L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


CROYANT ? PRATIQUANT ? A MEDITER

Claire
Claire
Admin

Messages : 11022
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 69
Localisation : NORD

CROYANT ? PRATIQUANT ? A MEDITER Empty CROYANT ? PRATIQUANT ? A MEDITER

Message par Claire le Ven 12 Nov 2010 - 10:30

A propos des gens qui disent « Je suis croyant mais pas pratiquant »

Une homélie du père Jean Corbineau. Il y disait :

Vous êtes plus pratiquants que vous le dites.

Sans doute, vous ne pratiquez pas la messe du dimanche, mais vous pratiquez tant de valeurs importantes :

- Vous êtes fidèles dans votre couple, fidèle à vos amis, résolus dans vos engagements.
- Vous pratiquez la tolérance, vous avez même pardonné.
- Vous pratiquez la justice, le partage.

Mais vous êtes probablement moins croyants que vous le pensez :

- Vous ne croyez pas assez que Jésus est quelqu'un de vivant aujourd'hui, présent au milieu de nous.
- Vous ne croyez pas assez que la bible est une parole vivante de Dieu.
- Vous ne croyez pas assez que Jésus ressuscité veut nous communiquer sa vie, son Esprit d'amour, dans l'eucharistie notamment.

Cela mérite réflexion je crois...

Beaucoup affirment : je suis croyant, mais non pratiquant. Un ami prêtre leur rétorque toujours : vous vous faites des illusions.

Il ajoute: vous ne pratiquez pas parce que vous ne croyez pas ou plus...

Etre chrétien non-pratiquant. Pourquoi ?

Respecter le Jour du Seigneur est un commandement et l'Eucharistie est un don du christ infiniment précieux? Pourquoi s'en priver?

C'est comme quelqu'un qui dit ; je suis footballeur, mais je ne touche jamais à un ballon.....
Il me semble que c'est incohérent.


Un prêtre que je connais a dit un jour à la messe dominicale sur le sujet : "croyant non pratiquant" : "Satan aussi est croyant et non pratiquant". Cela décape. Mais cela est terriblement exact.


André Frossard disait qu'avant sa conversion il faisait partie d'une catégorie majoritaire d’incroyants: les incroyants par bêtise. Il refusait de réfléchir.

« Pascal, lui, estimait que l'homme, pour ne pas réfléchir à sa condition, se lançait dans le divertissement.
Toutes les grandes théories n'ont aucune prise sur eux...

Je suis persuadé que ces gens, le jour de leur mort ne se poseront pas plus de questions. Terminé, la pièce de théâtre s'achève, baissons le rideau... »

















    La date/heure actuelle est Ven 13 Déc 2019 - 14:01