L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 840
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Gilles le Mar 19 Sep 2017 - 21:27



Festin de noces annulé : elle invite des dizaines de sans-abri

Une jeune Américaine, ayant annulé son mariage à la dernière minute, a décidé avec son ex-futur mari d'offrir le repas prévu à des SDF. L'histoire fait le tour du web

Il pourrait s’agir de la version moderne de la parabole du Festin de noces employée par Jésus pour décrire le Royaume des Cieux à ses disciples. Sauf qu’à la différence de celle-ci, ce ne sont pas les invités qui refusent de venir à la fête, mais les fiancés qui les ont décommandés. Et pour cause, Sarah Cummins et Logan Ajauro, un jeune couple de fiancés qui devait se marier récemment à Carmel, dans la banlieue d’Indianapolis, ont décidé d’annuler la noce, préparée depuis bientôt deux ans, une semaine avant le jour J. Les raisons de cette rupture n’ont pas été rendues publiques.

Suite de l'article :
Festin de noces annulé : elle invite des dizaines de sans-abri - Aleteia



avatar
Gilles

Messages : 840
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Gilles le Mar 19 Sep 2017 - 21:31

jeudi 3 août 2017




Scott, au centre, avec sa famille

En rencontrant les porteurs des organes de mon fils, j’ai pu revivre

La route de la vie prend toutes sortes de directions. Parfois, on fait demi-tour. Parfois, on emprunte des détours qui nous ramènent plus tard sur le droit chemin. Parfois, c'est l'embranchement que nous prenons qui détermine combien nous nous éloignons du trajet. D'autres fois, les choix que nous faisons changent complètement ce même trajet.

Le mardi 17 mai 2011, j'ai pris un nouveau virage. Au pied des montagnes Sierra Nevada, la journée avait pourtant commencé comme les autres. Ma fille était au collège, mon fils était parti pour l'école (ses derniers jours au secondaire) et mon mari et moi partagions la voiture pour nous rendre au boulot. Mon fils, Scott, devait prendre mon mari après le travail pour le retour à la maison. À 15 h 42, Rich m'a appelé pour me dire : «Ne t'inquiète pas, mais Scott n'est pas encore arrivé.»

Je ne me suis pas inquiétée. J'ai plutôt paniqué parce qu'il n'était JAMAIS en retard. C'était sa hantise. En 12 ans d'école, il n'était arrivé en retard qu'une seule fois. Il n'était jamais en retard à son travail de commis dans une épicerie. Ses entraîneurs soulignaient toujours le fait qu'il arrivait avant tout le monde et quittait après les autres. Donc, guidée par mon instinct de mère, j'ai consulté un site web des urgences pour voir qu'il y avait eu un accident sur le chemin menant au travail de Rich. Je suis montée dans ma voiture et j'ai filé dans cette direction. Je sentais qu'il était arrivé quelque chose à Scott.


Je suis restée là, en priant et en suppliant que Scott soit sain et sauf.
Après 15 minutes de route, je suis arrivée devant une rue bloquée. Alors que tombait une fine pluie, j'ai dit à un policier : «Je crois que mon fils se trouve dans une des voitures.» Il m'a demandé son nom et s'est éloigné de moi, en parlant dans sa radio. Je suis restée là, en priant et en suppliant que Scott soit sain et sauf.

En revenant vers moi, l'agent m'a confirmé que mon fils était impliqué dans l'accident, qu'il était en route pour l'hôpital et que je pouvais l'y rejoindre. J'ai demandé dans quel état il était et le policier m'a répondu qu'on allait m'attendre à l'hôpital.

En regagnant mon véhicule, j'ai appelé mon mari pour lui dire qu'il y avait eu un accident et que j'étais en route vers l'hôpital. Il m'a demandé si j'allais le prendre en passant. Tout ce que j'ai pu répondre c'est : «Non, trouve un moyen de t'y rendre.» Je ne pensais qu'à gagner l'hôpital le plus vite possible. Je sentais que les nouvelles étaient mauvaises.

Suite de cet article émouvant : En rencontrant les porteurs des organes de mon fils, j'ai pu revivre


Huffington Post Québec
avatar
Gilles

Messages : 840
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Gilles le Mar 19 Sep 2017 - 21:34

mardi 18 septembre 2017


Elle organise ses funérailles au quart de tour avant de mourir

Après avoir complété sa liste de souhaits à réaliser avant de mourir, une femme du Bas-Saint-Laurent de 42 ans est décédée des suites d’un cancer après avoir pris le temps d’organiser ses funérailles au quart de tour, tout comme le «party» qui suivra.

La veille de sa mort, Carole Desrosiers achetait des cartes de remerciements et des cadeaux au personnel de la Maison de soins palliatifs où elle est décédée samedi dernier. La liste de ce qu’elle souhaitait réaliser avant de mourir était complète.

Ses proches ont ensuite été surpris de découvrir qu’elle avait fait plus que faire connaître ses dernières volontés.

«Elle avait préparé le déroulement par étapes de la cérémonie funéraire, dessiné le plan de la salle, choisi ses fleurs, enregistré une vidéo, composé ses prières. Elle a même organisé le party qui aura lieu après avec une liste de 100 invités, que l’on a appelés un par un», affirme son frère Jonathan, qui n’en revient toujours pas.

La femme native de Saint-Marc-du-Lac-Long avait reçu en 2010 un diagnostic de cancer du côlon. Elle avait subi cinq chirurgies et 36 traitements de chimiothérapie, mais le cancer s’était étendu aux os en 2015 et avait récemment attaqué la moelle épinière.

Malgré qu’elle était en fin de vie, Carole Desrosiers avait réalisé plusieurs petits souhaits : se marier une deuxième fois avec son époux, magasiner un véhicule avec sa fille qui pourra bientôt conduire et faire un tour d’hélicoptère. Peu de temps avant sa mort, elle avait organisé un après-midi chansonnier à la maison de fin de vie.

«Carole m’a appris de ne jamais baisser les bras et de ne pas s’attarder sur des petits détails. C’est injuste et je ne l’accepte pas. Mais j’ai retenu que profiter du temps de qualité en famille est une valeur importante», indique son frère.

Si elle était relativement en forme la veille de sa mort, Carole Desrosiers s’est réveillée en sursaut avec un mal de tête intolérable samedi matin. Elle est décédée entourée de ses proches en fin d’après-midi. Selon son frère, on soupçonne qu’elle a été victime d’une hémorragie cérébrale.


«Elle avait fini d’écrire à tout son monde, elle avait fait ce qu’elle voulait faire. Le jeudi, on soupait au restaurant. Elle est pratiquement «décédée debout», elle avait toujours le moral. C’est à son image», a conclu son frère.


avatar
Claire
Admin

Messages : 8034
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Claire le Mar 19 Sep 2017 - 23:34

Très belles histoires, je connaissais la première pas les 2 autres. ça laisse sans voix !
avatar
Gilles

Messages : 840
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Gilles le Jeu 21 Sep 2017 - 15:18



La lettre bouleversante d’une vieille dame seule et effrayée

Une Américaine a reçu un courrier qui a changé sa vie à tout jamais. Comme un signe de la Providence.

Marleen Brookes, 37 ans, mariée, quatre enfants, menait une vie sans nuage à Park Hills, dans le Missouri. Jusqu’à ce que la jeune femme, qui travaille dans un cabinet de gestion immobilière, reçoive en avril dernier une lettre qui lui a fendu le cœur. « Vous savez, vous revenez du bureau et en instant, votre vie entière est bouleversée. C’est précisément ce qui m’est arrivé » a-t-elle confié à CBS. Au regard du contenu du courrier, on comprend pourquoi :
« Madame ? Accepteriez-vous de devenir mon amie ? Je suis âgée de 90 ans et tous mes amis sont morts. Je suis si seule et j’ai si peur. S’il vous plaît. Je prie pour rencontrer quelqu’un. Signé : Wanda Mills ».

Suite du texte en entier : La lettre bouleversante d'une vieille dame seule et effrayée - Aleteia


avatar
Gilles

Messages : 840
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Gilles le Mer 11 Oct 2017 - 17:32



18 ans après avoir été contrainte de l’abandonner, elle retrouve son fils

Ils vont reprendre le fil de leur histoire. Alors qu'elle ne pensait jamais le revoir, une mère de famille de Floride (États-Unis) a retrouvé le fils qu'elle avait abandonné à la naissance, il y a plus de 18 ans.

Tammy Oswald a réalisé son plus beau rêve : retrouver le fils qu’elle avait abandonné à la naissance. Cette blessure intime remonte à il y a près de 19 ans. À la fin des années 1990, elle rompt avec son petit ami, un accroc à la drogue. Mais elle ne sait pas à ce moment là qu’elle est enceinte. Convaincu de ne pas pouvoir l’élever seule décemment, elle se résout à l’abandonner : « Je ne pouvais lui donner que de l’amour et parfois ça ne suffit pas. Je devais prendre la décision de l’abandonner parce que je l’aimais » justifie-t-elle aujourd’hui au site InsideEdition.com qui rapporte son histoire.

Rongée par la culpabilité

Ce choix est plus que douloureux : « J’ai essayé de me suicider » assure Tammy, qui s’est sentie « accablée » par « la culpabilité ». Car, comme elle l’explique, « une mère n’abandonne pas son enfant comme un sac de pommes de terre ». La vie de cette pauvre femme est évidemment marquée par ce drame personnel. Jusqu’à ce que l’une de ses deux filles, Samantha, parvienne à prendre contact avec cet enfant abandonné. Il est vivant et il est majeur désormais. Il s’appelle Dylan Rich.

Les deux jeunes échangent leurs numéros sur internet et communiquent ensemble en secret pendant de longs mois. Mais Dylan ne se sent pas encore prêt à rencontrer sa mère. Samantha finit par avouer à sa mère qu’elle est contact avec lui. Et en août dernier, la mère et son fils se parlent pour la première fois au téléphone. Ils habitent à plus d’une heure trente l’un de l’autre. Aucun rendez-vous n’est pris. Mais en septembre, quatre jours après l’anniversaire de Tammy, Hewett invite sa maman au restaurant. Elle lui offre le plus beau des cadeaux : revoir son fils, en chair et en os. « J’ai attendu près de 19 ans pour ce moment et tout ce que j’ai su dire est :  “Oh mon Dieu, je vous aime. Tu es beau” » explique la mère, comblée. Les deux prévoient désormais de construire une vraie relation. « Je possède maintenant tout ce que j’ai toujours voulu. J’ai ce qui compte, c’est-à-dire la famille ».






par Kévin Boucaud-Victoire

avatar
Claire
Admin

Messages : 8034
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir ou à lire sans faute !

Message par Claire le Ven 13 Oct 2017 - 20:06

J'avais été émue aussi par cette histoire qui se termine bien, heureusement !

MerciSeigneur

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 4:26