L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par Claire Ven 6 Nov 2020 - 20:51

Coronavirus et liberté de culte : la France est le pays qui a la règlementation la plus restrictive 

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions 5b9d5189a5cef-bpthumb Par Michel Janva le 5 novembre 2020 5 commentaires

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Mail-3-1050x600

La liberté de culte est une nouvelle fois réduite en France. Comme en mai, l’ECLJ a été partie prenante dans la rédaction des arguments de requérants, en matière de droit international et de liberté de religion. D’après Me Jean Paillot, le gouvernement pourrait devoir modifier le décret du 29 octobre afin au moins d’autoriser explicitement les déplacements dérogatoires pour se rendre à un lieu de culte, y compris à plus d’un kilomètre de chez soi. Une case sur l’attestation de déplacement dérogatoire sera probablement ajoutée et pourra être cochée dans ce cas. Retrouvez la réaction de Me Paillot à la sortie de l’audience au Conseil d’État :



Me Triomphe dénonce l’insécurité juridique dans laquelle le décret du gouvernement place les croyants, ainsi que sa méconnaissance de la religion. Il montre aussi l’incohérence et l’injustice consistant à interdire les mariages religieux tout en autorisant les mariages civils. Il critique encore le refus du Gouvernement de tenir compte de l’avis du Conseil scientifique du 22 septembre 2020, lorsque celui-ci déclare que « les églises n’étaient pas retrouvés parmi les lieux à risque d’infection » ! Voir la réaction de Me Triomphe à la sortie de l’audience au Conseil d’État :






En préparation de l’audience de ce matin au Conseil d’État, l’ECLJ a préparé un état des lieux de la liberté de culte dans quarante États européens. Il apparaît que la France est le pays qui a la règlementation la plus restrictive. Plusieurs pays ayant un confinement équivalent à celui de la France, comme l’Allemagne et l’Autriche, autorisent la célébration publique du culte avec des règles de distanciation sociale et une obligation du port du masque. Les rares pays interdisant le culte public en Europe sont le Royaume-Uni, l’Irlande et la Belgique, mais ils autorisent tout de même les mariages religieux, contrairement à la France.
Comme vous pouvez le voir sur cette carte, l’immense majorité des pays européens n’interdit pas la célébration publique du culte.
Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Mail-3


Le Conseil d’État pourrait rendre son ordonnance d’ici la fin de la semaine. Nous pouvons espérer qu’il demande au gouvernement de revenir sur l’interdiction générale et absolue du culte. La santé publique peut en effet être protégée par des limitations plus proportionnées, plus respectueuses de la liberté de culte. Les mesures actuelles nous rappellent que la liberté de culte, reconnue en France comme fondamentale, n’est pas respectée si elle n’est pas défendue et promue !

https://www.lesalonbeige.fr/coronavirus-et-liberte-de-culte-la-france-est-le-pays-qui-a-la-reglementation-la-plus-restrictive/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=coronavirus-et-liberte-de-culte-la-france-est-le-pays-qui-a-la-reglementation-la-plus-restrictive
Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par Claire Sam 7 Nov 2020 - 20:13

Interdiction des cultes publics : le Conseil d'État rejette le référé liberté déposé par l'Église catholique


Seules les célébrations d'obsèques restent autorisées, dans la limite de 30 personnes.

Lors d'une conférence de presse en visio, le porte-parole de l'épiscopat, Vincent Neynom a fait part de la déception des évêques.

Par Paule Gonzalès

Publié il y a 2 heures, mis à jour il y a 12 min


Le Conseil d'État a rejeté samedi le recours liberté déposé par la conférence des évêques de France, des religieux agissant en leur nom, ainsi que plusieurs associations catholiques et pratiquants agissant en leur nom. Ils demandaient la levée de l'interdiction de célébrer des messes pendant le reconfinement.

À lire aussi : La liberté de culte devant le Conseil d’État



Les juges du Palais royal ont estimé qu'à ce jour, cette interdiction était proportionnée au vu des risques sanitaires et de la nécessité constitutionnelle de protection de la santé et par rapport à la liberté fondamentale de culte.
Juge de l'urgence et de la situation immédiate le Conseil d'État introduit cependant une clause de revoyure fixée au 16 novembre prochain, date à laquelle le gouvernement doit faire un premier point du reconfinement.
Il maintient donc l'autorisation des seules cérémonies limitées à 30 personnes et demande en revanche au gouvernement, comme il s'y est engagé à l'audience de clarifier l'attestation afin que les fidèles puissent se rendre plus facilement à l'Église Enfin dans un de ses considérants, il estime que les mesures prises par les lieux de culte ne sont pas toujours satisfaisantes.



Lors d'une conférence de presse en visio, qui était prévue samedi à 18H45 en conclusion de l'assemblée des évêques de France, le porte-parole de l'épiscopat, Vincent Neynom a fait part de la déception des évêques tout en annonçant une réaction plus officielle à venir après étude de la motivation du refus du Conseil d'Etat – un document de 50 pages - d'accorder la messe aux catholiques : « Nous sommes déçus de cette réponse » a précisé ce responsable « mais nous ne sommes pas encore en mesure de donner une réaction officielle car les évêques sont en train d'étudier la décision de manière à lui apporter la réaction la plus ajustée possible. »
« Les évêques de France n'appelleront pas à entrer dans l'illégalité», a-t-il poursuivi. «S'ils ont fait appel au juge administratif, ils se conformeront à ses décisions, il ne s'agit pas de déroger ou de refuser. Les évêques de France respectent la loi. »



Geneviève Chotard, une jeune laïc à l'origine du lancement d'une pétition, la semaine dernière - « pour la messe.fr » qui a réuni plus de 100 000 signatures sur les réseaux sociaux, confie au Figaro sa déception : «c'est évidemment une immense déception, pour nous et pour les plus de cent mille signataires de la pétition, d'autant plus que cette décision intervient quelques heures après l'hommage aux victimes de l'attentat de Nice, dirigé contre des catholiques et où le premier ministre, Jean Castex, a défendu la liberté de culte
Nous prenons acte de la décision mais nous assurons que nous continuerons à nous battre pour la liberté du culte, forts de nos plus de 100 000 soutiens. »



À voir aussi - Fermeture des églises: Monseigneur Aupetit affirme «trouver des solutions» pour continuer à célébrer des messes


https://www.lefigaro.fr/actualite-france/interdiction-des-cultes-publics-le-conseil-d-etat-rejette-le-refere-liberte-depose-par-l-eglise-catholique-20201107




Sad prendspitie Sad
Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Quelques précisions

Message par Claire Dim 8 Nov 2020 - 21:04

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Cq5dam.thumbnail.cropped.750.422

Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la conférence des évêques de France  


Absence de messe, libertés de culte et d’expression: ce que disent les évêques de France

Fin de l’assemblée plénière en visioconférence des évêques de France, sous la présidence de Mgr Éric de Moulins-Beaufort. L’archevêque de Reims en dresse un premier bilan.

Entretien réalisé par Manuella Affejee - Cité du Vatican
Crise sanitaire oblige, les évêques n’ont pu se rendre à Lourdes et les travaux se sont tenus en visioconférence du 3 au 8 novembre.
Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la conférence des évêques de France, revient sur quelques-uns des principaux thèmes abordés au cours de cette assemblée au format inédit.
Il réagit tout d’abord au rejet par le Conseil d’État de plusieurs recours déposés par lui-même, d’autres évêques et plusieurs associations de laïcs, pour la levée de l’interdiction des célébrations publiques.
Entretien avec Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la CEF

Je suis triste car je ressens la tristesse et la lassitude de beaucoup de fidèles qui ont vécu avec beaucoup de patience le premier confinement et qui se voient mal repartir pour plusieurs semaines sans messe, sans tout ce qui s’y vit. Maintenant, je suis content que le Conseil d’État souligne la possibilité pour toute personne de se rendre dans une église de son choix sans limitation de distance -en tous cas, raisonnable- et sans le critère d’un kilomètre. Car dans le monde rural, beaucoup de personnes se trouvent à plus d’1 kilomètre de leur église paroissiale. Aller à l’église au moins pour la prière, pour l’adoration, pour rencontrer le prêtre, se confesser, etc. : le Conseil d’État a souligné que chacun pouvait faire cela, et qu’il suffit de cocher pour le moment la case “motif familial impérieux”. Le juge a demandé aux pouvoirs publics d’insérer dans le prochain justificatif de déplacement un “motif cultuel”.




Les catholiques se sont montrés plutôt partagés sur la conduite à tenir. Quel message souhaiteriez-vous leur lancer sur cette question précise ?


Le premier message est qu’une décision a été prise et qu’il faut la respecter. Nous avons fait appel au Droit et le juge a rendu ce qu’il estimait devoir être rendu. Les catholiques ne sont pas des séditieux, ils ne vont pas commencer à faire de la sédition sur un sujet pareil. Maintenant, nous devons être vigilants, nous tous évêques et catholiques, et je dirais, tout citoyen français. Nous sommes dans un moment où pour des raisons sanitaires et sécuritaires, les pouvoirs publics durcissent un peu la surveillance de tout le monde, y compris des religions. Donc nous devons être attentifs à la manière dont les choses sont rédigées, parce que les libertés fondamentales doivent être protégées, et justement, l’arrêt du juge indique bien que la liberté de culte est une liberté fondamentale, qu’elle ne s’exerce pas qu’individuellement, mais aussi collectivement.


Dans votre discours de clôture, vous insistez beaucoup sur l’importance du vrai culte, de l’adoration «en esprit et en vérité», comme le dit Jésus à la samaritaine. Est-ce à dire que cette période sans culte justement, est une occasion de saisir ce que veut dire «adorer en esprit et en vérité»?


Cela veut dire adorer dans le Christ ! C’est Lui seul qui s’offre pour être le canal de notre véritable adoration. Nous ne sommes jamais parfaitement «en esprit et en vérité», mais Lui, le Fils unique l’est. Et c’est précisément pour cela que nous avons besoin de l’Eucharistie, besoin de nous unir au sacrifice du Christ. Donc quand Jésus dit que la vraie adoration est «en esprit et en vérité», ce n’est pas pour dire que c’est uniquement mental, sans aucun geste. Au contraire ! Je crois que cela fonde la nécessité du rite et de l’Eucharistie car nous avons besoin de passer par le geste de Jésus pour pouvoir vivre le culte «en esprit et en vérité».



Les tragiques événements de ces dernières semaines –attentats de Nice et de Conflans sainte-Honorine- ont bien évidemment habité vos réflexions. Les questions de liberté d’expression, de caricatures, de blasphème ont été vivement débattues dans l’espace public et j’imagine que cela a aussi été le cas dans votre hémicycle virtuel. Sur quoi vous semble-t-il important d’insister aujourd’hui, au regard de ces questions ?


Il faut respecter la liberté d’expression. Je pense que c’est un signe de maturité que de supporter d’être moqué, y compris de manière désagréable, pénible, humiliante. Ceux qui humilient les autres ne s’honorent pas eux-mêmes. Une attitude plus humaine serait, certes, de critiquer, de dire ce que l’on pense des opinions des autres ou de leurs croyances, mais de le dire de manière respectueuse, fraternelle, intelligente.
Personnellement, je suis convaincu que diffuser en grand certaines caricatures très humiliantes, très vulgaires et offensantes, ne soit pas la meilleure manière de contribuer à la paix sociale et à une véritable paix intérieure des uns et des autres. La liberté doit aller avec le respect, la recherche d’une fraternité plus grande.
Nous, chrétiens, et saint Paul l’explique, nous savons bien que la Loi ne fait pas tout : c’est à chacun d’entre nous de se laisser habiter par l’Esprit Saint pour avoir la juste attitude.

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-11/assemblee-pleniere-eveques-france-interview-mgr-moulins-beaufort.html

BENEDICTE aime ce message

marie-rose
marie-rose

Messages : 925
Date d'inscription : 28/02/2014

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par marie-rose Mer 11 Nov 2020 - 13:51

N’y a t il pas confusion ?
Dans ma
Paroisse le prêtre célèbre la messe le Dimanche
Et comme il a
Deux autres paroisses il célèbre aussi le samedi soir et le Dimanche aussi
Rien n’a changé
D’ailleurs sur la feuille paroissiale il est bien indiqué
Pendant le confinement :
Messe célébrée ... bellejournee
Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par Claire Mer 11 Nov 2020 - 14:54

Tu as bien de la chance Marie Rose ! Voilà un prêtre qui ose !
Il en sera remercié. 
Mais des policiers contrôlent aussi les églises, donc c'est un risque pour lui.

Je vais venir habiter dans ton coin  Laughing Laughing
marie-rose
marie-rose

Messages : 925
Date d'inscription : 28/02/2014

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par marie-rose Jeu 12 Nov 2020 - 8:40

Je dirais plutôt qui désobéit et pousse à désobéir Claire
Que ferait Jésus ?
Que dit le pape à ce sujet ?
Car le problème c’est que l’on ne sait jamais plus qui écouter
En plus ce prêtre est assez choquant
Il demande aux gens de mentir il en donne l’autorisation et dans ses homélies
Il tire des coups de fusil à bille en visant La Croix du chemin de croix (il a fait cela afin d’essayer un fusil pour tuer des pigeons qui envahissaient le toit dessus la paroisse )
C’est un prêtre pour qui il faut prier , qui aime exercer un certain pouvoir sur les autres
Je pense au contraire qu’il est loin de faire pour Jésus !
A noël une fois il a voulu annuler la messe de noël chez nous afin de pouvoir la célébrer avec ses amis dans une autre paroisse
Nous étions anéantis !
Pas de Messe dans notre village car Il voulait être avec ses amis !
Imaginons les personnes âgées et celles qui ne peuvent se déplacer la nuit de noël !
Ce n’est qu’une anecdote parmis d’autres
Quelle tristesse ! prendspitie



Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par Claire Jeu 12 Nov 2020 - 10:07

Shocked Sad  prendspitie

Nous avons prié pour lui hier au chapelet car on se disait quel bon prêtre !  Smile  
Que Dieu le bénisse et change son coeur !

bonjpaixChrist

marie-rose aime ce message

marie-rose
marie-rose

Messages : 925
Date d'inscription : 28/02/2014

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par marie-rose Jeu 12 Nov 2020 - 14:37

Oui Claire c’est la seule chose à faire
C’est ce que m’ont conseillée beaucoup d’autres prêtres
Uniondepriere bellejournee

Claire aime ce message


Contenu sponsorisé

Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions Empty Re: Liberté de culte : Le Conseil d’État a rendu son ordonnance samedi - Quelques précisions

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 25 Fév 2021 - 6:45