L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Partagez
avatar
Invité
Invité

Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Mar 26 Aoû 2014 - 22:33

D’où vient l’Aide à l’Église en Détresse (AED) ?

Œuvre internationale de l’Église, l’AED a été fondée en 1947 par le Père Werenfried, religieux prémontré hollandais, décédé en janvier 2003. L’AED est aujourd’hui une fondation internationale de droit pontifical et ne vit que de dons.

Quelle est sa mission ?

Grâce à ses 19 pays donateurs dont la France, l’AED intervient dans 150 pays pour soutenir l’Église, à travers plus de 5000 projets par an. Elle a pour mission de venir en aide concrètement aux chrétiens persécutés, menacés ou réfugiés.

L’Église est-elle toujours en détresse ?

Oui, partout dans le monde, en Asie, en Afrique, en Amérique latine et même en Europe il ne fait pas toujours bon d’être disciple du Christ !
Dans de nombreux pays aujourd’hui, la liberté religieuse est menacée. Des chrétiens continuent à être assassinés pour leur foi. Certains sont humiliés, traités injustement, exclus de la vie sociale et politique par des législations discriminatoires. D’autres sont menacés pour avoir pris la défense des petits et des pauvres. Tous ces chrétiens forment « l’Église en détresse ».
Avec eux, nous espérons envers et contre tout que la violence et la haine n’auront pas le dernier mot, mais bien plutôt la réconciliation et la paix, dons du Christ ressuscité.

Concrètement que faites-vous ?

Nous aidons directement ceux qui souffrent ou qui sont dans le besoin. Par exemple, ces quelque 19 000 séminaristes et novices soutenus par l’AED chaque année dans le monde ; ces 800 prêtres, religieux et religieuses qui, grâce à des bourses, deviendront à leur tour des formateurs ; ces communautés opprimées ou qui sortent de la persécution et qui manquent de tout ; ces milliers de prêtres qui reçoivent une aide de subsistance. Mais également, tous ces chantiers de construction (chapelles, séminaires, couvents…), sans oublier l’aide à la motorisation, à l’apostolat des médias, à la diffusion de livres religieux.
L’an dernier nous avons dû refuser 2000 demandes d’aide !
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Mar 26 Aoû 2014 - 22:38



Lors de la dernière Nuit des Témoins, Mgr Nona, archevêque de Mossoul -qui s'est vidée de ses chrétiens depuis, du fait des événements dramatiques, priait le "Je vous salue Marie" en chaldéen.

Il prend une résonnance toute particulière aujourd'hui.
Prions pour les chrétiens d'Irak :
http://www.aed-france.org/6-aout-2014...
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:05

Petit reportage en Irak datant de 2013 :

avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Dim 31 Aoû 2014 - 19:21

Présentation du directeur national de l'AED : Marc Fromager

avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Mer 3 Sep 2014 - 15:49

Représentante internationale de l’Eglise catholique, l’AED a pour mission d’aider les chrétiens menacés, persécutés, réfugiés ou dans le besoin. Depuis plus de 50 ans, elle agit, informe, prie, et soutient l’Eglise dans le monde entier. Elle intervient dans plus de 140 pays.

Il ne fait pas toujours bon d’être disciple du Christ. Dans de nombreux pays, la liberté religieuse est menacée. Des chrétiens continuent à être assassinés pour leur foi. Certains sont humiliés, traités injustement, exclus de la vie sociale et politique par des législations discriminatoires. D’autres sont menacés pour avoir pris la défense des petits et des pauvres. Tous ces chrétiens forment « l’Eglise en détresse ». Avec eux, l'AED travaille pour que la violence et la haine n'aient pas le dernier mot, mais bien plutôt la réconciliation et la paix, dons du Christ ressuscité.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CDIQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.aed-france.org%2F&ei=chwHVMipMYmO7Qbyv4CADQ&usg=AFQjCNGP1ob9eMSAc8QGQkHKeFKOu8uDJg&bvm=bv.74115972,d.ZGU

Faire un don :

https://www.aed-france.org/nous-aider/don-ponctuel/
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Mer 17 Sep 2014 - 16:28

Voici en résumé qui était le fondateur de l'AED : surnommé le père au lard .



Le père Werenfried van Straaten est un religieux prémontré né le 17 janvier 1913 à Mijdrecht aux Pays-Bas et mort le 31 janvier 2003. Il est connu sous le nom de père au lard après avoir fondé l'association catholique Aide à l'Église en détresse en 1947.
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 13:35

Témoignage en espagnol du Père Benham Benoka, un prêtre catholique syrien qui apporte son aide dans un camp de réfugiés où vivent 70 000 Irakiens chrétiens expulsés de leurs maisons par l'EIIL (août 2014).



URGENCE IRAK, faire un don :
http://www.aed-france.org/projets/urg...
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 9:51

COMMUNIQUÉ IRAK

l’AED promet 4 millions d’euros d’aide d’urgence pour les chrétiens irakiens

IRAK, 17 octobre 2014 – communiqué mondial de l’AED

Des milliers de chrétiens irakiens déplacés vont recevoir de la nourriture, un abri, du matériel d’enseignement et des cadeaux pour les enfants, dans le cadre d’un programme d’aide d’urgence, co-organisé dans l’urgence par l’Aide à l’Église en Détresse avant le début de l’hiver : ce projet de 4 millions d’euros est l’un des plus gros de l’histoire de l’AED.


« Je tiens à remercier l’AED d’agir si rapidement pour aider les gens, tout spécialement à l’approche de l’hiver.  » Mgr Warda, archevêque chaldéen d’Erbil

« Je suis personnellement très reconnaissant envers l’AED : vous nous donnez un nouvel espoir.S’il vous plaît priez pour la sécurité de notre peuple. » Mgr Nona, archevêque chaldéen de Mossoul

« Cette communauté ancienne, qui remonte aux temps bibliques, est sur le point de disparaître à jamais. Ils ont tant souffert : c’est l’occasion ou jamais de les aider et leur donner ce dont ils ont besoin pour passer l’hiver. »
Père Halemba, responsable des projets de l’AED au Moyen-Orient
————————————————
A l’approche de l’hiver rigoureux, des dizaines de milliers de chrétiens irakiens déplacés vont bientôt recevoir de la nourriture, des abris, la possibilité de retourner à l’école ainsi que des cadeaux pour les enfants, grâce au programme d’aide d’urgence lancé par l’AED. Elle fait pour cela appel à un nouvel élan de générosité de ses bienfaiteurs.

http://www.aed-france.org/wp-content/uploads/2014/10/ACN-20141014-14597.jpg

Des dizaines de milliers de familles attendent notre aide

Une délégation de l’AED s’est rendue sur le terrain et a vu l’urgence dramatique de la situation. Suite à son constat, 4 millions d’euros seront finalement envoyés en Irak: c’est l’un des plus grands envois de l’AED en 67 ans.
Outre l’aide d’urgence aux réfugiés, il s’agit aussi d’aider les prêtres et religieuses déplacées par le drame qui a pulvérisé le pays. Certains des projets suivants ont été validés hier. Le siège international de l’AED vient de valider ces projets, suite à un constat sur le terrain, prouvant que la crise que traverse les 120 000 chrétiens déplacés est sur le point de s’aggraver considérablement.

Le temps va en effet se détériorer fortement dans les prochaines semaines : il est absolument urgent de déplacer avant l’hiver ces milliers de familles qui vivent sous la tente. Les autres familles n’ont que quelques jours pour quitter les bâtiments publics comme les écoles qui ont été provisoirement transformées en abri d’urgence. Elles y dormaient jusqu’à 20 par chambre.

Les communautés chrétiennes dépendent entièrement de l’aide extérieure et ont été soutenues par l’Église depuis leur arrivée dans le Kurdistan irakien. Beaucoup d’entre elles ont trouvé refuge à Ankawa, près de la capitale régionale, Erbil, et plus au nord dans la région de Dohuk, près de la frontière turque. Cela fait maintenant près de quatre mois qu’ils ont quitté subitement leurs maisons, avec presque rien, lorsque des combattants de l’État islamique ont surgi à Mossoul et dans les villages voisins de la plaine de Ninive.

Cette aide exceptionnelle permettra notamment de :

Construire 150 maisons en préfabriqué (conteneurs en PVC) à Ankawa, pour que des familles déplacées puissent dormir au chaud

Envoyer une importante aide alimentaire (630 000 €) pour des familles déplacées qui ne peuvent compter que sur une aide extérieure

Construire 8 écoles provisoires, en structure préfabriquées (PVC) : 4 à Ankawa et Erbil, 4 à Dohuk : 15 000 enfants pourront ainsi espérer ne pas voir leur avenir sacrifié, en continuant à s’instruire

Envoyer de cadeaux de Noël à 15 000 enfants, dont des vêtements chauds (manteaux, chaussettes), des crayons, des livres de coloriage, des objets de piété et des Bibles pour enfant

Envoyer des offrandes de messes à plus de 100 prêtres irakiens déplacés (chaldéens et syriaques catholiques)

Aider 28 futurs prêtres du séminaire de Saint-Pierre, à Ankawa

Assurer la présence chrétienne à long terme en Irak par des projets pastoraux
avatar
Claire
Admin

Messages : 8155
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Claire le Lun 24 Nov 2014 - 8:53

BONNE REFLEXION DE MARC FROMAGER (AED)


23 Novembre 2014




[url=http://twitter.com/home?status=Bonne r%C3%A9flexion de Marc Fromager (AED) ! http://www.riposte-catholique.fr/non-classe/bonne-reflexion-de-marc-fromager-aed][/url]


A chaque exaction commise par des individus se revendiquant de l’Islam, les défenses fusent : ce ne serait  pas le « vrai islam » ou même, ce serait contraire à l’« islam authentique », sur fond de « pas d’amalgame »… Le résultat est que l’on aboutit à une langue de bois lénifiante et stérilisante. Y compris dans le milieu chrétien.


Pourtant, certains n’hésitent pas à rompre avec ce consensus aussi bêlant qu’abrutissant. Ainsi, le dernier éditorial de Marc Fromager, directeur national de l’Aide à l’Eglise en détresse(AED), publié dans le Bulletin France de l’AED (n°8), rompt avec cette ritournelle. 
Je vous invite à lire ces deux paragraphes. 


Bref, félicitations à l’AED, œuvre utile à soutenir, notamment à l’approche de la fin de l’année.




http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/11/mais-surtout-pas-damalgame.html
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 23:59

IRAK : « nous sommes réfugiés dans notre propre pays » patriarche Joseph III Younan
Le 21 novembre 2014


http://www.aed-france.org/wp-content/uploads/2014/11/joseph-III-Younan.jpg


De passage à Paris, Sa Béatitude Joseph III Younan, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, et primat de l’Eglise catholique syriaque, s’est entretenu avec l’AED sur la tragédie irakienne, la situation des réfugiés aujourd’hui, le rôle spécifique de la France, le silence de la communauté internationale, l’avenir du Liban… interview réalisée hier, 20 novembre 2014.

Vous avez rendu visite aux réfugiés irakiens au Kurdistan il y a deux semaines, comment vont-ils ?

Le moral est devenu vraiment très bas. Cela fait depuis des mois que les réfugiés sont dans cette situation humainement insupportable parce qu’ils n’ont absolument rien. L’hiver a commencé, l’assistance humanitaire manque et parfois ils se sentent humiliés. Par exemple il y a deux semaines, des denrées alimentaires étaient distribuées mais dans les caisses, ils ont trouvé des souris mortes ! donc imaginez quelle a été la réaction des gens, eux qui vivaient d’une manière convenable, ils avaient leur maison, leur travail, leur église et ils sont devenus, sans faute de leur part, juste parce qu’ils étaient chrétiens, des réfugiés dans leur propre pays, sans ressource. Nous traversons un temps très, très tragique. Nous avons besoin de logement, d’alimentation, d’aide médicale, d’écoles, car ce n’est pas un petit nombre qui a été forcé à l’exil mais des milliers (140.000) et la région ne peut pas répondre à tous les besoins.

Quel avenir pour les réfugiés ?

Nous avons été menacés d’éradication il y a cinq mois lorsque Mossoul a été envahie par les terroristes imposant leur charia. Puis, il y a plus de deux mois, la plaine de Ninive. Nous, les syriaques catholiques, nous avons été très touchés.  Nous avons tout laissé. Nous sommes réfugiés dans notre propre pays. Alors, aujourd’hui, il faut continuer à redonner aux réfugiés la confiance et le courage, l’espoir qu’un jour ils pourront retourner chez eux. Mais ce jour parait de plus en plus irréel et c’est ce qui fait que le moral est devenu de plus en plus bas.

Pourquoi venir en France ?

Je suis ici en France et en Europe pour porter la voix de ces communautés qui ont été persécutées, forcées à l’exil et privées de tout à cause de leur foi chrétienne. Malheureusement le monde occidental soit disant « civilisé » est plutôt  silencieux ! C’est pourquoi, nous appelons à toutes les consciences  pour les  aider, leur donner justice, libérer les villages de ces bandes de criminels terroristes.

Avez-vous l’impression d’être entendu par les politiques ?

Vous savez que les responsables de la politique sur le plan international ont d’autres stratégies que de penser à des minorités, qui n’ont ni le nombre ni les richesses qui attirent. Et pas de pétrole non plus, c’est-à-dire que nous n’offrons pas  d’opportunités économiques. Enfin, nous chrétiens d’Irak, de Syrie, nous n’apportons pas de menace de haine et de terreur contre les pays soi-disant civilisés, nous ne menaçons pas la paix ou la tranquillité de ces pays, donc nous sommes oubliés.

Nous essayons de réveiller les gens et d’éveiller  les esprits mais c’est difficile. Nous avons besoin que la famille internationale des nations prenne des mesures concrètes pour faire justice aux réfugiés et qu’ils puissent retourner chez eux en sécurité.

L’attentat qui a eu lieu mardi à Erbil menace-t-il encore plus la sécurité des réfugiés ?

Quand on parle d’attentats terroristes, ce n’est pas toujours les chrétiens qui sont visés. Là c’était le gouverneur. Ces sortes d’attentats, bien sûr, s’ajoutent encore à la peur des gens et aussi à leur réflexions : « qu’est-ce qu’on peut faire ici ? Nous devons trouver d’autres pays où nous pourrons vivre avec nos enfants dans la dignité de vrais citoyens, citoyennes ! ». Nous leur disons : « restez forts, patientez, continuez à témoigner de votre foi, restez attachés à votre pays… » Seulement ce n’est pas facile. Ceux qui reçoivent les coups ne sont pas dans la même situation que ceux qui les donnent.

Quelle est la plus belle prière que nous, français, nous pouvons vous offrir ?


C’est une prière de supplication pour la paix, dans une région ravagée par la haine et la guerre.

A côté de la prière, à mon avis, il faudrait réveiller la majorité silencieuse française en leur disant, « voyez- vous, notre pays la France a cru dans la liberté, la démocratie et l’égalité. Ces principes ne doivent pas être seulement dans notre pays, mais nous devons les propager. Il faut exiger que ces mêmes valeurs soient respectées dans les pays avec qui nous faisons des contrats et des affaires. »

Vous vivez à Beyrouth, comment les chrétiens du Liban voient-ils la situation de leurs voisins irakiens et syriens ?

Les tensions existent depuis des années déjà au Liban mais les répercussions de ce qui se passe en Irak et en Syrie sont considérables et très graves. Heureusement pour nous au Liban, nous avons la Sainte Vierge qui nous  protège ; Notre-Dame du Liban, en laquelle nous voyons une maman céleste qui protégera le pays et fera en sorte que les Libanais sachent bien que détruire est beaucoup plus facile que construire. Mais ce n’est pas facile car les actes terroristes fragilisent le Liban qui a déjà accueilli des millions de réfugiés et qui ne peut pas continuer ainsi. Il faut trouver une solution par l’intermédiaire de la communauté internationale, notamment  la France qui a à cœur la sécurité du Liban.

Et je voudrai exprimer ma profonde gratitude aux bienfaiteurs de l’AED pour leur aide à nos sinistrés chrétiens au nord de l’Irak. Cette générosité a été et sera utilisée pour les réfugiés, et ceci contribuera à les aider à rester dans leur pays et à ne pas prendre le large et émigrer.

Les syriaques catholiques sont environ 180.0000 à 200.000, majoritairement en Irak, Syrie et Liban. A cause des guerre et des menaces dont ils sont victimes, plus de la moitié d’entre eux ont quitté le Proche Orient.  En 20 ans en Irak, la communauté a perdu 60% de ses fidèles, réfugiés dans d’autres pays.
avatar
Claire
Admin

Messages : 8155
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Claire le Sam 6 Déc 2014 - 9:35

Une lectrice du site Myriamir…lance un  »AU SECOURS » pour les réfugiés en Syrie …


Aux portes de l’hiver..Cette nouvelle est terrible et ne doit pas rester sans réaction : Pour le mois de décembre et jusqu’à nouvel ordre, L’ONU bloque les les crédits permettant aux réfugiés Syriens d’avoir quelques vivres.


La foi ne manque pas chez les réfugiés


Cette nouvelle est terrible et ne doit pas rester sans réaction : Pour le mois de décembre et jusqu’à nouvel ordre..



L’ONU  bloque  les crédits permettant aux réfugiés Syriens d’avoir quelques vivres.




 
J’aimerais tant que la situation des chrétiens d’Orient soit une préoccupation majeure dans l’Église d’Occident…mais ce n’est pas le cas.

J’espère que cette nouvelle va permettre un sursaut et une mobilisation.


Est-ce qu’il vous serait possible de parler de l’AED (Aide à l’Église en détresse) afin de mobiliser les croyants et toutes les personnes qui ont du cœur afin que les réfugiés syriens ne meurent pas de faim en décembre, mois où nous allons réveillonner ???




Neige et froid arrivent pour les réfugiés

Voici le site de L’AED :(Aide à l’Église en détresse)


La France prête à accueillir les chrétiens réfugiés

On peut y voir des vidéos et comprendre leurs actions en faveur de l’Église en détresse.Même un don modeste peut changer les choses pour ceux qui n’ont plus rien.
Je vous remercie d’avance. Cette cause me tient beaucoup à cœur.
Que l’Esprit de Dieu guide chacun, que le Père vous bénisse, Que Jésus-Christ vous attire à Lui, toujours d’avantage..

Martine Sarazin


Le PAM suspend l’aide alimentaire aux réfugiés syriens faute de moyens


Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), est forcé de suspendre l’aide alimentaire destinée à plus de 1,7 millions syriens, réfugiés dans les pays voisins de la Syrie.


avatar
AZUR

Messages : 1056
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par AZUR le Sam 6 Déc 2014 - 16:34

Il faut en parler dans nos églises, aux prêtres.
On ne peut pas fêter Noël correctement en sachant que d'autres chrétiens n'ont même pas les choses indispensables du quotidien Sad .....
avatar
AZUR

Messages : 1056
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par AZUR le Dim 7 Déc 2014 - 22:09

Le PAM a repris mais ne tiendra que jusqu'en février....
Les sommes sont colossales mais rien comparées à tout ce qu'on dépense pour des stupidités, comme aller sur Mars!!
avatar
marie-rose

Messages : 744
Date d'inscription : 28/02/2014

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par marie-rose le Mar 9 Déc 2014 - 19:20

Et nous y voilà! J'avais demandé à un prêtre qui m'avait dit qu'il me ferait savoir si jamais il m'a écrit(un prêtre qui était sur Moussoul)afin de me dire que s'ils auraient besoin il me tiendrait au courant
Sur ma paroisse pas la peine d'y penser!!!!
Je me ferait assassiner! Ils ne pensent qu'à s'amuser et se balader entre eux;depuis qu'ils sont 3,c'est pire!!!!
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Ven 6 Fév 2015 - 16:04

avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 7:24



Tous à la 7e édition de la veillée de prière et témoignages qui rend hommage aux chrétiens morts pour leur foi. Rendez-vous à Avignon, Saint-Germain-en-Laye, Dijon, Troyes, Toulouse et Paris. Venez écouter des témoins exceptionnels d'Irak, du Nigeria, du Liban et de Colombie

Avignon, vendredi 6 mars à 20h
Saint-Germain-en-Laye, dimanche 8 mars à 20h30
Dijon, mardi 10 mars à 20h30
Troyes, mercredi 11 mars à 20h
Toulouse, jeudi 12 mars à 20h30
Paris, vendredi 13 mars à 20h

Renseignements sur www.aed-france.org

Merci à nos partenaires:
KTO, Radio Notre-Dame, La Croix, RCF, Radio Vatican et Famille Chrétienne
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 13:08

avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 13:12

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ.

Au cours de la Nuit des témoins, les personnalités suivantes donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans leur pays respectif:

Mgr Jean Benjamin SLEIMAN (Irak)

Archevêque latin de Bagdad



Archevêque de Bagdad depuis janvier 2001, il est ordonné prêtre en 1973 à Beyrouth pour l’Ordre des Carmes déchaux. Ce Libanais d’origine  étudie la théologie à l’Université Catholique de l’Ouest (Angers) et à l’Institut Catholique de Paris. Il est diplômé d’un Doctorat d’Anthropologie sociale et culturelle de Paris V-René Descartes Sorbonne. De 1983 à 1991, il enseigne à l’Université Saint Joseph de Beyrouth. Il fait son entrée dans sa Cathédrale de Bagdad le 29 mars 2001. Il vit de près l’offensive américaine de 2003 et l’exode des populations qui a suivi. Un million et demi de chrétiens vivent alors en Irak, dont plus de 600 000 à Bagdad; vingt ans plus tard ils sont dix fois moins nombreux.

Suite aux drames de l’été 2014 en Irak, Mgr Sleiman supplie « il faut rompre le mur du silence qui entoure le meurtre des chrétiens à Mossoul ». Il continue d’affermir ses frères dans l’amour et la vérité même s’il avoue avoir peur parfois de parler comme il le fait.

Fin août, il déclare: « Si le Moyen-Orient n’est pas pacifié, je ne pense pas que l’Europe sera tranquille. Ce genre de phénomène ne s’arrête pas à des limites territoriales, et je crois que l’Europe a le plus grand intérêt à pacifier le Moyen-Orient et revenir à sa politique classique qui était beaucoup plus sage, plus humaine certainement qu’elle ne peut l’être aujourd’hui. »

Et même si à Bagdad, les chrétiens sont à peu près les seuls Irakiens à pouvoir franchir les barrages des milices sunnites et chiites sans risquer leur vie, les attentats quotidiens et le sort de leurs frères à Mossoul comme à Qaraqosh les terrorisent chaque jour. Et les obligent à fuir. « L’émigration des chrétiens est une hémorragie que rien ne peut endiguer, constate l’archevêque. Ce départ est irréversible. Les gens vendent leur terrain, leur maison. Pour eux, l’exil est préférable à la peur. » Aujourd’hui, la communauté chrétienne de Bagdad a perdu plus de la moitié de ses membres, toutes obédiences confondues. « Avec leur départ, regrette Mgr Sleiman, la société irakienne s’appauvrit. Et en perdant sa variété, elle se ferme sur elle-même et se radicalise. »

Mgr Sleiman est l’auteur du livre « Dans le piège irakien » paru en 2006 aux Presses de la Renaissance.
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Mer 11 Mar 2015 - 23:04



Marc Fromager : "Répondre à la détresse des Chrétiens"

Le directeur de l'Aide à l'Eglise en détresse (AED), Marc Fromager, analyse sans concession la situation critique des Chrétiens dans le monde.
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Ven 12 Juin 2015 - 23:12



L'archevêque d'Erbil témoigne de l'aide de l'AED

10 juin 2014 - 10 juin 2015
IRAK, UN AN APRES

Suite à la prise de Mossoul par les djihadistes de l'État islamique, la mobilisation de l'AED a été sans précédent pour venir en aide aux milliers de réfugiés qui ont tout perdu du jour au lendemain.

Mgr Warda, archevêque chaldéen d'Erbil, la capitale du Kurdistan irakien où se trouvent la plupart des réfugiés, témoigne.
avatar
Invité
Invité

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Invité le Sam 25 Juil 2015 - 15:57



L'AED construit des écoles en Irak (mise à jour juillet 2015)
avatar
Gilles

Messages : 960
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 62
Localisation : Québec - Canada

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Gilles le Sam 25 Juil 2015 - 21:53

avatar
Claire
Admin

Messages : 8155
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Claire le Lun 27 Juil 2015 - 19:26

Très beau portrait !  super
avatar
Claire
Admin

Messages : 8155
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 67
Localisation : NORD

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par Claire le Lun 27 Juil 2015 - 21:17

Pakistan : "Il y a 130 autres Asia Bibi"


L’Aide à l'Église en détresse s’est entretenue avec le père James Channan, dominicain de Lahore, au sujet de la décision de la Cour Suprême du Pakistan d'écouter l'appel d'Asia Bibi.



AED
27.07.2015
AFP





Le père Channan est l’ancien vice-président de l'Ordre dominicain au Pakistan et directeur du Centre pour la paix à Lahore. Ce Centre s'engage à approfondir les connaissances religieuses des laïcs ainsi que du clergé, afin de construire des liens interreligieux avec la majorité pakistanaise musulmane, comptant 96% de la population de 196 millions ; la population chrétienne constitue seulement  2%, incluant 2 millions de catholiques. Le père Channan était récemment à l'ONU afin de recevoir le "Global Ambassador of Peace Award", le prix d'ambassadeur pour la paix, de la part de l'Institut du Développement social international.


AED : La vie d'Asia Bibi sera-t-elle épargnée ?

Père Channan : La Cour Suprême du Pakistan a fait un grand geste en écartant cette condamnation à la peine de mort. Elle va réexaminer tout le dossier, incluant sa sentence de mort. Je crois fermement que justice sera faite, que son innocence sera prouvée et qu'on la libèrera. La loi sur le blasphème a été utilisée dans un but personnel – l'accusation était un acte de vengeance.


Si elle est libérée, sa vie sera-t-elle en danger ?

Père Channan : Oui, malheureusement, oui. Des fanatiques sont déterminés à tuer une personne dès qu'elle est accusée, sans se préoccuper de l'aboutissement juridique. Asia Bibi ne pourra pas rester au Pakistan et sera obligée de partir à l'étranger. Ce genre de cas s’est produit un grand nombre de fois dans le passé. Nos hommes ont besoin d'éducation et d'apprendre à respecter les décisions des tribunaux de justice.


Combien de chrétiens sont actuellement en prison, accusés de blasphème ?

Père Channan : Selon mon estimation, il y a 130 chrétiens dont le procès continue en ce moment. Mais les gens seront surpris d'apprendre qu'il y a environ 950 musulmans à cet instant tenus sous les fers de la justice. Les lois sont beaucoup plus promulguées contre les musulmans, et sont très souvent des outils pour régler des disputes d'argent ou des règlements de compte personnels. Mais il y a une grande différence entre les accusations de musulmans et de chrétiens : lorsqu'un musulman est accusé, c'est seulement un musulman accusé. Mais si se présente le cas d'un chrétien inculpé, ce sera toute sa communauté, tout son voisinage qui se retrouvera incriminé. Dans plusieurs cas, le village ou le voisinage chrétien entier a été brûlé jusqu'aux cendres.


Avez-vous l'espérance que la loi pakistanaise contre le blasphème sera un jour révoquée ?

Père Channan : Ceci ne se produira pas. C'est une affaire très délicate et sensible ; les groupes extrémistes y sont très attachés. Mais certaines garanties peuvent être mises en place. Les abus de cette loi devraient être empêchés, comme par exemple son utilisation à des fins personnelles ou à buts économiques. Ceux qui viennent avec de fausses accusations devraient être punis – et cette idée est partagée par un nombre grandissant de musulmans, incluant même quelques importants leaders. Lire la suite de cette interview sur le site de l'Aide à l'Église en détresse


sources: AED
avatar
AZUR

Messages : 1056
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : France

Re: Connaissez vous l'AED : l'aide à l'Eglise en détresse ?

Message par AZUR le Lun 27 Juil 2015 - 21:37


Prions

    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 8:52