L'ARC-EN-CIEL DES RACHETES

Forum Catholique Romain pour l'unité des chrétiens


N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Partagez
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Sam 24 Avr 2010 - 17:21

Rappel du premier message :



Le monde des Anges : Présents dans l’Invisible


Pierre Descouvemont



Les Écritures nous en parlent, le Credo affirme leur existence, les saints et l’art les évoquent. Mais qui sont ces créatures célestes si présentes à nos existences ?

Dans chacune de nos eucharisties, nous nous associons à l’adoration des anges, en évoquant la vision au cours de laquelle Isaïe reçut sa mission prophétique vers l’an 740 avant Jésus Christ. Dieu lui apparut, adoré par tous les séraphins du ciel : « Saint, saint, saint est le Seigneur ! » (Isaïe 6, 1-3). Nos liturgies sont une participation à cette liturgie céleste que décrivent plusieurs passages de l’Apocalypse (5, 11 ; 7, 11). Bien des saints ont joui du privilège de voir les anges s’unissant par la danse et le chant à la liturgie de leur communauté. Les psaumes nous rappellent d’ailleurs leur adoration incessante à nos côtés : « De tout cœur, Seigneur, je te rends grâce. Je te chante en présence des anges » (Psaume 138, 1).

Dans la vie de Jésus

Les Évangiles nous présentent également le Christ sans cesse escorté par les anges, depuis sa naissance (Luc 2, 13) jusqu’à sa tentation au désert (Marc 1, 13) et son agonie à Gethsémani (Luc 22, 43). Mais le Christ refuse le service des légions d’esprits célestes qui n’attendent qu’un signe pour empêcher les soldats de se saisir de lui (Matthieu 26, 53). Quand il ressuscite, c’est un ange qui annonce aux saintes femmes la Bonne Nouvelle (Marc 16) et lorsqu’il reviendra dans sa gloire, il sera encore escorté par les anges qui rassembleront les élus (Marc 13, 26-27) et sépareront les bons des mauvais (Matthieu 13, 49 ; 16, 27 ; Marc 8, 38). Dans nos églises, ils ne cessent d’adorer le Christ présent au très Saint Sacrement de l’autel. L’art baroque aime les représenter groupés autour du tabernacle pour y adorer leur Seigneur. Les anges n’oublient pas que, s’ils ont fait le choix de se prosterner devant Dieu - au lieu de s’affirmer orgueilleusement contre lui, comme les démons - c’est par une grâce qui leur vient du Christ et même, plus précisément, du Corps de Jésus né de la Vierge Marie. On comprend qu’ils se soient donné rendez vous à Bethléem, pour s’incliner devant l’Enfant-Dieu qui venait de naître. Le Corps du Christ est le seul à avoir reçu en plénitude l’Esprit du Père : c’est par Lui qu’Il est répandu chez tous ceux qui veulent bien l’accueillir : les âmes des justes et les « bons » anges.

Messagers de Dieu


C’est à cause de ce rôle que la Bible leur donne le plus souvent le nom de messagers (mal’ak en hébreu, aggelos en grec, angelus en latin). Un ange apparaît à Agar en lui ordonnant de retourner vers Sara, sa maîtresse (Genèse 16, 9) ; c’est un ange qui invite Gédéon à délivrer Israël des Madianites (Juge 6, 14), etc. Dieu se sert de ses anges pour instruire les prophètes (Ezéchiel 40, 3) ou leur expliquer des visions symboliques (Zacharie 2, 3). Gabriel annonce à Zacharie qu’il aura un fils béni de Dieu (Luc 1, 13) et à Marie qu’elle sera la mère du Sauveur (Luc 1, 30-31). Parfois ces ambassadeurs sont envoyés par Dieu pour les punir. Les Égyptiens (Exode 12, 23, 29), les Israélites révoltés (1 Corinthien 10, 10 ; Ps 78, 30), David (1 Chronique 21, 12), les Assyriens (2 Rois 19, 35) furent victimes de leur zèle vengeur. Judas Maccabée supplie Dieu d’envoyer un ange pour le délivrer de Lysias (2 Maccabée 11, 6) et de Nicanor (2 Maccabée 15, 23). Les Actes nous racontent enfin comment Hérode-Antipas, le premier persécuteur de l’Église naissante, fut frappé par « un ange du Seigneur » au moment même où le peuple l’acclamait comme un dieu. « Il expira rongé par les vers » (Acte 12, 22-23).

Collaborateurs de la Providence

Le cosmos est réglé par des lois précises que la science arrive de plus en plus à décrypter. Mais saint Thomas, bon témoin de la Tradition, pense que les anges sont chargés de veiller sur la bonne marche des astres et des saisons. Dieu pourrait évidemment s’en passer. Néanmoins, dans sa sagesse infinie, il a pensé que l’univers serait plus beau si les créatures qui sont au sommet de la création veillaient sur les créatures qui leur sont inférieures, le cosmos et le monde des hommes. Newman disait des anges qu’ils étaient « les machinistes de l’Univers ». Origène, au IIIe siècle, pensait déjà qu’ils étaient « les serviteurs du Verbe dans l’administration des animaux, des plantes et des astres. » Par voie de conséquence, les anges ne cessent de louer le Seigneur pour la splendeur des créatures matérielles sur lesquelles ils veillent. Dans l’immensité des espaces interstellaires des myriades d’anges louent le Seigneur pour l’ordonnance des galaxies qu’Il ne cesse de créer. « Tout ce qui paraît vide, écrit saint Hilaire de Poitiers, est rempli des anges de Dieu et il n’est rien qui ne soit habité par la circulation de leur ministère. » Et Newman lui faisait écho lorsqu’il déclarait au cours d’un sermon : « Il y a des anges tout autour de nous. » Les anges sont donc les collaborateurs privilégiés de cette mystérieuse Providence qui régit le monde et qui fait tout concourir à notre bien (Romain 8, 28). Une Providence cachée à nos yeux mais qui fait déjà l’admiration de nos frères du ciel. D’où leur sérénité devant les malheurs qui nous frappent mais dont ils voient le rôle dans le plan adorable de Dieu.(...)


En savoir +

Et aussi... dans Il est vivant ! n°220 - octobre 2005
Qui sont-ils ?
La chute par Frédéric-Marc Balde, prêtre de la communauté de l’Emmanuel
Anges mais... créatures par le Père Descouvemont
Anges gardiens : veillez sur nous ! par le Père Descouvemont
Le triptyque du maître de Moulins par Yves Mathonat, curé de la cathédrale de Moulins
Marie, reine des anges par Vincent Bedon, prêtre de la communauté de l’Emmanuel

Source: www.ilestvivant.com

Gilles. Ville de Québec - Canada
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Mer 6 Juin 2018 - 16:08

5 juin 2018



Quatre grandes occasions pour demander de l’aide à son Bon Ange...

Heureux ceux qui prient les anges en toutes circonstances. Voici quatre occasions où s’adresser à eux est sagement recommandé.

Toutes les occasions sont bonnes pour faire appel à son bon ange. Pour surmonter une difficulté, un imprévu… Mais également pour passer des caps importants de la vie car, comme a dit le curé d’Ars dans un sermon pour honorer leur fête : « Ils sont avec nous le jour, la nuit, dans tout le temps et dans tous les lieux ». Padre Pio, lui aussi, recommandait toujours : « N’oubliez jamais ce compagnon invisible, toujours présent, toujours prêt à nous écouter et encore plus prompt à nous consoler. » Parmi les grandes occasions qui demandent un engagement fort de la personne, on peut en citer quatre où invoquer notre bon ange est sagement recommandé : passer des examens, se marier, traiter des affaires, affronter la maladie…

Suite du texte : Quatre grandes occasions pour demander de l'aide à son Bon Ange

par Isabelle Cousturié
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Ven 22 Juin 2018 - 15:51



Que devient notre ange gardien à notre mort ?



 
L’aide et la mission des anges gardiens ne s’achèvent pas avec la mort de leur protégé : elle se poursuit jusqu’à son union avec Dieu.
Évoquant les saints anges, le catéchisme de l’Église Catholique enseigne au numéro 336 que « du début jusqu’au trépas, la vie humaine est entourée de leur garde et de leur intercession ».
 Ainsi, l’homme jouit de la protection et de la garde de son ange protecteur y compris au moment de sa mort. Non seulement les anges accompagnent cette vie terrestre… Mais leur action perdure dans l’autre vie.

Pour comprendre ce qui unit les anges aux hommes au moment de leur trépas, il faut savoir que les anges ont été “envoyés pour tous ceux qui doivent hériter du salut” (cf. Hb- 1,14). Et saint Basile le Grand enseigne que « nul ne saurait nier que chaque fidèle a, à ses côtés, un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie » (cfr. Cat. 336).

Le salut de l’homme est donc la principale mission des anges et c’est pour l’accomplir qu’ils viennent en aide aux âmes au moment où elles se présentent devant Dieu.
Les Pères de l’Église évoquent cette mission particulière en disant que les Anges gardiens aident l’âme au moment de la mort et la protègent des attaques ultimes des démons.

Saint Louis de Gonzague (1568-1591) enseigne qu’au moment où l’âme abandonne le corps, elle est accompagnée et consolée par son Ange gardien afin de se présenter avec confiance devant le Tribunal de Dieu.
L’ange, en accord avec ce saint, expose les mérites du Christ pour que l’âme s’en inspire à l’heure du jugement. Une fois la sentence prononcée par le Juge Divin, si l’âme est envoyée au purgatoire, elle reçoit la visite fréquente de son Gardien qui la réconforte et la console en lui apportant les prières qui sont faite pour elle, et en l’assurant de sa libération prochaine.
 
On comprend ainsi que l’aide et la mission des anges gardiens ne s’achève pas avec le trépas de leur protégé. Cette mission se poursuit jusqu’à ce que l’âme soit unie à Dieu.
Il faut savoir qu’après la mort, nous attend un jugement particulier où l’âme, devant Dieu, peut choisir de s’ouvrir à son Amour et à son Pardon ou de les rejeter définitivement, renonçant ainsi pour toujours à la communion parfaite et définitive avec Lui (cf. Jean Paul II, Audience Générale du 4 août 1999).
 
 Si l’âme décide d’entrer dans la communion avec Dieu, elle s’unit à son ange pour louer éternellement Dieu.
 Mais l’âme peut aussi se trouver « en condition d’ouverture à Dieu, mais de manière imparfaite, le chemin vers la plénitude requiert une purification, que la foi de l’Église présente à travers l’enseignement sur le purgatoire » (Jean Paul II, Audience Générale du 4 août 1999).

 
Étant saint et pur, l’ange n’est pas impliqué dans la purification de son protégé mais il intercède devant le trône de Dieu et cherche de l’aide auprès des hommes sur la terre pour qu’ils adressent des prières pour son protégé afin de le faire sortir du purgatoire.
Les âmes qui choisissent de rejeter définitivement l’amour et le pardon de Dieu, renonçant ainsi définitivement à la communion parfaite et définitive avec Lui (Jean Paul II, Audience Générale 21 juillet 1999), renoncent et rejettent l’amitié de leur ange gardien. Dans cette terrible éventualité, l’ange loue la justice et la sainteté divines.

Dans les trois scénarios (Paradis, purgatoire ou Enfer), l’ange s’en remettra toujours au jugement de Dieu puisqu’il est en union parfaite avec la volonté divine.
 En ces jours, souvenons-nous que nous pouvons nous unir aux anges de nos chers disparus afin qu’ils présentent à Dieu nos prières et que se manifeste la miséricorde de Dieu.



fr.aleteia.org/…/que-devient-not…



PÈRE ANTOINE-MARIE CARDENAS
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Ven 6 Juil 2018 - 20:50



Le rôle des anges

Il convient de distinguer le rôle des bons anges et celui des « mauvais » dans notre vie spirituelle. Pour ce qui est de l'ange gardien, (...), Benoît XVI disait qu'il est le « ministre de la sollicitude divine pour chacune et chacun », aussi bien spirituellement que matériellement. Ainsi, si l'on peut invoquer son ange gardien pour trouver une place de parking, sa mission est avant tout de nous conduire à notre destination finale : la sainteté et la vie éternelle !

Bossuet écrivait au sujet des anges gardiens : « Des disciples du Christ, ils veulent en faire des saints. Ils initient les âmes aux mystères de Dieu, ils les éclairent de la lumière éternelle et leur apprennent la science des choses divines. L'ange prête au fidèle qui prie ses ailes pour l'élever, sa force pour le soutenir, sa ferveur pour l'animer. »

L'ange gardien tient sa place d'adoration devant la face du Père. Il prie donc pour nous et avec nous. Le philosophe Jacques Maritain invitait Jean Cocteau, qui avait quitté la pratique religieuse, à « reprendre son banc à l'église » ; et d'ajouter : « votre gardien garde la place, il écrit tous les matins votre nom sur le prie-Dieu. »

L'ange gardien nous conduit et, parfois aussi, nous corrige sur ce chemin de sainteté. Péguy confiait à son ami Lotte : « J'ai un ange gardien incroyable... Trois fois, je l'ai senti m'empoigner, m'arracher à des volontés, à des actes médités, préparés, voulus. »

Sainte Françoise Romaine († 1440) était guidée constamment par les anges. Elle fit un jour l'expérience d'une remise à l'ordre... un peu vigoureuse ! Durant un repas mondain, la conversation dérapa et, prise dans le mouvement de critiques, elle commença à médire d'une personne.

Aussitôt, le claquement d'une gifle, et tous les invités virent, bien imprimée sur la joue de Françoise, la marque du soufflet donné par son ange ! L'ange nous accompagne dans nos rencontres. On peut l'invoquer - (...) - afin qu'il mette sur notre route les bonnes personnes, et qu'il écarte celles qui pourraient nous éloigner du chemin de la Vie...

P. Nicolas Ruttet - Extrait de la revue "L'Ange Gardien", mars-avril 2018.
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Sam 7 Juil 2018 - 16:32



Question d'enfant...

Quand on est mort, que fait notre ange gardien ? Suit-il quelqu'un d'autre ou va-t-il voir Dieu ? - Anselme, 5 ans 1/2.

J'aimerais beaucoup pouvoir te répondre, Anselme, mais vraiment, je ne sais pas du tout si, une fois son service accompli, Dieu charge notre ange gardien de protéger quelqu'un d'autre ou s'Il lui accorde un repos bien mérité !

Ce que je sais, en revanche, c'est que même lorsqu'il nous garde, notre ange voit Dieu. Il peut à la fois louer Dieu pour ses bienfaits et nous suivre là où nous sommes. Il a un œil fixé sur Dieu et l'autre fixé sur nous ! Façon de parler, bien sûr, parce que les anges n'ont pas de corps, ils n'ont pas d'yeux (ça leur évite un strabisme divergent).

Des anges gardiens, nous ne savons que très, très peu de chose. Jésus n'en parle qu'une fois, et encore, très rapidement. Il dit un jour à ses disciples que les anges des enfants, dans les Cieux, voient la face de Dieu. C'est tout. Des Psaumes et d'autres livres de la Bible les évoquent, mais sans donner de détails sur leur création et sur leur mission.

L'Église dit que « chaque fidèle a à ses côtés un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie » (catéchisme de l'Église catholique, n° 335). Notre ange gardien est notre protecteur, car nous sommes fragiles : il nous « garde » du mal et nous aide à accomplir le bien.

Il est notre pasteur car, comme des petits moutons, nous avons besoin d'être guidés vers la bergerie, c'est-à-dire vers le royaume de Dieu (un pasteur, c'est un berger). L'ange gardien nous conduit vers Dieu, il veille à ce que nous ne nous perdions pas en chemin. On dit aussi qu'il est notre intercesseur, ce qui signifie qu'il porte nos prières à Dieu et Le prie pour nous.

La mission de l'ange gardien se termine certainement après notre mort, une fois qu'il nous a conduits au Ciel où, effectivement, nous n'aurons plus besoin de lui. Que devient-il alors ? Dieu lui confie-t-Il une autre personne ? Ou continuera-t-il, à nos côtés, à louer et adorer Dieu éternellement ? Tu le sauras... quand tu arriveras au Ciel !

Juliette Levivier, « Famille chrétienne ». N° I832.

Extrait de la revue "L'Ange Gardien", mai-juin 2018
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Mer 22 Aoû 2018 - 17:40



Surtout ne pas oublier son ange gardien avant de dormir

Le saint curé d’Ars n’oubliait jamais les anges gardiens, « nos plus fidèles amis ». Il a même pensé à une petite prière à joindre à nos prières du soir.

Les prières du matin et du soir peuvent devenir une routine, mais elles sont importantes car elles donnent un sens religieux à la vie quotidienne. Ces prières témoignent que Dieu est au cœur de notre existence. Et les anges gardiens, qui sont un lien vivant entre Lui et les hommes, méritent aussi la leur, eux qui sont là du matin jusqu’au soir pour assurer la mission qu’Il leur a confiée.

Les anges gardiens « sont nos plus fidèles amis, parce qu’ils sont avec nous le jour, la nuit, dans tout le temps et dans tous les lieux », dit le curé d’Ars (1786-1859) dans un sermon pour honorer leur fête. Dieu, « non content de nous avoir donné son Fils unique, le plus tendre objet de ses complaisances, pour le sacrifier à la mort la plus cruelle, souligne-t-il, non content de nous avoir arrachés à la tyrannie du démon, de nous avoir appelés à la glorieuse qualité d’enfants de Dieu et de nous avoir choisis pour cohéritiers de son royaume, il veut encore envoyer à chacun de nous un ange du ciel pour nous garder tous les jours de notre vie. Cet ange ne nous doit pas quitter, avant d’avoir paru avec nous au tribunal de Jésus-Christ, pour lui rendre compte de tout ce que nous aurons fait pendant notre vie ».


Suite du texte et diaporama : Surtout ne pas oublier son ange gardien avant de dormir - Aleteia

par Isabelle Cousturié

avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Lun 24 Sep 2018 - 17:22

Saint Pio de Pietrelcina




L'Ange Gardien

                



 Un italo-américain vivant en Californie chargeait souvent son ange gardien de porter toutes sortes de messages à Padre Pio.  Un jour, après la confession, il demanda à Padre Pio s’il entendait vraiment ce que lui disait l’ange. «Quoi?  répondit Padre Pio, crois-tu que je sois sourd?»  Padre Pio lui dit que ces derniers  jours lui avaient fait connaître son ange gardien.



Le père Lin a raconté qu’il était en train de prier son ange gardien, par l’intermédiaire duquel il demandait à Padre Pio une grâce pour une dame qui était très malade.  Comme il semblait à l’abbé Lin que l’état de la malade ne s’améliorait pas, il dit à Padre Pio: «J’ai prié mon ange gardien, comme cette dame m’a demandé de le faire; est-il possible que l’ange n’ait rien fait?» Padre Pio répondit: «Crois-tu que l’ange soit aussi désobéissant que toi et moi?»
 



À son tour, le père Eusebio a raconté qu’il s’était rendu à Londres par avion, contre l’avis de Padre Pio.  Or, comme l’avion survolait la Manche, un violent orage éclata. Terrifié, abbé Eusebio fit son acte de contrition et, désemparé, envoya son ange gardien auprès de Padre Pio. Une fois rentré à San Giovanni Rotondo, abbé Eusebio alla chez Padre Pio, qui lui demanda s’il avait fait bon voyage. Le père Eusebio lui répondit: «Padre, j’ai failli mourir.» — «Et alors, pourquoi n’obéissez-vous pas?» — «Mais je vous ai envoyé mon ange gardien ...» — «Heureusement qu’il est arrivé à temps!», de répondre Padre Pio.



Un avocat de Fano (Italie) rentrait de Bologne au volant de sa Fiat 1100, accompagné de sa femme et de ses deux fils.  Très fatigué, il aurait souhaité être relevé de sa tâche de conducteur, mais son fils aîné dormait.  Quelques kilomètres plus loin, à proximité de la sortie de Saint-Lazare, l’avocat s’endormit au volant.  À deux kilomètres d’Imola, s’éveillant en sursaut, il s’écria:  «Qui a conduit la voiture?  Que se passe-t-il?»  Ses passagers luirépondirent en chœur:  «Rien!»  Celui de ses fils qui était assis le plus près de lui se réveilla et affirma avoir dormi.  Son épouse et son plus jeune fils, ébahis, déclarèrent avoir remarqué une étrange manière de conduire, c’est-à-dire qu’à certains moments, la voiture passait près d’entrer en collision avec d’autres véhicules mais, au dernier moment, les évitait par des manœuvres parfaites.  La façon de négocier les courbes leur avait également paru différente.  Son épouse lui dit:  «Ce qui nous a surtout frappés a été que tu sois resté longtemps immobile et que tu n’aies pas répondu à nos questions.»  Le mari répondit:  «Je ne pouvais répondre à vos questions:  j’étais endormi. J’ai dormi pendant quinze kilomètres.  Je n’ai rien vu, rien entendu ...  Mais qui donc a conduit la voiture?  Qui nous a préservés d’un accident?»  Deux mois plus tard, l’avocat se rendit à San Giovanni Rotondo.  Quand Padre Pio le vit, il lui posa la main sur l’épaule, disant:  «Tu dormais et c’est ton ange gardien qui a conduit ta voiture.»



Une fille spirituelle de Padre Pio empruntait une route de campagne en direction du couvent des capucins, où l’attendait Padre Pio.  C’était l’hiver et il neigeait à gros flocons, de sorte que le chemin était impraticable. À un certain moment, la dame s’aperçut qu’elle n’arriverait pas à temps au rendez-vous.  Animée d’une grande foi, elle chargea son ange gardien de prévenir Padre Pio.  Quand elle arriva au couvent, quelle ne fut pas sa joie en apercevant le moine, souriant, à la fenêtre.



Un homme a raconté:  «À l’occasion, Padre Pio se rendait à la sacristie pour y saluer quelques amis.  Il lui arrivait alors de donner l’accolade à un fils spirituel, ce que j’observais avec envie, pensant:  «ce chanceux …  comme j’aimerais être à sa place!»  Le 24 décembre 1958, j’étais à genoux devant Padre Pio pour la confession.  À la fin, je le regardai et, cœur battant, j’osai lui dire:  «Padre, c’est bientôt Noël, me permettriez-vous de vous faire l’accolade et de vous offrir mes souhaits?»  Il me dit alors, souriant, avec une douceur que la plume ne pourrait rendre:  «Eh bien, mon fils, ne me fais pas perdre mon temps!»  Et il me donna l’accolade.  Je l’embrassai et, léger comme un oiseau, comblé de joie spirituelle, je volai vers la sortie.» - «Et que dire des tapes sur la tête?  À chaque visite, avant de quitter San Giovanni Rotondo, je tenais à recevoir une marque d’attention que Padre Pio ajoutait à sa bénédiction: deux petites tapes sur la tête, sorte de caresse paternelle.  J’en profite pour mentionner que, comme il l’eût fait pour un enfant, il m’accorda toujours ce que je lui demandais. Un matin, nous étions si nombreux à la sacristie de la petite église qu’abbé Vincenzo, à voix haute, se mit à demander aux gens de ne pas se bousculer, de ne pas serrer les mains de Padre Pio et de s’éloigner.  Presque découragé, je pensai qu’il me faudrait repartir, cette fois, sans avoir reçu les petites tapes sur la tête.  Me gardant bien d’avancer, je confiai à mon ange gardien un message pour Padre Pio:  «Padre, je m’en vais, mais j’aimerais tant recevoir votre bénédiction et les deux tapes sur la tête, comme à l’accoutumée:  une pour moi, l’autre pour mon épouse.» Tandis qu’abbé Vincenzo répétait:  «Dégagez, dégagez …» et que Padre Pio avançait, j’étais anxieux et l’observais avec un sentiment de tristesse.  C’est alors que, s’approchant de moi, il me sourit et me donna deux petites tapes.  Mieux, il me présenta sa main à embrasser, disant:  «Je te ferais de nombreux tonneaux à toi, mais de nombreux!»



Une dame était assise sur l’esplanade de l’église des capucins.  L’église était fermée.  Elle priait, répétant en son cœur:  « Padre Pio, au secours!  Mon ange gardien, va dire à Padre Pio qu’il vienne au secours de ma sœur qui, autrement, mourra!»  Peu après, elle entendit, de la fenêtre, la voix de Padre Pio:  «Qui m’appelle à cette heure?  Qu’y a-t-il?» La dame lui parla de la maladie de sa sœur.  Padre Pio, en bilocation, se rendit auprès de la malade et la guérit.



Un homme dit un jour à Padre Pio:  «Je ne puis me déplacer si fréquemment pour venir vous voir, car mon salaire ne me permet pas d’effectuer ce genre de déplacement.»  Padre Pio lui répondit:  «Qui t’a dit que tu devais te déplacer?  N’as-tu pas un ange gardien? Dis-lui ce que tu veux et envoie-le ici:  il te rapportera aussitôt une réponse.»



Jeune prêtre, Padre Pio écrivit à son confesseur:  «La nuit, quand je ferme les yeux, je vois descendre un voile et le Paradis s’ouvre devant moi.  Réjoui par cette vision, je dors avec un front serein, un sourire de douce béatitude sur les lèvres, jusqu’à ce que le petit camarade de mon enfance vienne m’éveiller pour chanter ensemble les louanges du matin.»



Un jour, le père Alessio s’approcha de Padre Pio, tenant à la main des lettres au sujet desquelles il voulait obtenir des éclaircissements.  Mais Padre Pio lui dit sèchement:  «Garçon, ne vois-tu pas que je suis occupé?  Laisse-moi tranquille.»  Le père Alessio se retira, vexé.  Padre Pio s’en aperçut et, peu après, l’appela et lui dit:  «N’as-tu pas vu tous ces anges autour de moi?  Les anges gardiens de mes fils spirituels venaient m’apporter leurs messages.  Il fallait bien que je leur réponde.»



Un médecin demanda à Padre Pio:  «Il y a toujours beaucoup d’anges auprès de vous.  Ne vous importunent-ils pas?» — «Non, répondit simplement Padre Pio:  ils m’obéissent.»



L’un des fils spirituels de Padre Pio a affirmé:  «Il semble que Padre Pio écoute toujours ceux qui l’appellent.  Un soir, dès leur arrivée à San Giovanni Rotondo, nombreux étaient ceux qui parlaient de Padre Pio, récapitulant les grâces qu’ils voulaient lui demander et chargeant leur ange gardien de lui présenter leurs demandes.  Le lendemain, après la messe, Padre Pio les gronda gentiment:  «Espiègles!  Même la nuit, vous ne me laissez pas tranquille!»  Aussitôt, ils surent qu’ils étaient exaucés.



«Mais vous, Padre, entendez-vous ce qu’il vous dit?», lui demanda quelqu’un.  Padre Pio répondit:  «Crois-tu qu’il soit désobéissant comme toi?  Envoie-moi ton ange gardien.»



«Il est inutile que tu m’écrives; je ne puis toujours te répondre.  Envoie-moi ton ange gardien:  ainsi, je n’oublierai rien.»



« L'ange gardien m'a rapporté des phrases qui m'ont fait comprendre ta méfiance. »



« Si tu invoques ton ange gardien, il t'éclairera et il te guidera. Le Seigneur en a fait un voisin pour toi à cet effet. Sers-toi donc de lui. »



« Si la mission des anges gardiens est grande, celle du mien est plus grande certainement, car il doit aussi m'enseigner d'autres langues. »



« Tu envoies ton ange gardien, il n'use pas les chaussures ni ne paie de passage en train. »



« Pour les gens seuls, il y a l'ange gardien. »
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Claire le Mar 25 Sep 2018 - 17:51

Quel délice ces histoires avec Padre Pio !

A ce sujet voir ou revoir la vidéo de son fils spirituel qui parle de son ange gardien et de la claque qu'il a reçu de Padre Pio.

https://gloria.tv/video/es8DRR3o4A3j1VmQgfno6xdcd


avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Mar 25 Sep 2018 - 18:58

Claire a écrit:Quel délice ces histoires avec Padre Pio !

A ce sujet voir ou revoir la vidéo de son fils spirituel qui parle de son ange gardien et de la claque qu'il a reçu de Padre Pio.

https://gloria.tv/video/es8DRR3o4A3j1VmQgfno6xdcd
Sais-tu ce que j'admire chez Padre Pio chère "Claire" ? Very Happy

C'est le grand sens de l'humour qu'il possédait malgré sa souffrance et toutes les confessions qu'il recevait.

On ressent dans ses écrits une grande véracité. soisloué Et que dire de son attachement et de sa proximité avec les anges gardiens !!!

bonnesoiree chère amie de France.    abientot
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Claire le Mar 25 Sep 2018 - 19:51

Oui Gilles, moi aussi j'apprécie son humour et sa simplicité, sa franchise (il ne mâchait pas ses mots) mais il savait aussi adoucir ses paroles, surtout quand il avait été trop dur avec une personne. Et quel grand amour pour la Vierge Marie ! 
Il nous supplie de prier la sainte Vierge.


cher frère !
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Mer 26 Sep 2018 - 21:37







CHAPELLE DES SAINTS ANGES - MAISON DES TÉMOIGNAGES

La chapelle des Saints Anges abrite de nombreux témoignages : une jeune fille guérie du cancer des os avec l'eau de Maranatha ; une femme dont une main était paralysée a été guérie en la fête de Notre Dame de Lourdes ; un aveugle a recouvré la vue après avoir touché le visage de la statue de Notre Dame des Douleurs.

Il y a même de charmants témoignages comme cette dame qui avait perdu ses clefs sur la propriété et qui est revenue une semaine plus tard pour les retrouver. Elle avait prié son ange gardien de lui venir en aide et alors qu'elle se trouvait au lac des anges, debout à côté de l'une des statues, elle a baissé les yeux et a vu ses clefs."

Le 02.08.2009, ND a déclaré : "Il y a de nombreux anges en ce lieu d'apparition - chacun ayant un devoir particulier en vue du salut des âmes ; il y a un ange à la ,maison des témoignages' dont le travail consiste à inspirer ceux qui les liront.

"Nous vous invitons donc à entendre quelques témoignages. Puisse l'ange en charge de la Chapelle des Saints Anges ou Maison des Témoignages vous inspirer... Recevez la Bénédiction Complète des Cœurs Unis.




Ministères du Saint Amour
Sanctuaire et Source Maranatha
Butternut Ridge Road
44039 North Ridgeville, OHIO

U.S.A.



Visite virtuelle très belle :
Visite Virtuelle du Sanctuaire et de la Source Maranatha - Saint Amour
soisloué
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Ven 28 Sep 2018 - 17:09

27 septembre 2018



Tout savoir sur les anges

Créatures célestes, intermédiaires privilégiés entre Dieu et les Hommes, les anges restent pour beaucoup un mystère. Aleteia vous offre les clés pour mieux comprendre leur rôle et ainsi entretenir un lien privilégié avec eux.


Cliquer sur les liens en bleu :

C’est quoi un ange ?








Les cinq petites choses à savoir sur les anges gardiens




Les anges gardiens ne sont pas des racontars pour enfants. Ces êtres spirituels existent bel et bien.

Croyez-vous en l’existence des anges ?




Aujourd’hui la plupart des chrétiens délaissent cette croyance…

Quel est le métier des anges ?




Il n’est pas facile pour les anges d’être l’objet d’une juste considération de la part des hommes. Hâtivement considérés comme des êtres éthérés ou comme de simples motifs de décoration dans les églises baroques, il jouent pourtant un rôle absolument essentiel dans le plan divin.


Quatre questions que vous vous êtes toujours posées sur votre ange gardien

Si la vocation des anges est de chanter la gloire de Dieu, ils remplissent également un office quotidien auprès de chacun de nous. Le 2 octobre, la liturgie nous invite à prier nos saints anges gardiens.

Que devient notre ange gardien à notre mort ?




L’aide et la mission des anges gardiens ne s’achèvent pas avec la mort de leur protégé : elle se poursuit jusqu’à son union avec Dieu.

En images – la hiérarchie des anges




Qui des séraphins ou des chérubins sont les plus proches de Dieu ? Qui sont les puissances et les principautés ?




 À quoi ça ressemble ?








À quoi nos anges gardiens ressemblent-ils ?




Ces créatures spirituelles, qui sont à nos côtés en permanence, peuvent manifester leur présence de différentes manières.



Les anges ont-ils vraiment des ailes ?




Ces créatures spirituelles, qu’elles soient peintes, sculptées ou dessinées, sont souvent représentées ailées. Mais quelle en est la raison ?

Les anges dans l’art sacré : comment rendre visible l’invisible ?




Les anges, issus principalement de la période de la contre-réforme, abondent dans les églises romaines.

Ces anges étonnants qui brandissent des fusils




Ces anges arquebusiers ne sont visibles qu’à Cuzco, au Pérou.




Comment lier une relation avec les anges ?








Pourquoi est-il nécessaire de croire aux anges gardiens ?




Une prière de mon enfance m’a appris comment réconcilier la foi et le monde dans lequel je vis.

Comment réussir à communiquer avec les anges ?




L’ange de la Paix, qui est apparu à sœur Lucie à Fatima (Portugal) en 1916, révèle les clefs simples mais essentielles pour dialoguer avec les anges.

Nos anges gardiens, peut-être faudrait-il leur parler ?




Les anges gardiens sont nos protecteurs pour la vie, pourtant ils sont si souvent délaissés. Peut-être faudrait-il leur parler ?

Quatre grandes occasions pour demander de l’aide à son Bon Ange




Heureux ceux qui prient les anges en toutes circonstances. Voici quatre occasions où s’adresser à eux est sagement recommandé.

Surtout ne pas oublier son ange gardien avant de dormir




Le saint curé d’Ars n’oubliait jamais les anges gardiens, « nos plus fidèles amis ». Il a même pensé à une petite prière à joindre à nos prières du soir.

Solliciter l’ange gardien de son voisin, c’est possible




Voici une petite prière pour entrer en dialogue avec les anges gardiens de ceux qu’on aime, ils n’attendent que ça…

Prier son ange gardien à la messe, une évidence




Voici une petite prière à avoir sur soi pendant la messe pour la réciter après la communion et entretenir ses bienfaits avec l’aide de votre « cher ange » qui a tellement d’adoration pour le Verbe incarné.

Prière à saint Michel archange




Chef de la milice céleste des anges du Bien, il fait partie des archanges majeurs de la religion chrétienne.


par Athénaïs Clicquot

avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Claire le Ven 28 Sep 2018 - 17:25



Vie d'ange / Paraboles d'un curé de campagne

Courtes paraboles racontées par le père Pierre Trevet, prêtre du diocèse du Puy-en-Velay depuis vingt ans. Tirées des livres éponymes dont il est l'auteur, elles sont autant d’images inspirées pour goûter la sagesse chrétienne


Dans le credo, nous disons que Dieu est le créateur non seulement du ciel et de la terre, de l´univers visible, mais également de l´univers invisible. Nous croyons en l´existence des anges. 
Pierre Jovanovic, raconte dans un très gros livre comment en janvier 1988, les anges se sont rappelés à son souvenir...
avatar
Claire
Admin

Messages : 9466
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 68
Localisation : NORD

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Claire le Ven 28 Sep 2018 - 17:35




Quèsaco ?


Samedi à 21h35.

Un micro-trottoir, une question, des réponses… et la solution. Loïc Landrau est allé à la rencontre du public dans la rue pour l’interroger sur un mot ou un concept catholique : que veulent dire des mots comme miséricorde, narthex ou rosaire ? En plateau, le père Bernard Klasen (diocèse de Nanterre) apporte un éclairage sur la question. 3 minutes pour rafraîchir nos connaissances sur la culture catholique.

C'est vrai, chacun sait dire quelque chose sur les anges. Des êtres spirituels, protecteurs, intercesseurs entre la Terre et le Ciel, souvent représentés avec de grandes ailes et une auréole au-dessus de la tête. Mais que savons-nous réellement de leur origine, de leur histoire ? Saviez-vous par exemple qu'ils apparaissent dès la Génèse ? Qu'ils n'ont pas toujours pris la forme d'enfants ailés aux joues roses tel que l'art baroque les représente ? Bienvenue dans le Quèsaco !


Diffusé le 22/09/2018 / Durée : 5 minutes
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Sam 29 Sep 2018 - 20:23



avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Mar 2 Oct 2018 - 20:33



À quoi nos anges gardiens ressemblent-ils ?

Ces créatures spirituelles, qui sont à nos côtés en permanence, peuvent manifester leur présence de différentes manières.

En tant que chrétiens, nous croyons que le Seigneur assigne à chacun d’entre nous un ange gardien ayant pour mission de veiller sur nous dès les premiers instants de notre vie terrestre. La plupart du temps, nous ne les voyons pas et n’avons même pas conscience de leur présence. Mais il peut arriver qu’à certaines occasions, ils se manifestent d’une manière ou d’une autre.

Les anges n’ont pas de corps à proprement parler. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas les voir en temps normal. Ce sont de purs esprits, mais il arrive qu’ils revêtent une apparence physique quand c’est nécessaire. Le reste du temps, ils restent invisibles à nos yeux humains.


Suite de ce texte très édifiant : À quoi nos anges gardiens ressemblent-ils ? - Aleteia

par Philip Kosloski
avatar
Gilles

Messages : 2109
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 63
Localisation : Québec - Canada

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Gilles le Ven 5 Oct 2018 - 16:28



Multitude d’anges en fête

« (Par le baptême) vous êtes venus vers … la Jérusalem céleste et une multitude d’anges en fête », cette affirmation de l’auteur de la Lettre aux Hébreux (12, 22) réconforte notre foi en l’existence de ces purs esprits que sont les anges. Voici ce qu’en dit, à son tour, un docteur de l’Église du 6e siècle:

« Il faut savoir que le nom anges désigne leur fonction, et non leur nature. Car ces esprits bienheureux de la patrie céleste sont bien toujours des esprits, mais on ne peut  les appeler toujours des «anges», parce qu’ils ne sont des anges que lorsqu’ils portent un message. On appelle «anges» ceux qui portent les messages moins importants, et «archanges» ceux qui annoncent les plus grands événements. C’est pourquoi l’archange Gabriel fut envoyé à la Vierge Marie, et non pas un ange quelconque; pour ce ministère, il s’imposait d’envoyer un ange du plus haut rang annoncer le plus haut des événements. En outre, certains d’entre eux sont désignés par un nom propre, afin de signifier par les mots la nature de leur action. En effet, ce n’est pas dans la sainte cité, où la vision de Dieu  tout-puissant confère une connaissance parfaite, qu’ils reçoivent leurs noms particuliers, comme si, sans l’aide de ces noms, on n’avait pas pu connaître leurs personnes. C’est lorsqu’ils viennent vers nous pour exercer un ministère qu’ils reçoivent  chez nous des noms tirés de leur fonction. C’est ainsi que Michel veut dire: « Qui est comme Dieu? », Gabriel: « Force de Dieu », Raphaël: « Dieu guérit ».

(Homélie de saint Grégoire le Grand, PL 1250-1251)

Et en ce qui concerne les Anges gardiens, écoutons brièvement un autre docteur de l’Église mais, lui, du 12e siècle: « Il donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins (Psaume 91, 11).  Quel n’est pas le respect que cette parole doit susciter en toi, la ferveur qu’elle doit faire naître, la confiance qu’elle doit inspirer! Le respect à cause de leur présence, la ferveur à cause de leur bienveillance, la confiance à cause de leur vigilance. Ils sont donc là, à tes côtés, non seulement avec toi mais pour toi. Ils sont présents pour te protéger, pour te secourir, et même si c’est Dieu qui leur en a donné l’ordre, on ne peut pour autant manquer de reconnaissance à leur égard, en raison de la si grande charité avec laquelle ils obéissent et du besoin si grand que nous avons de leur aide. Soyons donc pleins de respect et de reconnaissance pour une telle vigilance de leur part; aimons-les en retour et honorons-les autant que nous le pouvons, autant que nous le devons. »
 
(Homélie de saint Bernard de Clairvaux sur le psaume 90/91, Éd. cistercienne, 458-462)



Contenu sponsorisé

Re: N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 18 Oct 2018 - 5:36