L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Partagez
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Claire le Ven 8 Mai 2015 - 8:50

Une initiative de l'Association Marie de Nazareth


5 mai – Egypte : Reconnaissance par Kyrillos VI, Patriarche Copte, des Apparitions de Zeitoun au Caire (1968) 



Des apparitions extraordinaires à plus d’un titre

Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre :



  • elles ont commencé le 2 avril 1968, se sont manifestées à des mécaniciens et chauffeurs musulmans, et se sont prolongées des mois et même plusieurs années ; 
  •  on possède les témoignages de milliers de personnes, chrétiennes ou musulmanes, qui les ont vues, parmi la foule présente qui atteignait parfois 250.000 personnes ; 
  •  les apparitions de la Vierge s’accompagnaient de phénomènes visibles extraordinaires - les photos prises en témoignent - et de nombreuses guérisons ; 
  •  les évêques de la Commission d’enquête du Patriarcat Copte Orthodoxe d’Egypte ont été eux aussi témoins de ces apparitions et la reconnaissance officielle par le pape Kyrillos VI, patriarche orthodoxe d’Alexandrie, a été publiée dès le 5 mai 1968 ; 
  •  le patriarche copte catholique s’associa immédiatement à cette reconnaissance et personne n’a opposé de contradiction sur ces faits. Jamais aucune autre religion n’a donné à connaître une manifestation surnaturelle comparable…








[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
Romain

Messages : 215
Date d'inscription : 27/01/2014
Localisation : Belgique

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Romain le Dim 10 Mai 2015 - 8:39

Je suis toujours aussi étonné que ça ait converti si peu de musulmans, que du contraire de nos jours !?
Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
quefaire
avatar
Invité
Invité

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Invité le Dim 10 Mai 2015 - 10:08

Bonjour Romain,


Certains musulmans vivent une foi chrétienne sous l'apparence de l'islam.
Cela est tellement risqué pour eux de se convertir.
Si un membre d'une famille se convertit, il risque de se faire tuer par les membres de sa propre famille.

Je crois que nous n'imaginons pas vraiment ce contexte extraordinairement difficile.

Gardons à l'esprit que la vierge Marie est infiniment respectée par les musulmans modérés.
C'est elle qui amènera tous les justes à son fils Jésus.
C'est elle la victorieuse...

Allons à la rencontre des musulmans de France avec son image et notre amour pour elle et nous serons étonné de l'accueil qu'ils feront à cette Mère si bonne.
avatar
Invité
Invité

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Invité le Dim 10 Mai 2015 - 10:11

Lien vidéo ( non intégrable ) :

https://youtu.be/72CVm2fl2mA


<div style="position:relative;height:0;padding-bottom:56.25%"><iframe src="https://www.youtube.com/embed/72CVm2fl2mA?ecver=2" style="position:absolute;width:100%;height:100%;left:0" width="640" height="360" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></div>

De toutes les apparitions mariales, les moins connues sont celles de Zeitoun où Marie, sans laisser de messages,  est apparue tant aux chrétiens qu'aux musulmans. En arabe le mot Zeitoun signifiant « olives », et l'olivier étant le symbole de la paix, on y voit là comme un encouragement  à la paix. Zeitoun est un village de la région de Matrouh, près du Caire, la capitale égyptienne. Selon la tradition, c'est là que Jésus, Marie et Joseph se réfugièrent pour échapper aux persécutions du Roi Hérode.A Zeitoun se trouve l'Eglise orthodoxe copte de Saint-Marc. La nuit du 2 avril 1968, sur le toit de cette Eglise, était apparu le profil lumineux d'une femme qui fut identifiée à la Vierge Marie. Une scène à laquelle assistèrent plusieurs témoins et dont les récits concordent dans la description des détails.Toutefois les apparitions remonteraient à l'année 1920 lorsque Tawfiq Khalil Bey, un propriétaire copte  qui avait décidé de construire un immeuble à Zeitoun,  eut en rêve la vision de Marie lui promettant qu'elle aurait honoré ce lieu de manière spéciale s'il construisait une église à la place. Il en fut ainsi et l'Eglise de Saint Marc fut érigée.Les principales apparitions de Zeitoun se sont produites entre 1968 et 1970. Le 2 avril 1968 , une poignée d'ouvriers musulmans avaient tout de suite reconnu la Vierge Marie sous les traits d'une femme agenouillée aux pied de la croix. Puis il y eut d'autres apparitions, toujours liées à des phénomènes lumineux , que l'on disait comme « des pluies de diamants »,  et accompagnées d'un parfum d'encens. L'image de la Vierge ressemble à celle de l'Immaculée conception apparue à Catherine Labouré, en 1830,  et que les écoles catholiques avaient rendue très populaire en Egypte. Quelques films et photos témoignent aujourd'hui de ces apparitions. Il y a eu beaucoup d'enquêtes pour  tenter de découvrir s'il s'agissait ou non de fausses images.  Puis, au fil des ans, ces apparitions ont commencé à attirer de plus en plus de personnes, formant parfois des foules de 250.000 personnes à la fois, entre chrétiens , juifs, musulmans, voire même des non croyants de différentes nationalités.Généralement Marie apparaissait la nuit, assez souvent accompagnée de colombes lumineuses virevoltant autour d'elle. Ceux qui ont assisté à ces phénomènes disent qu'ils ont vu la Vierge marcher sur le toit de l'église et sur la coupole ; qu'ils l'ont vu s'agenouiller et, à d'autres occasions, soulever l'enfant Jésus dans ses bras. Les apparitions n'avaient pas toutes la même durée..  Elles variaient de quelques minutes mais pouvaient durer 9 heures de temps.  Pour en savoir plus, le Patriarche orthodoxe  Cyrille VI créera une commission d'enquête qui authentifiera ces témoignages, certains de ses membres  révélant avoir vu s'élever de l'église une fumée parfumée de couleur violette juste avant que n'apparaisse la silhouette d'une  femme enveloppée dans un halo de lumière, et que toutes les personnes, chrétiens et musulmans,  présentes à ce moment-là, ont pu voir aussi.L'église, une fois rénovée, a été dédiée à « La Vierge de la lumière » . Les apparitions silencieuses de Zeitoun sont considérées comme un appel au dialogue œcuménique et interreligieux. Le Pape Paul VI qui avait envoyé des observateurs sur place, déclara que le Saint-Siège respectait l'avis de l'Eglise locale.  De même que l'Eglise copte catholique respecte profondément la version du récit des apparitions fournie par l'Eglise copte orthodoxe.  Prière:  « Vierge Immaculée, Toi qui as accueilli la lumière du saint Esprit, et qui es devenue la maison du Dieu vivant. Mère de la lumière, veille sur tes enfants, et spécialement sur ceux qui ont suivi ton Fils et ont été persécutés.  Nous te prions d'empêcher que le monde porte atteinte à la vérité et à la justice. Ote cette pierre qu'ils ont à la place du cœur, et qui fait d'eux des tueurs au nom de la religion. Que ta lumière nous éclaire tous ! »Marie de Nazareth


Dernière édition par Claire le Jeu 31 Aoû 2017 - 9:53, édité 1 fois (Raison : Vidéo de nouveau intégrable)
avatar
Invité
Invité

Marie, Tendresse dans nos vie. Marie chemin qui mène à Jésus

Message par Invité le Ven 29 Jan 2016 - 19:54

Comment expliquer que les extraordinaires apparitions de la Vierge à Zeitoun, si peu contestées, soient si peu connues ?






<iframe src="http://gloria.tv/embed/frame/media/BKaY5sTbwML/width/600/height/320" width="600" height="320" frameborder="0" scrolling="no" allowfullscreen></iframe>



1. Les apparitions de la Vierge Marie au dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun, à partir du 2 avril 1968, devraient être extrêmement connues car elles ont été extraordinaires à plus d’un titre.

2. Elles ont commencé le 2 avril 1968, à des mécaniciens et chauffeurs musulmans, et se sont prolongées longtemps, sur plusieurs mois et même épisodiquement sur plusieurs années.

3. On possède d’innombrables témoignages concordants de milliers et des milliers de personnes, chrétiens ou musulmans, qui les ont vues, parfois pendant des heures, parmi la foule présente sur place qui atteignait parfois 250.000 personnes.

4. Les apparitions de la Vierge s’accompagnaient de phénomènes extraordinaires visibles, dont les photos qui ont été prises permettent de se faire une idée, et de nombreuses guérisons.

5.Les évêques de la Commission d’enquête instituée par le Patriarcat Copte Orthodoxe d’Egypte venus sur place ont été eux aussi témoins de ces apparitions et la reconnaissance officielle par le Pape Cyrille VI, patriarche orthodoxe d’Alexandrie a été publiée dès le 5 mai 1968 dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère,

6. Le patriarche copte catholique s’associa immédiatement à cette reconnaissance et jamais personne n’opposa la moindre contradiction sur la réalité de ces manifestations uniques.

7. Jamais aucune autre religion n’a donné à connaître une manifestation surnaturelle comparable, et des nouvelles aussi extraordinaires qui apportent des preuves de la vérité de la foi chrétienne auraient évidemment dû faire le tour du monde, provoquer de multiples conversions et être sans cesse connues et répétées, si les cœurs n’étaient pas fermés par tant de préjugés et si les médias couvraient équitablement ce qui concerne le christianisme.



Les apparitions de la Vierge Marie à Zeitoun ont été certifiées par des milliers de témoins
et on ne comprend pas pourquoi ces faits ne sont pas mieux connus ...


1. Les apparitions de la Vierge Marie au dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun, à partir du 2 avril 1968, devraient être extrêmement connues car elles ont été extraordinaires à plus d’un titre.

- La nuit du mardi 2 avril 1968, à 22h30, des mécaniciens et des chauffeurs musulmans des transports publics arrivant à leur garage, juste en face de l’église, aperçurent tout à coup une « dame en blanc agenouillée » près de la croix au sommet du dôme.

- L’un d’eux, Farouk Mohammed Atwa, croyant qu’il s’agissait d’une dame tentant de se suicider, cria pour l’en dissuader et se précipita vers un téléphone pour appeler les pompiers à la rescousse.

- Ses compagnons, quant à eux, alertèrent un prêtre de la paroisse, le père Constantin Moussa.

- A ce moment la « dame » se releva et apparut vêtue d’une somptueuse robe de lumière.

- Une femme qui observait la scène du bas s’écria : « Sittna Maryam ! » - « Notre-Dame Marie ! »

- Le lendemain, Farouk Mohammed Atwa se rendit à l’hôpital pour les soins que requérait l’un de ses doigts, amputé en raison d’une gangrène ; à la grande surprise du chirurgien, il était complètement guéri.

- Une semaine plus tard, une seconde apparition eut lieu, suivie de beaucoup d’autres, qui survinrent toutes de nuit.

- La Vierge n'a pas prononcé un seul mot. Elle venait à l’improviste, le plus souvent la nuit, dans des attitudes et des vêtements variés.

- Les plus éclatantes apparitions eurent lieu entre le 27 avril et le 15 juin 1968.

- A partir de 1970, elles furent moins fréquentes, environ une par mois, même si certaines furent très spectaculaires.



3. On possède d’innombrables témoignages concordants de milliers et des milliers de personnes, chrétiens ou musulmans, qui les ont vues, parfois pendant des heures, parmi la foule présente sur place qui atteignait parfois 250.000 personnes.

- Les très nombreuses apparitions de la Vierge furent visibles pour d’innombrables personnes pendant des durées très longues : ainsi les 4-5 mai et les 8-9 juin, la Vierge fut visible de 20h00 à 5h00 du matin.

- Ceux qui voyaient la Vierge n'étaient pas seulement les chrétiens, coptes, catholiques ou orthodoxes, mais aussi, et même en majorité, les musulmans.

- Pendant plusieurs semaines sur place, la foule croissait sans cesse, provoquant de très gros embouteillages.

- Lors des apparitions de la Mère de Dieu à Zeitoun, les fidèles, qui ne la voyaient pas tous, ont noté qu'elle était toujours douce, souvent souriante, mais quelquefois aussi, grave et triste.

- On estime que pour la seule année 1968, la moyenne des fidèles présents devait être d'environ 50.000 et pouvait monter jusqu'à 250.000 personnes certaines nuits, comme il était rapporté à la « Une » du journal égyptien Al-Ahram du 27 avril 1968.



4. Les apparitions de la Vierge s’accompagnaient de phénomènes extraordinaires visibles, dont les photos qui ont été prises permettent de se faire une idée, et de nombreuses guérisons.

- Les apparitions étaient précédées de phénomènes lumineux décrits par les témoins comme des « pluies de diamants ».

- Puis surgissaient des colombes de lumière, volant autour du dôme de l’église.

- Enfin, dans une véritable explosion de lumière, Notre-Dame apparaissait vêtue le plus souvent d’une longue robe blanche, couronnée d’un halo de lumière et coiffée d’un long voile bleu éblouissant.

- On distinguait parfois nettement ses traits et même l'expression de son visage.

- Au moins une fois, elle est apparue sans voile, ses cheveux descendant jusqu'à ses épaules.

- Parfois d’abondants nuages de couleur ocre répandaient autour d’elle une odeur d’encens.

- Son éclat, semblable à celui du soleil, était tel qu’on avait du mal à discerner les détails de son apparence.

- S’inclinant et tendant les bras vers la foule, elle semblait la bénir, parfois avec un rameau d’olivier.

- Occasionnellement, la Vierge fut aperçue tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, ou encore en compagnie de Saint Joseph et de Jésus âgé d’environ 12 ans.

- Des clichés ont été pris par différents photographes. La pellicule n'arrivait pas toujours à fixer ce que les yeux pouvaient voir, mais on dispose cependant de photos où l'on voit très nettement la silhouette de Marie.

- Le 13 avril 1968, le photographe Wagih Rizk Matta fut le premier à prendre des clichés étonnants et il guérit sur le champ d’une blessure au bras, comme bien d’autres qui furent aussi guéris en se rendant sur place.

- Beaucoup ont bénéficié de guérisons miraculeuses et ces faits, connus dans toute l’Egypte, ont fait l'objet de témoignages innombrables, d'enquêtes, de multitudes d’articles de journaux et de revues dans le pays, pendant des années.

- Il lui est même arrivé de se manifester portant une couronne et il y avait souvent des oiseaux lumineux tournant autour d’elle sans battre des ailes.

- Elle était presque toujours comme lumineuse et il arrivait que cette lumière fût si intense qu'il fallait quelque temps pour arriver à distinguer le visage qui s'en détachait.



5. Les évêques de la Commission d’enquête instituée par le Patriarcat Copte Orthodoxe d’Egypte venus sur place ont été eux aussi témoins de ces apparitions et la reconnaissance officielle par le Pape Cyrille VI, patriarche orthodoxe d’Alexandrie a été publiée dès le 5 mai 1968 dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère.

- Sa Sainteté Kyrillos VI, Pape d'Alexandrie et Patriarche de la Prédication de saint Marc, institua une commission composée de 12 évêques et prêtres coptes, chargée d'étudier les phénomènes de Zeitoun, qui conclu très vite et favorablement : « Nous avons le grand honneur de soumettre à votre Sainteté le résultat des investigations menées sur les apparitions de la Sainte Vierge, survenues en notre église orthodoxe copte de Zeitoun, au Caire. Le 23 avril 1968, après avoir été nommés par votre Sainteté, nous nous sommes rendus à l'endroit où se dresse l'église et avons pris contact avec ceux qui avaient été témoins des apparitions. Après avoir recueilli les déclarations des employés du garage, nous sommes parvenus à la conclusion que l'apparition de la Sainte Vierge Marie s'est produite plusieurs fois au sommet et à l'intérieur des dômes de l'église à partir du 2 avril 1968. Ces apparitions ont surtout été observées par les employés du garage, dont le témoignage a été confirmé par les habitants de Zeitoun, tant musulmans que chrétiens. Des foules de gens venant de différentes régions du pays ont pu observer les apparitions de la Sainte Vierge, et un grand nombre d'entre eux ont certifié la réalité de ces apparitions et envoyé leurs témoignages, accompagnés de messages écrits enthousiastes. Désirant voir l'apparition de nos propres yeux, afin de pouvoir en juger en toute certitude, nous avons passé plusieurs nuits dans le voisinage de l'église. Finalement, nous avons aperçu le buste de la Sainte Vierge entouré d'un halo. Ensuite, elle apparut en entier et se déplaça entre les dômes. Puis, elle s'agenouilla devant la croix et, finalement, bénit les multitudes. Une autre nuit, nous avons vu des colombes aussi blanches que la neige, irradiant de la lumière. Les colombes apparurent soudainement et disparurent aussi mystérieusement. Elles semblèrent voler du dôme vers le ciel et elles ne battaient pas des ailes comme font d'habitude les oiseaux. Nous avons glorifié le Dieu Tout-Puissant d'avoir permis aux habitants de la terre de voir la gloire des habitants du ciel. »

- La déclaration officielle de Cyrille VI du 5 mai 1968 fut publiée dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère : « Le Siège patriarcal déclare avec une foi complète, une grande joie et une humble gratitude envers le Tout-Puissant, que la Bienheureuse Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises sous des formes claires et stables, durant plusieurs nuit et durant des périodes variées pouvant aller jusqu’à plus de deux heures, depuis le 2 avril 1968 jusqu’à maintenant, au dessus de l’Eglise Copte de Zeitoun, au Caire, sur la route de Matarieh, où la Sainte Famille passa durant son séjour en Egypte, tel que le rapporte la tradition. Nous espérons que cette bénédiction sera un signe de paix pour le monde et un présage de prospérité pour notre pays bien-aimé et béni ».

- Dès 1969, l’Eglise Copte orthodoxe inséra dans son calendrier liturgique une fête de la transfiguration de la Vierge Marie à Zeitoun, célébrée maintenant chaque année le 24 barmahat (2 avril).



6. Le patriarche copte catholique s’associa immédiatement à cette reconnaissance et jamais personne n’opposa la moindre contradiction sur la réalité de ces manifestations uniques, dont la signification et la portée ont du mal à être mesurées.

- Quelle pouvait être la signification de si impressionnantes manifestations de la Vierge ?

- Zeitoun signifie "olives" en arabe, et l’olivier, dont un rameau fut tenu par la Vierge lors de certaines de ses apparitions, est un symbole de paix bienvenu au moment où minorité copte était menacée d’une forte oppression programmée par Anouar-El Sadate, qui était un ancien Frère musulman assez fanatique avant ces apparitions.

- C’était aussi après la terrible guerre des Six Jours (1967) avait endeuillé le Proche-Orient.

- A la suite de la prise de Jérusalem par Israël, il devenait pratiquement impossible aux Coptes d’aller en pèlerinages aux Lieux Saints et Jehan Sadate, la veuve du Président assassiné, impressionnée par ce grand signe du Ciel, écrivit ainsi au nom de Marie, dans sa biographie intitulée Une femme d’Egypte : « Peuple d’Egypte, je sais que tu ne pourras plus venir me voir à Jérusalem ; aussi est-ce moi qui suis venue te voir au Caire »



7. Jamais aucune autre religion n’a donné à connaître une manifestation surnaturelle comparable, et des nouvelles aussi extraordinaires qui apportent des preuves de la vérité de la foi chrétienne auraient évidemment dû faire le tour du monde, provoquer de multiples conversions, et être sans cesse connues et répétées, si les cœurs n’étaient pas fermés par tant de préjugés et si les médias couvraient équitablement ce qui concerne le christianisme.

- Les manifestations surnaturelles de Zeitoun n’ont pas d’équivalent dans aucune autre religion.

- En cette terre d’Egypte où le Seigneur permis que Moïse multiplie les prodiges extraordinaires pour permettre la sortie du Peuple d’Israël, une nouvelle épiphanie étonnante s’est déroulée sous les yeux de milliers de témoins, au XX° siècle.

- Une telle singularité et des preuves aussi fortes de la vérité chrétienne auraient dû déclencher des réactions émerveillées en conséquence et porter de très heureux fruits de conversion, mais même si l’Egypte en a été profondément marquée, le monde n’a pas pris la mesure de l’événement.

- Personne n’a contesté sérieusement la réalité de cette manifestation surnaturelle : devant de telles évidences, il n’y a rien a dire.

- Mais les préjugés et la fermeture des cœurs à la religion est telle que les apparitions de Zeitoun, qui sont un signe de plus de la vérité et de la beauté de l’Evangile, demeurent encore aujourd’hui très méconnues.



Bibliographie :

* Christian Cannuyer, « Caire II », dans René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire des « apparitions » de la Vierge Marie, Paris, Fayard, 2007, p. 154-158 ;

* Brigitte Voile, Les Coptes d’Egypte sous Nasser. Sainteté, miracles, apparitions, Paris, CNRS Éditions, 2004, p. 215-244.

* François Brune, La Vierge de l’Egypte, Paris, Philippe Lebaud, 2004 ;



http://www.lafoichretienne.com/content/comment-expliquer-que-extraordinaires-apparitions-vierge-zeitoun-si-peu-contestees-soient-si
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Claire le Sam 30 Jan 2016 - 0:37

Bonsoir Lumen,

Je me suis permis de fusionner les sujets car ZEITOUN existait déjà, ça permettra de mieux retrouver le fil d'origine.

Dans la mesure du possible, utilisez la touche recherche, je sais ce n'est pas toujours facile mais un seul mot clé suffit souvent.

Amicalement,
Claire
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Claire le Jeu 31 Aoû 2017 - 9:51

La Vierge Marie apparaît toujours en Égypte

par Marie-Gabrielle Leblanc


samedi 6 février 2010


Quarante-deux ans après les apparitions de Zeïtoun, dix ans après celles d’Assiout, des centaines de milliers d’Égyptiens, tant chrétiens que musulmans, disent voir actuellement la Vierge Marie. 
Avec des pogroms antichrétiens en toile de fond.


« El Adra, el Adra ! » (la Sainte Vierge). Ce cri en arabe fuse dès que la forme lumineuse supposée être la Madone bouge sur la façade de l’église de l’Archange Michel, à El Waraq en Basse Égypte. Waraq el Hadar est une île sur le Nil près des célèbres pyramides de Giza. Il semblerait que cette forme lumineuse, reconnue comme la Vierge par les foules, y apparaisse ainsi depuis le mois de décembre. Comme toujours en Égypte, chrétiens comme musulmans la voient. Boutros et Mohammed, Youssef et Amir, Antonios et Ahmed. Les réactions diffèrent évidemment : les chrétiens clament leur enthousiasme, les musulmans se tiennent cois, la police essaie en vain de disperser les foules, parfois en tapant dessus, et de dégager les rues remplies de spectateurs. Ces apparitions lumineuses rappellent celles de Zeïtoun en 1968 (la nuit, à l’extérieur d’une église, sur une longue durée, sans message oral). Mais si, en 1968, quelques rares photos avaient pu être prises, montrant toutefois bien une silhouette lumineuse évoquant la Madone dans la nuit, en 2010 la technique a tellement évolué que tous les assistants filment les apparitions avec leur téléphone et que ces vidéos amateurs ont fleuri sur You Tube, Dailymotion, Facebook et les sites internets coptes à travers le monde. Difficile, à les voir, de nier qu’il se passe quelque chose, même avec un esprit cartésien français. Sur l’une des vidéos, la croix entre les deux clochers de l’église étincelle de lumière, et la silhouette blanche faisant penser à une femme voilée se déplace dans le ciel et vient se placer à son pied, telle la Mater Dolorosa au pied de la croix.

Le 20 décembre, l’apparition s’est maintenue toute la nuit ainsi que d’immenses colombes de lumière volant par trois ou par sept. 

Le 22, des lumières extraordinaires ont été vues dans tout Le Caire, c’était parfois des lumières, sans source naturelle distinguable, à travers les nuages, visibles à plusieurs dizaines de kilomètres. Plus de cent mille personnes les voyaient en même temps. Un colonel, présent sur place, a dit au Dr Adel Ghali, le médecin des chiffonniers du Caire, qu’il ne pouvait pas s’agir de rayons laser, hologrammes ou autre lumière électrique. Simultanément, les gens voyaient la même chose dans le ciel d’un bout à l’autre de l’immense agglomération cairote (la deuxième plus grande mégapole au monde après Mexico) à Choubra, à Zeïtoun, à Ezbet el Nakhl chez les chiffonniers du Caire, mais aussi dans un peu toute l’Égypte : dans le delta, à l’oasis de Fayoum, à Port-Saïd, à Minia en Moyenne Égypte, et jusqu’en Haute Égypte à Louxor et Assouan. 
Une immense étoile est également apparue et a voyagé sur une distance de 200 kilomètres. Sur une telle échelle, difficile de prétendre que tant de personnes mentent ou sont victimes d’hallucinations.


Ces phénomènes inexpliqués sont depuis un mois et demi commentés passionnément par la télévision nationale et les journaux, sans que personne songe à nier qu’il se passe quelque chose, même si certains journaux musulmans sont sceptiques et soupçonnent les chrétiens de manigancer quelque chose.


Au téléphone, Sœur Maria, la supérieure des Filles de Marie (religieuses coptes à qui Sœur Emmanuelle a transmis son œuvre) et du Centre Salaam à Ezbet el Nakhl (l’hôpital et école des chiffonniers) confirme, très émue, qu’elle et toutes les sœurs, ainsi que le Père Matthias Nasr, le curé des chiffonniers ont vu la Vierge pendant une heure et demie le 22 décembre, et une cinquantaine de minutes le 31 à 3 heures du matin, au-dessus de leur Centre. Ce spectacle était acompagné de parfums suaves et inconnus. La Vierge fut précédée d’une colombe de lumière et ressemblait beaucoup à la Vierge de Zeïtoun. Certaine personnes l’ont vue avec une robe blanche et une ceinture bleu roi, d’autres avec une robe bleu pâle ; Sœur Maria a vu aussi une des grandes colombes se transformer en la Vierge Marie, ce qui est un phénomène nouveau en Égypte. 


Connaissant depuis plus de dix ans ces religieuses et ce prêtre, je puis certifier qu’il ne s’agit nullement de personnes exaltées, mais qu’ils sont au contraire très équilibrés. 
Le Dr Adel, qui a distingué plusieurs fois avec précision la Vierge à Zeïtoun en 1968, ne l’a pas vue cette fois-ci à El Waraq, mais il a vu les colombes lumineuses si spectaculaires.

Ces manifestations qualifiées de surnaturelles ont été confirmées par l’évêque copte-orthodoxe de Giza, Mgr Théodose. Commencées le 11 décembre, elles continuent à ce jour – des apparitions ont encore été signalées les 25 et 26 janvier à Thanabo, un village près d’Assiout en Moyenne Égypte. Elles ont débuté en décembre, le mois de Marie des Coptes, qui y font de splendides célébrations le soir à minuit, la louange mariale, pendant le carême orthodoxe de Noël. Le Père Ioustos, 47 ans, curé d’El Waraq, confie : « C’est une joie immense pour nous de sentir que la Vierge Marie se tient à nos côtés ».


Elles interviennent en effet dans un contexte douloureux puisqu’on se souvient qu’une fusillade a eu lieu à Nag Hammadi en Haute Égypte, où 7 fidèles sortant de la messe de minuit, dont un jeune de 19 ans, Abanoub, ont été tués à la mitraillette le soir du Noël orthodoxe (6 janvier). Puis la police a tiré sur les chrétiens qui venaient ramasser les corps des tués. Ce pogrom antichrétien a vivement commotionné et mis en ébullition la communauté copte. Des manifestations spontanées de Coptes se forment dans la cour du patriarcat copte, brandissant la photo du cadavre ensanglanté du jeune Abanoub (ce nom est celui d’un jeune martyr copte des premiers siècles d’une douzaine d’années, dont on trouve l’icône dans la plupart des foyers coptes).
Actuellement, le parlement égyptien refuse de reconnaître le massacre comme acte de persécution, mais s’obstine à le considérer comme un acte de folie individuelle tombé par hasard sur des chrétiens. Un des rares députés coptes a demandé un châtiment exemplaire. Ce serait bien la première fois depuis des décennies.
Le 20 janvier, après avoir une première fois stigmatisé ce pogrom le 13 janvier, le pape copte-orthodoxe Chenouda III (86 ans), lors de son audience hebdomadaire du mercredi dans la cathédrale Saint-Marc du Caire, a dit que la seule chose qui pourrait apaiser aujourd’hui les Coptes, que ce serait un jugement enfin équitable des tribunaux égyptiens, pour tous les assassins de chrétiens depuis trente ans, qui n’ont jamais été jugés ni encore moins châtiés : 1800 assassinats de chrétiens, et au moins 200 actes de vandalisme perpétrés contre des chrétiens restent à ce jour impunis en Égypte.


La tuerie de Nag Hammadi vient en point d’orgue d’événements fâcheux à l’automne dernier. En septembre, 150 chrétiens ont été arrêtés et jetés en prison parce qu’ils avaient été surpris à manger dans la rue dans la journée pendant le ramadan. Et le Conseil islamique d’Égypte avait alors proclamé une fatwa comme quoi c’est un grave péché de laisser dépenser de l’argent pour construire des églises dans un pays musulman. La réciprocité de la construction des mosquées en occident ne semble pas être pour demain…


Si triste que l’on puisse être d’écrire ceci et bien que ce ne soit pas politiquement correct, la réalité oblige à dire qu’en Égypte, où je me rends plusieurs fois par an depuis vingt ans, les imams excitent couramment les fidèles dans les mosquées à prendre les armes pour jeter hors du pays les chrétiens, ou les forcer à se faire musulmans, ou les tuer. Il est considéré tout-à-fait officiellement comme une œuvre pie, le vendredi, d’aller « casser du chrétien » ou saccager des maisons ou établissements chrétiens.


Le 8 janvier, lendemain de Noël et du massacre, des témoins ont affirmé avoir vu la Vierge à Baghoura près de Nag Hammadi, pendant que des musulmans incendiaient des maisons et commerces chrétiens, sans que les pompiers alertés daignent se déranger, sauf, comme d’habitude, quand tout fut fini. La mère et la sœur du jeune Abanoub affirment avoir vu les colombes lumineuses voler au-dessus des cercueils des sept martyrs lors des obsèques.
Pour les Coptes nul doute que ces apparitions sont véridiques : ils semble clair que la Mère de Dieu, en se rendant visible aux musulmans au-dessus des églises, veuille les inciter à ne pas aller toujours de plus en plus loin dans la persécution des chrétiens.
Marie-Gabrielle Leblanc


Les apparitions mariales en Égypte


Les apparitions de Zeïtoun (banlieue nord du Caire où la Sainte Famille serait passée lors de la Fuite en Égypte) en 1968 sont de loin les plus célèbres et, si elles restent ignorées du grand public catholique français, sont néanmoins connues dans certains milieux. La Vierge (dans une posture et un costume rappelant nos apparitions de la rue du Bac) est apparue pendant un an, la nuit sur la coupole de cette petite église devenue depuis un haut-lieu de pèlerinage. La particularité des apparitions mariales en Égypte est que toutes les personnes présentes peuvent la voir, y compris les musulmans. Le président Nasser lui-même a reconnu qu’il avait vu de ses propres yeux la Vierge à Zeïtoun.


Vinrent ensuite les apparitions d’Assiout, capitale de province au sud de la Moyenne Égypte, sur les toîts de la cathédrale, pendant plusieurs mois fin 2000 et début 2001. M’y étant rendue deux fois, en janvier et en février, je n’ai pas vu la Vierge mais puis témoigner qu’il ne s’agit pas d’hallucinations collectives, car tous avaient vu la Vierge la veille mais personne ne voyait rien cette nuit-là, ce n’est pas un entraînement mutuel de personnes entrant progressivement en transe ou s’autosuggestionant.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Claire
Admin

Messages : 9756
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Claire le Sam 5 Mai 2018 - 10:22

5 mai – Egypte : Reconnaissance par Kyrillos VI, Patriarche Copte, des Apparitions de Zeitoun au Caire (1968)






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Contenu sponsorisé

Re: Les apparitions de la Vierge Marie au-dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun (Egypte), à partir du 2 avril 1968, ont été extraordinaires à plus d’un titre

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 15 Déc 2018 - 4:07