L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


LE SAINT DU JOUR !!

Partagez
avatar
Marie du 85

Messages : 423
Date d'inscription : 23/12/2017
Age : 63
Localisation : Vendée

LE SAINT DU JOUR !!

Message par Marie du 85 le Dim 24 Déc 2017 - 7:32

Rappel du premier message :

Dimanche 24 Décembre 2017

Fête de Sainte Paule Élisabeth Cerioli, Fondatrice de la « Congrégation de la Sainte Famille » (1816-1865).


https://nominis.cef.fr/contenus/saint/9774/Sainte-Paule-Elisabeth.html


http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171224&id=621&fd=0


avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Mar 18 Sep 2018 - 9:52

18 Septembre

Saint Joseph de Cupertino

Frère mineur (✝ 1663)



Joseph Desa est né à Cupertino dans les Pouilles (Italie) dans une famille très pauvre où il reçut une éducation très pieuse de sa mère qui était tertiaire de saint François. Maladroit, d'esprit lent, il voulait néanmoins devenir fils de saint François. Les Capucins n'en veulent pas. Les franciscains l'accueillent mais comme garçon d'écurie. Ils finissent par l'admettre au sacerdoce quand ils découvrent sa richesse spirituelle et humaine. 

Porteur de dons mystiques étonnants, il attire les foules: miracles, extases, lévitations. L'Inquisition se méfie et ordonne à plusieurs reprises de le mettre à l'écart. Saint Joseph accepte ces mesures avec une grande simplicité et une profonde humilité, sans jamais se plaindre.

La réputation de lévitation qui marqua la vie du saint explique qu’il ait été spontanément considéré comme le patron de tous les métiers liés à l’aviation et aussi des cosmonautes. Il a toujours été considéré comme le patron des étudiants et en particulier des candidats aux examens à cause des énormes difficultés scolaires qu’il rencontra jusqu’à son ordination. (Diocèse aux Armées françaises)

Voir aussi: 
Saint Joseph de Cupertino, saint patron des étudiants.

Illustration: gravure du XVIIIe siècle représentant Saint Joseph de Cupertino
Un internaute nous envoie cette prière à saint Joseph de Cupertino retrouvée dans les affaires de sa grand’tante. Elle date, du moins le papier sur lequel elle est tapée, d'environ 1930.

À Osima dans la Marche d’Ancône, en 1663, saint Joseph de Cupertino, prêtre de l’Ordre des Mineurs. Reçu chez les conventuels, il se fit remarquer par sa pauvreté, son humilité et sa charité envers les pauvres au milieu des circonstances difficiles de sa vie.
"Ce n’est pas en paradis que se fabriquent les saints. C’est sur terre." Paroles de sagesse de saint Joseph de Cupertino


Autres Fêtes du Jour



Sainte Ariane Esclave en Asie Mineure (date ?)
Saint Bidzine de Géorgie(✝️ 1661)Bienheureux David Okelo et Gildas Irwamartyrs (✝️ 1918)
Saint Dizier évêque de Rennes (7ème s.)
Saint Dominique Trach Doaiprêtre et martyr (✝️ v. 1843)
Saint Eumène évêque en Crète (7ème s.)
Saint Eustorge Ier Evêque de Milan (✝️ 355)Bienheureux Ferdinand, Ambroise, Valentin, François, Charles..martyrs de la guerre civile espagnole (✝️ 1936)
Saint Ferréol Martyr à Vienne, en Dauphiné (3ème s.)
Saint Ferréol Évêque de Limoges (6ème s.)
Saint Hygbaldabbé bénédictin (✝️ v. 690)
Bienheureux Joseph Kutprêtre polonais et martyr à Dachau (✝️ 1942)
Sainte Nadège Vierge et martyre à Rome (2ème s.)Vénérable Niklaus Wolflaïc suisse (✝️ 1832)
Saint Océan martyr (3ème s.)
Bienheureux Pons de Lérasgentilhomme repenti (Hérault) (12ème s.)
Sainte Richarde Impératrice et fondatrice d'Andlau (✝️ 896)
Saint Romylos (4ème s.)
Saint Senier Évêque de Coutances et d'Avranches (6ème s.)
Saints Théodore, Océan, Ammien et Julienmartyrs (✝️ v. 310)

https://nominis.cef.fr/contenus/fetes/18/9/18-Septembre.html

Sainte Richarde 

 

Impératrice et fondatrice d'Andlau (✝️ 896)


À Andlau en Alsace, vers 895, sainte Richarde. Impératrice, rejetée par l’empereur Charles le Gros, elle entra au monastère qu’elle avait fondé sur ses terres pour servir Dieu.


Fille du comte d'Alsace, elle avait épousé Charles le Gros, roi des Francs de Rhénanie. En 881, soutenu par le Pape, Charles devint empereur d'Occident, roi de Germanie et roi de France. Bien qu'instruit et dévot, il permit aux Sarrasins de venir piller l'Italie, aux Normands de piller le nord de la France, la région parisienne et la Bourgogne. Il abandonna le pape Jean VIII qui l'appelait au secours et le pape fut, par cette faute, massacré à coups de marteau dans son palais du Latran. Tant et si bien que la Diète de 887 déposa Charles le Gros et son empire fut divisé en sept petits royaumes. Sainte Richarde n'était plus à ses côtés. Elle avait été répudiée, accusée injustement d'adultère pour avoir embrassé la croix pectorale de l'évêque de Verceil. Elle se retira en Alsace, à l'abbaye d'Andlau qu'elle avait naguère fondée et mourut quelques années plus tard. Le pape Léon IX, un alsacien, vint vénérer ses restes et la plaça sur les autels.

Martyrologe romain

Des miracles vont s'accomplir sur son tombeau.


Pourquoi cet ours (qui, selon la légende, est d’ailleurs plutôt une ourse) et cette terre sont-ils ainsi sanctuarisés au cœur de l’église de sainte Richarde ? Pour y répondre, il faut raconter une histoire qui ne cesse d’entremêler le mythe et la réalité. Il était donc une fois, au IXe siècle, une Alsacienne devenue impératrice. Elle s’appelle Richarde, est la fille du comte d’Alsace Erchangar et est, forcément, très belle et très vertueuse. « Le pouvoir central carolingien souhaite alors s’assurer le contrôle de l’Alsace , reprend l’historien, de façon plus rationnelle. Louis le Germanique, petit-fils de Charlemagne, propose donc de marier, en 862, Richarde à son fils Charles. »
Ce Charles n’est que troisième dans l’ordre de succession. Mais à l’époque, les choses peuvent aller vite. Et elles se précipitent, effectivement ; les deux frères aînés laissent leur place prématurément, et Charles, qui sera appelé « le Gros » mais aurait aussi pu être surnommé « le Violent », grimpe au firmament du pouvoir. Bien que très peu digne de ces charges, il est sacré empereur d’Occident en 881, roi de Germanie en 882 et de roi de Francie en 884 ! Et voici l’Alsacienne Richarde une fois impératrice et deux fois reine… Mais, pour son malheur, elle ne devient pas mère. « Charles le Gros décide donc de la répudier. Comme il lui faut un motif, elle est accusée d’infidélité. » Les intrigants désignent même l’amant : l’évêque Liutward, proche conseiller de Charles.
Cette histoire se poursuit en racontant que l’empereur soumet sa femme à l’ordalie : elle doit marcher pieds nus et vêtue d’une robe de cire sur des braises pour prouver son innocence. Elle le fait sans encombres (ceci explique pourquoi, sur la statue de l’ancien puits du cloître, des flammes lèchent le bas de la robe de Richarde), et, l’honneur sauf, décide de se retirer dans une vie de prière et de se consacrer à l’abbaye qu’elle venait de fonder.
C’est ici qu’apparaît l’ourse : selon la légende, c’est elle qui devait indiquer à la future sainte le lieu où bâtir son abbaye de chanoinesses. 
Richarde s’est décidée quand elle ou l’un de ses chevaliers (on peut choisir sa version) a découvert une maman ourse avec ses petits grattant la terre dans ce val d’Andlau, alors appelé val d’Eléon… 
Cette fameuse « terre-mère » conservée religieusement sous la trappe de la crypte.


Un fauve dans l’abbaye


En 1049, le pape alsacien Léon IX consacre l’abbaye et canonise sa fondatrice. En 1288, les abbesses sont élevées au rang de princesses d’empire. L’église primitive du IXe est reconstruite aux XIe , XIIe , XVe , XVIIIe … Et l’ours, à Andlau, a continué à être traité comme une divinité. « Longtemps, les chanoinesses en ont élevé un dans l’enceinte de leur abbaye ! , raconte Guy Trendel. 
Cette tradition a été arrêtée quand une enfant a été tuée par l’animal. 
On l’a alors remplacé par des statues, c’était moins dangereux… »

En revanche, jusqu’à leur départ pour cause de Révolution française, les chanoinesses n’ont pas failli à une autre tradition rappelant la légende de leur fondation : celle consistant à nourrir et loger tout montreur d’ours passant par la vallée.
https://www.lalsace.fr/bas-rhin/2016/08/13/andlau-sa-sainte-et-ses-ours
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Mar 18 Sep 2018 - 22:18

Pour M-Odile qui voulait poster la vie de cette sainte :



Sainte Nadia ou Nadège est une vierge martyre du IId siècle


Nadia avait deux sœurs Véra et Liouba , elle étaient les filles de Sonia, elles sont toutes saintes. Pourquoi tous ces noms à consonance slave ? Parce que ce sont les Orthodoxes et notamment les Russes qui célèbrent cette mère et ses trois filles grecques venues à Rome pour y subir le martyre à l’époque de l’empereur Hadrien.

  
La légende dorée de Jacques de Voragine raconte le martyre de cette femme et de ses trois filles de onze, dix et huit ans, avec force détails horribles.

Mais si on étudie leurs noms grecs, à savoir Sophia, mère de Pistis (Vera), Elpis (Nadia) et Agapè (Liouba), soudain tout s’éclaire car il s’agit de la Sagesse (Sophia) et de ses filles Foi (pistis) Espérance (elpis) et Charité (agapè) donc de la sainte Sagesse divine et des trois vertus théologales, nous ne sommes plus dans l’histoire mais dans l’allégorie.



http://prenomdujour.over-blog.com/article-21873758.html
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 18 Sep 2018 - 23:43

Je ne comprends pas il y a 2 sites différents pour les saints du jour , celui-ci et l'autre ou je vais poster le même écris
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mer 19 Sep 2018 - 4:14

Notre Dame de la Salette

St Janvier

Ste Émilie de Rodat

Bx Pio Alberto Del Corona

St Lantbert

St Cyriaque  

St Arnoul

Ste María de Cervelló  

St Alonso de Orozco

St Charles Hyon Song-mun

Bx Hyacinthe Hoynelos

Bse Françoise Cuallado Baixauli

Bse Marie de Jésus

BBses Dolorès et Consolata Aguiar

St Trophime

Sts Pélée et Nil

St Eustoche

St Seine

St Marien

St Goëry

St Théodore

Ste Pomposa


St Janvier

Saint Janvier Évêque et martyr à Naples (†; 305)


Janvier vivait au IIIe siècle. Sa piété et sa science l'avaient fait élever au siège épiscopal de Bénévent, qu'il n'accepta que par ordre du pape. Au temps de la persécution de Dioclétien, saint Janvier se multipliait pour soutenir le courage des chrétiens et les exhorter au martyre. Le préfet de la province l'apprit et le fit comparaître à son tribunal : « Offrez de l'encens aux idoles ou renoncez à la vie, lui dit-il. “Je ne puis immoler des victimes au démon, répond le saint, moi qui ai l'honneur de sacrifier tous les jours au vrai Dieu.” » Il passa de l'interrogatoire à la fournaise ; mais il en sortit saint et sauf. Puis vint le supplice des ongles de fer, qui mit en lambeaux le corps du martyr. Jeté ensuite en prison : « Courage, dit-il à ses compagnons ; combattons généreusement contre le démon. Le Seigneur m'a réuni à vous pour que le pasteur ne soit point séparé de son troupeau. »

Le lendemain, Janvier et les autres martyrs sont exposés aux bêtes dans l'amphithéâtre de Pouzzoles, en présence d'une foule de peuple. Tous ces héros du Christ se munissent du signe de la croix ; ils chantent des hymnes, en attendant que la dent des lions permette à leur âme de s'envoler vers le ciel. Les bêtes sont lâchées. Ô prodige ! Lions et tigres, se couchent comme des agneaux aux pieds de leurs victimes et caressent ceux qu'ils devaient dévorer. Janvier et ses compagnons sont alors condamnés à avoir la tête tranchée. Le supplice fut accompagné de grands miracles. À un vieillard chrétien qui lui demandait un morceau de ses vêtements comme relique, il promit le linge qui devait servir à lui bander les yeux ; et comme, après sa mort, le bourreau piétinait le bandeau sanglant en disant au martyr décapité : « Porte donc ce bandeau à celui à qui tu l'as promis » la victime obéit, et le bandeau, à l'étonnement de tous, se trouva entre les mains du vieillard chrétien.

L'histoire des reliques de saint Janvier est encore plus extraordinaire que celle de sa vie. Par saint Janvier, Naples fut délivrée de la peste, l'an 1497 et l'an 1529 ; un enfant fut ressuscité par le contact de l'image du glorieux martyr ; la cité napolitaine fut plusieurs fois préservée de l'éruption du Vésuve. Mais un miracle qui se renouvelle trois fois chaque année à époques fixes, c'est le miracle célèbre de la liquéfaction et de l'ébullition du sang de saint Janvier. Ce saint est la grande célébrité de Naples, qui l'invoque comme son puissant protecteur.

Pour un approfondissement : >>> Miracle de san Gennaro....


Sainte Émilie de Rodat Fondatrice de la Congrégation : « Sœurs de la Sainte Famille » (1787-1852


Née le 6 septembre 1787 au château de Druelle, près de Rodez (Aveyron),

Première enfant de Jean-Louis de Rodat et d’Henriette de Pomayrols, famille appartenant à la vieille noblesse rouergate.

La Révolution française l’oblige très tôt à quitter Druelle pour aller vivre chez sa grand-mère maternelle au château de Ginals, près de Villeneuve d’Aveyron, où elle sera davantage en sécurité.

Près de sa grand-mère elle reçoit une éducation humaine et chrétienne, et apprend l’amour des pauvres par les exemples de sa famille ; « je suis d’une famille de saints » dit-elle plus tard.

Après l’échec de trois essais de vie religieuse, elle rejoint sa grand-mère à Villefranche-de-Rouergue dans une maison regroupant d’anciennes religieuses chassées de leur couvent lors de la Révolution et des personnes pieuses. Là, elle découvre et développe ses talents d’éducatrice.




En 1815, ayant entendu des mamans déplorer la disparition des écoles gratuites des Ursulines, elle leur dit de lui envoyer leurs enfants, et les accueille dans sa chambre où s’entassent bientôt une quarantaine d’élèves.

Elle promet à Dieu de faire tout ce qui est en son pouvoir pour ouvrir une école à Villefranche-de-Rouergue pour les filles pauvres, et en parle à Mr Marty, son confesseur.

Le 3 mai 1816, elle fonde avec 3 compagnes, la Congrégation des sœurs de la Sainte Famille

Elle devra, à plusieurs reprises, émigrer dans des locaux de plus en plus vastes jusqu’à ce qu’elle puisse acquérir en 1817 l’ancien couvent des Cordeliers.




Promesse d'EmiliePromesse d'Emilie, à sa tombe

La mission d’Emilie et de ses Sœurs s’étend vite à la visite des malades, des prisonniers, à l’accueil des orphelines et des filles en difficulté.

Emilie fait l’expérience de la nuit de la foi pendant une trentaine d’années. Son entourage ne s’en doute pas.

Ce n’est que dans les dernières années de sa vie qu’elle recouvre la paix intérieure et que Dieu lui fait sentir à nouveau son amitié.

Elle meurt le 19 septembre 1852 à Villefranche-de-Rouergue, et la nouvelle se répand vite « la sainte est morte ».

Elle est béatifiée le 9 juin 1940 et canonisée le 23 avril 1950, par le Pape Pie XII.

L’Eglise la fête le 19 septembre.

Elle continue sa mission d’intercession pour tous ceux qui, nombreux, viennent quotidiennement la prier à la Crypte où repose son corps, à la chapelle des Sœurs de la Sainte Famille, et pour ceux qui la prient de loin, en France ou dans d’autres pays.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Jeu 20 Sep 2018 - 14:07

20 Septembre :


Saint Eustache





Martyr (✝ 118)

ou Eusthate, et sa femme sainte Théopista ainsi que leurs deux enfants Agapet et Théopiste.
 
Il était général dans l'armée impériale quand il se convertit, lui et sa famille. Capturés par des pirates alors qu'ils s'embarquaient pour l'Égypte, ils furent vendus comme esclaves. Eustache fut garçon de ferme, Théopista servante d'auberge et les deux enfants garçons dans une boutique. 
La famille se retrouva réunie quelques années plus tard, mais, reconnus comme chrétiens, ils furent condamnés à périr enfermés dans un taureau d'airain chauffé à blanc. 
Eustache aurait été converti par la vision d'un cerf portant une croix dans ses bois lors d'une chasse.

Au martyrologe romain, à la date du 20 septembre, à Rome, commémoraison de saint Eustache, martyr, dont le nom est vénéré dans une antique diaconie de la ville.
Martyrologe romain

https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1885/Saint-Eustache.html
avatar
M-Odile

Messages : 459
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Jeu 20 Sep 2018 - 18:16

coucou à tous !
Je suis désolée et vraiment ennuyée de ne pas continuer à poster le Saint du Jour. C’est vrai que ns ns étions habitués à lire ce que Marie du 85 postait régulièrement. Et à partir du moment où tt s’est brusquement arrêté, j’avais spontanément proposé d’assurer un jour sur 2 en alternance avec Claire. Comme je lui expliquais récemment, j’ai trop présumé de mes forces. Merci à toi de continuer, merci à toi aussi A-Léa.
Depuis qques jours, je n’ai + pris le temps de préparer ce qu’on pouvait dire sur les saints qui allaient arriver les jours suivants. J’ai des photos, des ébauches de résumés sur des saints déjà passés… En ce moment, ça tombe mal : J-Marie a entrepris de faire les comptes des anciens combattants : cela fait 10 ans qu’il est trésorier et il prend cette tâche très à cœur. Qd il a fait ses relevés, calculs etc sur l’ordi, il doit tt recopier ds un grand cahier spécial. Je fais mon possible pr l’aider, lui dicter les sommes etc… Cela veut dire que je n’ai + accès à l’ordi qd je veux et qu’il n’y a pas grand-chose qui avance ds la maison.
En +, je suis de nouveau très prise : réunion des parents du KT hier soir, participation à la chorale de funérailles, répét de chorale , réunion pr préparer le denier du culte, ds 1 h : covoiturage pr aller écouter à l’église de La Bassée le témoignage d’un jeune toxicomane qui s’est converti. Peut être le nom de Laurent Gay vs dit qqchose ? Claire a eu déjà eu l’occasion de l’écouter… Quelle chance, possibilité de participer à la messe juste avant… Ns sommes en pleine neuvaine à ND de pitié ds notre Paroisse.
Avant-hier, ns avons eu une réflexion sur l’Eucharistie et Sacrement des malades.
Cette année, je me remets au sport : gymnastique volontaire, marche nordique qd c’est possible, aquagym et dos crawlé 1 fois/ semaine. Tt ça pr vs dire que je continue de suivre le forum qd je le peux et que je continue d’être en  Uniondepriere . JM ne va pas tarder à rentrer de chez le kiné. Suis contente d’avoir pu me connecter. Bonne soirée à ts ! smack  M-O
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Ven 21 Sep 2018 - 13:47

AnneLéa a écrit:Je ne comprends pas il y a 2 sites différents pour les saints du jour , celui-ci et l'autre ou je vais poster le même écris


Non AnneLéa, il n'y a qu'un fil pour le Saint du Jour, qui fait une dizaine de pages, mais quand on change de page, le premier sujet se remet en tête de page, pour mémoire.


queDieuvsbenisse
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Ven 21 Sep 2018 - 17:07

Saint Matthieu

Un des apôtres du Christ, martyr (1er s.)



A Capharnaüm, il y avait un poste de douane. Le fonctionnaire qui tenait ce poste s'appelait Lévi ou Matthieu. Il était fils d'Alphée. Un matin, Jésus l'appelle, Matthieu laisse ses registres et suit Jésus. (Marc 2, 14 - Luc 5, 27) 

Illustration: enluminure du 'book of Lindisfarne' VIIe sc.


A quelle attente secrète répond-il ainsi ? En tout cas, il explose de joie, suit Jésus, l'invite à dîner, invite ses amis. Le fonctionnaire méticuleux devient missionnaire et, choisi comme apôtre, il sera aussi le premier évangéliste(*), relevant méticuleusement les paroles et les actions de Jésus. 
Ce publicain, méprisé par les scribes, est pourtant le plus juif des quatre évangélistes : 130 citations de l'Ancien Testament. Par la suite, la Tradition lui fait évangéliser l'Éthiopie.
(*) Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 

Des internautes nous signalent :

- "St Matthieu est le patron des agents des douanes, et à cette occasion dans certaines directions les remises de la médaille des Douanes aux agents a lieu le 21/09."

- "En Basse Sambre, région de l'Arrondissement judiciaire de Namur (Belgique), les professionnels de la comptabilité et de la fiscalité organisent le quatrième vendredi de septembre un banquet pour la fête de la saint Matthieu."


Au 21 septembre, au martyrologe romain, fête de saint Matthieu, Apôtre et Évangéliste. surnommé Lévi, appelé par Jésus à le suivre, il abandonna son métier de publicain ou collecteur d’impôts et, choisi dans le groupe des Douze, il écrivit son Évangile, où il montre que Jésus, le Christ, fils de David, fils d’Abraham, a porté à son terme l’ancienne Alliance.
Martyrologe romain


https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1066/Saint-Matthieu.html
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Dim 23 Sep 2018 - 10:20





SAINT PADRE PIO (23 SEPTEMBRE)

Dans son livre intitulé "A Spark from Heaven" ("Une étincelle venue du Ciel"), Mary Craig, qui est journaliste à la BBC, rapporte un fait qui mérite d'être connu : Un jour, un groupe de pèlerins du diocèse de Mostar (le diocèse auquel la paroisse de Medjugorje est rattachée) s'est rendu à San Giovanni Rotondo (en Italie) pour voir le Padre Pio (1887-1968). Lors de la rencontre, le Padre Pio leur a dit la chose suivante : "La Sainte Vierge Marie va bientôt visiter votre patrie".




Chère Gospa
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Lun 24 Sep 2018 - 3:26

Le Serviteur de Dieu Silvio Dissegna



[size=18[i]]Silvio est né le 1er juillet 1967 près de Turin en Italie. Il va à l'école jusqu'en fin d'études primaires, quand on découvre un cancer à l'os de la jambe gauche le 13 mai 1978. Sept voyages à Paris n'améliorent pas sa santé. A partir de mai 1979, sa jambe devient une grande plaie douloureuse. Il prie le Rosaire, surtout la nuit, quand il ne peut dormir. « Chaque douleur est un geste d'amour pour toi Jésus... Je dois rester seul avec Jésus, Lui parler, Lui dire tout ce que j'ai dans le cœur; toi, maman, va te reposer, tu es fatiguée, tu as besoin de dormir... Jésus je souffre comme quand tu portais la croix et tu étais frappé, j'unis mes souffrances aux tiennes. Reste près de moi, Jésus... Maman, je suis en train d'avancer sur la voie du Calvaire, puis il y aura la crucifixion, maman, prépare-toi! » Il devient aveugle, puis sourd. Il communie tous les jours jusqu'au jour de son départ pour le Ciel, le sourire aux lèvres, le 24 septembre 1979.


Prière


Père de Miséricorde, Source de toute Bonté, Ton Fils Jésus s'est fait semblable à nous: il a été un enfant et a aimé les petits en les proposant à tous pour leur ressembler. Pour nous sauver, Il est devenu l'Homme des Douleurs, en offrant Sa Vie par le Sacrifice de la Croix. En accueillant de façon si disponible Ta Sainte Volonté, je Te prie humblement et avec une Foi ardente, afin que soit glorifié sur terre Ton serviteur fidèle Silvio Dissegna, qui, dans sa courte vie d'adolescent, a su accueillir les Dons du Saint Esprit en répondant aux exigences de Ton Amour dans le chemin si douloureux de la souffrance, et je Te demande de me concéder par son intercession la grâce de... que je désire tant. Amen.


Texte extrait du livre « Même les enfants peuvent être canonisés! », de Thierry Leliève, Ed. Téqui


Pour approfondir

www.silviodissegna.org[
/i][/size]

Le 14 novembre 2014, le pape François a déclaré notre petit Silvio Dissegna être vénérable. la promulgation du décret reconnaissant que le jeune Silvio Dissegna a exercé les vertus à un degré héroïque, et donc, à côté du nom du Serviteur de Dieu qui accompagne sa neuvième depuis le début de la cause de béatification, est ajouté au vénérable. Silvio, même dans la brièveté de sa parabole humaine, a accompli la plus grande et la plus belle chose qu'un chrétien puisse et doit faire: il a aimé Jésus en totalité, avec lui-même, jusqu'à l'offrande de la vie.
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 25 Sep 2018 - 5:54

http://mobile.evangelizo.org/saintsList.php

St Firmin
St Cléophas
Bx Marc Criado
Bx Jean-Pierre
Bx Paul-Marie
Bx Jésus Hita Miranda
Sts Paul
St Solenne
St Prince
Bx Finbarr
St Aunaire
St Ermenfroi
St Serge de Radonège


http://site-catholique.fr/index.php?post/Priere-de-Saint-Nicolas-de-Flue


-Saint-Nicolas-de-Flue




Il y a un temps pour tout » énonce Qohélet l’Écclésiaste.

- « Tout ! Vraiment ? »

Un temps pour être époux et un temps pour être ermite ? Cela, le sage ne le dit pas, mais le saint patron de la Suisse l'a vécu. Répondant à l'appel de Dieu : « Quitte tout ce que tu aimes, et Dieu prendra soin de toi », le conseiller et juge du canton d'Obwalden laisse, avec son accord, Dorothée, sa femme – future sainte - et ses dix enfants, pour mener une vie de solitude. Saint Nicolas de Flüe s’éloigna, pieds nus, vêtu d’une longue robe de bure, un chapelet à la main, sans argent, sans provision, en jetant un dernier regard tendre et prolongé vers les siens. Une nuit, Dieu le pénétra d’une lumière éclatante, et depuis 1467 à l’age de 50 ans, il n’éprouva jamais ni la faim, ni la soif, ni le froid. Ayant trouvé un lieu sauvage et solitaire, Saint Nicolas de Flüe s’y logea dans une hutte de feuillage, puis dans une cabane de pierre. Le Saint ermite ne vécut, pendant dix-neuf ans, que de la Sainte Eucharistie ; les autorités civiles et ecclésiastiques, saisies du fait, firent surveiller sa cabane et constatèrent la merveille d’une manière indubitable. Saint Nicolas de Flüe ne quittera son ermitage que le jour de sa mort.


Voir également de Saint Nicolas de Flüe :
La Prière de Saint Nicolas de Flüe « Seigneur Dieu, enlevez-moi tout ce qui m’éloigne de Vous »
La Prière de Saint Nicolas de Flüe « Ô Père, que Ta Volonté soit faite et non la mienne »
La « Prière pour la Suisse » à Saint Nicolas de Flüe de Mgr Marius Besson

avatar
M-Odile

Messages : 459
Date d'inscription : 28/11/2014
Age : 70
Localisation : Herlies

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par M-Odile le Mar 25 Sep 2018 - 8:15

Quelle heureuse surprise !

Toute 1ère joie qui a illuminé mon réveil hier matin: Voir ton nom de nouveau affiché en bleu à gauche de l’écran…   mercifleur   chère Anne Léa ! J’avais trop envie de me connecter pr t’écrire tt de suite, mais, comme je l’ai expliqué hier soir à Claire,  quefaire   ça n’a pas été possible de tte la journée. Et pourtant, j’y ai pensé très souvent.

Après avoir lu ton message et admiré la jolie photo   sunny   de votre bonheur qui est né il y 50 ans , il m’est venu un chant de louange de l’Emmanuel que ns aimons reprendre à la chorale et qui ne voulait + me quitter. Je n’ai eu aucune difficulté à le trouver à l’instant. Le voici donc avec les paroles : petit cadeau pour toi et ton mari   Dieuvousbénisse        :



Tu as peut-être lu ce que j’ai posté hier sur « en marche vers dimanche » et compris la place que tu avais prise peu à peu ds nos lectures et méditations quotidiennes.
Mais bien sûr, tu avais le droit de « souffler » un peu pour préparer… vos noces d’or    bisous   . Quelle bonne idée de nous faire partager votre bonheur !

Si Claire doit encore attendre 2 ans pr fêter cet événement, en ce qui ns concerne, ns venons d'avoir (seulement ???) 45 ans de mariage mi avril. Avec sa 1ère épouse décédée à l'âge de 32 ans, J-Marie aurait fêté ses noces d'or il y a déjà 4 ans…  


Petit à petit, ns prenons conscience de l’importance que peut avoir ce genre de « communauté » que représente un forum. Ce qui ns anime et ns motive à ns retrouver, c’est le très grand intérêt de tt ce qui est spirituel.
Qd on y pense, c’est quand même fort que ns puissions sur notre ns dire sur notre « Arc en Ciel » que ns ns prenons les uns aux autres  priepourtoi  ds la prière. Ns ne devons pas être les seuls, bien sûr.

Bon, je suis obligée d'arrêter pr aujourd'hui.
Encore une fois merci à Anne Léa et... pardon à elle  desole    d'avoir cru qu'elle ns avait … abandonnés.  

abientot queDieuvsbenisse tous ! Votre sœur ds le Christ M-O
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 25 Sep 2018 - 9:20

  M Odile pour cette délicate attention avec ce beau chant que vous m'avez fait connaître,
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 25 Sep 2018 - 9:31

Pour continuer dans la veine des Saints du jour je rajoute pour notre connaissance à tous
St Cléophas



Cléophas est l’un des deux fils du Chef de la synagogue d’Emmaüs de la montagne. Il porte le nom de son père.  

Il est marié et il a 35/40 ans environ.

Avant de suivre Jésus, il a été disciple du Baptiste.

Il possède pour tout bien des vignes. Sa façon d’en parler aux autres disciples forme une magnifique parabole sur le travail des âmes que Jésus relève (Tome 6, chapitre 119).

Le dimanche de Pâque, il chemine avec son beau-père, Simon, pour rejoindre Emmaüs de la montagne quand Jésus leur apparaît.

Saint Cléophas d’Emmaüs est fêté par l’Église le 25 septembre.

Théodosius (VIème siècle) dans son Guide de Terre Sainte, et Adon de Vienne (vers 860) dans son Martyrologue, rapportent que Cléophas fut massacré dans la maison même où il avait reçu Jésus à sa table. Ceci aurait eu lieu au temps des premières persécutions contre les chrétiens (soit vers 44.


L'un des soixante-douze disciples du Seigneur. Il fut l'un des deux qui rencontrèrent le Christ sur le chemin d'Emmaüs où le Seigneur lui-même leur expliqua le pourquoi de la Passion et de la Résurrection. Au soir de la route, il célébra avec eux la sainte Eucharistie, quelques jours seulement après la Cène du Seigneur au soir du Jeudi-Saint avec les apôtres.
...L'un des deux, nommé Cléophas, répondit : «Tu es bien le seul de tous ceux qui étaient à Jérusalem à ignorer les événements de ces jours-ci.»  Lc 24, 13-53
...près de la croix de Jésus se tenait sa mère, avec la sœur de sa mère, Marie femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jn 19, 25
Commémoraison de saint Cléophas, disciple du Seigneur. Il avait le cœur brûlant tandis qu’il faisait route avec un autre disciple le soir de Pâques, et que le Christ leur apparut, leur faisant comprendre les Écritures, et ils le reconnurent quand il rompit le pain au village d’Emmaüs.


Martyrologe romain
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mer 26 Sep 2018 - 4:05

https://nominis.cef.fr/

Saint Antoine Daniel
jésuite martyr au Canada (✝️ 1648)
Saint Céran
évêque de Paris (7ème s.)
Saint Charles Garnier
martyr jésuite (✝️ 1649)
Saint Etienne de Rossano
moine en Italie (✝️ 1001)
Saint Eusèbe
Évêque de Bologne (✝️ v. 400)
Saint Gabriel Lalemant
Martyr au Canada (✝️ 1649)
Bienheureux Gaspar Stanggasinger
prêtre rédemptoriste (✝️ 1899)
Saint Gédéon
Juge dans la tribu de Manassé (14ème s. av. J.C.)
Saint Jean de Brébeuf
Martyr au Canada (✝️ 1649)
Saints Jean de Brébeuf, Isaac Jogues et leurs compagnons
Jésuites, martyrs au Canada (17ème s.)
Saint Jean de la Lande
martyr au Canada (✝️ 1646)
Bienheureux Léon, Joseph, Marie, Raphaël, Crescence...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝️ 1936)
Bienheureux Louis Tezza
fondateur de la Congrégation des Filles de Saint-Camille (✝️ 1923)
Bienheureuse Lucie de Caltagirone
religieuse (✝️ 1400)
Saint Meginhard
(✝️ 1059)
Saint Nil de Rossano
Fondateur de l'abbaye de Grottaferrata (✝️ 1005)
Saint Noël Chabanel
prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr (✝️ 1649)
Bienheureux Paul VI
Pape (262 ème) de 1963 à 1978 (✝️ 1978)
Saints Sébastien Nam I-gwan et neuf compagnons
martyrs en Corée (✝️ 1839)
Saint Sénateur
martyr à Albano dans le Latium (date ?)
Sainte Thérèse Couderc
Fondatrice de la congrégation de Notre-Dame du Cénacle (✝️ 1885)

Saints Côme et Damien

Martyrs à Cyr (3ème s.)





Dès le Ve siècle, on trouve, en Orient et à Rome, des basiliques, des oratoires, de hôpitaux qui portent leurs noms. Il est très vraisemblable qu'ils soient morts ensemble pour la foi dans la ville de Cyr en Syrie. Peut-être même étaient-ils frères, selon ce que dit la légende. Venus d'Arabie pour exercer la médecine, ils soignaient les pauvres, délivraient les énergumènes, rendaient l'espoir aux pessimistes et la joie aux mélancoliques.Lysias, récemment nommé gouverneur de Cilicie,qu'ils avaient déjà soigné commença la persécution à Aegée. Il accusa Côme et Damien de séduire le peuple et de faire déserter les temples des dieux. Le préfet leur infligea une si longue et si rude flagellation, que les bourreaux n'en pouvaient plus de fatigue ; les deux martyrs bénissaient le Seigneur. À la vue d'une foule immense, ils furent précipités du haut d'un rocher dans les flots ; mais un ange plana au-dessus des eaux et transporta les martyrs au rivage. Alors Lysias leur dit : "Je vois que vous êtes très forts dans la magie; expliquez-nous cet art. - Nous sommes chrétiens, et non pas magiciens, répondirent-ils: c'est la puissance divine de Jésus-Christ qui se manifeste en nous. Devenez chrétien, et vous en ferez vous-même l'expérience". Les deux martyrs furent jetés dans une fournaise ardente ; mais ils s'y promenèrent comme sur des fleurs. On les crucifia, on les lapida, sans pouvoir les faire mourir; il fallut leur trancher la tête. Leurs trois frères Anthime, Léonce et Euprepius meurent en martyrs avec eux. L'exécution aurait eu lieu un 27 septembre, probablement en l'an 287 .
Les restes des martyrs furent enterrés à Cyr, ville épiscopale de Théodoret (en Syrie). Une autre partie des reliques des saints Côme et Damien fut transportée à Rome. Le pape Félix III éleva une église en l'honneur des deux martyrs (483-492), qu'Urbain VIII embellit au dix-septième siècle. Le pape Symmaque (498-514) leur dédia un oratoire, et Félix IV (526-530) une basilique au Forum, dont les mosaïques sont parmi les plus précieux vestiges de la cité. L'empereur Justinien (527-565) restaura somptueusement la cité en leur honneur. Ayant été guéri d'une dangereuse maladie par l'intercession de Côme et Damien, en remerciement, il reconstruisit et orna leur église à Constantinople, qui devint un lieu de pélerinage
Fêtés le 1er juillet ou le 1er novembre en Orient. Saint Côme et Saint Damien
L’histoire qui suit, résumé des légendes entourant ces saints jumeaux, justifie suffisamment qu’au Moyen Age, ils soient devenus les patrons des docteurs ainsi que d’une variété de professions associées à la médecine, comme, à un certain moment, les barbiers.
Côme et Damien sont les principaux et les plus connus de ces saints vénérés en Orient comme 'anargyroi', les 'sans argent'. Ils pratiquaient en effet la médecine sans demander de rémunérations à leurs patients. (Diocèse aux Armées françaises)
Illustration: Saint Côme et Saint Damien - Société d'Histoire de la Pharmacie
Le 26 septembre, le martyrologe romain fait mémoire des saints Côme et Damien, martyrs. Leur martyre fit d’eux des frères et les miracles fleurirent sur leur tombe, à Cyr en Syrie du nord, au point qu’ils furent considérés comme des médecins guérissant les malades gratuitement.


6 Le Seigneur a donné aux humains le savoir pour que ceux-ci célèbrent ses merveilles. 7 C'est de celles-ci que le pharmacien se sert pour faire des mélanges, et le médecin pour soulager la douleur. 8 Ceux que Dieu a créés restent ainsi en vie; sur toute la terre la santé vient de lui.

avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Mer 26 Sep 2018 - 16:33

26 Septembre :


C'est l'anniversaire également du Bienheureux Paul VI


Pape (262 ème) de 1963 à 1978 (✝ 1978)



Pape Paul VI (Giovanni Battista Montini 1897 - 1978)
Béatification le 19 octobre 2014, décret du 10 avril 2014.

- Paul VI et Mgr Romero ainsi que Francesco  Spinelli et Vincenzo Romano, Maria Katharina Kasper et Nazaire de  Sainte-Thérèse-de-Jésus seront canonisés en la basilique Saint-Pierre le 14 octobre, lors du synode sur les jeunes. 
- Paul VI et Mgr Romero seront bientôt canonisés (VaticanNews le 7 mars 2018)

- décret du 7 mars 2018 (en italien)
- 'Vainquons la peur face aux surprises de Dieu', le pape François lors de la béatification de Paul VI, webTV de la CEF.
Giovanni Battista Enrico Antonio Maria Montini: né le 26 septembre 1897 en Lombardie, ordonné prêtre le 29 mai 1920, archevêque de Milan en 1954, créé cardinal en 1958, élu pape le 21 juin 1963 à la mort de Jean XXIII, mort le 6 août 1978 à Castel Gandolfo.

Homme intellectuellement brillant, d'une grande profondeur spirituelle, humble, réservé et doux, d'une grande courtoisie, il est l'un des papes qui ont le plus voyagé et le premier à être allé sur les cinq continents.

Il a mené à bien le Concile Vatican II, commencé par Jean XXIII; sa conclusion du Concile Vatican II a laissé sa marque dans l'histoire de l'Eglise.

Sur le site du Vatican: Angelus/Regina Coeli, Audiences, Biographie, Constitutions Apostoliques, Discours, Encycliques, Exhortations Apostoliques, Homélies, Lettres, Lettres Apostoliques, Messages, Motu Proprio, Voyages...
Les encycliques 

- Trentième anniversaire de la mort de Paul VI, Benoît XVI rend grâce pour la vie d'un grand pape - Eglise catholique en France

- Extraits du discours du Pape Paul VI pour l'ouverture de la 2eme session du concile Vatican II 

- Une commission médicale reconnaît un miracle au pape Paul VI - Info.catho.be


- 'Paul VI, le pape du dialogue', lors de la conférence intitulée 'Eglises du monde en dialogue', à Espelette – sa ville natale – le 26 août 2014, le cardinal Roger Etchegaray a brossé le portrait du pape Paul VI.


https://nominis.cef.fr/contenus/saint/12868/Bienheureux-Paul-VI.html
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Jeu 27 Sep 2018 - 4:09

Saints Côme et Damien sont des Saints pour aujourd'hui et pour hier selon des liens différents.

https://nominis.cef.fr/


Saint Adérit
(3ème s)
Saints Adolphe et Jean
Martyrs à Cordoue (✝️ v. 845)
Saint Anthime l'Ibère
martyr (✝️ 1716)
Sainte Aquiline
(✝️ 1764)
Saint Bonfils
évêque (✝️ v. 1115)
Saint Caïus
évêque de Milan (3ème s.)
Saint Callistrate
et ses compagnons martyrs (3ème s.)
Saint Elzéar de Sabran
et la bienheureuse Delphine, son épouse (✝️ 1323)
Saints Florentin et Hilaire
Martyrs en Bourgogne (3ème s.)
Sainte Hiltrude
Moniale à Liessies, dans le Hainaut (9ème s.)
Bienheureux Jean-Baptiste Laborier du Vivier
diacre et martyr (✝️ 1794)
Bienheureux Joseph, Fidèle, Françoise-Xavière, Hermie
martyrs de la guerre civile espagnole (✝️ 1936)
Bienheureux Laurent de Ripafratta
dominicain (✝️ v. 1456)
Saint Marc
(1er s.)
Vénérable Maurice Garrigou
fondateur de l'Institut Notre Dame de Compassion (✝️ 1852)
Saint Sabbatios
ermite à Solovki (✝️ 1435)

http://mobile.evangelizo.org/saintDetails.php?id=6852

Saint Vincent de Paul Prêtre, Fondateur d'Ordres (1581-1660)


Ce saint, dont le nom est devenu synonyme de charité, est l'une des plus pures gloires de la France et de l'humanité tout entière. Vincent naît à Pouy, près de Dax (France), le 24 avril 1581. Ses parents faisaient valoir une petite ferme et vivaient du travail de leurs mains. Les premières années de Vincent se passèrent à la garde des troupeaux. Un jour qu'il avait ramassé jusqu'à trente sous, somme considérable pour lui, il la donna au malheureux qui lui parut le plus délaissé. Quand ses parents l'envoyaient au moulin, s'il rencontrait des pauvres sur sa route, il ouvrait le sac de farine et leur en donnait à discrétion.

Son père, témoin de sa charité et devinant sa rare intelligence, résolut de s'imposer les plus durs sacrifices pour le faire étudier et le pousser au sacerdoce : « Il sera bon prêtre, disait-il, car il a le cœur tendre. » À vingt ans, il étudie la théologie à Toulouse et reçoit bientôt le grade de docteur.

Ordonné en 1600, à l’âge de 19 ans, un an après son ordination il se rend à Marseille pour recueillir un legs que lui a laissé un de ses amis. Au retour, voyageant par mer pour se rendre à Narbonne, il est pris par des pirates et emmené captif en Afrique. Sa captivité, d'abord très dure et accompagnée de fortes épreuves pour sa foi, se termina par la conversion de son maître, qui lui rendit la liberté.

Les circonstances le font nommer aumônier général des galères, et il se dévoue au salut de ces malheureux criminels avec une charité couronnée des plus grands succès. La Providence semble le conduire partout où il y a des plaies de l'humanité à guérir.

À une époque où la famine et les misères de toutes sortes exercent les plus affreux ravages, il fait des prodiges de dévouement; des sommes incalculables passent par ses mains dans le sein des pauvres, il sauve à lui seul des villes et des provinces entières. Ne pouvant se multiplier, il fonde - en 1617 en France, en 1634 en Italie -, puis en divers lieux, des Confréries de Dames de la Charité (devenues aujourd'hui les Équipes Saint-Vincent — AIC), puis l'ordre des Filles de la Charité (1623), plus connues sous le nom des Sœurs de Saint-Vincent-de-Paul. Nulle misère ne le laisse insensible ; il trouve le moyen de ramasser lui-même et de protéger partout des multitudes d'enfants exposés à l'abandon et à la mort, et mérite le nom de Père des enfants trouvés.

Il a formé des légions d'anges de charité ; mais il lui faut des légions d'apôtres, et il fonde les Prêtres de la Mission (1625), destinés à évangéliser la France et même les peuples infidèles.

En 1638 débute l'œuvre des « Enfants Trouvés ». Il créa pour cela un établissement pour les enfants trouvés. Son action ne s'arrêtait jamais. Il envoyait ses missionnaires dans tout le royaume et à l'étranger: - 1639 voit Vincent organisé les secours en Lorraine (ravagée par la guerre, la peste et la famine). - 1646 Fondation de la mission d'Alger. - 1648 Fondation de la mission de Madagascar. - 1649 Démarche de Saint Vincent auprès de la Reine et Mazarin en faveur de la paix. - 1651 Vincent organise des secours en Picardie, Champagne et Ile-de France, dévastées par la guerre. C'est l'année de la Fondation de la mission de Pologne.

Accablé d'infirmités et de souffrances à la fin de sa vie, il meurt à Saint-Lazare le 27 septembre 1660. Louise de Marillac était décédée peu de temps avant lui le 15 mars 1660. On lui fit des funérailles exceptionnelles. Toutes les œuvres qu'il avait créées étaient représentées, Les princes se mêlaient aux pauvres dans la foule venue honorer le bienfaiteur que l'on vénéra comme un saint.

Il fut béatifié par Benoît XIII (Pietro Francesco Orsini, 1724-1730) le 12 août 1729 et canonisé par Clément XII (Lorenzo Corsini, 1730-1740) le 16 juin 1737. Actuellement son corps est exposé dans la Chapelle des Lazaristes, 95, rue de Sèvres, à Paris-VIe.
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Jeu 27 Sep 2018 - 10:07

Je ne savais pas que St Vincent de Paul avait été enlevé par des pirates, comme quoi il est intéressant de relire la vie de ces grands saints !


bonnejournee
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Ven 28 Sep 2018 - 4:33

Saint Wenceslas



http://www.introibo.fr/28-09-St-Wenceslas-martyr

Né vers 907, mort en 929. Canonisé entre 976 et 996, fête en 1729.
Wenceslas, duc de Bohême,  est né près de Libusin en région pragoise eut pour père Wratislas, qui était chrétien, était le prince Vratislav Ier de Bohème (fondateur de l’église Saint George et troisième régnant de la dynastie des Premyslid) et pour mère Drahomire, qui était païenne. Élevé pieusement par son aïeule Ludmille, femme d’une très grande sainteté, il se signala dans la pratique de toutes les vertus. Toute sa vie, il conserva avec le plus grand soin sa virginité sans tache. Sa mère parvenue à l’administration du royaume par le meurtre odieux de Ludmille, et vivant dans l’impiété ainsi que son plus jeune fils Boleslas, excita contre elle l’indignation des nobles,et ceux-ci, fatigués d’un règne tyrannique et impie, secouèrent le joug de la mère et du fils. Assemblés dans la ville de Prague, ils se choisirent pour roi Wenceslas.

. Celui-ci gouverna son royaume plus par sa bonté que par l’exercice de son autorité. Il secourait les orphelins, les veuves et les pauvres avec tant de charité, qu’on le vit parfois, durant la nuit, porter sur ses épaules du bois destiné aux indigents, assister fréquemment à leurs inhumations, délivrer les captifs, visiter les prisonniers par des nuits affreuses, et bien souvent les consoler par ses aumônes et ses conseils. Telle:tait la mansuétude de ce prince, qu’il déplorait amèrement d’avoir à prononcer la sentence de mort contre un coupable. Il avait pour les Prêtres une très grande vénération, et, de ses mains, il semait le froment et pressait les raisins qui devaient fournir la matière au saint Sacrifice de la Messe. La nuit, marchant pieds nus sur la neige et sur la glace, il faisait le tour des églises, ses pas restant marqués sur la terre par des empreintes chaudes et sanglantes.

. Les Anges se constituèrent les gardiens de son corps. Un jour, en effet, qu’il s’apprêtait à engager un combat singulier avec Radislas, duc de Gurime, dans le but de pourvoir au salut des siens, on vit des Anges lui apporter des armes, et on les entendit adresser à son adversaire ces paroles : « Ne le frappe pas. » Saisi de terreur, son ennemi se jeta humblement à ses pieds et lui demanda grâce. Un autre jour qu’il faisait un voyage en Germanie, l’empereur, à l’approche de Wenceslas, vit des Anges décorer ce Saint d’une croix d’or. Se levant alors aussitôt de son trône, il alla le recevoir dans ses bras, le revêtit des insignes royaux et lui fit don du bras de saint Vite. Cependant l’impie Boleslas, à l’instigation de sa mère, après l’avoir reçu à sa table, s’en alla, avec des complices le tuer dans l’église où il était en prière, car le Saint prévoyait bien la mort qu’on lui préparait. Son sang jaillit sur la muraille et l’on en voit encore aujourd’hui les traces. Dieu vengea ce meurtre : la terre engloutit cette mère dénaturée, et les meurtriers périrent misérablement de diverses manières.

Dès le XIème siècle, il est reconnu comme le patron national de la Bohème.

Il est le saint patron de la République tchèque, mais vous pouvez aussi à juste titre l'invoquer comme héritier de votre nation, vous lui demanderez de ne pas permettre qu'elle périsse, Wencesla est mort martyr pour le christ
.


http://mobile.evangelizo.org/saintsList.php

St Wenceslas
St Simon de Rojas
Bx Luigi Monza
St Ennemond
Sts Chuniald et Gisilaire
Ste Lioba
Bx Bernardino de Feltre
BBx Jean Shozaburo et 5 compagnons
Bx François-Xavier Ponsa
Bse Amalie Abad Casasempere
Bx Joseph Tarrats Comaposada
Bx Nicétas Budka
St Laurent Ruiz et 15 comp.
Sts Alphée
St Chariton
St Zama
St Exupère
Ste Eustochium
St Salonius
St Fauste
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Sam 29 Sep 2018 - 4:39

[size=18]http://mobile.evangelizo.org/saintsList.php

Sts Michel
Bx Charles de Blois
St René Goupil
St Nicola de Forca
St Jan de Dukla
Sts Martyrs à Nagasaki
Bx Jacques Mestre Iborra
Bx Paul Bori Puig
Bx Vincent Sales Genovés
Bx Darius Hernandez Morato
Bx François de Paule Castello y Aleu
St Eutychès
Stes Ripsime
St Fraterne
St Cyriaque
St Litwin
St Alaric
St Maurice
Bx Jean de Montmir


[/size]

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-10669752.html

29 septembre : Fête des Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël





Avec les Saints Archanges, l'Église, en ce jour, honore tous les bons anges, dont Saint Michel a été le chef et le modèle au jour de la révolte de Lucifer et des mauvais anges. La Tradition - notamment la division opérée par le Pseudo-Denys l’Aréopagite - enseigne que les anges sont divisés en neuf Choeurs et en trois Hiérarchies : Les Anges, les Archanges et les Vertus; les Puissances, les Principautés et les Dominations; enfin, plus haut encore, les Trônes, les Chérubins et les Séraphins. Leur occupation est de contempler Dieu, de L'aimer, de Le louer et d'exécuter Ses Volontés pour la conduite de l'univers et pour le salut des hommes. Aussi les voyons-nous chargés de différentes missions sur la terre, auprès des personnes, des familles, des paroisses, des diocèses, des royaumes, de l'Église entière. Ceux dont l'Écriture fait une mention particulière sont, outre l'Archange Saint Michel, l'Archange Gabriel ("la force de Dieu"), à qui semble avoir été confié le soin de tout ce qui regarde le mystère de l'Incarnation, et l'Archange Raphaël ("Dieu qui guérit"), qui conduisit et ramena si merveilleusement le jeune Tobie. Saint Michel ("qui est comme Dieu ?") a été fait non seulement Prince des Anges, mais aussi Prince des âmes qui doivent remplir les places demeurées vides par la chute des démons. Les Saints lui attribuent la plupart des apparitions mentionnées dans l'Ancien Testament. C'est lui, disent-ils, qui retint la main d'Abraham prêt à immoler son fils Isaac; c'est lui qui apparut à Josué et le rendit maître de Jéricho par la chute de ses tours et de ses murailles; c'est lui qui dirigea l'arche de Noé par-dessus les eaux du déluge; c'est lui qui lutta contre Jacob et le bénit; c'est lui qui donna la Loi à Moïse sur la montagne du Sinaï; qui rendit David victorieux de Goliath et le préserva de la persécution de Saül, etc. Il a été le protecteur de la Synagogue; il est maintenant le protecteur de l'Église. L'Histoire nous rapporte tant de merveilles de cet Ange sublime, qu'on ne peut douter qu'il ne soit, dans les desseins de Dieu, l'un des principaux instruments de Sa puissance et de Sa bonté. L'assistance que la France a souvent reçue de lui le fait regarder comme le protecteur spécial de ce royaume.

Prière à St Michel, St Gabriel et St Raphaël
Glorieux saint Michel, prince de la milice céleste,
protecteur de l'Eglise universelle,
défendez-nous contre tous nos ennemis visibles et invisibles,
et ne permettez pas que nous tombions jamais sous leur cruelle tyrannie.

Saint Gabriel, vous qui êtes appelé à juste titre la force de Dieu,
puisque vous avez été choisi pour annoncer à Marie
le Mystère où le Tout-Puissant a déployé la force de son bras,
faites-nous connaître les trésors renfermés dans la personne du Fils de Dieu, et soyez notre protecteur auprès de son auguste Mère.

Saint Raphaël, guide charitable des voyageurs,
vous qui par la vertu divine, opérez des guérisons miraculeuses,
daignez nous guider dans le pèlerinage de cette vie,
et guérir les maladies de nos âmes et celles de nos corps.


Amen.

avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Dim 30 Sep 2018 - 3:51

http://mobile.evangelizo.org/saintsList.php

St Jérôme
St François Borgia
Bse Félicia Meda
Bx Jean-Nicolas Cordier
Bx Federico Albert
Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus
St Antonin
Sts Ours et Victor
St Grégoire l'Illuminateur
Ste Eusébie de Marseille
St Honorius
St Simon
St Aimé
St Ismidon

https://viechretienne.catholique.org/saints/4752-saint-jerome
Saint Jérôme
Prêtre, Docteur de l’Église (340-420)
Saint Jérôme naquit en Dalmatie, de parents riches et illustres, qui ne négligèrent rien pour son éducation. Les séductions de Rome entraînèrent un instant Jérôme hors des voies de l’Évangile ; mais bientôt, revenant à des idées plus sérieuses, il ne songea plus qu’à pleurer ses péchés et se retira dans une solitude profonde, près d’Antioche, n’ayant pour tout bagage qu’une collection de livres précieux qu’il avait faite dans ses voyages.

L’ennemi des âmes poursuivit Jérôme jusque dans son désert, et là, lui rappelant les plaisirs de Rome, réveilla dans son imagination de dangereux fantômes. Mais, loin de se laisser abattre par ces assauts continuels, il redoubla d’austérités. Ses prières et ses larmes furent enfin victorieuses, et les attaques de Satan ne servirent qu’à faire mieux éclater la sainteté du jeune moine.

Avec des auteurs sacrés, Jérôme avait emporté au désert quelques auteurs profanes ; il se plaisait à converser avec Cicéron et Quintillien. Mais Dieu, qui réservait pour Lui seul les trésors de cet esprit, ne permit plus au solitaire de goûter à ces sources humaines, et, dans une vision célèbre, Il lui fit comprendre qu’il devait se donner tout entier aux études saintes : "Non, lui disait une voix pendant son sommeil, tu n’es pas chrétien, tu es cicéronien !" Et Jérôme s’écriait en pleurant : "Seigneur, si désormais je prends un livre profane, si je le lis, je consens à être traité comme un apostat."

Son unique occupation fut la Sainte Écriture. À Antioche, puis en Palestine, puis à Rome, puis enfin à Bethléem, où il passa les années de sa vieillesse, il s’occupa du grand travail de la traduction des Saints Livres sur le texte original, et il a la gloire unique d’avoir laissé à l’Église cette version célèbre appelée la Vulgate, version officielle et authentique, qu’on peut et doit suivre en toute sécurité.

Une autre gloire de saint Jérôme, c’est d’avoir été le secrétaire du concile de Constantinople, puis le secrétaire du Pape saint Damase. Après la mort de ce Pape, l’envie et la calomnie chassèrent de Rome ce grand défenseur de la foi, et il alla terminer ses jours dans la solitude, à Bethléem, près du berceau du Christ





http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/jerome/index.htm
Sur le lien ci haut mentionné il y a une mine de détails sur ce Saint, très instructifs et super intéressants, aux intéressé d'aller consulter, il y a une lette qu'il  a écrit qui nous parle de l’adultère et du mariage  :et  aussi beaucoup d'autres sujets d'actualité de nos jours qui ont été mis à l'oubliette pour adopter l'esprit mondain que Jésus rejette et condamne tant, lorsque  il était sur la terre

Saint jérome docteur de l'eglise"

AU PRÊTRE AMANDUS. RÉPONSE A DIVERSES QUESTIONS. — DE L’ADULTÈRE. — DU MARIAGE.
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/jerome/index.htm
Lettre écrite du monastère de Bethléem, en 394


Il y a aussi Ste Thérèse de l'Enfant Jésus de la Ste Face qui est citée pour le 30 septembre , j'ai une panoplie de documents sur elle , car c'est la Sainte qui m'a choisi cette année , dans ma jeunesse on fêtait Ste Thérèse  le 3 octobre  c'était la patronne de ma mère , d'une de mes cousines et aussi une de mes amies et comme dans le missel romain de ma tendre enfance elle était  fêtée le 3 octobre pour moi , ça demeure le 3 que je l'a fête , là est la raison du pourquoi je n'ai rien mentionné sur elle , mais rien n'empêche Claire ou une autre d'en faire mention car c'est une grande Sainte et accessible à tout le monde, comment ne pas l'aimer et la prier elle qui a dit qu'elle répandrait sur nous après sa mort des pluies de roses  .

avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Claire le Dim 30 Sep 2018 - 11:58

Bonjour !

C'est vrai que sainte Thérèse est morte un 30 septembre mais chez nous elle est fêtée le 1er Octobre, mais certains aussi la fêtent le 3 Octobre, je ne sais pas pourquoi.....

Solennité de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face




Le 01 octobre 2018

10h Prière de Laudes en présence des reliques de sainte Thérèse, Basilique supérieure 10h30 Messe solennelle de sainte Thérèse, Basilique supérieure 14h15 Conférence « La prière chez sainte Thérèse », Père Patrick Lemoine, Centre Sainte Jean-Paul II 15h30 Messe des pèlerins, Basilique inférieure 18h Vêpres, Carmel 20h30 Spectacle en costumes d’époque «Je vous attendais… » Récréation pieuse comme […]
En savoir plus ...


https://www.therese-de-lisieux.catholique.fr/type-agenda/les-fetes-de-sainte-therese-fr/
avatar
AZUR

Messages : 1303
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AZUR le Dim 30 Sep 2018 - 18:52

Ah, j’ignorais qu’elle était allée au Ciel un 30 septembre!
Merci à vous 2 pour cette info! Very Happy coucou sunny
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Lun 1 Oct 2018 - 0:40

http://mobile.evangelizo.org/saintsList.php


Ste Thérèse de l'Enfant Jésus
St Romain le Mélode
Bx Louis-Marie Monti
Bse Cecilia Eusepi
Bx Jean Robinson
BBx Gaspar Hikojiro et André Yoshida
Bse Florence Caerols Martinez
Bx Alvaro Sanjuan Canet
Bx Antoine Rewera
St Piaton
Sts Vérissime
St Nizier
St Bavon
St Wasnulphe
St Gérald Edwards
BBx Raoul Crockett et Édouard James
Bx Juan de Palafox y Mendoza

Petit rappel

1er octobre : Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face (1873-1897)


« Je ferai tomber une pluie de roses »
(Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)





Vierge carmélite, Docteur de l'Eglise, Patronne Universelle des Missions et "Patronne secondaire" de la France :


1 - Moi, si j'avais commis, tous les crimes possibles,
Je garderais toujours la même confiance,
Car je sais bien que cette multitude d'offenses,
N'est qu'une goutte d'eau dans un brasier ardent. (bis)

2 - Oui, j'ai besoin d'un coeur, tout brûlant de tendresse,
Qui reste mon appui, et sans aucun retour,
Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse
Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour. (bis)

3 - Non, je n'ai pu trouver, nulle autre créature,
Qui m'aimât à ce point, et sans jamais mourir
Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature
Qui devienne mon frère et qui puisse souffrir. (bis)

4 - Je ne sais que trop bien que toutes nos justices
N'ont devant ton regard pas la moindre valeur
Et pour donner du prix à tous mes sacrifices
Oui, je veux les jeter jusqu'en ton divin coeur. (bis)

5 - Non, tu n'as pas trouvé créature sans tache
Au milieu des éclairs tu nous donnas ta loi
Et dans ton Coeur Sacré ô Jésus je me cache
Non, je ne tremble pas car ma vertu c'est toi. (bis


https://sanctoral.com/fr/saints/saint_remi.html

1 Octobre
 
Saint Rémi
Archevêque de Reims, Apôtre des Francs
(438-533)


La naissance de saint Rémi fut prédite à ses parents déjà avancés en âge par un vieux moine aveugle. Les talents et les vertus de Rémi le firent consacrer archevêque de Reims, à l'âge de vingt-deux ans; sa consécration fut marquée par un prodige: le front de Rémi parut brillant de lumière et fut embaumé d'un parfum tout céleste.

Il montra dès l'abord toutes les vertus des grands pontifes. Les miracles relevèrent encore l'éclat de sa sainteté: pendant ses repas, les oiseaux venaient prendre du pain dans ses mains; il guérit un aveugle possédé du démon; il remplit de vin, par le signe de la Croix, un vase presque vide; il éteignit, par sa seule présence, un terrible incendie; il délivra du démon une jeune fille que saint Benoît n'avait pu délivrer.

L'histoire de sainte Clotilde nous apprend comment Clovis se tourna vers le Dieu des chrétiens, à la bataille de Tolbiac, et remporta la victoire. Ce fut saint Rémi qui acheva d'instruire le prince. Comme il lui racontait, d'une manière touchante, la Passion du Sauveur: "Ah! s'écria le guerrier, que n'étais-je là avec mes Francs pour Le délivrer!" La nuit avant le baptême, saint Rémi alla chercher le roi, la reine et leur suite dans le palais, et les conduisit à l'église, où il leur fit un éloquent discours sur la vanité des faux dieux et les grands mystères de la religion chrétienne. Alors l'église se remplit d'une lumière et d'une odeur célestes, et l'on entendit une voix qui disait: "La paix soit avec vous!"

Le Saint prédit à Clovis et à Clotilde les grandeurs futures des rois de France, s'ils restaient fidèles à Dieu et à l'Église. Quand fut venu le moment du baptême, il dit au roi: "Courbe la tête, fier Sicambre; adore ce que tu as brûlé, et brûle ce que tu as adoré." Au moment de faire l'onction du Saint Chrême, le pontife, s'apercevant que l'huile manquait, leva les yeux au Ciel et pria Dieu d'y pourvoir. Tout à coup, on aperçut une blanche colombe descendre d'en haut, portant une fiole pleine d'un baume miraculeux; le saint prélat la prit, et fit l'onction sur le front du prince. Cette fiole, appelée dans l'histoire la sainte Ampoule, exista jusqu'en 1793, époque où elle fut brisée par les révolutionnaires. Outre l'onction du baptême, saint Rémi avait conféré au roi Clovis l'onction royale. Deux soeurs du roi, trois mille seigneurs, une foule de soldats, de femmes et d'enfants furent baptisés le même jour.

Saint Rémi devint aveugle dans sa vieillesse. Ayant recouvré la vue par miracle, il célébra une dernière fois le Saint Sacrifice et s'éteignit, âgé de quatre-vingt-seize ans.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950
avatar
AnneLéa

Messages : 129
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : Québec

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par AnneLéa le Mar 2 Oct 2018 - 7:05

https://nominis.cef.fr/



Bienheureux Antoine Chevrier
Fondateur de l'Œuvre du Prado (✝️ 1879)
Saint Bacchi
Légionnaire romain converti au christianisme (1er s.)
Saint Bérégise
abbé dans les Ardennes (✝️ 724)
Saints Cyprien et Justine
(✝️ 304)
Sainte Damaris
(1er s.)
Saints David et Constantin
(✝️ 740)
Saint Eleuthère
et ses compagnons militaires martyrs à Nicomédie (✝️ 303)
Bienheureux François, Isidore, Elie, Jean-B., Marie-Françoise
martyrs de la guerre civile espagnole (✝️ 1936)
Saint Georges de Philadelphie
martyr (✝️ 1794)
Bienheureux Georges-Edmond René
prêtre et martyr (✝️ 1794)
Saint Gérin
martyr (✝️ 677)
Bienheureux Jean Beyzym
missionnaire jésuite (✝️ 1912)
Sainte Jeanne Émilie de Villeneuve
fondatrice de la congrégation de Notre Dame de l’Immaculée Conception (✝️ 1854)
Bienheureux Jesús Emilio Jaramillo
archevêque d'Arauca et martyr (✝️ 1989)
Saint Léger
Evêque d'Autun (✝️ 679)
Bienheureux Louis, Lucie, André et François Yakichi
martyrs à Nagasaki, au Japon (✝️ 1622)
Saint Lycomède
(1er s.)
Bienheureuse Marie-Antonine Kratochwil
martyre (✝️ 1942)
Saint Prime
martyr (date ?)
Bienheureux Raimundo Joaquín et José María
prêtres espagnols dominicains martyrs de la révolution (✝️ 1936)
Sainte Ruth
Ancien Testament
Saint Saturio
ermite en Espagne (✝️ 606)
Sainte Scariberge
Épouse de saint Arnoult (6ème s.)
Saint Théodore Gavra
martyr (✝️ v. 1180)
Saint Théophile
moine (✝️ v. 795)
Saint Ursicin
Abbé du monastère de Disentis puis évêque de Coire (✝️ 760)

https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Jaud_Saints/calendrier/Vies_des_Saints/10-02.htm



LES SAINTS ANGES GARDIENS

C'est une vérité de foi que les Anges, tout bienheureux qu'ils sont, reçoivent une mission de Dieu auprès des hommes; les paroles de Notre-Seigneur, l'enseignement des Docteurs et des Saints, l'autorité de l'Église, ne nous permettent pas d'en douter. Si les démons, en légions innombrables, rôdent autour de nous comme des lions prêts à nous dévorer, selon la parole de saint Pierre, il est consolant pour nous de songer que Dieu nous a donné des défenseurs plus nombreux et plus puissants que les démons.

C'est au plus tard dès sa naissance que tout homme venant au monde est confié à la garde d'un esprit céleste; les païens, les hérétiques, les pécheurs eux-mêmes, ne sont pas privés de ce bienfait de Dieu. Il est même certain que divers personnages, en raison de leur situation, comme les rois, les pontifes, ou en raison des vues spéciales de Dieu sur eux, comme nombre de saints, ont parfois plusieurs Anges gardiens. Il semble indubitable que non seulement les individus, mais les sociétés et les institutions, sont confiées aussi spécialement à la garde des Anges; l'Église, les royaumes, les provinces, les diocèses, les paroisses, les familles, les ordres religieux, les communautés, ont leurs angéliques protecteurs.

Les Anges nous préservent d'une foule de maux et de dangers, ils éloignent de nous les occasions du péché; ils nous inspirent de saintes pensées et nous portent à la vertu, nous soutiennent dans les tentations, nous fortifient dans nos faiblesses, nous animent dans nos découragements, nous consolent dans nos afflictions. Ils combattent avec nous contre le démon et nous prémunissent contre ses pièges; si nous tombons, par fragilité ou par malice, ils nous relèvent par le remords, par les pensées de la foi, par la crainte des jugements de Dieu, et nous procurent divers moyens de conversion: ils portent nos bonnes oeuvres et nos prières à Dieu, réparent nos fautes, intercèdent pour nous auprès de la divine miséricorde, suspendent la vengeance céleste au-dessus de nos têtes; enfin ils nous éclairent et nous soutiennent dans la maladie et à l'heure de la mort, nous assistent au jugement de Dieu, visitent les âmes du purgatoire.

Saint Bernard résume nos devoirs en trois mots: "Quel respect, quel amour, quelle confiance de notre part ne méritent pas les anges! Respect pour leur présence, amour à cause de leur bienveillance, confiance en leur protection." Ajoutons un quatrième devoir, la docilité à leur bonnes inspirations.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-10670804.html



2 octobre : Mémoire obligatoire des Saints Anges Gardiens
Le 2 Octobre, la Liturgie de l'Église nous invite à faire mémoire de nos Saints Anges Gardiens. C'est une Vérité de Foi que les Anges, tout bienheureux qu'ils sont, reçoivent une mission de Dieu auprès des hommes. Les paroles de Notre-Seigneur, l'enseignement des Docteurs et des Saints, l'autorité de l'Église, ne nous permettent pas d'en douter. Si les démons, en légions innombrables, rôdent autour de nous comme des lions prêts à nous dévorer (cf : 1 Pierre 5, 8), il est consolant pour nous de songer que Dieu nous a donné des défenseurs plus nombreux et plus puissants que les démons. Les Anges nous préservent d'une foule de maux et de dangers, ils éloignent de nous les occasions du péché, ils nous inspirent de saintes pensées et nous portent à la vertu, nous soutiennent dans les tentations, nous fortifient dans nos faiblesses, nous animent dans nos découragements, nous consolent dans nos afflictions. Ils combattent avec nous contre le démon et nous prémunissent contre ses pièges. « Ah ! mes frères, si nous avions la pensée, lorsque nous venons à l’église, que nos anges marchent devant nous, avec quel respect n’y viendrions-nous pas !... Avec quelle modestie nous assisterions à la Sainte Messe en pensant que nous sommes à côté d’un ange gardien prosterné devant le Dieu de toute grandeur ! » (St Curé d'Ars)

Il nous est doux, chaque année, de voir arriver (après les Sts Archanges au 29/09, NDLR) la fête des saints Anges gardiens, car elle nous donne une occasion toute particulière de dire un mot sur la dignité, les fonctions, le crédit de nos bons Anges, sur les services qu'ils nous rendent et sur nos devoirs envers eux. C'est en nous pénétrant bien de tout cela, au moins une fois dans l'année, que nous comprendrons mieux ce que nous valons aux yeux de Dieu et combien le ciel est beau, puisque, pour nous y conduire à travers les orages de la vie, Dieu donne à chacun de nous, en la personne de notre Ange gardien, un pilote habile, un défenseur invincible, un ami tendre et fidèle. Hélas ! que de chrétiens oublient que Dieu les aime au point qu'il leur a donné un Ange, au moment de leur naissance, pour les garder, les préserver de tout mal, les diriger dans les difficultés et les tourments de la vie, les guérir, les sauver ! Oui, Dieu a voulu qu'un Ange soit continuellement à notre service, un Ange de son beau paradis, un Ange pour nous servir de trait d'union entre Sa Majesté et notre petitesse, pour nous couvrir de ses grandeurs et de sa gloire en ce monde où tout est misérable et vil. Quel honneur divin en notre faveur ! Comme saint Jérôme a raison de s'écrier : « Quelle est donc la dignité des âmes, puisque chacune d'elles reçoit à son entrée dans la vie un Ange chargé par Dieu lui-même de veiller à sa garde ? ». « Nos Anges gardiens, dit saint Bernard, nous aident et nous protègent dans toutes les positions, toutes les circonstances de notre vie. Ils travaillent à notre salut avec une sollicitude active, infatigable, que rien ne peut décourager. Ils le font en nous montrant la voie à suivre, en écartant les obstacles, en combattant avec nous, en nous fortifiant dans les dangers ». « Ils portent au pied du trône de Dieu, ajoute Bossuet, nos prières, nos bonnes œuvres, nos désirs, nos pensées, et surtout nos larmes, notre repentir, nos souffrances endurées pour l'amour de Dieu avec humilité et patience. » Enfin, quand la mort arrive, dans ces derniers combats où va se décider notre sort éternel, enseignent les théologiens, ils redoublent de vigilance pour réprimer la fureur des démons, pour ramener dans notre cœur abattu l'esprit de componction, de pénitence et de ferveur. La mission des Anges gardiens se continue même au delà du tombeau. Ils nous visitent en purgatoire, ils nous consolent, ils nous rendent plus douce l'espérance de jouir bientôt des délices du ciel, ils obtiennent des suffrages en notre faveur, ils négocient auprès de Dieu la grande affaire de notre délivrance.

Quelle récompense est digne de tant de bienfaits, et comment ne pas aimer les bons Anges ? Nous les aimerons et nous reconnaîtrons dignement leurs services si nous contribuons, selon notre pouvoir, à l'accroissement du culte de ces célestes protecteurs, si nous nous efforçons surtout à leur rendre amour pour amour. Oh ! respectons toujours leurs chastes regards ; ne les forçons point à rougir de notre conduite ou à fuir loin de notre âme, couverte de la lèpre du péché. Comme la mauvaise odeur chasse les colombes, et la fumée les abeilles, ainsi le péché fait fuir les bons Anges. Ayons une confiance sans bornes en leur protection, car ils sont puissants, prudents et fidèles. Invoquons-les souvent et suivons leurs saintes inspirations. Ne passons jamais un jour sans réciter pieusement cette petite prière à notre bon Ange : « Ange de Dieu qui êtes mon gardien et à qui j'ai été confié par la Bonté divine, éclairez-moi, défendez-moi, conduisez-moi et dirigez-moi ». Le souverain Pontife Pie VI (bref du 2 octobre 1795) a accordé à tous les fidèles : I° une indulgence de 100 jours, chaque fois que, de cœur au moins contrit et avec dévotion, ils réciteront cette prière ; 2° une indulgence plénière, en la fête des saints Anges gardiens, à ceux qui l'auront récitée, matin et soir, toute l'année, pourvu que, confessés et communiés, ils visitent en ce jour une église ou un oratoire public et y prient pour le Souverain Pontife ; 3° enfin, une indulgence plénière à l'article de la mort (bref du 11 juin 1796). Ayons donc à cœur de propager le culte des saints Anges gardiens, et honorons-les par notre piété. Quand la mort, déployant sur nous ses ailes funèbres, après une lutte cruelle, aura imprimé le cachet de sa victoire sur notre corps, notre bon Ange gardien lui-même prendra notre âme et la portera dans les cieux, où nous jouirons à jamais, avec lui, avec tous les Anges et les saints, de l'éternelle félicité.

P. Angély - Extrait de la revue "L'Ange Gardien" n°6 - Octobre 1899

Combien l'Eglise tient à ce que nous ayons une grande dévotion envers les anges. Au mois d'octobre, chaque année, elle fait une fête en l'honneur des saints anges, et en particulier des saints anges gardiens. Il existe encore une pieuse pratique, c'est de consacrer les mardis en l'honneur des saints anges gardiens. Comment, pouvons-nous oublier ces anges protecteurs, qui sont toujours à côté de nous, et qui ne nous quittent pas un seul instant ?

Tâchons de remercier souvent le bon Dieu de cette grâce, et d'avoir souvent recours à eux dans nos peines, dans nos maladies, dans nos chagrins et afflictions. Ils sont nos meilleurs amis, ils nous aiment, et ne nous quittent jamais qu'ils ne nous aient conduits dans le ciel. Tâchons de faire de temps en temps quelques prières, une aumône, de faire dire une messe en leur honneur ; que les pères et les mères surtout fassent cela, pour attirer la protection des anges sur leurs enfants, leurs domestiques.

Oh ! s'ils y sont fidèles, ils verront bientôt régner dans leur famille la paix, l'union entre tous les membres, mais surtout la religion, qui les rendra heureux dans ce monde, en attendant qu'ils le soient dans l'autre. C'est le bonheur que je vous souhaite."

St Curé d'Ars



Contenu sponsorisé

Re: LE SAINT DU JOUR !!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 18 Oct 2018 - 5:53