L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 753
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Message par Gilles le Dim 26 Fév 2017 - 18:58



Comment célébrer le Carême...

Le Carême est une tradition observée par de nombreuses communautés chrétiennes. Il s'agit de la période de quarante jours précédant la mort de Jésus et sa résurrection. Pendant le Carême, les catholiques et certains protestants se préparent à la Semaine Sainte en jeûnant, priant et en se réconciliant avec le Seigneur. Ces 40 jours sont un moment merveilleux pour réfléchir et porter nos croix comme l'a fait Jésus.

1) Décidez de votre sacrifice de Carême. Le Carême est une période de solennité et de sacrifice commémorant l'exode de Jésus dans le désert. Nos sacrifices sont des hommages au sacrifice fait par Jésus pour nous sauver de nos péchés. Pour cela, il est dans la tradition de sacrifier quelque chose pendant ces 40 jours

Songez à toutes les choses sans intérêt dans votre vie qui vous détournent de Dieu. Dédiez-vous davantage de temps à envoyer des SMS et à mettre à jour vos statuts Facebook qu'à prier et à vous adresser à Dieu ? Avez-vous l'habitude de manger de la malbouffe en excès ? De quoi pourriez-vous débarrasser votre vie ?



Pour information, en 2017, le Carême commence le 1er mars ou Mercredi des Cendres et se termine le 13 avril ou Jeudi Saint. Pâques est alors le dimanche suivant.

Suite de l'article en entier : Comment célébrer le Carême: 15 étapes - wikiHow


avatar
Gilles

Messages : 753
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Message par Gilles le Lun 27 Fév 2017 - 2:08



Prière de Carême de Saint Anselme

Seigneur mon Dieu, donne à mon cœur de te désirer ; en te désirant, de te chercher ; en te cherchant, de te trouver ; en te trouvant, de t’aimer ; et en t’aimant, de racheter mes fautes ; et une fois rachetées, de ne plus les commettre.

Seigneur mon Dieu, donne à mon cœur la pénitence, à mon esprit le repentir, à mes yeux la source des larmes, et à mes mains la largesse de l’aumône.

Toi qui es mon Roi, éteins en moi les désirs de la chair, et allume le feu de ton amour. Toi qui es mon Rédempteur, chasse de moi l’esprit d’orgueil, et que ta bienveillance m’accorde l’esprit de ton humilité. Toi qui es mon Sauveur, écarte de moi la fureur de la colère, et que ta bonté me concède le bouclier de la patience.

Toi qui es mon Créateur, déracine de mon âme la rancœur, pour y répandre la douceur d’esprit. Donne-moi, Père très bon, une foi solide, une espérance assurée et une charité sans faille.

Toi qui me conduis, écarte de moi la vanité de l’âme, l’inconstance de l’esprit, l’égarement du cœur, les flatteries de la bouche, la fierté du regard.

Ô Dieu de miséricorde, je te le demande par ton Fils bien-aimé, donne-moi de vivre la miséricorde, l’application à la piété, la compassion avec les affligés, et le partage avec les pauvres.

Saint Anselme de Canterbury    (1033-1109) 
avatar
Gilles

Messages : 753
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Message par Gilles le Lun 27 Fév 2017 - 18:20



Prière de carême de Saint Albert le Grand

Seigneur Jésus-Christ qui, par ta grâce, m’as conduit au désert de la pénitence: protège-moi, afin que je ne sois pas vaincu par le tentateur.

Que la vaine gloire ne me fasse pas déchoir de ma condition de fils de Dieu.

Que je ne détourne pas de la rigueur de la pénitence. Mais par ta parole de vérité change pour moi en pains ces rigueurs de la pénitence que le tentateur appelle des pierres, et change en pierres ces jouissances qu'il appelle des pains.

Qu'il ne me place pas sur le faîte du Temple en faisant en me faisant m’estimer meilleur que les autres.

Qu'il ne me jette pas en bas par une fausse humilité, et que je ne tente pas mon Seigneur en suscitant une occasion de pécher, en épuisant mes forces corporelles par des pénitences indiscrètes, ou en m’exposant à quelque danger.

Qu'il ne me transporte pas sur la montagne de l’ambition.

Que sous la poussée de la cupidité, je ne l’adore pas en fléchissant devant lui les genoux de mon cœur : ma volonté et mon intelligence.

Chasse de moi tout ce qui s’oppose à toi, afin que je t’adore, mon Seigneur, et ne serve que toi seul.

Que le tentateur me laisse, que tes anges s’approchent de moi pour me garder du mal et m’assistent pour la pratique du bien. Amen !

Saint Albert le Grand.  XIII° siècle.

avatar
Gilles

Messages : 753
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Message par Gilles le Lun 27 Fév 2017 - 22:05


Tu veux jeûner ?

- Jeûne de paroles blessantes : que tes lèvres ne prononcent que paroles de bénédiction.

- Jeûne de critiques et de médisances : bienveillance et miséricorde doivent habiter ton âme.

- Jeûne de mécontentement : que douceur et patience deviennent tes compagnes de chaque jour.

- Jeûne de ressentiment : que ton cœur cultive la gratitude.

- Jeûne de rancune : que le pardon ouvre toutes les portes qui t'ont été fermées.

- Jeûne d'égoïsme : que la compassion et la charité fleurissent à chacun de tes pas.

- Jeûne de pessimisme : que l'espérance ne quitte jamais ton esprit.

- Jeûne de préoccupations et d'inquiétudes inutiles : que règne en toi la confiance en Dieu.

- Jeûne d'occupations superficielles : que la prière emplisse tes journées.

- Jeûne de paroles futiles : que le silence et l'écoute t'aident à entendre en toi le souffle de l'Esprit.


Source :
Méditations pour le Carême - Chemin d'Amour vers le Père

avatar
Gilles

Messages : 753
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Message par Gilles le Mar 28 Fév 2017 - 2:47



Pour Vivre le Carême en 2017

Selon la coutume, c’est le dimanche de l’Épiphanie que l’Église fait l’annonce des dates importantes à venir durant l’année qui débute. Cette année, la grande fête de Pâques – le dimanche de la Résurrection – sera célébrée avec solennité le 16 avril prochain. 

Les quarante jours du temps de Carême qui débutera le mercredi des Cendres, le 1er mars sont étroitement liés à la fête de Pâques.

Le but du Carême est de permettre aux disciples de Jésus de remettre de l’ordre dans leur vie, de se remettre sur le droit chemin, de se bien préparer à fêter Pâques.

Traditionnellement, le Carême nous présente trois voies pour nous rapprocher de Dieu : la prière, le jeûne et l’aumône. La sagesse que renferment ces trois pratiques chrétiennes tient au fait qu’elles font appel, à la fois, à la contribution de notre réalité corporelle et spirituelle dans notre recherche de Dieu.

Choisir de dévouer une plus grande partie de notre temps à la prière, nous aide à prendre du recul par rapport aux demandes incessantes que nous retrouvons dans nos vies de tous les jours et nous aide à mieux entendre et à mieux répondre à la douce voix de Dieu qui nous parle dans notre présent, dans notre aujourd’hui.

Comme sainte Mère Teresa nous le faisait remarquer, « Prier, ce n'est pas demander. Prier, c'est se mettre entre les mains de Dieu, à sa disposition, et écouter sa voix au plus profond de nos cœurs. » Vouloir se mettre à l’écoute de Dieu est une disposition nécessaire pour vivre un bon Carême.

Le jeûne et l’abstinence sont également des éléments importants dans la vie de foi des catholiques. Durant le Carême, les catholiques doivent s’abstenir de manger de la viande le mercredi des Cendres et tous les vendredis, et jeûner, ne prendre qu’un seul repas complet, le mercredi des Cendres et le Vendredi saint. 

Ces pratiques témoignent, dès le premier jour du Carême, le mercredi des Cendres, de notre désir de nous convertir et sont également signes de notre désir de témoigner de manière spéciale, le Vendredi saint et chaque vendredi, de notre gratitude envers notre Seigneur Jésus qui a accepté de donner sa vie pour nous. 

Les autres actes de pénitence que nous acceptons de faire durant le Carême, tels que nous abstenir de manger des bonbons ou des pâtisseries, nous abstenir de boire de l’alcool ou de fumer, de même que de nous priver de quelques autres plaisirs pourtant bien légitimes, nous aident à faire de notre sacrifice un instrument personnel qui nous aide à nous détourner du péché et à croire dans la « Bonne Nouvelle ».

On ne jeûne pas pour rétrécir notre tour de ventre afin d’être en mesure de porter les vêtements que nous présente la nouvelle mode printanière ! Il s’agit plutôt d’une pratique qui nous permet d’acquérir une discipline, la capacité de dire « non » à des choses que nous aimons, et de renforcer notre volonté, notre vie spirituelle. Ceci nous aide à résister à la tentation de faire le mal.

Jeûner est également un geste qui témoigne de notre solidarité avec le grand nombre de nos frères et sœurs qui, chaque soir, doivent aller se coucher le ventre vide ou avec la soif aux lèvres. Jeûner, ressentir de la faim, nous motive à vouloir aider ceux et celles qui ont vraiment faim.

Faire l’aumône, pratiquer la charité, c’est volontairement accepter de faire le sacrifice de mettre de côté un peu de notre confort et de notre abondance afin de pouvoir partager davantage avec ceux et celles qui sont vraiment dans le besoin. Voilà un geste essentiel que nous devons accentuer pendant le Carême. 

Donner généreusement nous garde de l’idolâtrie du matérialisme. Notre Seigneur Jésus Christ nous le dit, chaque fois que nous avons habillé une personne qui était nue, donné à manger à celle qui avait faim ou donné à boire à celle qui avait soif, c’est à lui que nous l’avons fait (Matthieu 25, 31-41).

Les sacrifices que nous faisons durant le Carême nous permettent d’économiser et de donner davantage aux pauvres. Nous devons nous faire proches de nos frères et sœurs dans le besoin, autant des personnes qui vivent tout près de nous que de celles qui vivent à l’étranger.

Pour ce faire, nous pouvons contribuer aux bonnes œuvres de notre paroisse et aux campagnes en faveur des pauvres de ce monde organisées par des organismes comme Développement et Paix, agence créée par les évêques du Canada, il y a déjà cinquante ans, pour aider les pauvres et promouvoir la justice sociale dans les pays de l’hémisphère Sud.

Penser aux autres et donner généreusement nous permet de satisfaire notre besoin de partager et d’aider notre prochain, et de reconnaître que nous sommes tous des enfants de Dieu.

Enfin, la célébration du sacrement de Réconciliation est un geste important qui peut nous aider alors que nous allons notre chemin vers la sainteté. L’Église recommande fortement aux catholiques de faire une bonne confession au moins une fois l’an, dans le temps pascal. Se confesser est une façon privilégiée qui nous est donnée pour grandir spirituellement.

En fin de compte, le Carême est un cadeau que l’Église offre aux chrétiens. Il ne s’agit pas d’une punition qui nous revient une fois l’an. Le Carême est un temps qui nous est donné pour nous préparer à célébrer dans l’allégresse le moment le plus important de notre vie personnelle de chrétiens et de chrétiennes, ainsi que dans l’histoire du cosmos, c’est-à-dire la Passion, la Mort et la Résurrection de Jésus Christ !

Archbishop Terrence Prendergast  - Archidiocèse d'Ottawa - Ontario - Canada

Source :
The Journey of a Bishop: Pour Vivre le Carême en 2017


avatar
Gilles

Messages : 753
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Comment célébrer le Carême... en 15 étapes !

Message par Gilles le Mar 28 Fév 2017 - 15:36


    La date/heure actuelle est Mer 20 Sep 2017 - 23:45