L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 1741
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Gilles le Mer 23 Mai 2018 - 16:41



Prier les uns pour les autres

Quand nous disons aux gens: "Je vais prier pour vous", nous prenons un engagement très important. Il est regrettable que ce propos ne reste le plus souvent qu'une marque de sympathie bien intentionnée. Mais si nous apprenons à descendre avec notre esprit jusque dans notre cœur, tous ceux et celles qui ont fait partie de notre vie seront conduits en présence de Dieu et seront touchés par Dieu au centre de notre être. Nous parlons ici d'un mystère pour lequel les mots font défaut. Selon ce mystère, le cœur, qui est au centre de notre être, est transformé... pour devenir le coeur même de Dieu, cœur assez vaste pour embrasser l'univers entier. Par la prière nous pouvons porter dans notre cœur toute la souffrance et toute la tristesse humaine, tous les conflits et toutes les agonies, toute la torture et toutes les guerres, toute la faim, toute la solitude et toute la misère, non pas du fait d'une aptitude psychologique ou affective exceptionnelle, mais parce que le cœur de Dieu fait un avec le nôtre.

Si je fais réellement entrer au plus profond de moi-même mes amis et toutes les personnes pour lesquelles je prie et si je ressens dans mon âme leurs douleurs, leurs difficultés, leurs larmes, si je sors de moi-même, pour ainsi dire, et si je deviens eux, alors j'ai de la compassion. La compassion est au cœur de notre prière pour nos semblables. Quand je prie pour le monde, je deviens le monde; quand je prie pour les besoins innombrables de la multitude, mon âme se dilate et cherche à les embrasser tous pour les conduire en présence de Dieu. Mais au milieu de cette expérience, je saisis que la compassion ne vient pas de moi, qu'elle est un don que Dieu me fait. Je ne peux embrasser le monde, mais Dieu le peut. Je ne peux pas prier, mais Dieu peut prier en moi. Quand Dieu s'est fait pareil à nous, c'est-à-dire quand Dieu nous a permis à tous d'entrer dans sa vie intime, il nous est devenu possible de partager sa compassion infinie.

En priant pour les autres, je me perds moi-même et je deviens l'autre, mais je suis aussitôt retrouvé par l'amour divin qui enserre toute l'humanité dans un immense élan de compassion.

par Henri J. M. Nouwen


avatar
Gilles

Messages : 1741
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Gilles le Mer 23 Mai 2018 - 21:29



La prière pour autrui est la plus agissante

Ne vous lassez jamais de prier. Un jour, vous verrez de quelle façon merveilleuse toutes vos prières ont été exaucées et alors, vous regretterez profondément d'avoir si peu prié. Persistez toujours à prier afin que votre prière domine en louanges.

Quand vous vous réunissez dans les Groupes de Prières tout comme quand vous faites l'offrande de messes, c'est généralement pour les autres que vous agissez.

Reprenez les Evangiles, tout comme Jésus priait son Père, considérez que chaque fois qu'une personne fait appel au Seigneur, il s'agit bien d'une prière.

Effectivement, c'est par la prière que vous vous adressez au Seigneur. Souvent, c'est pour les autres que vous priez, qu'ils soient sur terre à l'intention des victimes de catastrophes, pour les souffrants, les malades, les découragés. Vous priez également pour tous ceux qui sont passé de l'autre coté de la rive et qui ont un fort besoin de vos prières.

C'est bien à la prière de la Sainte Vierge Marie à Cana, que le Seigneur-Jésus a accompli son premier miracle. La Vierge Marie l'avait prié pour les autres, des amis ou des proches, qui invités à la noce, ont manqué de vin.

Cette demande est bien le début de la prière d'intercession de la Mère de Dieu, à laquelle vous pouvez faire appel. Pour le paralytique amené à Jésus par ses amis qui le descendirent à travers le toit d'une maison c'est bien pour le paralytique que ses amis ont intercédé. Mais chaque fois que vous demanderez pour un autre, vous en serez le premier bénéficiaire car cela vous sera compté au Ciel.

Il peut vous arriver de prier pour votre maladie, vos besoins mais en règle générale se sera bien plus souvent une prière pour les peines morales et douleurs profondes d'autrui.

Cette prière est toujours exaucée, car en elle, votre amour-propre recule et exprime toute votre bonne attitude. C'est pourquoi, la prière pour autrui est souvent plus grande, plus chère aux yeux du Seigneur que la prière seulement pour vous-même.

Considérez que vous êtes tous pécheurs. Quand vous pénétrez dans une église ou que vous commencez à prier, votre cœur a mal pour un autre et vous déposez votre pensée souffrante à l'autel de Dieu. Sachez, qu'à ce moment-là, vous vous élevez vers cet autel et votre âme vole vers le Seigneur.

Avec votre âme qui s'élève vous y entraînez aussi la personne pour laquelle vous priez ; ainsi, vous êtes tous deux non plus sur terre, mais comme détachés d'elle. C'est alors qu'entrant dans l'invisible si présent que toutes les lois de la terre s'estompent.

Chaque personne qui prie pour ses amis, ses proches et autres sait combien la prière est puissante. Chacun sait que parfois on peut sentir la prière des autres sur soi.

Lorsque vous êtes devant Dieu et que vous récitez le Notre Père vous priez pour que Sa volonté soit faite, oui vous avez à prier pour les autres, sans vous lasser, sans vous arrêter, sans paresser, car le plus grand amour est celui qui prend le chemin de la prière.

C'est par la prière que l'Église tient, s'appuyant sur la foi et la charité des êtres. Si vous priez les uns pour les autres, vous êtes étroitement liés entre vous comme des frères et soeurs, car ce ne sont pas vos handicaps humains qui priment, mais la puissance de Dieu qui est à l'ouvre.

Il peut vous arriver d'être dans l'incapacité d'aider une personne par l'action ou la par la parole, ne pas pouvoir l'écarter de son malheur, de la guérir. Mais vous ne pouvez oublier que vous avez le Seigneur par le ferme et fort appui de la prière.

Mettez cela en pratique, vérifiez-le, priez avec conviction, ardeur et force, vous verrez qu'aussi faible soit-elle que votre prière, est toujours efficace, car c'est la puissance de Dieu qui se manifestera en elle.

Si le Seigneur vous semble lointain, comprenez que c'est de votre faute, de vos doutes. Si vous l'invoquez, en priant pour vos proches, il sera toujours avec vous et vous le sentirez bien.

Le Christ-Jésus n'a-t-il pas dit : " Ce que vous demanderez au Père en mon nom vous sera accordé "

Dieu ne fait pas de vous des mendiants mais vous invite à son repas. C'est là que réside votre véritable dignité. Et le Christ vient toujours fixer un rendez-vous, même dans les régions les plus éloignées du coeur humain.

Sous la lumière du Père Éternel avec l'infini amour du Seigneur Jésus et de Sa Maman la Sainte Vierge Marie et avec les frères du Ciel, nous vous bénissons au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, Messager de l'Amour du Ciel.


Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.


avatar
Hugues

Messages : 3
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Austrasie

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Hugues le Jeu 24 Mai 2018 - 14:51

La prière est un outil très puissant. Faisons ce geste, les uns pour les autres. Nous créons ainsi un égrégore universel...
avatar
Gilles

Messages : 1741
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Gilles le Sam 26 Mai 2018 - 15:27





La guérison du serviteur du centurion (Mt 8, 5-13)

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

Aujourd’hui, nous avons entendu l’histoire du centurion, cet officier romain venu demander au Seigneur la guérison de son serviteur préféré qui était gravement malade. Le Seigneur lui répondit : « Je viendrai chez toi et je guérirai ton serviteur. »

Mais l’officier lui dit : « Mon Seigneur, je donne des ordres à mes soldats et ils les exécutent. Toi-même, dis seulement un ordre et la maladie le quittera. » Telle était sa foi dans la puissance de guérison du Sauveur. Le Christ s’en émerveilla et lui dit : « Va, qu’il en soit selon ta foi. » Et sur le chemin du retour, le centurion apprit que son serviteur était guéri.

Chaque fois que, dans l’Évangile, quelqu’un fait appel au Seigneur, il s’agit d’une prière. Car la prière est une façon de s’adresser au Seigneur. Qui s’adressait au Christ et comment? Très souvent, c’étaient des personnes souffrantes, malades, chargées d’afflictions et de maux. Souvent aussi, c’étaient des personnes qui priaient pour les autres.

Son premier miracle, le Seigneur l’a accompli à la demande de Marie à Cana, en Galilée. La Vierge Marie l’a prié d’aider des amis ou des proches qui les avaient invités à leur noce, quand le vin a manqué. On peut considérer cette demande comme la première prière d’intercession de la Mère de Dieu. Souvenez-vous du paralytique amené à Jésus, de la demande de guérison formulée par ses amis qui le descendirent à travers le toit d’une maison ; l’Évangile dit que Jésus, voyant leur foi, le guérit (Mt 9,1-12). Rappelez-vous également la femme syro-phénicienne qui suppliait le Christ de guérir sa fille (Mt 15,22-28), de ce malheureux père qui lui avait amené son fils souffrant d’épilepsie et qui disait : « Je crois, Seigneur, viens en aide à mon peu de foi » (Mt 17,14-18).

Il faut considérer avec beaucoup d’attention ces prières pour les autres. Ce n’est pas une prière pour mon propre malheur, mes propres besoins, ma propre maladie, mais une prière pour les afflictions d’autrui. Cette prière est toujours exaucée, car en elle notre amour-propre recule et notre bonne attitude envers les autres ressort. C’est pourquoi la prière pour autrui est souvent plus haute, plus chère aux yeux du Seigneur que la prière seulement pour soi-même.

Bien sûr, vous pouvez demander : « Pourquoi le Seigneur ne peut-il exaucer ceux qui prient pour eux-mêmes? Pourquoi faut-il absolument que quelqu’un intervienne pour nous? Ne sommes-nous pas tous les mêmes pécheurs? » Pourtant, quand vous venez à l’église ou que vous commencez à prier, que votre cœur a mal pour un autre et que vous apportez votre pensée souffrante à l’autel de Dieu, à ce moment-là vous vous élevez vers cet autel et votre âme vole vers le Seigneur. Non seulement votre âme s’élève, mais, malgré la distance, elle peut élever aussi la personne pour laquelle vous priez; on peut même dire que vous êtes tous deux non plus sur terre, mais comme détachés d’elle. Alors toutes nos lois terrestres reculent, toutes nos contingences, la maladie, les tentations, tout un contexte redoutable.

Chaque personne qui prie pour ses amis et ses proches sait combien la prière est puissante. Chacun sait que parfois on peut sentir la prière des autres sur soi. Vous vous souvenez sans doute de ce célèbre poème de guerres, mis en musique et intitulé « Attends-moi » [poème de Constantin Simonov]. Dans ce poème, un homme parti à la guerre dit : « Par ton attente, tu m’as sauvé. » En fait, ce n’était pas simplement une attente, c’était une prière, même inconsciente, pour un homme qui combattait pour la patrie. Beaucoup de personnes, incapables de prier, s’élevaient vers Dieu par le cœur et le Seigneur les exauçait.

Voilà pourquoi, chaque jour, lorsque nous sommes devant Dieu, il nous faut prier pour que sa volonté soit faite, puis prier pour les autres, prier sans nous lasser, sans nous arrêter, sans paresser, car il n’y a pas de plus grand amour que celui qui passe par la prière. C’est par la prière que l’Église tient, s’appuyant sur la foi et la charité des êtres. Si nous prions les uns pour les autres, nous sommes étroitement liés, frères et sœurs entre nous, car ce n’est pas nos infirmités humaines, mais la puissance de Dieu qui est à l’œuvre.

Si vous constatez que vous n’êtes pas capables d’aider une personne par l’action ou la parole, d’éloigner son malheur, de la guérir, souvenez-vous toujours que nous avons le Seigneur ainsi que le ferme et fort appui de la prière. Mettez cela en pratique, vérifiez-le, priez avec ardeur et force pour ceux qui vous sont chers ; vous verrez que votre prière, si faible soit-elle, est efficace, car la puissance de Dieu se manifeste en elle.

Par la prière, nous comprendrons que c’est de notre faute si le Seigneur nous semble lointain. Si nous l’invoquons, en priant pour nos proches, il sera toujours avec nous, nous le sentirons toujours. Le Christ a dit lui-même : « Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18, 20) et « Ce que vous demanderez au Père en mon nom vous sera accordé » (Jn 14, 13). Prions, priez tous pour vos amis, vos proches, et vous connaîtrez l’amour de Dieu. Amen.

Homélie du père Alexandre Men

avatar
Claire
Admin

Messages : 9060
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Claire le Dim 27 Mai 2018 - 12:17


avatar
Gilles

Messages : 1741
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Gilles le Mer 30 Mai 2018 - 15:40



Prier pour les autres

Il arrive que l’on me demande de prier en portant dans mon coeur une intention spéciale. Il ne s’agit pas ici de ces demandes de prières que l’on retrouve sur Internet, comme avoir du succès, de l’argent, où l’on exhorte ceux et celles qui prient à ne pas briser la chaîne de prière, sinon personne ne sera exaucé. Là, on tombe carrément dans la superstition et la pensée magique. Prier, ce n’est pas soumettre Dieu à notre volonté, mais entrer dans son désir de salut et de bonheur pour chacun de nous.

Dans une interview que j’accordais sur l'efficacité et la fécondité de la prière, je répondais que Dieu n'est pas un guichet automatique, une loterie où l'on achète un billet : « Prier, c'est se mettre en présence de Dieu, s'abandonner pour s'en remettre à Lui, et accueillir la paix qu'il nous donne » (La Croix, 25 janvier 2014, p. 11).

Il est bon de nous unir à la communauté lorsqu’une personne nous confie une intention de prière. Nous nous mettons ainsi à la suite du Christ qui a scellé dans son sang une Alliance nouvelle et qui intercède pour nous auprès du Père, « car il vit pour toujours, afin d’intercéder en leur faveur » (He 7, 25).

Nous prions pour les autres chaque dimanche à l’eucharistie avec la prière universelle. C’est le bon moment de prier dans notre cœur pour l’intention demandée. Mais comme son nom l’indique, la prière universelle s’ouvre aux dimensions du monde. Elle prend en charge les besoins de tous les humains, croyants ou non. Nous prions spécialement pour les besoins de l’Église et du monde, pour ceux et celles qui souffrent, en nous remettant au Christ ressuscité. Prier pour les autres, en toute humilité et confiance, c’est toujours un cadeau qu’on leur fait, un geste d'amour.

Même si le Seigneur connaît nos intentions, il veut que nous les lui exprimions avec confiance, comme des enfants qui savent qu’ils sont aimés, écoutés, exaucés. « Tout ce que vous demandez dans la prière, croyez que vous l’avez déjà reçu, cela vous sera accordé » (Mc 11, 24).

Il y a une grande fécondité dans la prière d’intercession ; elle donne force et paix, soutien et consolation. En ce sens, elle est efficace. Nous nous décentrons de nos besoins pour nous tourner vers les autres. C’est une manière d’exercer la miséricorde. Un chrétien qui prie dans le silence de son cœur ou dans l’assemblée liturgique porte le monde dans une tendresse compatissante.

Dans la bulle d’indiction sur l’Année sainte, Misericordia Vultus, le pape François rappelait que prier Dieu pour les vivants et pour les morts est l’une des sept œuvres de miséricorde spirituelle. Et elle est à la portée de chaque personne.

Jacques Gauthier
avatar
Claire
Admin

Messages : 9060
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Claire le Jeu 31 Mai 2018 - 9:15

avatar
AZUR

Messages : 1243
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par AZUR le Jeu 31 Mai 2018 - 20:27

Oui et il y en a qui souffrent beaucoup et sont dans l’incapacité de prier alors, prions pour eux. L’Uniondepriere n’est pas un vain mot.
Et c’est faire oeuvre de charité. sunny

Contenu sponsorisé

Re: Prier les uns pour les autres, c'est primordial !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil 2018 - 0:24