L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


La PMA : une suite bien logique.....

Partagez
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

La PMA : une suite bien logique.....

Message par Claire le Sam 1 Juil 2017 - 0:09


contact@libertepolitique.com (Liberté Politique )

-----------------------------------

PMA : les évêques expriment leur inquiétude


Gauthier Vaillant, le 28/06/2017 à 17h00

 

La Conférence des évêques de France a fait part de ses interrogations au lendemain de l’avis favorable du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) à l’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes.
Les évêques s’inquiètent qu’une telle décision n’entraîne, à terme, une évolution similaire sur la gestation pour autrui (GPA) pour les couples d’hommes, au nom de l’égalité.




Au lendemain de la décision l’avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui s’est prononcé, mardi 27 juin, en faveur de l’élargissement de la procédure de procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes, les évêques de France disent leur inquiétude.

La Conférence des évêques de France (CEF), dans un communiqué, « s’interroge » sur les différentes conséquences de la décision du CCNE, si elle devait être traduite dans la loi. Les évêques pointent notamment « l’organisation d’une filiation sans père », « l’instrumentalisation de l’enfant pour soulager une souffrance » ou encore « la reconnaissance d’un droit à l’enfant ».

À LIRE : Bientôt, la « PMA pour toutes » ?



Tout en prenant acte de la position défavorable du CCNE concernant la gestation pour autrui (GPA) et la conservation des ovocytes, la CEF « s’inquiète de ce que l’ouverture de la PMA, pour des raisons autres que pathologiques, conduise un jour à considérer comme éthique le fait que deux hommes aient accès à la procréation au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes ». Autrement dit, les évêques disent leur scepticisme quant à la possibilité d’ouvrir la PMA aux couples de femmes sans, à terme, ouvrir la GPA aux couples d’hommes.

La Conférence épiscopale affirme par ailleurs que les catholiques sont « prêts à prendre toute leur part » dans un « vaste débat pour parvenir à un consensus sur la société que nous voulons », que les évêques appellent de leurs vœux à l’occasion de la révision des lois de bioéthique prévue en 2018.


« La médecine a-t-elle vocation à répondre à toute demande sociétale ? »



Un peu plus tôt dans la journée, dans une tribune au Monde au ton mesuré, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et spécialiste des questions bioéthiques, avait appelé à prendre le temps du débat et de la réflexion avant toute décision politique. « Il serait regrettable pour tout le monde que le président de la République et le gouvernement prennent rapidement des décisions qui entraînent la division en réveillant les passions », écrivait-il.

À LIRE : PMA : « Donnons-nous le temps de la réflexion et du débat », demande Mgr d’Ornellas

Il invitait également à la réflexion sur le rôle de la médecine, profondément interrogé selon lui par ces questions. « La médecine a-t-elle vocation à répondre à toute demande sociétale ? », questionnait-il. « Une réflexion fondamentale sur la médecine (et son budget) mériterait d’être engagée avant que celle-ci soit insidieusement portée à s’exercer vers des demandes exponentielles de la société, sans qu’aucun critère soit élaboré pour discerner son juste exercice, autre que celui de la discrimination. »


« Nous créons volontairement une injustice ! »



Plus offensif, Mgr Michel Aupetit, évêque de Nanterre, médecin de formation et membre du Conseil Famille et Société de la CEF, s’est élevé avec virulence contre la décision du CCNE dans un entretien à Famille chrétienne« Mais là, nous créons volontairement une injustice ! Nous créons artificiellement des enfants sans pères », s’indigne-t-il.

Rappelant que « la définition de la filiation a changé » depuis le « mariage pour tous », Mgr Aupetit estime que la décision du CCNE « était à prévoir » et prédit que « selon cette logique, nous aurons bientôt la gestation pour autrui ».

L’évêque de Nanterre juge également « important » que l’Église et les chrétiens puissent « dire en quoi cela nous paraît profondément injuste vis-à-vis de l’enfant », et insiste : « il n’y a pas de droit à l’enfant ». Il déplore « une anesthésie de la conscience dans notre pays » et avertit : « toutes ces mesures comme le « mariage pour tous » et la PMA passent aujourd’hui comme une lettre à la poste, mais auront plus tard des conséquences catastrophiques ».

Au nom du respect de la vie, l’Église catholique a toujours critiqué la procréation médicalement assistée, y compris dans les cas d’infertilité de couples hétérosexuels, qui implique nécessairement la destruction d’embryons non implantés.

À LIRE : PMA, GPA : que dit l’Église catholique ?



http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/PMA-eveques-expriment-leur-inquietude-2017-06-28-1200858865
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: La PMA : une suite bien logique.....

Message par Claire le Sam 1 Juil 2017 - 23:04



Suite à l'avis rendu le 27 juin 2017 par le Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE) sur la Procréation Médicalement Assistée (PMA), Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, chargé des questions bioéthiques pour les évêques de France, réagit et rappelle la position de l'Eglise à ce sujet.
Actualités du 28/06/2017.
avatar
Romain

Messages : 167
Date d'inscription : 27/01/2014
Localisation : Belgique

Re: La PMA : une suite bien logique.....

Message par Romain le Mar 4 Juil 2017 - 22:57

Amen Monseigneur.

Malheureusement notre société continue sa course folle vers l'objétisation et donc la marchandisation de tout le vivant et l'ëtre humain particulièrement.

L'absence programmée du père est la première étape (la plus facile).
La suivante est celle de la mère et la technologie est déjà prête.
Ensuite on commandera in fine son enfant à partir d'une plateforme commerciale même si elle sera probablement garnie d'un emballage paramédical pour rassurer.
C'est le gender poussé au bout de sa logique, plus de genre, plus de père ni de mère, la négation de tout ce qui nous relie à Dieu.
Si l'homme n'est plus Fils de Dieu, que lui reste-t-il ?
L'homme se fait Dieu à la place de Dieu et en opposition systématique à toutes les Lois de Dieu, ces Lois qui ont formé nos consciences depuis près de 4000 ans.
avatar
Claire
Admin

Messages : 7906
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: La PMA : une suite bien logique.....

Message par Claire le Mer 5 Juil 2017 - 10:39

Bonjour Romain,

Cela existe déjà en Belgique, j'en ai eu 2 témoignages dans mon village. L'une d'entre elles vit avec une femme et comme elle est noire, elle voulait un bébé métis (café au lait disait-elle) et en Belgique on lui a proposé du sperme d'un homme de couleur blanche, et elle a eu son bébé métis (un garçon), récemment, qui n'aura jamais de père....

J'ai dit justement dit à une amie : hé bien voilà, il ne manque plus que le catalogue pour pouvoir choisir son futur bébé.

L'enfant devient une marchandise, il suffit de lire le témoignage du footballeur Ronaldo qui a commandé des jumeaux à une mère porteuse pour 200 000 €, ces enfants auront une belle-mère mais pas de mère pour les élever !!!

Que vont devenir tous ces enfants, les uns sans père, les autres sans mère ???

Prions frères et soeurs, car l'heure est grave ! 

Jésus reviens, nous t'en supplions !

Uniondepriere

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 1:49