L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Anonymous
Invité
Invité

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Invité Mer 4 Oct 2017 - 16:19

3 octobre 2017
Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Web3-cat-woman-pullover-harms-robert-kamanovshutterstock

Chien, chat, cheval… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

À l’occasion de la journée mondiale des animaux de compagnie, il est intéressant de nous retourner vers notre tradition catholique et voir ce qu’elle dit de la nature spirituelle des animaux. D’autant qu’en ce début de XXIe siècle, l’on assiste à une offensive massive des idéologies de type « vegan » et pire encore dans l’absurde, l’« anti-spécisme ».

Suite du texte en entier : Chien, chat, cheval… retrouverons-nous nos animaux de compagnie ...



Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Logo-aleteia-frChien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Sebastien-morganpar Sébastien Morgan

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Gilles
Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Claire Mer 4 Oct 2017 - 16:26

Même si les animaux n'ont pas d'âme, on n'imagine pas le Paradis sans eux !
avatar
Jacques-2

Messages : 182
Date d'inscription : 13/04/2016
Age : 74
Localisation : france

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Jacques-2 Mer 4 Oct 2017 - 22:05

bonsoir Claire,
Et bien oui,ces animaux qui nous ont donné leur fidélité,leur temps et même leur
"affection" ,qui nous ont aimés , nous les retrouverons, il y a un psaume qui le dit clairement ,mais lequel ?
De plus qui les conduit ?

Union de prière queDieuvsbenisse
Anonymous
Invité
Invité

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Invité Jeu 5 Oct 2017 - 16:38

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Y-place-paradis-pour-animaux_0_730_400

Y a-t-il une place au paradis pour les animaux ?

L’enfant qui pleure la mort de son chien le retrouvera-t-il dans l’au-delà ? Le P. Jean-Michel Maldamé, théologien dominicain, propose un début de réponse à un sujet qui a beaucoup agité les réseaux sociaux le 15 décembre, suite à des propos attribués au pape sur la question.

La représentation de notre relation aux animaux a changé


La première question est de savoir quelles représentations nous pouvons en avoir. Si ces représentations passent par les images, elles ne seront pas comme des images scientifiques ou sur un mode platement descriptif. Elles ont une dimension symbolique, liée à notre existence et à nos engagements vécus. Pour cela, la représentation de notre relation aux animaux a changé. Dans la culture rurale qui a précédé la nôtre, le berger et le chasseur aimaient leur chien sur un mode différent de celui que l’on observe aujourd’hui avec les animaux de compagnie. L’enfant qui pleure la mort de son chien est dans un rapport différent, puisqu’il grandit affectivement grâce à l’animal. De même, l’homme qui promène son chien et lui impose des règles ou la personne seule que son chat vient “caresser” peuvent trouver dans ce rapport des compensations à des manques.

Ce changement dans le rapport de l’homme d’Occident à l’animal est aussi lié aux études et aux observations des scientifiques, les éthologues, qui étudient le comportement animal. Tantôt ils lisent le monde animal à travers des catégories anthropologiques, tantôt ils tendent à réduire l’humain à son animalité. Aussi est-il utile d’avoir conscience de la mobilité de nos représentations.

comment la résurrection de la chair assume la part animale de la Nature


La deuxième question est de savoir comment la résurrection de la chair assume la part animale de la Nature. Les textes bibliques montrent clairement que la résurrection n’est pas le prolongement de la vie habituelle. Notre imaginaire a tendance à dire : “Ce sera comme ici-bas, moins tout ce qui nous dérange.”Saint Paul parle en effet de transformation. Il utilise l’image de la graine et de la plante pour exprimer à la fois une continuité – c’est le même être – et une discontinuité – l’arbre n’a plus la forme de la graine. De même la forme de vie nouvelle qui adviendra à la résurrection sera celle du même être, mais la vie sera différente.

Paul parle aussi de la récapitulation accomplie dans la résurrection. Quel accomplissement ? Ce sera une plénitude réalisée : l’être humain aura le charme de l’enfance, sans l’immaturité, le dynamisme de la jeunesse, la sagesse de la maturité – sans les trous de mémoire. Les mots de “transformation” et de “récapitulation” permettent de répondre à la question de l’enfant : son désir de retrouver son chien sera accompli, mais pas dans la forme de la relation qu’il a connue. Ce sera bien mieux ! »

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Croire-Questions-de-vie-questions-de-foi-Site-catholique
Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 793b6b01
Anonymous
Invité
Invité

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Invité Mer 2 Mai 2018 - 19:32

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Meyer.perroquet.sys_.004.-800x450
Le Père Abbé d'Engelberg, Christian Meyer, avec son perroquet Rello

Abbé Christian Meyer: "J'espère retrouver mes perroquets au paradis"

Le Père Christian Meyer, Abbé du monastère bénédictin d’Engelberg, dans le canton d’Obwald, a deux couples de perroquets dans son bureau. Ces oiseaux sont dotés d’une grande sensibilité et sont capables de jalousie, a-t-il expliqué à kath.ch. Il ne cache pas qu’il peste parfois contre eux quand ils sont trop bruyants.

Croyez-vous que les animaux ont une âme ?

C’est une question difficile. L’Eglise dit certes que les animaux n’ont pas d’âme. Mais j’espère revoir au ciel mes anciens animaux de compagnie.

Cela veut dire aussi que les animaux ressusciteront ?

Saint Paul dit que la création toute entière ressuscitera et entrera dans la vie nouvelle. Sur cette question, je suis en recherche et je tâtonne en chemin. Pour moi, il est surtout important d’accompagner les animaux avec attention sur cette terre.

Texte en entier :
Abbé Christian Meyer: "J'espère retrouver mes perroquets au paradis ...

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Logo_cathch          Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 06029e53
Anonymous
Invité
Invité

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Invité Mer 15 Aoû 2018 - 18:15

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 797aef43adc5ac466f5d534c188f9628--biblical-art-jehovah-s-witnesses

Y aura-t-il des animaux au paradis ?

Élie a été emmené au ciel dans un chariot tiré par des chevaux (2 Rois 2.11). Ce verset nous dit qu’il y a des chevaux au Ciel (Apocalypse 6.2-8 ; 19.11). En fait, il y en a même beaucoup, assez pour que les vastes armées célestes puissent les monter (Apocalypse 19.11 ; 2 Rois 6.17).

D’autres animaux ne sont pas mentionnés dans les passages de l’Apocalypse, vraisemblablement parce qu’ils ne jouent pas de rôle dans la seconde venue du Christ (une armée apportant la délivrance monte des chevaux, et non des dalmatiens ou des hérissons). Mais s’il y a d’innombrables chevaux au Paradis, n’est-il pas envisageable que toutes sortes d’autres animaux y soient aussi ? Pourquoi n’y en aurait-il pas ? Pourquoi s’attendrait-on à des chevaux comme seuls animaux ? Sans autres animaux, il n’y aurait pas de chevaux.


Dans Ésaïe 65.17, Dieu parle de la création d’un Nouveau Ciel et d’une Nouvelle Terre. Dans les versets suivants, le texte va-et-vient entre le royaume millénaire et la Nouvelle Terre. Dieu précise que des animaux vivront là-bas (soit au millénium, soit dans la Nouvelle Terre, soit dans les deux (Ésaïe 65.25)).

Certains pensent aussi que les animaux seront présents au Paradis en se basant sur Ecclésiaste 3.19-21, qui dit que « le sort final de l’homme est le même que celui de la bête… tout va dans un même lieu. » Cependant, dans le contexte plus large d’Ecclésiaste, Salomon parle simplement de l’apparence extérieure de la mort : les hommes et les animaux meurent et nous ne pouvons pas voir où ils vont. Cependant, l’Écriture nous dit ailleurs que l’homme a une âme éternelle. Elle nous dit qu’après la mort, cette âme va quelque part (soit au Paradis, soit en Enfer). Mais elle ne dit pas que les animaux ont des âmes éternelles ; il n’est pas écrit que leur âme se déplace à leur mort. L’hypothèse serait donc qu’en mourant, ils cessent d’exister.

Cependant, cela ne signifie pas que les animaux qu’on a aimés ne seront pas au Paradis.
J’ai lu un jour la réponse de Billy Graham à la question d’une petite fille. Elle avait demandé : «Mon chien qui est mort cette semaine sera-t-il au Paradis ? Graham a répondu : « Si cela te rend plus heureuse, alors oui, il y sera ». Les animaux ne sont pas aussi précieux que les hommes, mais Dieu est leur Créateur et par eux, Il a touché la vie de plusieurs personnes. Recréer un animal de compagnie au Paradis ne représenterait aucune difficulté pour Lui. Si cela amène du bonheur à ses enfants, je ne vois pas pourquoi Il ne le ferait pas.

Romains 8.18-22 dit que toute la Création était soumise à la souffrance et à la futilité à cause du péché humain. La Création gémit en désirant la libération qui viendra pour les humains et, de fait, pour toute la Création. La Création est sous la domination de l’homme et partagera les récompenses de sa rédemption tout comme elle a partagé le châtiment pour son péché. Les animaux sont une partie centrale de la Création et jouent un rôle important aux côtés de l’homme. Après tout, outre sa femme, Adam a été appelé à donner des noms à une autre partie de la Création : les animaux, et à eux seulement (Genèse 2. 19-20). Adam avait beau avoir travaillé dans le jardin d’Éden, il n’a pas été invité à nommer la végétation. De toute évidence, les animaux avaient certaines qualités qui les plaçaient au-dessus d’autres éléments de la Création. Ils étaient destinés à être spéciaux pour l’homme; et en les nommant, une connexion personnelle s’est créée entre eux et lui.

Si la Nouvelle Terre rassemble le meilleur de l’ancienne terre et bien plus encore, alors on peut s’attendre à ce qu’elle contienne des animaux. Si ce n’était pas le cas, cela semblerait manifestement être un oubli. Éden a été ruiné par le péché et sera restauré par le règne de justice de Christ. Tout ce qui faisait partie d »Éden a ensuite été corrompu par le péché du premier Adam. Nous nous attendrions à faire partie de la Nouvelle Terre rendue juste par la vertu du second Adam.


Dieu nous priverait-il au Paradis de ce qu’Il avait autrefois donné à Adam et Ève lorsqu’ils étaient en Éden ? Nous enlèverait-Il le plaisir, la compagnie et l’aide qu’Il leur avait donnés au travers des animaux ? Révoquerait-Il sa décision initiale de mettre les animaux avec l’homme et sous la garde de l’homme ? S’Il refait la Nouvelle Terre avec des hommes renouvelés (qui ressemblent beaucoup aux anciens, à la seule différence qu’eux sont parfaits), ne nous attendrions-nous pas à ce qu’Il fasse aussi de nouveaux animaux (qui ressembleront vraisemblablement aux anciens, mais en plus parfaits) ?

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Randy-alcorn

Randy Alcorn est le fondateur et directeur de Eternal Perspective Ministries (EPM), et l'auteur de quarante livres, dont Heaven.

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Images?q=tbn:ANd9GcTiQ_wHx84aDLTCc-6bx7fVCgENHgWg6r08rI2Xc75Gyo3OQjJv
Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 0euzk6ay
Claire
Claire
Admin

Messages : 11865
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 70
Localisation : NORD

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Claire Ven 12 Oct 2018 - 20:53

Bonsoir à tous !

@Gilles, je viens t'apporter un élément biblique sur le sort des animaux.


Cet après-midi au groupe de prières, nous avons partagé une parole que nous avons toutes découverte et qui parle des bêtes, tu vas peut-être être surpris comme nous :

ECCLESIASTE 3 : 1 - TOB
1.    Il y a un moment pour tout
et un temps pour chaque chose sous le ciel :

 
ECCLESIASTE 3 : 19 - TOB


19. Car le sort des fils d’Adam, c’est le sort de la bête,
c’est un sort identique :
telle la mort de celle-ci, telle la mort de ceux-là ;
ils ont tous un souffle identique :
la supériorité de l’homme sur la bête est nulle,
car tout est vanité.

 
20. Tout va vers un lieu unique,
tout vient de la poussière
et tout retourne à la poussière.

 
21. Qui connaît le souffle des fils d’Adam
qui monte, lui, vers le haut,
tandis que le souffle des bêtes
descend vers le bas, vers la terre ?

 
22. Je vois qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme
que de jouir de ses œuvres, car telle est sa part.
Qui en effet l’emmènera voir ce qui sera après lui ?



A méditer !


Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Chimpa10
Gilles
Gilles

Messages : 410
Date d'inscription : 19/05/2020
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - Canada

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Gilles Jeu 29 Oct 2020 - 15:19

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 11618445

Les chiens accèdent-ils au paradis après la mort ?

C'est en tout cas ce qu'espèrent plusieurs propriétaires d'animaux domestiques en Grande-Bretagne.

Selon une nouvelle étude , les propriétaires d'animaux domestiques croient de plus en plus que ces derniers accéderont au paradis à leur mort. En leur rendant un dernier hommage sur une pierre tombale ou un mémorial, ces personnes expriment leur souhait d'être un jour réunies avec eux dans l'au-delà.

Dans le cadre de sa recherche, Eric Tourigni, professeur en archéologie à l'Université de Newcastle, a examiné l'histoire des cimetières pour animaux de compagnie à Londres et à Newcastle, sur une période de plus de 100 ans à partir de 1881. Il a alors découvert que la proportion de tombes mentionnant l'âme immortelle d'un animal enterré avait augmenté avec les années. «Peu de pierres tombales du XIXe siècle mentionnent une vie après la mort, bien que certains propriétaires “espèrent” revoir cet être cher, souligne Eric Tourigni. À partir du milieu du XXe siècle, une plus grande proportion de pierres tombales pour animaux indiquent que les maîtres espèrent être réunis [avec leur animal] après la mort.»


Cette différence selon les époques peut notamment s'expliquer par une façon différente d'appréhender la religion. Au XIXe siècle, les propriétaires n'espéraient que des retrouvailles avec leur animal, sans évoquer directement le paradis, dans le respect de la pensée chrétienne. Dès les années 1950, les références à la religion sont devenues de plus en plus courantes dans les cimetières pour animaux. Des symboles de croix ont commencé à se dresser et des épitaphes invoquant la protection de Dieu sont apparues.

Un vrai membre de la famille

D'après Eric Tourigni, les propriétaires d'animaux domestiques ont tendance à considérer leur compagnon comme un membre de leur famille. Cela s'exprime, par exemple, par un nombre croissant d'individus qui, depuis la Seconde Guerre mondiale, ont décidé d'ajouter leur nom de famille sur la pierre tombale du défunt animal.

Selon le professeur, la plupart des stèles rendent hommage à des chiens. Il note cependant une proportion croissante d'épitaphes pour des chats ou d'autres animaux domestiques depuis le XXe siècle.

Plusieurs nouveaux services sont dorénavant proposés aux personnes qui viennent de perdre leur animal. En Grande-Bretagne, une nouvelle tendance consiste à enterrer ensemble un humain et son animal. Il est également possible de mouler une empreinte de patte dans de l'argile, d'encadrer le collier de son animal, ou de transformer les cendres de celui-ci en diamant. Toutefois, la plupart des propriétaires choisissent une option plus traditionnelle et enterrent ou font incinérer leur animal.

D'un point de vue religieux, le christianisme soutient traditionnellement que les animaux n'ont pas de vie après la mort. Néanmoins, le pape Jean-Paul II a affirmé en 1990 que les animaux ont une âme et sont aussi proches de Dieu que les êtres humains. En 2014, le pape François n'excluait pas, quant à lui, la possibilité pour les animaux d'accéder au paradis après la mort.


Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 5H+gTtvxuMd7WAAAAABJRU5ErkJggg==

Claire aime ce message

Gilles
Gilles

Messages : 410
Date d'inscription : 19/05/2020
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - Canada

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Gilles Sam 28 Nov 2020 - 18:44

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? IStock-869451682

On ira tous au paradis ?

Plusieurs théologiens se penchent sur la question du salut non pas seulement des humains, mais également des animaux qui l’entourent.

«Un jour, nous reverrons nos animaux dans l’éternité du Christ. Le paradis est ouvert à toutes les créatures de Dieu.» C’est ce qu’aurait répondu le pape François à un petit garçon. L’histoire a fait l’objet d’un article dans le prestigieux New York Times en 2014. Mais deux jours plus tard, le quotidien publiait un correctif: deux histoires similaires s’étaient mélangées. François n’a jamais tenu ces propos concernant ce qu’il qualifie de «question théologique de longue date de l’Église.» L’anecdote est reportée par le professeur d’éthique théologique David Clough (Université de Chester) dans son article «Le salut des animaux dans un contexte chrétien». Survolant les textes bibliques d’Isaïe aux lettres de Paul, des Psaumes à l’Apocalypse, le théologien constate les multiples références à une nouvelle Création, laissant ouverte l’hypothèse que celle-ci ne serait pas réservée aux humains.

Le théologien catholique Franck Dubois dans Pourquoi les vaches ressuscitent (probablement) résume le débat ainsi: «Si Dieu crée le monde, s’il prend son temps pour dire à chaque étape de la création dans la Genèse que tout est ‹bon›: terre, cieux, arbres, poissons, oiseaux et homme, ce n’est pas pour tout effacer d’un trait, à la fin du monde et ne garder in extremis, que les hommes pour le royaume céleste. A première vue, cependant, la Bible ne parle pas de résurrection des animaux, encore moins des végétaux. Elle se soucie d’ailleurs peu des animaux pour eux mêmes. Ce n’est pas le propos. La Bible n’est pas un manuel de biologie ou d’horticulture. »

Un vide qui laisse une large place aux multiples interprétations théologiques. Ainsi si dès le IIe siècle les pères de l’Église avaient des doctrines de rédemption qui incluaient toute la création, rappelle David Clough alors que Franck Dubois déroule comment au fil des siècles le doute s’est insinué dans les esprits quant à la place des animaux au paradis: ils ont d’abord été considérés comme simples moyens de vivre pour l’homme, fournissant nourriture, vêtement, force de travail; puis l’on s’est mis à douter qu’ils aient une âme, ou une conscience d’eux-mêmes, ne leur laissant qu’un «principe vital».

Différentes thèses que rejette, jamais de façon totalement affirmative, Franck Dubois. «Exclure les animaux du Ciel, c’est priver l’homme de compagnons de vie qui furent déterminants lors de son existence. L’homme a souvent des relations importantes et structurantes avec les animaux. Luther, par exemple, n’envisageait pas un Ciel sans son fidèle chien Tölpel. Il avait conscience d’un fait indéniable: ce qui m’a fait tel que je suis, c’est bien sûr, d’abord les relations humaines que j’ai eues avec mes parents, mes amis. Mais, dans une moindre mesure, ce sont les liens que j’ai entretenus avec certains animaux, et même certains paysages, certains lieux, qui m’ont ‹fait›. »

David Clough, quant à lui, en appelle surtout à une conséquence morale: «cette reconnaissance de la place des animaux dans l’œuvre de salut de Dieu ne peut être simplement une pieuse espérance pour l’avenir, mais doit affecter la manière dont nous les traitons ici et maintenant. (…) L’exigence éthique prioritaire que cela nous impose est de repenser radicalement l’utilisation que nous faisons de nos congénères animaux pour l’alimentation.»


Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Z
Romain
Romain

Messages : 272
Date d'inscription : 27/01/2014
Localisation : Belgique

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Romain Mar 8 Déc 2020 - 16:25

L'Amour ne meurt pas.

Ils sont nombreux sur cette terre a n'avoir connu d'amitié fidèle et sincère que de quelques animaux fidèles.

Espérons pour eux.

J'ai même compassion pour tous ces animaux martyrs dont la destinée n'a été que maltraitance avant l'abattoir pour finir dans nos assiettes et permettre notre subsistance.
C'est d'autant plus choquant quand on voit ce qu'on peut faire de ces animaux en les apprivoisant.
J'espère que dans la Pensée de Dieu il y a une place où toute souffrance trouve sa joie et où toute amitié, toute bravoure, toute tendresse trouve sa récompense.

gloire

Claire aime ce message


Contenu sponsorisé

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 25 Fév 2021 - 6:43