L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Commission pour la Protection des Mineurs : davantage d'attention pour les victimes

Partagez
avatar
Claire
Admin

Messages : 8030
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Commission pour la Protection des Mineurs : davantage d'attention pour les victimes

Message par Claire le Lun 27 Mar 2017 - 17:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aujourd'hui à 15:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(RV) «Trouver de nouvelles voies pour s’assurer que son travail soit façonné et enrichi avec et par les victimes» de pédophilie: voilà l’engagement renouvelé par la Commission Pontificale pour la Protection des Mineurs (CPPM), dans un communiqué publié dimanche 26 mars 2017. Au terme des trois jours de sa huitième assemblée plénière, l’organisme remercie pour son engagement Marie Collins, qui avait démissionné de la Commission quelques semaines plus tôt. 
La CPPM s’attarde sur la réponse à apporter aux victimes qui écrivent au Saint-Siège et sur son souci de continuer à travailler en collaboration avec les diocèses.

Remerciements à Marie Collins pour son engagement contre la pédophilie


Le communiqué revient tout d’abord sur un sujet «central» de la plénière: la démission de Marie Collins, membre fondatrice de la CPPM et elle-même ancienne victime. Les membres expriment leur «fort soutien» à l’action continue de Marie Collins pour promouvoir la guérison des victimes et la prévention de tous les abus. Ils la remercient également d’avoir accepté de continuer à travailler avec la CPPM sur les programmes éducatifs à destination des nouveaux évêques et des offices de la Curie.
Avec ce départ, la CPPM ne compte plus aucune ancienne victime parmi ses membres mais ceux qui la composent s’accordent «unanimement» sur la nécessité de trouver de «nouvelles voies» pour continuer à travailler avec les victimes. La Commission assure considérer «soigneusement» plusieurs idées déjà «mises en œuvre» à certains endroits, dans le but de les recommander au Pape.

Se donner les moyens de répondre personnellement aux victimes


Le communiqué souligne également l’«importance de répondre directement et avec compassions aux victimes/survivants quand ils écrivent aux offices du Saint-Siège». «Porter attention aux courriers» et «donner une réponse personnelle et dans les meilleurs délais» est ainsi décrit comme une manière d’améliorer la transparence. Les membres de la Commission, qui se disent«conscients» de la lourdeur de la tâche étant donné «le volume et la nature de la correspondance», demandent la mise en place «de ressources et de procédures spécifiques claires». Ils se sont donc mis d’accord pour proposer ultérieurement des recommandations à ce sujet au Saint-Père.


Engagement à travailler avec les diocèses et avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi
«Les membres de la Commission continuent le travail confié par le Pape François pour assister les Églises locales dans leur responsabilité pour la protection de tous les mineurs et adultes vulnérables», poursuit le communiqué. Ainsi la Commission affirme recevoir des représentants des conférences épiscopales du monde entier lors de leur visite Ad limina à Rome. À l’inverse, les membres de la CPPM se déplacent parmi les conférences épiscopales et les Églises locales afin de les assister dans la «politique de développement» et «l’implémentation de meilleurs pratiques pour créer un environnement plus sain». Ces visites de terrain ont notamment amené les membres de la CPPM à rencontrer des responsables de l’Église et des organismes locaux de protection des mineurs, des formateurs et des catéchistes en Zambie et en Colombie cette année.
Le communiqué insiste sur l’«élément central» que constituent les «lignes directrices» du CPPM, soutenues par le Pape. «Par conséquent, durant la réunion plénière, les membres ont de nouveau parlé de leur volonté de travailler avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi en communiquant cette maquette de lignes directrices aux conférences épiscopales et aux congrégations religieuses, directement et à travers le site de la Commission.»


Cette assemblée plénière, qui s'est déroulée du 24 au 27 mars, est intervenue au lendemain d'un événement sur l'éducation et la prévention organisé par le Centre pour Protection de l'Enfance de l'Université pontificale Grégorienne et par la Congrégation pour l’Éducation Catholique, jeudi 23 mars.



150 personnes ont participé à cet événement qui s'est focalisé sur les particularités de l'Amérique latine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 17:16