bonheur ne s’achète pas, en revanche, sa quête peut vite devenir un gouffre financier. Surtout pour ceux qui sont prêts à tout pour être heureux. Mais aussi un piège qui se referme derrière tous ceux qui ont tout essayé pour atteindre le Nirvana.

“Le vrai bonheur coûte peu ; s’il est cher, il n’est pas d’une bonne espèce.” (Chateaubriand)

Cette recherche insatiable du bonheur provient, selon les experts médicaux, d’un vide ou d’un manque. J’ai souvent entendu cette phrase dans des soirées ou dans de simples discussions entre amis : “J’ai tout pour être heureux et pourtant, je ressens ce grand vide en moi. Mais qu’est-ce qui cloche chez moi ?

J’ai personnellement aussi vécu ce ressenti. C’est comme si j’étais doté d’un puits sans fond à l’intérieur de moi. Rien ne peut vraiment le remplir. Finalement, on en arrive à se dire que le bonheur ne doit certainement pas exister.
 
Face à ce trou béant souvent inexplicable ou inexpliqué, beaucoup de nos proches et entourage cherchent leurs propres solutions. Que ce soit dans des substituts, des ersatz de bonheur, ils finissent souvent pas s’enfermer eux-mêmes dans des prisons, difficiles d’en sortir :

  • Substances illicites : alcool, drogue, médicaments
  • Addictions dangereuses : sports extrêmes, violence, jeux
  • Dépendances au travers de comportements excessifs, alimentaires ou sexuels


Toi aussi tu as des proches comme cela ? Ou peut-être même que tu fais partie de ces personnes-là toi aussi ?
« L’addiction est une affection cérébrale chronique, récidivante, caractérisée par la recherche et l’usage compulsif de drogue, malgré la connaissance de ses conséquences nocives”, selon le site gouvernemental français.
La majorité des  produits (et des comportements) concernés par l’addiction présentent ce double effet :

1- Sensations agréables, détente, bien-être, le tout accompagné de bienfaits thérapeutiques. Mais, on fait vite face, au côté éphémère qui te redemande de mettre les choses en place pour revivre cet instant agréable.

2-Suite à des prises régulières et durables, ces sensations se transforment en troubles nocifs, pathogènes et destructeurs.

De prime abord inoffensifs, certaines habitudes ou certains comportements sont séduisants sous le couvert du plaisir ou des sensations fortes qui procurent du bonheur. Pourtant, ils peuvent s’avérer extrêmement dangereux pour la santé ou pour l’équilibre psychologique, social, etc. Non seulement pour les utilisateurs mais aussi pour son entourage, sa famille.

Suite du texte : Comment partager sa foi avec une personne sous addiction

avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Ven 9 Nov 2018 - 16:56

Vaincre les pensées sexuelles

Suite à des visionnages porno, ou à un passé tumultueux, tu as peut-être toi aussi des images de sexe ancrées dans la mémoire et tes pensées. Peu importe ce qu’elles impliquent, ces séquences peuvent te pourrir la vie. Souvent, sans vraiment le vouloir, ces scènes de sexe te viennent à l’esprit et tu te les remémores, sans vraiment être de taille à lutter.
Que tout ce qui est bon soit l’objet de tes pensées !

Et puis d’un coup, tu lis ta Bible… « Que tout ce qui est bien, tout ce qui est pur, tout ce qui mérite l’approbation soit l’objet de vos pensées ». Ben oui, t’es bien gentil Paul, mais… C’est pas facile quand tu as eu la vie que j’ai eue !
Si tu as demandé pardon, si ces blessures ont été pardonnées grâce au don de Dieu, cela ne veut pas dire que tu as tout oublié du jour au lendemain. Tu le sais aussi bien que moi… Notre mémoire a besoin d’être nettoyé, et parfois, ce processus prend du temps.

Ces pensées sont un véritable fléau parce que même si tu ne nourris plus ton esprit avec de nouvelles images ou de nouveaux péchés (appelons un chat un chat), il y a quelque chose de pourri à l’intérieur, dans lequel tu peux, plus ou moins malgré toi prendre plaisir et ainsi, offenser Dieu.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire !

Il faut absolument éviter de se répéter « je ne dois pas y penser »… Parce que, au contraire, tu vas justement imaginer en détails ce que tu ne dois pas penser ! Et ainsi tomber dans le piège du malin. Si je te dis : « Ne pense surtout pas à un éléphant vert pris dans une toile d’araignée », je suis sûr que là, tout de suite, tu penses à un éléphant ! Et on a tous en tête l’image du veilleur de nuit se répétant : « Je ne dois pas dormir, je ne dois pas dormir … », et finit indéniablement par… s’endormir.
Non, penser qu’il ne faut pas y penser n’est pas la bonne technique. Alors, que faire ?

Voici quatre conseils qui pourront t’aider.
Prie pour les protagonistes

Peu importe le type d’image que tu as dans la tête, et leur provenance, il y a quelque chose que tu peux faire instantanément. Prier. Prier que Dieu te délivre. Mais prier aussi pour les autres protagonistes. C’est-à-dire de prier pour les personnes qui sont concernées dans ces séquences de débauche. Si tu as un film porno en tête, prie pour les actrices, les acteurs. Prie ardemment pour qu’ils découvrent Dieu. Je suis persuadé qu’ainsi, tu te rendras mieux compte de la réalité des choses, de la réalité du péché, de l’enfer, et tu dissocieras la personne de l’acte commis. Tout péché est commis par quelqu’un, et le problème avec le péché sexuel, c’est qu’on se centre sur l’acte, et qu’on ne pense que rarement aux acteurs… Qui aimerait que sa fille joue dans ce genre de films ? Pourtant, toutes ces filles ont bien un père… Prions pour lui aussi, qu’il puisse leur pardonner.
        2. Pense au sacrifice de Jésus

Tu ne peux pas en même temps, méditer sur le sacrifice de ton Sauveur, et entretenir des pensées sexuelles. L’un chassera l’autre.

Emmanuel, Dieu avec nous, notre Sauveur Jésus, a été séparé du Père à cause de ce péché, à cause de nos pensées sexuelles et nos convoitises (entre autres). Le poids de nos fautes a causé la colère du Père et Jésus a supporté cette mort atroce par amour pour nous. Tu peux même fredonner cet hymne si rassurant :
« Quel sauveur merveilleux je possède ! Il s’est sacrifié pour moi… »

La prochaine fois, essaye. Et souviens-toi que la résurrection de Jésus montre au grand jour la victoire sur le péché et le mal.
Dans tous les cas, ça ne peut pas nous faire de mal  de méditer sur l’Évangile

3. Apprends quelques versets

J’ai entendu parler d’un homme accro au porno, qui, quand il s’est converti, avait sa mémoire pleine de pensées sexuelles. De scènes de sexe qu’il avait cultivées pendant de nombreuses années. Renouvelé par l’Esprit, il s’est mis à « remplir » sa mémoire avec des versets bibliques, jusqu’à ce que toutes les scènes de sexe disparaissent !

La Bible regorge de versets sur la pureté. Si tu les mémorises, ils t’aideront constamment à marcher droit. Rien de mieux que la Parole pour combattre ces images…

4. Tu n’es pas seul

Pour combattre le péché et le mal, pour vaincre notre chair, nous pouvons aussi compter sur la communion fraternelle que l’Église nous offre. Et si tu avais un ami, un partenaire de prière à qui tu pouvais confesser ces péchés ? Tu aurais ainsi un ami, un frère qui te comprendrait et qui saurait parfaitement prier pour toi, et combattre avec toi. L’Église, c’est aussi ça !

Et cette personne, note bien son numéro, et envoie-lui un sms à chaque fois que tu ressens la tentation. Par exemple, envoie-lui un code secret que seul lui et toi comprenez : (« WAR », par exemple), et à chaque fois qu’il le reçoit, il s’engage à prier instantanément pour toi…

Dieu nous donne des armes pour combattre, utilisons-les !
Le combat est rude, mais en Christ, nous l’avons déjà gagné.

 par Nicolas
avatar
Gilles

Messages : 2523
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Gilles le Mar 13 Nov 2018 - 16:46


Le piège des addictions

On peut définir l’addiction comme une conduite résultant d’une envie répétée et irrépressible, qui persiste malgré les efforts pour s’y soustraire et la conscience de perdre sa liberté d’action. Longtemps réduite à la consommation de drogue, la notion d’addiction se décline aujourd’hui sous divers aspects: cyberdépendance (jeux vidéo ou pornographie, par exemple), dépendance au travail, dépendance à l’activité physique ou intellectuelle, entre autres. Les conséquences néfastes sur les plans physique, psychologique, familial et social sont manifestes, et différents traitements sont proposés pour vaincre ce fléau.

Mais a-t-on conscience des mécanismes qui se trament dans notre être intérieur ? Combat-on les réelles causes ?


Un problème trop récent pour la Bible ?

Certains pensent que la Bible est complètement dépassée concernant ce type de questions. Or, au contraire, elle nous éclaire grandement. Certes, elle ne mentionne pas le terme d’ « addiction ». Par contre, elle parle abondamment de la notion que révèle l’origine latine : ad – dicere (ou « dit à… ») qui évoquait la condition d’esclave à l’époque romaine. Celui qui était « dit à » son maître perdait son nom propre, et donc sa liberté. Esclave, mais de qui, de quoi ?

La Bible dit : « quiconque pratique le péché est esclave du péché » (Jean 8:34). Le péché est tout comportement qui déplaît à Dieu. Parfois, c’est indépendamment de la « dose » (tuer, voler, mentir, par exemple), d’autres fois c’est l’excès d’un comportement admis par Dieu, comme c’est le cas de plusieurs addictions : l’enivrement et la gloutonnerie sont des déviances du fait de boire et de manger. Non seulement nous avons ces tendances au fond de nous à vouloir toujours davantage, mais en plus, Satan, l’ennemi de Dieu et de nos âmes, s’acharne à nous y faire succomber de manière très rusée. Seuls, il est impossible de nous en sortir !


Une nécessité pour s’en sortir : la délivrance en Jésus


La racine du péché est profondément ancrée en nous, et c’est seulement en acceptant le salut offert par Jésus-Christ qu’Il pourra réellement changer notre cœur et remplir ce vide que nous cherchons à combler par diverses addictions. En réponse à cet esclavage, nous avons la promesse que « Si le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres » (Jean 8:36). Pratiquement, nous pouvons remettre toutes nos difficultés à Dieu avec confiance, et être assurés qu’il nous aidera à les surmonter.

Est-ce à dire que toutes les autres solutions sont inutiles ? Bien sûr que non ! Expérimenter la délivrance en Jésus est une condition nécessaire pour être libérés des addictions, mais le propos n’est pas de dire que la transformation sera « magique ». Suivant le degré de l’addiction, il sera nécessaire en pratique de prendre des mesures radicales, de rendre compte de notre état à une personne de confiance, voire même de suivre un traitement.

Une chose est sûre : si tu veux vaincre une addiction avec laquelle tu te débats, il faudra la remplacer par des activités saines au quotidien. Passer du temps avec des amis, chercher à te rendre utile, avoir un projet personnel. En tous les cas, n’hésite pas à contacter un responsable du site, si tu en ressens le besoin.



Contenu sponsorisé

Re: Sexe, drogue, idoles et autres addictions : Le Ciel nous met en garde...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Jan 2019 - 20:44