L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


LE SAINT DU JOUR !!

Partagez
avatar
Marie du 85

Messages : 423
Date d'inscription : 23/12/2017
Age : 64
Localisation : Vendée

LE SAINT DU JOUR !!

Message par Marie du 85 le Dim 24 Déc 2017 - 7:32

Rappel du premier message :

Dimanche 24 Décembre 2017

Fête de Sainte Paule Élisabeth Cerioli, Fondatrice de la « Congrégation de la Sainte Famille » (1816-1865).


https://nominis.cef.fr/contenus/saint/9774/Sainte-Paule-Elisabeth.html


http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171224&id=621&fd=0


avatar
AZUR

Messages : 1338
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AZUR le Jeu 6 Sep 2018 - 20:53

Merci, Marie-Odile. Very Happy
Mais inutile de te faire des noeuds à la tête pour une photo. mdr
Si je n’avais pas connu cette pseudo artiste et son travail de m....., je n’aurais pas fait attenttion.
Merci pour ton post qui m’a bien fait sourire et aidée aussi .
Je n’avais pas trouvé de photo de mère Térésa jeune en train de sourire sunny , je n’avais que des photos avec l’air sérieux. mercifleur

Eh bien, longue vie à cette rubrique et que Dieu bénisse celles qui l’animent. bonnesoiree
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Jeu 6 Sep 2018 - 20:59

chère Azur !
avatar
M-Odile

Messages : 484
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Jeu 6 Sep 2018 - 23:57

Il faut remonter à la page 11 pr retrouver les dernières publications.

:desole:e  si j'ai fait un amalgame entre 2 saints qui portent le même prénom… Donc ce que je viens de poster est complètement FAUX.  Je suis vraiment confuse. Comment je peux réparer ?  L'anecdote que tu as relevée s'applique auquel des 2?  Tant pis pr tt le temps que j'ai passé cet après midi là-dessus, alors que je suis arrivée 5mn en retard au groupe de prière : in extremis avec une connexion terriblement ralentie, le dernier des derniers clics a enfin été le bon…

 Avec le 2è saint proposé en ce jour, il n'y a pas de crainte à avoir : il n'existe bien qu'un seul :
   


Bienheureux Michel Czartoryski
Prêtre o.p. et martyr
(1897-1944)


(clin d’œil à Krystyna, notre amie polonaise, trop prise par ses soucis, surtout de santé, pr venir régulièrement sur le forum)


Michel Czartoryski, dans le monde : prince Jan Franciszek Czartoryski, naît le 19 février 1897 à Pełkinie dans le Piémont des Carpates.

Il fut éduqué dans un profond esprit marial. Deux des frères de Jan Franciszek devinrent prêtres, et une sœur visitandine. Il étudia dans un lycée moderne de Cracovie, puis à Lwów (aujourd’hui en Ukraine occidentale) où il devint ingénieur architecte.

En 1918, il s'engagea dans la nouvelle armée polonaise contre les bolchéviques et fut décoré en 1920.
Dans les années tourmentées qui prolongèrent l’indépendance de la Pologne, il fit partie d’organisations catholiques, en particulier « Renaissance » à Lwów.
Il participa aussi à de nombreuses récollections, notamment en 1924, chez les Rédemptoristes de Cracovie.
En 1926, après avoir séjourné en France et en Belgique, il entra au séminaire latin de Lwów, et en 1927 au noviciat dominicain de Cracovie reçut le nom de Michel en religion.
Il fut ordonné en 1931 dans l’église du couvent dominicain de Jarosław et termina ses études de théologie en 1932.
Il développa un apostolat envers la jeunesse étudiante et des « élites intellectuelles » polonaises, à Cracovie, puis à partir de 1937, à Varsovie .
Il participa à l’édification d’un nouveau couvent dominicain à Varsovie de 1937 à 1939. Il y réunit de nouvelles vocations en tant que maître d’études, et raffermit le tiers-ordre de saint Dominique dans la région. Le devoir d’un formateur n’était guère aisé en ces années. [color:2180=#003333]« Je me sens responsable des frères –notait-il- responsables qu’ils mûrissent à la plénitude du Christ ».

Son amour de Dieu et du prochain se manifesta dans son service auprès de ses frères, des novices, des étudiants, mais aussi des insurgés de Varsovie.
Quand il était chapelain du groupe de résistance « Konrad », le quartier tombe le 6 septembre 1944  aux mains des allemands, et il rejoint l'hôpital installé dans les caves d'un bâtiment écroulé.
Lorsque « l'hôpital » est investi par les troupes allemandes, il est en train de dire le chapelet avec les blessés,     vêtu de sa tenue de moine dominicain.


L'équipe médicale est arrêtée, et Michel reste avec les malades. Une demi-heure plus tard, l’aumônier et les malades sont fusillés par les allemands. Les corps sont traînés dans la rue et brûlés sur une barricade. Le jour suivant, les corps carbonisés sont enterrés dans l’arrière-cour d’une maison voisine.

En 1945, les restes non-identifiés sont exhumés et transférés dans une tombe commune.
Michel Czartoryski a été béatifié le 13 juin 1999, à Varsovie, par saint Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005)avec cent-sept autres martyrs polonais.

.

Il était connu comme homme de prière régulière, au grand sens de la responsabilité et d’authentique humilité. Il laisse des écrits spirituels : « Je dois percevoir la vie religieuse comme un don offert à Dieu. Je ne dois pas vivre dans l’indifférence, pas pour moi-même, mais pour Dieu, pour Sa cause, pour les âmes qui vivront Sa vie ».

Il a été proclamé patron de la ville de Jarosław, près de laquelle il naquit et où se trouve un célèbre couvent dominicain dont voici la photo :

J-Marie vient de me faire observer (gentiment) que je suis trop sur l'ordinateur Et il a raison. Il ne me reste + qu'à vous souhaiter de passer une nuitchat Après la fête de St Cloud de demain dont tu viens de ns parler, Claire, RV samedi pr la fête de la Nativité de la Vierge Marie; de St Thomas de Villeneuve et pourquoi pas du bienheureux Frédéric Ozanam… pendant qu'on y est...Mais je vs promets rien. On en reparlera…  Encore bon courage à toi, chère Azur et.. très bon anniversaire à ton époux !  
Bisou et Uniondepriere avec chacun.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Ven 7 Sep 2018 - 9:39

Avec Saint Cloud nous fêtons également Sainte Reine :

Sainte Reine

Martyre à Alésia, en Côte d'Or (✝ 252)





Ses 'Actes' sont sans valeur car ils sont l'œuvre d'un faussaire qui se contenta de plagier les 'Actes' de sainte Marguerite. 
Son culte est attesté à Alésia (Alise Sainte Reine -21150- dans la Côte d'Or) dès le Ve siècle, par une basilique érigée au-dessus de son sarcophage ce qui donne à croire que sainte Reine subit le martyre là même où Vercingétorix se rendit à César.

 
(Les chapelles du Sénonais et du Jovinien - diocèse de Sens-Auxerre)

A Voisines -89260- on trouve une chapelle Sainte-Reine: "bâtie en 1827 par deux habitants à la suite d’un vœu fait lors d’un pèlerinage à Alise-Sainte-Reine. Ce fut longtemps un pèlerinage fréquenté. L’hiver, une messe y est dite les premiers vendredis du mois car la chapelle est plus facile à chauffer que l’église." 

D'après la légende qui évolue avec le temps, Reine était une jeune fille, orpheline de mère, instruite dans la foi chrétienne par sa nourrice.

À Alésia chez les Éduens, sainte Reine, martyre.



https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1807/Sainte-Reine.html


avatar
AZUR

Messages : 1338
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AZUR le Ven 7 Sep 2018 - 16:22

mercifleur bonjpaixChrist
Marie-Odile: ton mari a sûrement raison. Very Happy coucou
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Sam 8 Sep 2018 - 4:27

avatar
M-Odile

Messages : 484
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Sam 8 Sep 2018 - 18:03

Il est + que temps que ns mettions notre Maman du Ciel à l'honneur. Dire qu'on ne manque pas (en général) de fêter les anniversaires et on négligerait SON anniversaire à elle !!!!
Si je vs retrouve seulement maintenant, ce n'est pas du tt par négligence ou désintérêt. JE pense à ce forum depuis que je suis levée et je vs ai tapé une vingtaine de lignes dès ce matin pr vs dire plein de choses. J'ai voulu recopier ce qui était prêt sur une page word pr la fête de Marie, crac, mon texte a été bêtement recouvert donc… effacé !!!!!!  + le temps par la suite de recommencer : permanence pr accueillir les inscriptions au KT. Tt de suite après le repas, ultime répétition pr la célébration d'un mariage au village voisin, visite de 2 de nos 15 petits enfants et… J-Marie n'est pas en forme. Il y a qd même longtemps qu'il n'a pas pu aller à la messe le samedi soir. Je pars tt à l'heure en emmenant d'autres personnes comme d'habitude et lui ramènerai la Communion. Ds mon message, je te disais un grand merci pr tes superbes illustrations ci-dessus et sur "le mois de sept". Pas encore ouvert N D des 7 douleurs… Ma priorité urgente, c'est la fête de Marie et l'enseignement hebdomadaire de M N Thabut ds en marche vers dimanche. J'aime bien l'écouter avant d'aller à la messe. Râté ! J'avais envie aussi de voir ce qu'on dit sur St Adrien.


Naissance de la Vierge Marie



Cette fête très ancienne, prend sa source dans le protoévangile de Jacques.
Cette tradition qui remonte aux premiers temps de l’Église, a pris forme peu à peu et s’est fixée au VIIe siècle.
La fête de la nativité de Marie est l’occasion surtout pour les catholiques de se mettre en présence de celle qui  , sans conditions, à Dieu.

Cette fête est très ancienne. Si elle a été célébrée très tôt à Constantinople et à Jérusalem, elle a pris forme à Rome au VIIe siècle.

On ne connaît ni le lieu ni de la date de naissance de la Vierge Marie. Mais depuis le début du Ve siècle, on vénère près de la piscine de Bethesda, porte des Lions, à Jérusalem, le lieu où elle serait née. En effet, la tradition orientale y fixe la maison d’Anne et Joachim, parents de Marie, au niveau de l’église Sainte-Anne de Jérusalem dont la dédicace a eu lieu un 8 septembre.


Au cours de cette fête, les fidèles sont mis en présence de la plus haute sainteté humaine reconnue et vénérée par l’Église, celle de la Vierge Marie.

Les textes lus et les prières chantées à cette occasion éclairent au mieux le sens du culte que l’Église rend à Marie.
https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/connaitre-et-aimer-dieu/marie/371924-fete-de-la-nativite-de-la-bienheureuse-vierge-marie/

S’il y a bien une fête dont les églises occidentales et orientales sont d’accord sur la date… c’est celle de la Nativité de la Vierge.

Vs vs ferait un plaisir de « tourner les pages » (vers la gauche !) de  ce diaporama que ns offre Aleteia (que j’aime bcp…) : https://fr.aleteia.org/2017/09/08/diapo-les-plus-belles-representations-de-la-naissance-de-la-vierge/  ds lequel j’ai trouvé cette représentation :



Il y en a 9 au total et chacune est suivie d’une explication détaillée de l’œuvre. C’est très intéressant, bien sûr, mais on peut y passer du temps. C’est là le problème...


Dans l’île de beauté, où la majorité des églises sont dédiées à la Vierge, le 15 août est déjà l’équivalent d’une fête nationale, mais le 8 septembre est aussi fêté avec beaucoup d’éclat.

À Lyon, on célèbre le vœu des échevins fait en 1643, qui avaient promis de monter à Fourvière chaque 8 septembre pour offrir au sanctuaire, au cours d’une messe, un écu d’or et sept livres de cire blanche. Chaque année, une messe réunit le maire de Lyon, les élus et de nombreux lyonnais. L’archevêque, depuis le balcon de la Basilique, bénit la ville, rappelant ainsi la consécration de la ville à la Vierge Marie.
Cette fête, en effet, doit être une réjouissance universelle ; ce n’est pas un heureux présage pour une ville ou pour un peuple, mais pour l’humanité tout entière.

TOUT est miracle dans l’histoire de la Sainte Vierge ; Sa naissance ne fait point exception, et, bien que pauvre et vulgaire aux yeux du monde, elle apparaît aux yeux de la foi entourée des plus éclatantes merveilles.

Aussi est-ce avec raison que l’Église s’écrie en ce jour :

"Votre naissance, ô Marie, Mère de Dieu, a rempli tout le monde de consolation et d’allégresse, parce que le Soleil de justice, Jésus-Christ, notre Dieu, est né de Vous, Lui qui nous a tirés de la malédiction où nous étions plongés et nous a comblés de bénédictions ; Lui, qui, ayant ruiné l’empire de la mort, nous a introduits dans la vie éternelle."


Quel bonheur pour les élus de contempler au Ciel les merveilles opérées par Dieu en Marie ! En attendant, unissons-nous à l’Église qui L’honore aujourd’hui sous cent titres différents dans une multitude de sanctuaires vénérés.

Voilà, c’est un minimum de ce qu’on pouvait faire pr célébrer notre Maman du Ciel, la REINE des SAINTSJe vs embrasse et file ds 1mn...  ouf !!!!
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Sam 8 Sep 2018 - 19:39

Eléments un peu contradictoires (qui font sourire) :

"On ne connaît ni le lieu ni de la date de naissance de la Vierge Marie. Mais depuis le début du Ve siècle, on vénère près de la piscine de Bethesda, porte des Lions, à Jérusalem, le lieu où elle serait née. En effet, la tradition orientale y fixe la maison d’Anne et Joachim, parents de Marie, au niveau de l’église Sainte-Anne de Jérusalem dont la dédicace a eu lieu un 8 septembre."

puis

"S’il y a bien une fête dont les églises occidentales et orientales sont d’accord sur la date… c’est celle de la Nativité de la Vierge."

Et finalement quand on sait que la date de naissance de la sainte Vierge est le 5 août (donnée par elle-même à Medjugorje), on se pose des questions....  Very Happy


http://l-arc-en-ciel.forumactif.org/t5536-saviez-vous-que-le-5-aout-est-le-veritable-jour-de-l-anniversaire-de-la-vierge-marie?highlight=anniversaire


gloria
avatar
AZUR

Messages : 1338
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AZUR le Sam 8 Sep 2018 - 21:34

D’après Maria Valtorta , Marie est née à Nazareth où ses parents avaient de grandes propriétés mais il n’est plus resté que la petite maison de Nazareth amputée de beaucoup de terrains.
Very Happy
avatar
M-Odile

Messages : 484
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Dim 9 Sep 2018 - 0:35

Tu as tt à fait raison, Claire. Je suis désolée. C’est l’inconvénient de piocher les infos un peu partout et c’est vrai que j’ai dû me dépêcher tte cette journée jusqu’à ce soir très tard. Je suis seulement contente si on pense à LUI souhaiter SON ANNIVERSAIRE… une fois /an. Est-ce très important d’en connaître la date exacte ?
Il est vraiment trop tard pr faire des recherches sur le Bx Frédéric Ozanam. Si Claire n’a pas mis ce qu’elle a trouvé sur le saint de demain : St Alain, je verrai si je vs poste ce que propose levangileauquotidien.org. comme 2è saint pr cette journée de samedi…Ok ? Allez, passons une nuit bien réparatrice ! Je vs fais un gros bisou.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Dim 9 Sep 2018 - 0:45

Tu n'y es pour rien M-Odile, c'est parce que ça n'est pas clair. Mais comme tu dis peu importe la date ! Nous la fêterons deux fois.



9 Septembre

Saint Omer

Evêque de Thérouanne, en Flandre (✝ 667)





Né sans doute en Normandie il était moine à Luxeuil avec saint Bertin que nous avons fêté récemment, quand, en 637, le roi Dagobert l'envoya comme évêque à Thérouanne dont les habitants étaient redevenus païens. Saint Omer rechristianisa l'Artois et la Flandre. Avec saint Bertin, il fonda l'abbaye de Sithiu devenue abbaye Saint Bertin et berceau de la ville de Saint Omer. Il y recrutait ses missionnaires. Devenu aveugle vers la fin de sa vie, il répondait à ceux qui l'en plaignaient: "Ne prenez point souci de mes yeux. Dieu s'en occupe et il sait mieux que moi ce qui me convient."
(Omer, ou Audomrus ou Audemer) Né à Orval, près de Coutances, Omer était moine à Luxeuil. A la demande du roi Dagobert vers 637, il fut chargé d'évangéliser la Morinie retournée au paganisme. 
Nommé évêque de Thérouanne, il fonda une abbaye à Sithiu (aujourd’hui Saint-Omer). Il se dépensa pendant trente ans au soin de son troupeau; au rachat des prisonniers et au soulagement des pauvres.  Une charte datée de 663 montre qu’il perdit la vue dans les dernières années de sa vie ; elle porte l’inscription : "j’ai fait cet acte, moi, Omer, étant aveugle. On m’a tenu la main pour signer". 
A ceux qui voulaient prier ou faire prier pour sa guérison, il disait: "ne prenez point souci de mes yeux, Dieu s’en occupe; il sait mieux que vous et moi ce qui me convient". Il mourut à Wavrans-sur-l'Aa vers 670 au cours d'une visite pastorale et fut enterré, comme il l’avait demandé, à l’abbaye de Sithiu (Saint-Omer). Il a donné son nom à la ville de saint-Omer. 
(source: Saints du Pas de Calais - diocèse d'Arras où il est fêté le 9 septembre)

Né à Orval, au temps du Roi Dagobert, Omer est nommé évêque. En bon Pasteur, il prend soin de ses fidèles, s'attache au rachat des prisonniers et au soulagement des pauvres. 
Source: Liturgie des heures du diocèse de Coutances et Avranches 1993 où il est fêté le 9 septembre.

Il est noté au 1er novembre du martyrologe romain.

Sur le territoire de Thérouanne en Flandre, vers 670, saint Omer, évêque. Formé par saint Eustase à l’abbaye de Luxeuil, il fut nommé évêque des Morins et renouvela chez eux l’œuvre d’évangélisation entreprise par saint Victrice de Rouen, fit de Sithiu un centre monastique missionnaire et mourut aveugle.
Martyrologe romain

et aussi :

Bienheureux Alain de la Roche


Dominicain (✝ 1475)




Né près de Plouër sur Rance (Côtes d'Armor) vers 1428, il fut un grand prédicateur dominicain, parcourant la France, l'Allemagne et les Pays Bas pour développer la dévotion du chapelet et fonder des confréries du Rosaire. Il fonda la première à Douai. 
C'est à Zwolle en Hollande qu'il partira contempler les mystères du Christ qu'il faisait méditer par le Rosaire. 


Illustration: Alanus de Rupe, ouvrage du XVe sc. édité en Autriche, 'psautier et rosaire, comment on doit prier'


"C’est le bienheureux Alain de Roche, un des premiers disciples de saint Dominique qui coordonne le chapelet et l’enrichit en y ajoutant les méditations, ainsi que la vie de Jésus et de Marie. Il l’appelle le chapelet du Rosaire parce qu’il ressemblait à un bouquet de roses qu’on dépose aux pieds de la Vierge." site du diocèse de Meaux.


Découvrez l'histoire des Équipes du Rosaire.


https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1818/Bienheureux-Alain-de-la-Roche.html
avatar
M-Odile

Messages : 484
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Dim 9 Sep 2018 - 9:37

à tous !
En ce qui me concerne, ce site m'était complètement inconnu. Dès que j'en aurai le loisir (?) , j'essayerai de le visiter.
Merci pr ta vidéo, cher Gilles. Elle a le mérite d'être simple et compréhensible par tt le monde.
Anne Léa, comme je te le disais, ds "le saint du jour", je crois, j'aime bien tes interventions et illustrations. Elles tombent tjs bien à propos.

Très beau texte ci-dessus  amen2

Bon, je viens d'écouter ce que M-Noëlle a à ns dire cette fois-ci ds notre rubrique hebdomadaire et, comme d'habitude, j'ai relevé qques phrases que je vais me dépêcher de partager avec vs. Rv donc sur "en marche vers dimanche"!  
A propos, merci, Claire, d'avoir fait réapparaître le titre d'origine…
J’espère pouvoir le faire avant de partir pr la maison de retraite. En effet, c’est le beau-père de notre fille qui porte depuis de nombreuses années la Communion aux résidents. Il m’arrive de le remplacer qd il a un empêchement. Ce que je fais avec bcp d’émotion à chaque fois. Mais je dois faire un sacrifice : me priver d’une bonne partie des émissions religieuses à la télé auxquelles ns  faisons notre possible de rester fidèles.  
bonjournee   et surtout  unionpriere
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Dim 9 Sep 2018 - 16:33

Coucou M-Odile !
quel site t'est inconnu ? tu parles de la vidéo de Gilles.....et de AnneLéa, je me demande si tu ne t'es pas trompée de post !  Laughing

reflechi

Ah je viens de comprendre, tu as mis le même texte sur 2 fils. Ach so !  Very Happy
avatar
M-Odile

Messages : 484
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Dim 9 Sep 2018 - 23:56

Malgré une connexion très ralentie ce soir, je tiens à m'excuser(une énième fois de + !!!) C'est vrai que je suis allée sur plusieurs posts ce matin , d'où cette confusion d'avoir envoyé à peu près le même message sur2 endroits différents !!! Ce que j'ai ajouté aujourd'hui à 9h37 ci-dessus était destiné, bien sûr, à apporter un commentaire à la rubrique proposée par Gilles : " Jésus a visité cette dame…." Tu peux prendre l'initiative, Claire, de supprimer ce que tu veux, puisque tu en as le pouvoir. Eh bien je m'aperçois que ce n'est pas si facile de ne pas faire d'erreurs qd on apporte des commentaires ou que l'on essaie d'écrire régulièrement ds un post. Désolée !

Ds 5 mn, on sera le 10 sept et je n'ai pas encore préparé quoique ce soit sur Ste Ines et les 2 autres proposés sur l'Evangile au quotidien . Je vs embrasse et vs souhaite une bonne nuit.
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Lun 10 Sep 2018 - 2:26

Je vais vous aider pour Saint Nicolas de Tolentino qui es dans mon missel romain .
À l'exemple de son patron St Nicolas il commença dès son jeune âge à jeûner plusieurs fois la semaine.



Saint Nicolas de Tolentino
Prêtre o.s.a.
(1245-1305)

La mère de ce saint dut sa naissance à un pèlerinage qu'elle fit à Saint-Nicolas-de-Myre. L'enfant reçut au baptême, en reconnaissance, le nom de Nicolas. Son patron continua de le protéger, et bientôt le petit Nicolas devint son émule dans la sainteté, jeûnant, dès l'âge de sept ans, trois fois la semaine, et aimant les pauvres d'une affection incroyable.

À onze ans, il fut reçu dans l'ordre des ermites de Saint-Augustin, où il se fit admirer de tous par la modestie de son maintien, sa parfaite obéissance, son humeur douce et toujours égale, surtout sa chasteté, gardée par d'effrayantes mortifications. À quinze ans, il usait des chaînes, des ceintures de fer et des cilices ; il jeûnait quatre fois la semaine, mangeait peu et des mets les plus grossiers, ne couchait que par terre ou sur une paillasse.

On raconte plusieurs visions d'âmes du purgatoire qui lui devaient leur délivrance. Après avoir édifié successivement plusieurs couvents, le fervent religieux est envoyé à Tolentino, où il passe les trente dernières années de sa vie. Là il s'occupe à catéchiser les ignorants, à prêcher la parole de Dieu, à confesser les pécheurs ; les cœurs les plus rebelles se rendent à ses exhortations, il embrase les plus indifférents du feu de l'amour divin, il ébranle les plus obstinés, sa douceur ramène les plus désespérés dans la voie du salut. Le salut des autres ne lui fait pas négliger le sien. On ne saurait dire quand il terminait son oraison; on le trouvait toujours absorbé en Dieu ; il aimait surtout à méditer les souffrances de Jésus-Christ.

Nicolas était la terreur du démon, qui venait souvent troubler son oraison en imitant devant lui le cri de tous les animaux, en ébranlant la charpente de la maison, en faisant trembler sa cellule. Un jour l'esprit de ténèbres entra près de lui sous la forme d'un oiseau énorme, qui éteignit, renversa et brisa la lampe par un mouvement de ses ailes ; Nicolas ramassa les morceaux et les rejoignit si merveilleusement, qu'il ne parut pas trace de l'accident. Le démon alla jusqu'à le frapper et à le laisser pour mort ; le saint demeura boiteux toute sa vie des coups qu'il avait reçus. Il partageait avec les pauvres le pain qu'on lui donnait à ses repas, et, un jour, son supérieur lui demandant ce qu'il portait : « Ce sont des fleurs » dit-il, et il montra le pain changé en roses. Pendant les six derniers mois de sa vie, les anges descendaient toutes les nuits dans sa chambre et le réjouissaient de leurs chants.

Le 10 septembre 1305, dans le couvent de Saint-Augustin de Tolentino, Nicolas quitte sa demeure terrestre pour la rencontre avec Dieu.


©️Evangelizo.org
Mais il y a aussi tous ces autres Saints::
Ste Inès Takeya,
St Aubert, évêque d'Avranches († v. 725)
Bx Leoncio Arce Urrutia, prêtre o.p. et martyr († 1936)
St Némésion, martyr († 250)
Sts Némésianus (évêque) et compagnons, martyrs († 256-259)
Ste Pulchérie, impératrice de Byzance († 453)
St Agabius, évêque de Novare en Italie († Ve s.)
St Salvi, évêque d'Albi († 584)
St Théodard, évêque de Tongres et martyr († v. 670)
Bx Ogler (Oglerio), abbé de Lucedio en Italie († 1214)
Bx Sébastien Kimura, prêtre s.j. et martyr († 1622)
Bx François Morales, o.p. et 50 comp., martyrs († 1622)
St Ambroise Edouard Barlow, prêtre et martyr († 1641)
Bx Jacques Gagnot, prêtre et martyr († 1794)
Bx Richard de Sainte-Anne, prêtre o.f.m. et martyr († 1622)

Avec le lien

https://evangelizo.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180910&id=6532&fd=0
 
Chaque personne intéressé  peut aller lire sur toute cette panoplie de Saints qui sont fêtés le 10 septembre et peut être avoir des affinités avec certains selon leurs personnalités.
Voilà Inès Takeya

Dicton du jour : À la Sainte-Inès, travaille sans cesse
Bonne continuation M-Odile.
avatar
M-Odile

Messages : 484
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Lun 10 Sep 2018 - 10:10

Un grand   mercifleur   , chère Anne Léa pr l’aide que tu veux ns apporter. C’est vrai que ça fait plaisir.

L’idéal serait que tu prévois bien à l’avance le(s) saint(s) dont tu aimerais ns faire partager la vie. En fait, ce matin, avant d’entreprendre quoi que ce soit, alors que J-Marie dormait encore, je me suis mise à l’ordi en recherchant tt ce que je pouvais trouver sur cette bienheureuse Inès et j’ai enchaîné sur Saint Nicolas de Tolentino.
Une fois que j’avais bien enregistré textes et illustrations, je me suis connectée sur le Saint du jour pr m’apercevoir que tu avais travaillé sur la vie du 2ème. Tu dois te demander comment cela se fait-il que je ne me sois pas aperçue de rien sur le forum et tu as raison.

Qd j’allume l’ordi, je me connecte sur Mozilla Fox pr écouter tt de suite la Parole du jour en allemand sur evangeliumtagfurtag. Ce matin, j’étais très contrariée car c’était un message d’erreur qui s’affichait !!!   SOS (Je viens de réessayer et… ça marche !!!!)  panneordi  Pas le temps d’y retourner. Sniff !  

Bref, qd je veux aller sur le forum, je me connecte tjs sur Internet explorer car mon mot de passe ne marche pas avec Mozilla…. Et voilà, une fois que tt était prêt à être travaillé sur le forum (mise en page, titres, couleurs, photos réduites etc ), je me suis aperçue... que tu venais de ns présenter St Nicolas. Je n'avais donc + qu’à parler de la bienheureuse ci-dessous et à faire des recherches sur le 3è saint : St Aubert. J’essayerai de m’y mettre ds la journée, mais ce n’est pas gagné.

Encore une fois, merci et surtout merci pr tt ce que tu pourras trouver par la suite en ns prévenant du saint que tu vas choisir…
A présent il est temps de faire connaissance avec :


Bienheureuse Inès Takeya
           Martyre du bout du monde  


Bienheureuse Inès Takeya eut une vie de foi et un parcours qui force l’admiration. Née en 1587 dans le japon des shoguns, elle se convertit au catholicisme avec son mari le Bienheureux Côme Takeya. Elle habitait la ville côtière de Nagasaki. A cette époque, les jésuites voulurent convertirent le Japon.  Des prêcheurs, tels Saint François-Xavier ou Saint Charles Spinola, furent envoyés afin d’y annoncer le message de l’Évangile. Les prêcheurs voulurent d’abord convertir les hommes de pouvoir, mais en 1614 un changement de régime survient. Le shogunat Tokugawa interdit purement et simplement la religion catholique. Les gouvernements précédents, bien qu’anti-chrétien, n’avait jamais été aussi loin, et des massacres envers les chrétiens ainsi que les prêtres occidentaux furent perpétrés.
Courageusement, Bienheureuse Inès Takeya et son mari décidèrent de cacher des chrétiens et des missionnaires. Elle fût arrêtée en 1618 et torturée pendant quatre ans. Ne voulant pas renier sa foi, elle fut décapitée avec son mari et trente compagnons dont le bienheureux Charles Spinola le 10 septembre 1622. Elle avait 35 ans.

Ce jour-là, vingt-cinq autres japonais furent brûlés vifs, cette journée est appelé le Grand Martyre du Japon ou Grand Martyre de Nagasaki.

Bienheureuse Inès Takeya  et ses compagnons ont été béatifiés le 7 mai 1867 par le pape Pie IX.


Le prénom Inès est dérivé du prénom Agnès. Ce dernier est inspiré de l'adjectif grec agnê qui signifie "sacré". Ce mot pouvait qualifier les fleuves, cieux ou divinités.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

10 Septembre

Message par Claire le Lun 10 Sep 2018 - 11:24

Comme je l'avais préparé je le poste mais c'est vrai comme le dit AnneLéa il ne faut pas tout mettre, il suffit de se reporter au lien cité plus haut.



Saint Aubert

Evêque d'Avranches (✝️ 725)




Il fut, en 709, poussé par l'inspiration de Dieu, à l'origine de l'abbaye et de l'église du Mont Saint Michel en Normandie, à l'instar de celui du Monte Gargano en Italie. Il y fonda un chapitre de 12 moines vivant en commun, chargé de servir Dieu en chantant sa louange jour et nuit.
 
Aubert, originaire de Genêts, était évêque d'Avranches lorsque, selon la tradition, l'archange saint Michel lui même serait venu lui faire en songe la demande de fonder un lieu de culte sur le Mont Tombe. Ce n'était pas un lieu commode que cette pointe rocheuse à peine rattachée au continent, couverte de broussailles et seulement habitée, outre les bêtes sauvages, par quelques ermites. Aubert, une fois réveillé, préféra penser que ce rêve venait du Malin... Et quand, quelques nuits plus tard, le rêve se répéta, l'évêque Aubert, campant sur ses positions, redoubla de prières et de jeûnes pour faire disparaître cette idée désastreuse.... L'Archange alors se fâcha: il apparut une troisième fois à Aubert, lui réitérant sa demande, en la lui enfonçant dans le crâne, au sens propre puisque, une fois réveillé, l'évêque portait sur son os pariétal cette marque en creux que l'on peut encore constater sur ses reliques. Aubert comprit alors qu'il fallait s'exécuter. Il entreprit aussitôt de faire bâtir un petit sanctuaire dédié à saint Michel. Des événements providentiels le guidèrent dans sa tâche : un rond de rosée, un matin de septembre, lui indiqua la forme de l'oratoire, un taureau attaché en montra l'emplacement. Une source fut trouvée, un puits creusé. Il fallut encore arracher une pierre cultuelle païenne. En 708 environ, Aubert envoya des moines chercher au sanctuaire du Mont Gargano en Italie, dédié à saint Michel, des reliques du lieu. Puis, le 16 octobre 709, l'évêque fit la dédicace de l'église et y installa un chapitre de douze chanoines. Le Mont Saint-Michel était né. 
Source: Liturgie des heures du diocèse de Coutances et Avranches 1993.

Un internaute nous signale: "Saint Aubert fonde effectivement au Mont Saint-Michel une communauté religieuse, mais ce serait plutôt une communauté de chanoines: les moines bénédictins n'y sont installés qu'en 966 par Mainard, disciple de Guillaume de Volpiano, avec le soutien du duc de Normandie.
 »

À Avranches, vers 725, saint Aubert, évêque, grâce à qui le culte de saint Michel Archange a fleuri sur le mont Tombe.
Martyrologe romain
https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1827/Saint-Aubert.html
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Lun 10 Sep 2018 - 17:13

Pour en rajouter l y a aussi le  lien

http://mobile.evangelizo.org/saintsList.php
Ou j'ai trouvé les mêmes saints du jour.

un autre site j'ai trouvé
https://eglise.catholique.fr/le-saint-du-jour/
Saint du jour. Bx Charles Spinola (+ 1622). Fêté le 10 septembre. et ses compagnons martyrs

Mort le 10 septembre ,mais peut aussi être fêté le 4 février.
Il vécut son enfance dans le palais de l’empereur Rodolphe. Il partit faire ses études en Italie à Nole où il se présenta au noviciat des Jésuites. Il étudia la théologie à Milan et les mathématiques à Rome. Il partit pour les Indes, mais en cours de navigation, les Anglais interceptèrent le navire et reconduisirent tous les passagers captifs à Londres. Deux ans après, en 1599, nous le retrouvons à Goa, puis à Macao, et enfin, en 1602, à Nagasaki. Il exerce d’abord son ministère au collège de Kyoto. C’est là qu’il fut arrêté lors de la grande persécution des shoguns. Il fut emprisonné durant quatre ans, avec d’autres chrétiens, dans une prison aux tortures raffinées. Elle se composait de cages exposées au vent et au soleil, à la chaleur de l’été et aux rigueurs de l’hiver. Les prisonniers, entassés les uns sur les autres, étaient livrés aux horreurs de la faim, de la nudité et de l’infection. Le bienheureux Charles vit ses compagnons mourir les uns après les autres, mais de nouveaux captifs arrivaient toujours. Ils furent ensuite amenés à Nagasaki, sur la colline des martyrs où d’autres chrétiens avaient déjà été crucifiés. Vingt-cinq pieux étaient disposés pour ceux qui allaient y être attachés en vue d’y être brûlés. Puis on amena des chrétiens japonais condamnés à être décapités dont des enfants de quatre, sept et douze ans. On plaça leurs têtes face à ceux qui allaient mourir par le feu. Les matières inflammables étaient disposées à deux mètres des poteaux pour que le supplice fût plus lent, les martyrs étant consumés par la chaleur.
Je connais aussi un autre site , mais que malheureusement  je ne retrouve plus ce matin sur mon ordinateur

Depuis plusieurs années je me suis fait un journal avec tout les Saints de chaque jour que j'ai trouvé ici et là sur le net , certains calendriers et dans mon missel romain .Et j'ai lu dans une prière liturgique((Les prières liturgiques dit-on sont plus puissantes que les prières usuelles car ce sont pour la plus part des psaumes donc inspirées par Dieu lui-même. ))  dans mon missel que je dis à chaque jour  :: Précieuse aux yeux du Seigneur est la mort de ses Saints. Que la Vierge Marie et tous les Saints (à ce moment précis je nomme les Saints du jours en questions que j'ai dans mon journal et qui se répètent d'années en années)
ma prière se continue ainsi::et  tous les saints du jours intercèdent pour moi auprès du Seigneur  afin que je mérite d'être aidé et sauvé par celui qui règne dans les siècles des siècles Ainsi soit-il.
Et je rajoute aussi cette autre prière très courte :Saints du jour dont je viens de vous nommer à Dieu obtenez pour moi toutes les grâces que je peux implorer pour moi , pour l'Église et pour toute l'humanité. Mais demandez aussi aux autres Saints des grâces toutes particulières pour moi en ce jour qui est celui de votre fête.
Je peux vous assurez que cela fonctionne à 100% , peut être pas la première journée  et parfois si, mais si à chaque jour vous priez ainsi, votre vie changera en mieux , votre union avec Dieu en ressortira renforcie, car comme les Saints sont précieux aux yeux de Dieu comment ne voulez vous pas qu'en les priants à chaque jour de leurs fêtes Dieu ne se laisse pas émouvoir par leurs intercession.
On peut dire aussi dire la dernière prière que je vous ai  écrite (celle ou 'ai dis je rajoute  Saints du jour.... en disant à la place Anges du jour .........,car au Ciel à chaque jour il y a la fête d'un ou plusieurs Anges ,mais on ne connaît pas leur nom sauf 3 , Dieu n'a pas permis qu'on connaisse leurs noms Il a ses raisons ,mais on peut les prier en disant Anges du jour dont c'est la fête aujourd'hui obtenez.... idem comme la prière des Saints du jours.
Ce ne sont pas des prières longues ,mais qui font toute une différence dans tout ce que nous vivons à chaque jour.
Je vous souhaite que tout les Saints et Anges du jour vous apportent paix avec Dieu, avec vous même et avec le prochain.
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Lun 10 Sep 2018 - 17:18

J'ai retrouvé l'autre site

https://nominis.cef.fr/
Bonne lecture
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Lun 10 Sep 2018 - 17:26

Oui c'est ce site principalement que j'utilise tous les jours ! sunny
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

11 Septembre

Message par Claire le Lun 10 Sep 2018 - 23:04

Curieuse cette sainte :   Smile



Sainte Théodora

(✝ 491)



Elle était mariée à Alexandrie en Égypte. Mais, un jour, elle commit l'adultère. Prise de remords, elle se fit pénitente, s'habilla en homme pour entrer au monastère dont elle devint d'ailleurs plus tard le Père Abbé. Elle fut accusée de relations coupables par une femme qui venait d'avoir un enfant. 
Plutôt que de révéler son identité, elle accepta de quitter le monastère, gardant l'enfant avec elle, l'élevant avec patience. 
Ce n'est qu'à sa mort qu'on découvrit que le moine Théodore, injustement accusé, était Théodora, une sainte femme.

Illustration: Theodora d'Alexandrie - livre manuscrit ('ménologe') de l'empereur Basile II - XIe siècle - Bibliothèque du Vatican.

https://nominis.cef.fr/contenus/saint/8188/Sainte-Theodora.html
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 11 Sep 2018 - 5:08

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160911&id=16444&fd=0




Bse Maria Pierina De Micheli
Fille de l’Immaculée Conception
de Buenos Aires

L’Église a décidé de rappeler la Bienheureuse plus que dans le jour de sa mort, ou « dies natalis » selon la formule canonique, dans le jour de sa naissance (et de son Baptême) : le 11 Septembre.

Maria Pierina naît le 11 Septembre 1890, à Milan, de Cesare De Micheli et Luigia Radice ; est Baptisée, le même jour, avec les noms de Giuseppina, Franceschina, Giovanna e Maria.

Dés l’âge de douze ans, celle qui devait devenir Mère Maria Pierina De Micheli, pressentit la  relation particulière qu’elle aurait avec le Visage du Christ, qu’elle embrassa alors sur un Crucifix.
Dès son jeune âge Giuseppina (Maria Pierina) s'est sentie appelée à être une Sœur, une Religieuse épouse du Christ.

En 1912, les « Filles de l'Immaculée Conception » sont venues de Buenos Aires (Argentine) et s'installent à Milan, non loin de la maison de la famille De Micheli.
Le 15 Octobre 1913, à l'âge de 23 ans, Giuseppina est acceptée chez les « Filles de l'Immaculée Conception »  comme novice. Le 16 mai 1916, elle fait sa profession et prend le nom de Sœur Maria Pierina.

 Depuis son noviciat elle « sentit le vrai contact du Visage du Christ », un Vendredi Saint. Elle devint plus tard la Mère provinciale de son Ordre, pour l’Italie, en restant apôtre de la Sainte Face, aussi discrète qu’infatigable.

Le Christ, lui aurait dit un jour :
« Je voudrais que ma Face, qui reflète les souffrances et l’Amour de mon Cœur, soit plus honorée ; qui me contemple me console ».
Et une autre fois : « Toutes les fois que l’on Contemplera ma Face, je répandrai l’Amour dans les cœurs, et, par cette Contemplation, on obtiendra le Salut de beaucoup d’âmes… En Contemplant mon Visage, les âmes participeront à mes souffrances et sentiront le besoin d’aimer et de réparer ».

Lors d’une apparition, la Vierge tenait un scapulaire représentant la Sainte Face, qu’elle désigna comme « gage de miséricorde et remède divin » aux maux de l’humanité ; elle lui demanda avec insistance de diffuser cette Sainte Face et de l’honorer particulièrement le dernier mardi avant le Carême.
Deux ans plus tard, Mère Maria Pierina put ainsi faire frapper et répandre une médaille, réalisée à partir du Visage du Saint Suaire de Turin.

Mère Maria Pierina quitta sa demeure terrestre, pour la rencontre avec Dieu, à Centonara di Artò (Italie), le 26 Juillet 1945.
Maria Pierina De Micheli a été Béatifiée le Dimanche 29 Mai 2010, en la Basilique Sainte-Marie-Majeure, à Rome, par le Cardinal Angelo Amato s.d.b., préfet de la Congrégation pour les causes des Saints, qui représentait le Pape Benoît XVI.

Read more at http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/vie-des-saints/septembre/bse-maria-pierina-de-micheli-religieuse-fete-le-11-septembre.html#yzKLsAwyLzwJJ56s.99


Il y a aussi sur le lien ci haut mentionné

St Jean-Gabriel Perboyre

Bse Maria Pierina De Micheli

Bse Maria Celeste Crostarosa

Sts Prote et Hyacinthe

Bx Gaspar Koteda et François Takeya

Bx Pierre Shichiemon et 2 enfants

Bx Bonaventure de Barcelone

Bx François Mayaudon

Bx Pierre d’Alcantara

Bx Joseph-Marie Segura Penadès

Sts Félix et Regula

St Paphnuce

St Patient

St Sacerdos

St Daniel Wyn

St Adelphe ((Saint Adelphe dirigea un abbaye dans les Vosges ))

St Leudin

St Élie
J'ai trouvé sur un autre lien

Aujourd'hui, nous fêtons également , Saint Bodon, Saint Diomède, Saint Émilien, évêque, Saint Germain, martyr,  , Sainte Spérande,  Sainte Vincienne, Sainte Zénaïde.


Dicton
Tu peux semer sans crainte, quand arrive la saint Hyacinthe.
En septembre si trois jours il tonne, c'est un nouveau bail pour l'automne.

Sts Prote et Hyacinthe

Saints Prote et Hyacinthe Martyrs (†; IIIe siècle)



Les deux frères Prote et Hyacinthe, eunuques de la bienheureuse vierge Eugénie furent baptisés en même temps qu'elle par l'Évêque Hélénus. S'étant adonnés à l'étude des saintes lettres, ils menèrent durant quelque temps, dans un monastère d'Égypte, une vie merveilleusement humble et sainte.

Dans la suite, sous le règne de Gallien, ayant accompagné la pieuse vierge Eugénie à Rome, ils furent arrêtés parce qu'ils faisaient profession de la foi chrétienne. Comme on ne put obtenir d'eux, par aucun moyen, qu'ils abandonnassent la religion chrétienne et qu'ils adorassent les faux dieux, ils furent cruellement flagellés et tombèrent sous les coups de la hache, le trois des ides de septembre.
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 11 Sep 2018 - 5:11


http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome03/135.htm

Sts Prote et Hyacinthe
Prote et Hyacinthe furent, eu raison de leur illustre noblesse chez les Romains, attachés à la maison ** de la fille de Philippe, nominée Eugénie, et ses émules dans l’étude de la philosophie. Le sénat avait, confié à ce Philippe la préfecture d'Alexandrie où il conduisit avec lui Claudia, sa femme, Avitus et Sergius,ses fils, et Eugénie, sa fille. Or, Eugénie avait atteint la perfection dans la science des lettres et des arts libéraux ; Prote et Hyacinthe, qui avaient étudié avec elle, possédaient aussi toutes les sciences dans le plus haut degré. Parvenue à l’âge de quinze ans Eugénie fut demandée en mariage par Aquilin, fils du consul Aquilin. Eugénie lui dit: « Quand on doit faire choix d'un mari, il faut moins s'attacher à la naissance qu'à la bonne conduite. » Les livres qui renferment la doctrine de saint Paul lui étant tombés entre les mains, elle commença à devenir chrétienne au fond du coeur. II était à cette époque permis aux chrétiens d'habiter dans les environs d'Alexandrie, et il arriva que Eugénie, allant à une maison de campagne comme pour se délasser, entendit les chrétiens qui chantaient : « Omnes du gentium daemonia, Dominas autem caelos fecit (Ps. XCV). Tous les dieux des nations sont des démons ; mais le Seigneur est le créateur des cieux. » Alors elle dit aux jeunes Prote et Hyacinthe qui avaient étudié avec elle « Nous nous sommes livrés à une étude scrupuleuse des syllogismes des philosophes, mais les arguments d'Aristote, les idées de Platon, les avis de Socrate, en un mot, les chants des poètes, les maximes des orateurs et des philosophes sont effacés par cette sentence ; je ne dois qu'à une puissance usurpée le titre de votre maîtresse, mais la science  m’a faite votre soeur; soyons donc frères et suivons J.-C. » Cette résolution leur plaît; elle prend alors des habits d'homme, et vient au monastère dont le chef Hélénus ne permettait l’entrée à aucune femme *. Cet Igélénus, dans une discussion avec un hérétique, n'ayant pu détruire la force des arguments qu'on lui opposait, fit allumer un grand feu afin que celui qui ne serait pas brûlé fût reconnu comme ayant la croyance véritable. Ce qui fut fait ; Hélénus entra le premier dans le feu d'où il sortit sain et entier; mais l’hérétique ne voulant pas y entrer fut chassé par tous. Or, Eugénie s'étant présentée à Hélénus et ayant dit qu'elle était un homme : « Tu as raison, lui répondit Hélénus, de te dire homme, car bien que tu sois une femme, tu te comportes comme un homme. » Dieu en effet lui avait révélé son sexe. Elle reçut donc de ses mains, avec Prote et Hyacinthe, l’habit monastique et se fit appeler frère Eugène. Quand le père et la mère d'Eugénie virent son char revenir vide à la maison, ils en furent contristés et firent partout chercher leur fille, sans pouvoir la trouver. Ils interrogent des devins pour savoir ce qu'elle était devenue ; ceux-ci leur répondent qu'elle est transportée par les dieux parmi les astres. En conséquence son père fit élever une statue à sa fille qu'il commanda à tous d'adorer. Quant à Eugénie, elle persévéra avec ses compagnons dans la crainte de Dieu, et fut choisie pour gouverner la communauté après la mort du supérieur.  Il se trouvait alors à Alexandrie une matrone riche et noble du nom de. Mélancie *que sainte Eugénie avait délivrée de la fièvre quarte en lui faisant des onctions avec de l’huile au nom de J.-C. Pour cette raison, Mélanie envoya, beaucoup de présents à Eu génie qui ne les accepta point. Or, cette matrone, dans la conviction que frère Eugène était un homme, lui faisait de trop fréquentes visites. En voyant sa bonne grâce, sa jeunesse et la beauté de son extérieur, elle brûla d'amour pour lui et se tourmenta l’esprit pour trouver le moyen d'avoir commerce ensemble. Alors feignant une maladie, elle envoya le prier de venir chez elle pour la voir. Quand il fut arrivé, elle lui déclara comment elle était éprise d'amour pour lui, elle lui exposa ses désirs et le pria d'avoir commerce avec elle. Aussitôt elle le saisit, l’embrasse, le baise et l’exhorte à commettre le crime. Frère Eugène, rempli d'horreur de ces avances, lui dit: « C'est à juste titre que tu portes le nom de Mélancie *: tu es remplie de noirceur et de perfidie ; tu es une noire et obscure fille des ténèbres, une amie du diable, un foyer de débauche, une soeur d'angoisses sans fin et une fille de mort éternelle ». Mélancie se voyant déçue, dans la crainte qu'Eugène ne publiât le crime, voulut le découvrir la première et se mit à crier qu'Eugène a voulu la violer. Elle alla trouver le préfet Philippe et elle porta plainte en ces termes : « Un jeune homme perfide qui se dit chrétien est venu chez moi pour me guérir ; il entre, se jette sur moi et veut me faire violence : si je n'avais été délivrée par le moyen d'une servante qui était dans l’intérieur de ma chambre, il  m’eût fait partager sa débauche. » Le préfet, à ce récit, fut enflammé de colère, et avait envoyé une multitude d'appariteurs, il fit prendre Eugène et les autres serviteurs de J.-C., qu'on avait chargés de chaînes : il fixa un jour où ils devaient tous être livrés aux morsures des bêtes. Puis les ayant fait venir devant lui, il dit à Eugènie : « Dis-moi, infâme scélérat, si votre Christ vous a enseigné, pour doctrine, de vous livrer à la corruption et d'oser attenter avec une impudente rage à la vertu des matrones? » Eugénie, qui conservait la tète baissée pour ne pas être reconnue, répondit : « Notre-Seigneur a enseigné la chasteté et a promis la vie éternelle à ceux qui gardent la virginité. Nous pouvons montrer que cette Mélancie commet un faux témoignage ; mais il vaut mieux que nous souffrions, plutôt qu'elle soit punie après avoir été convaincue ; nous perdrions alors le fruit de notre patience. Toutefois qu'elle amène la servante qu'elle dit avoir été témoin de notre crime afin que par ses aveux les mensonges puissent être réfutés. » Cette femme fut amenée, et comme elle avait été endoctrinée par sa maîtresse, elle ne cessait de prétendre contre Eugène qu'il avait voulu violer sa dame. Tous les gens de la maison, qui avaient été également corrompus, attestaient qu'il en était ainsi; alors Eugénie dit : « Le temps de se taire est passé et le temps de parler est arrivé : je ne veux pas qu'une impudique charge d'un crime les serviteurs de J.-C. et que la fausseté soit glorifiée. Or, afin que la vérité l’emporte et que la sagesse triomphe de la malice, je démontrerai la vérité sans être mue par la vanité mais par la gloire de Dieu. » En disant ces mots, elle déchira sa tunique depuis sa tète jusqu'à la ceinture, et alors on vit qu'elle était une femme, puis elle dit au préfet : « Tu es mon père, Claudia est ma mère; ces deux jeunes gens qui sont assis avec toi, Avitus et Sergius, ce sont mes frères; je suis Eugènie ta fille ; ces deux-ci, c'est Prote et Hyacinthe. » A ces mots, le père qui commençait à reconnaître sa fille se jeta dans ses bras pour l’embrasser ainsi que la mère, en versant un torrent de larmes. Eugènie est aussitôt revêtue de ses habits couverts d'or et (42) portée aux nues. Le feu du ciel tomba sur Mélancie et la consuma avec les siens. Ce fut ainsi qu'Eugénie convertit à la foi de J.-C. son père, sa mère, ses frères et toute sa famille; de telle sorte que le père, ayant été cassé de sa dignité, fut. ordonné évêque par les chrétiens, et fut tué par les infidèles après avoir persévéré dans le bien. Claudia retourna à Rome avec ses deux fils et Eugénie et ils y convertirent beaucoup de personnes à J.-C. Or, Eugénie, par l’ordre de l’empereur, fut attachée à une grosse pierre et précipitée dans le Tibre ; mais la pierre s'étant brisée, Eugénie marchait saine et sauve sur les eaux. Alors elle est jetée dans une fournaise ardente; mais la fournaise s'éteignit et devenait pour la martyre un lieu de rafraîchissement. Ensuite elle est renfermée dans un cachot obscur, mais une lumière toute resplendissante rayonnait pour elle; et après avoir été laissée dix jours sans nourriture, le Sauveur lui apparut et lui dit eu lui présentant un pain très blanc : « Reçois cette nourriture de ma main; je suis tort Sauveur, que tu as aimé de toute l’étendue de ton esprit; le jour que je suis descendu sur la terre, je te prendrai moi-même. » En effet, au jour de la naissance du Seigneur, un bourreau est envoyé lui couper la tête. Elle apparut ensuite à sa, mère et lui prédit qu'elle la suivrait. le dimanche après. Quand arriva le dimanche, Claudia s'étant mise en prières, rendit l’esprit. Prote et Hyacinthe ayant été traînés au temple des idoles, brisèrent la statue en faisant une prière, et comme ils lie voulaient pas sacrifier, ils accomplirent dans la suite leur martyre en ayant la tête (43) coupée. Or, ils pâtirent sous Valérien et Gallien, vers l’an du Seigneur 256.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

12 Septembre

Message par Claire le Mar 11 Sep 2018 - 20:39

Le saint nom de Marie

mémoire



Célébrée à partir de 1513 en Espagne, cette fête fut étendue à l'Église universelle en 1684 en reconnaissance de la victoire de Vienne contre les Turcs.


«Marchons avec confiance sous la protection du Ciel et avec l’assistance de la Très Sainte Vierge.»

«Votre nom, ô Marie, dit 
saint Ambroise, est un baume délicieux qui répand l’odeur de la grâce!» – Mais surtout le nom de Marie est un nom de salut. 
Saint Éphrem l’appelle la Clef du Ciel. «Le nom seul de Marie, dit saint Bernard, met en fuite tous les démons…» Ce n’est là qu’un faible écho de l’apologie du nom de Marie faite par les Saints.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l’année, Tours, Mame, 1950.
(source: 
Paroisse Vallée de l'Aisne)

Mémoire du saint Nom de Marie. Le Seigneur Dieu l’a bénie entre toutes les femmes et a exalté si haut son nom que sa louange ne s’effacera jamais de la bouche des fidèles.

Martyrologe romain
https://nominis.cef.fr/contenus/saint/10396/Le-saint-nom-de-Marie.html

Prière

Oui, ô Marie ! votre nom sublime et admirable est sorti du trésor de la Divinité ; car c'est la sainte Trinité tout entière qui vous a donné ce nom au-dessus de tous les noms après celui de votre divin Fils, et qui l'a enrichi de tant de majesté et de puissance, qu'il faut que, par respect pour ce saint nom, dès qu'il est prononcé, tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et aux enfers.
Richard de Saint-Laurent


http://missel.free.fr/Sanctoral/09/12.php

avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mer 12 Sep 2018 - 4:43





Paroles de la Vierge Marie dans le nouveau testament :

Lc 1, 34  Comment cela va-t-il se faire

Lc 1, 38a  Voici la servante du Seigneur

Lc 1, 38b  Que tout se passe pour moi selon ta parole

Lc 1, 46-55

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur,

47 mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.

48 Il s'est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.

51 Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

53 Il comble de bien les affamés, renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »

Lc 2, 48

En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! »

Jn 2, 3 la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. »

Jn 2, 5 Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu'il vous dira. »




1- Pour le beau Nom
De l’aimable Marie,
J’aurai toute ma vie
De la dévotion.
Ô Nom charmant
Qui remplissez mon cœur
D’un grand contentement,
J’ai savouré
Votre grande douceur :
J’en suis tout embaumé !

2- Je ne puis pas
Raconter ni comprendre
Combien ce Nom est tendre
Et quels sont ses appas.
Ce Nom sacré
Est dans les plus grands maux
Un remède assuré :
On trouve en lui,
Au milieu des travaux,
De l’aide et de l’appui.

3- Ce Nom divin
Donne au mélancolique
Une joie angélique
En chassant son chagrin.
Est-on tenté ?
Qu’on invoque ce Nom :
On est en sûreté !
On trouve en lui
La consolation
Lorsqu’on est dans l’ennui.

4- Le démon prend
Une honteuse fuite,
Avec toute sa suite,
Aussitôt qu’il l’entend !
Si l’on a peur,
Ce saint Nom raffermit
Et nous donne du cœur :
On ne craint rien
Au milieu de la nuit
Lorsqu’on l’invoque bien
.

5- Enfin il est
Tout à tous sans réserve :
Il protège, il conserve,
Il instruit, il repaît.
Inclinons-nous,
Si nous le prononçons
Montrons l’exemple à tous.
Oh ! quel bonheur,
Si partout nous l’avons
Bien gravé dans le cœur

Contenu sponsorisé

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 15 Déc 2018 - 6:24